• Je m'étais levée du pied que j'espérais être le bon, prête me semblait-il pour affronter mon image dans le miroir. Il était temps de regarder la situation en face. J'étais prête et presque forte en entrant dans ma salle de bain ; je m'étais postée fièrement face à mon miroir et je m'étais vue. Ma tête, bouffie de larmes inutiles, des yeux cernés d'insomniaque et au coin de mes lèvres apparaissaient déjà quelques rides tombantes dans un rictus douloureux. La situation était bien là, elle me faisait face dans le miroir. Posée sur le bord du chemin, larguée comme une vieille chaussette, zappée comme on appuie sur une télécommande, dégagée d'une simple pichenette. Cassée comme un jouet qui n'amuse plus. Transparente. L'idiote de service. Écrasée machinalement d'un revers de main comme on écrase un moustique. Pot de colle gluant. Vulgaire parasite. Vieux truc abandonné dans une malle au grenier. Mouchoir usagé. C'est à peu près ça que j'avais vu dans ma glace.

  • In art history, the term `Romanesque art´ distinguishes the period between the beginning of the 11th and the end of the 12th century. This era showed a great diversity of regional schools each with their own unique style. In architecture as well as in sculpture, Romanesque art is marked by raw forms. Through its rich iconography and captivating text, this work reclaims the importance of this art which is today often overshadowed by the later Gothic style.

  • Die Kunst der Gotik findet ihre Wurzeln in der kraftvollen Architektur der Kathedralen Nordfrankreichs. Es handelt sich um eine mittelalterliche Kunstbewegung, die sich in Europa über mehr als 200 Jahre erstreckte. Die Architekten wandten sich von den runden Formen der Romanischen Kunst ab und begannen, Strebebögen und Spitzbögen einzusetzen, um die Kathedralen für das Tageslicht zu öffnen. Die Epoche der Gotik war durch tief greifende wirtschaftliche und soziale Veränderungen gekennzeichnet und brachte darüber hinaus eine neue Ikonographie hervor. An Stelle der angsterfüllten, dunklen Iconographie der Romantischen Epoche trat die Verherrlichung der Heiligen Jungfrau. Die sich auf alle Kunstzweige, die Architektur, die Bildhauerei, die Malerei etc. erstreckende gotische Kunst machte schließlich de italienischen Renaissance Platz.

  • Gothic art finds its roots in the powerful architecture of the cathedrals of northern France. It is a medieval art movement that evolved throughout Europe over more than 200 years.
    Leaving curved Roman forms behind, the architects started using flying buttresses and pointed arches to open up cathedrals to daylight. A period of great economic and social change, the Gothic era also saw the development of a new iconography celebrating the Holy Mary - in drastic contrast to the fearful themes of dark Roman times. Full of rich changes in all of the various art forms (architecture, sculpture, painting, etc.), Gothic art paved the way for the Italian Renaissance and International Gothic movement.

  • Le printemps d'yver

    Collectif

    Le Printemps d'Yver, oeuvre unique de Jacques Yver, fut publié une trentaine de fois de 1572 à 1600, traduit en anglais dès 1580, et réédité une seule fois, en 1841, par P. Lacroix. La présente édition redonne à ce grand texte son état originel avec les variantes et corrections nécessaires, en même temps qu'elle restitue son auteur, mort à 24 ans peu avant la parution du Printemps. Sous Charles IX, pendant les guerres civiles, cinq jeunes gens se réunissent cinq jours dans un château poitevin autour d'une « dame », et racontent chacun une « histoire ». Décor, dialogues et récits assurent à l'entreprise romanesque un caractère plus homogène et complexe qu'il n'y paraît. Inspiré notamment par ce qu'ont écrit Ronsard et Belleau avant 1572, Yver lie étroitement prose et poèmes et invente une « belle langue » aux registres très variés, au service d'un ensemble savamment composé: il lui importait de livrer avec humour les doutes et les inquiétudes d'un jeune gentilhomme sur les hasards tragiques de l'amour, le suicide, l'amitié, la guerre, la géopolitique, préfigurant parfois Montaigne, son aîné. Par ses connaissances et ses goûts multiples, le Printemps contribue à créer une réflexion nouvelle sur les arts de représentation et les plaisirs de la musique et de la danse. Par ses intrigues et sa langue, l'oeuvre sert durablement de modèle en France et en Angleterre.,,

  • Ce recueil de poèmes, sensuel et inspiré, évoque notre lien à l´autre, qu´il soit charnel, mental ou spirituel. On ressent les vives émotions qui traversent la vie de l´auteur. Son désir de fusion, de partage, sa détresse face au refus de l´autre d´entrer dans son univers. La nostalgie, l´amour, sous toutes ses formes, sont omniprésents dans cet ouvrage, qui nous emmène dans un univers attachant et romanesque, où l´on ressent l´influence d´un Baudelaire ou d´une Louise Labé. "J´aime quand ton regard caresse mes rondeurs Et j´aime quand il embrasse et les monts et les fleurs De mon corps épanoui et tendrement offert C´est pour toi qu´au soleil ses fruits se sont ouverts" Une reine

  • « J'ai l'impression de vivre un jour qui se répète à longueur de journée. L'horizon est flou et assez lointain et c'est sur l'horizon que le jour se répète. Il n'y a jamais eu des jours mais seulement un jour qui se répète depuis sa création. J'ai voulu que le jour se répète, mais les loisirs sont étrangers à mon jour, la culture a été guillotinée pour être à jamais l'otage des incultes, les espaces verts sont gris mais leur adjectif, c'est "vert". D'ailleurs, même l'asphalte prend des reflets verts quand le dividende tombe en fin de chantier pour être englouti par des charognards. » Ouvrage hétérogène où le conte côtoie l'essai, où la nouvelle croise la philosophie, où se juxtaposent le politique et le romanesque, Mémoire d'un amnésique se développe toutefois autour de ce thème qu'est la condition des humbles, des modestes, des asservis, de ceux qui tentent de trouver leur place et leur bonheur en ce monde. Entre colère et humour, désenchantement et aventures, l'oeuvre de A. Addoun travaille avec force ces contrastes et ces décalages pour mieux nous toucher et nous convaincre.

  • Où sont passés les rêves de Simon Meyer, ses rêves de cinéma, de blockbusters hollywoodiens ? La flamme est éteinte. Quand cette histoire commence, Simon quitte la ville pour s'établir dans son village d'enfance. Mais au moment de le rejoindre, un étrange événement le précipite dans une autre dimension. Le rideau s'ouvre sur un monde imaginaire, un monde presque similaire au nôtre, à la seule différence que le village est désormais perché au sommet d'une tour de béton armé à quinze kilomètres d'altitude. L'Étoile du Hautacam, c'est le petit théâtre de Simon, son univers intérieur, le film de sa vie. Pour nous, lecteurs, c'est un film à grand spectacle, une fable épique, un roman d'aventures.

empty