Presses De La Sorbonne Nouvelle

  • Souvent, la « dissert » représente pour vous un cauchemar. Du reste, l'exercice a mauvaise réputation, même parmi nous, enseignants : il serait artificiel, formel, sclérosant. Du coup, il arrive que vous franchissiez les années scolaires puis universitaires en évitant son écueil. Dès qu'on vous propose, au choix, un sujet de dissertation et un sujet de commentaire composé, vous choisissez de préférence ce dernier. J'ai écrit ce petit manuel comme un cours, pour vous guider pas à pas. Vous allez voir, la dissertation est une étonnante gymnastique de l'esprit : encore faut-il en comprendre la logique. Lisez ce petit livre en l'écoutant... Et travaillez à votre rythme : c'est un cours méthodique, très progressif. Prenez un stylo, une feuille de papier. Tout va peu à peu s'éclairer.

  • Ce « guide pratique » a été conçu intégralement à partir d'exemples et d'expériences tirés de la pratique pédagogique des auteures, notamment en premier cycle. Il s'adresse aux étudiants réels et non à un hypothétique « étudiant idéal ». Il propose, en se mettant à la place de l'étudiant à la recherche de repères concrets et de solutions pratiques, une démarche originale pour réussir son parcours universitaire en littérature comparée.

    Le manuel est conçu pour permettre une consultation modulable et personnelle. Il s'articule en particulier autour d'un abécédaire méthodologique et d'un système de renvois interne. Chacun se construira ainsi son propre parcours méthodologique, en fonction des difficultés qui sont les siennes : comment analyser un sujet de dissertation comparée ? comment éviter la paraphrase ? qu'est-ce qu'une problématique ? comment mettre en ouvre, concrètement, la comparaison de différentes ouvres ? etc.

    L'ouvrage propose donc d'explorer par des exercices détaillés la spécificité disciplinaire (commentaire composé sur texte traduit, commentaire comparé, dissertation de littérature comparée) selon une méthode qui privilégie une approche pragmatique plutôt que des principes prescriptifs abstraits.

  • Le monde du spectacle vivant est marqué en France par une forte diversité des créations artistiques. Leur production augmente à un rythme bien plus soutenu que les capacités de diffusion et d'appropriation par les publics. Cet ouvrage propose de croiser les approches économiques et juridiques pour mieux comprendre ces problèmes de coordination dans la filière du spectacle vivant.

    Le rappel des principaux textes juridiques, des débats sur les inégalités de rémunération, les formes de protection du travail artistique, le degré de légitimité des dépenses culturelles publiques, sert de support à une analyse des enjeux posés par la recherche d'un ajustement de l'offre et de la demande de spectacles vivants au tournant du 21ème siècle. Comment développer les publics ? Comment les organisations artistiques peuvent-elles coopérer entre elles ?

    Ce livre s'adresse aux étudiants en arts du spectacle, mais aussi à ceux qui s'intéressent aux questions posées par le droit et l'économie du spectacle vivant. Il peut aussi apporter des éléments de réflexion synthétique aux professionnels intéressés par une mise en perspective de leurs pratiques.

  • Le pari de ce livre est de former le regard au montage aussi bien pour l'analyse que pour la création, d'explorer les pratiques et les théories du montage, enfin d'en expérimenter quelques formes. À partir de nombreuses analyses de films choisis dans tous les cinémas (de toutes les nationalités, de tous les styles, de toutes les époques) et de quelques ouvres vidéographiques (clips ou installations d'artistes contemporains), on aborde les principales questions que se posent celui qui analyse comme celui qui monte : la coupe, l'ellipse, les modes de raccordements, le récit, la fiction, le rythme, le rapport image/son. Comment le montage invente-t-il l'espace filmique, comment manipule-t-il la matière-temps ? Retraçant également l'histoire du montage, cet ouvrage en rappelle les repères essentiels, tissant des filiations, pointant l'évolution de ses figures : montages alterné, parallèle, des attractions ; champ-contrechamp, raccord de regard, répétition...

  • Cet ouvrage enquête sur le développement de cet artefact cognitif et son insertion progressive dans la société occidentale, caractérisée par un besoin accru de médiation technique. Cette médiation a pour effet de renforcer la co-évolution homme-machine et l'hyper-visualité tout en favorisant le recyclage culturel de nos récits constitutifs, sous forme de spectacles et de services. Les étapes de ce processus socio-technique organisent la progression des chapitres : invention, domestication, médiation, médiatisation et socialisation.

  • Cet ouvrage collectif propose un guide pour élaborer un mémoire en sciences de l'information et de la communication (SIC). Il s'adresse à tous les étudiants inscrits en première et deuxième année de master, professionnel ou de recherche. Loin d'imposer un déroulé-type pour le mémoire, ce manuel s'appuie sur le récit de nombreux cas de travaux d'étudiants. Il montre comment s'approprier un sujet, le problématiser, adopter une approche communicationnelle, choisir les méthodes pertinentes, produire et enfin soutenir un texte de recherche. Les exemples permettent de mieux appréhender des étapes qui paraissent souvent abstraites, et rendent compte de la grande variété des objets de recherche et des spécialités professionnelles en SIC (communication des entreprises, communication publique, communication culturelle, marketing et publicité, supports et médias, etc.). Lire cet ouvrage, c'est aussi mieux comprendre la discipline que constitue les sciences de l'information et de la communication.

  • Cet ouvrage entend apporter une contribution épistémologique à la didactique de l'anglais et à la didactique des langues en général. Il est le fruit d'une réflexion de fond sur la terminologie didactique qui fait émerger une trentaine de « notions complexes » telles que « culture-civilisation-interculturel » ou « langue-langage-communication-discours-interaction ». Les notions complexes sont constituées de plusieurs termes définis en tant que tels mais surtout mis en relation les uns par rapport aux autres. Comment définir la notion de langue indépendamment de celles de communication et de discours? Ou la notion d'erreur sans référer à l'évolution des modes correctifs et aux modèles d'apprentissage qui lui confèrent un sens pluriel?
    Rédigé dans un style clair et accessible, Notions-clés pour la didactique de l'anglais s'adresse à la fois aux étudiants et enseignants-chercheurs en didactique et linguistique appliquée, aux étudiants des Masters MEEF qui se destinent à l'enseignement des langues, et plus généralement à tous les collègues de langues qui mènent une réflexion sur l'enseignement-apprentissage des langues aujourd'hui.

empty