• Plus d'un siècle après sa mort, Arthur Rimbaud sème le chaos dans le département qui l'a vu naître, les Ardennes. Le maire de Charleville-Mézières, voulant fêter dignement le poète, décide de redonner un peu d'éclat au musée qui lui est consacré. Las, en préparant la nouvelle exposition, l'édile et son conseil provoquent une découverte inouïe qui va révolutionner la galaxie rimbaldienne, mais pas seulement... Une cellule de crise est mise sur pied. On va y croiser, entre autres participants, un officier de police a priori peu porté sur la poésie et un juge d'instruction en fin de carrière qui préfère Baudelaire à Rimbaud. Ce duo improbable va croiser quelques personnages bien étranges, prêts à toutes les extrémités pour éviter que le terrible secret entourant la mort de Rimbaud soit éventé.
    Un magistrat aussi désabusé que roublard, un enquêteur aussi entêté que perspicace et un amateur de rimes aussi expert que curieux gravitent autour du cercueil de Rimbaud.
    Leur intérêt pour ce " Vilain bonhomme " va-t-il les conduire à vivre Une saison en enfer ?

    Jean-Michel Lecocq signe ici une captivante fantaisie littéraire qui ravira les amateurs d'énigmes, de poésie et d'histoire.

  • Remy de Gourmont publie les deux séries du Livre des Masques aux éditions du Mercure de France, dans les dernières années du XIXe siècle. Il y fédère des oeuvres fort diverses qui ont été fondatrices du Symbolisme littéraire et qui ont fourni leurs références à plusieurs générations d'écrivains, modernistes (Apollinaire, Cendrars) ou surréalistes (Breton).
    Cinquante-trois monographies présentent à un public aussi large que possible des auteurs alors inconnus ou mésestimés comme Lautréamont, Rimbaud, Verlaine, Villiers de l'Isle-Adam, Mallarmé, Corbière, Laforgue.
    Et d'autres qui ont été appelés à la notoriété, ou que la postérité a consacrés: Gide, Louÿs, Lorrain, Maeterlinck, Verhaeren, Huysmans, Renard, Bloy, Schwob, Claudel, Barrès, les frères Goncourt.
    Ces études offrent l'intérêt d'un jugement daté. Elles permettent également de découvrir un grand nombre d'écrivains qu'on est désormais en droit de juger injustement ou justement oubliés.

    La Présentation de l'ouvrage rappelle la tradition du "portrait littéraire" dans laquelle s'inscrit Remy de Gourmont. Elle montre comment il a constitué un groupe symboliste en lui assurant une suprématie philosophique, esthétique et artistique mais aussi - et surtout - éditoriale.
    Cette édition donne à lire les remaniements qu'a effectués l'auteur lorsqu'il a assemblé ses monographies en volumes. Elle les accompagne de Notices qui situent chaque écrivain au moment où il est présenté. Enfin elle reproduit à l'identique les "masques" remarquables gravés par Félix Vallotton.

  • Rimbaud mourant

    Isabelle Rimbaud

    Lorsque le 20 mai 1891, Arthur Rimbaud débarque à Marseille, et est admis à l'hôpital de la Conception où il va être amputé de la jambe droite à cause du cancer qui ronge son genou, Isabelle Rimbaud a 31 ans. Elle n'a pas revu son frère depuis le départ de ce dernier au printemps 1880 pour Alexandrie, et qui l'a mené à ce long séjour - onze ans - loin des siens, pour une carrière de négociant en Abyssinie.
    C'est ainsi, aux alentours de ce 20 mai, que commence la vocation d'Isabelle Rimbaud (1860-1917) dont ce livre, publié de manière posthume en 1921 aux éditions du Mercure de France, et jamais réédité depuis, retrace les épisodes fondamentaux: le séjour de Rimbaud dans la maison familiale de Roche l'été 1891 après l'amputation ("Mon frère Arthur"), le retour de Rimbaud en train, le 23 août, à Marseille où il va mourir ("Le dernier voyage de Rimbaud"), l'agonie du poète ("Rimbaud mourant"), puis, le dernier chapitre, la découverte et la lecture de luvre ("Rimbaud catholique").
    E.M

  • Nous en avons de la chance ! En deux lettres écrites à deux jours d´intervalle, Rimbaud nous expose sa théorie poétique dans les "Lettres du Voyant". Quand on pense qu´il y en a qui écrivent des volumes pour théoriser, que dis-je, terroriser, la poésie au lieu de la faire ! En deux coups de plume, Rimbaud nous réapprend tout, sur tout : être moderne, être visionnaire, ne pas mettre des fers aux pieds des nouvelles idées, assez du classicisme, du romantisme, c´est par le dérèglement de tous les sens que l´on retrouve son sens commun, il n´y a d´avenir que dans le départ, soyons voyants.

  • Le "Cahier de Douai" est un des grands recueils poétiques d´Arthur Rimbaud. Aux amateurs d´"Une saison en enfer", il peut sembler « classique », mais franchement, « classique », qu´est-ce que cela veut bien dire lorsque l´on parle de Rimbaud, l´inventeur de la poésie moderne ? Le "Cahier de Douai" contient entre autres le célébrissime « Dormeur du val », dont nous prétendons qu´il inspira Méliès, puisque, voyant et résolument moderne, Rimbaud a aussi inventé le cinéma. Vous ne le saviez pas ?

  • 1871, c'est l'année où Rimbaud, adolescent de dix-sept ans, fugue une nouvelle fois et part rejoindre Verlaine dans un Paris en pleine insurrection. Avec lui, il fréquente les cénacles littéraires et participe en particulier aux séances du Cercle zutiste, en 1871 et 1872. En compagnie d'artistes blagueurs et bohèmes, le jeune poète insolent s'adonne avec une aisance époustouflante au pastiche,. à la raillerie et à la blague de potache qui n'épargnent aucun des poétes reconnus. À travers les 22 pièces qu'il a laissées dans l'Album zutique, on découvre un Rimbaud provocateur et ludique.


  • Paterne Berrichon (1855-1922)


    "
    L'existence active de Jean-Nicolas-Arthur Rimbaud, appert-il, était comblée de curiosités satisfaites, à bout d'aventures impressionnantes, et elle allait, nous plaît-il croire, s'éprendre, au rêve, de nouveaux et convoités concepts à traduire dans une langue visant tous les sens à la fois, lorsque - ironie de la fatalité - en l'hôpital de la Conception, à Marseille, la mort vint l'interdire."


    Qui n'a pas récité « Le dormeur du val » en primaire ! Voici la biographie de son auteur, Arthur Rimbaud (1854-1891), par Paterne Berrichon, de son vrai nom : Pierre-Eugène Dufour. Ce dernier par admiration pour le poète se maria, en 1897, avec sa soeur Isabelle. Ensemble, ils entretinrent le culte de Rimbaud.


    Cette biographie (publiée en 1897) du poète devenu aventurier est peut-être un peu trop vertueuse...

  • Poésies complètes

    Arthur Rimbaud

    Poésies est le titre attribué aux recueils des poèmes écrits par Arthur Rimbaud entre 1869 et 1872.
    Des vers comme ceux du Bateau ivre, du Dormeur du val ou de Voyelles comptent parmi les plus célèbres de la poésie française. La précocité de son génie et sa vie aventureuse contribuent à forger la légende du poète.
    |Source Wikipédia|

  • Dans Folioplus classiques, le texte, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'oeuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points :

    - Mouvement littéraire : Révolutions rimbaldiennes - Genre et registre : Poétique de l'image et de la contradiction - L'écrivain à sa table de travail : Difficultés du recueil - Groupement de textes : « Le lieu et la formule » : rêve, poésie et mouvement - Chronologie : Arthur Rimbaud et son temps - Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture Recommandé pour les classes de lycée.

  • Ces Feuillets d'automne datent de 1949 et Gide y revient sur le problème de Dieu : « Je saurai dire "Ainsi soit-il" à quoi que ce soit qui m'advienne, fût-ce à ne plus être, à disparaître après avoir été. » Ils sont complétés par six récits autobiographiques, et aussi des études sur Joseph Conrad, Francis Jammes, Paul Valéry, Eugène Dabit, Antonin Artaud, Goethe, Lautréamont, Poussin, Rimbaud, Verlaine et quelques autres. Cet ensemble de textes est à placer à côté du Journal.

empty