Antidata

  • Cendres de Marbella

    Hervé Mestron

    • Antidata
    • 15 February 2017

    Ecrit à la première personne dans une langue aussi incorrecte que truculente, Cendres de Marbella est le récit d'une trajectoire au ras du bitume, celle d'un petit gars qui voudrait bien s'extirper de sa banlieue en déliquescence autogérée, pour être quelqu'un d'autre du bon côté du périphérique.
    Une nouvelle drôle et noire.

  • Cosmic jobs

    Romain Protat

    • Antidata
    • 12 December 2012

    Ce recueil présente les expériences extrêmement concluantes d'aventuriers des temps modernes (voire futurs) qui ont su créer, à leurs risques et périls, les métiers de demain (voire de la semaine prochaine) : gourou de paille, héros de proximité, président de commission intergalactique, cadre dans une usine de cadres, cosmonaute alcoolique, serial publicitaire...

  • Vous rêvez d'un emploi d'explorateur à mi-temps, ou d'un stage de zèbre aux haras nationaux.
    Vous voudriez devenir un super héros. Une oeuvre d'art. Un ange. Un cheveu. Vos désirs sont fous et vos plans de carrière hors normes. Tout cela est bien joli, mais avez-vous écrit votre lettre de motivation ?

  • Comment peut-on être voisin ? Et comment peut-on persister dans cet état avec un entêtement qui confine à la provocation ? Et cependant... si l'on y réfléchit bien, ne sommes-nous pas tous le voisin de quelqu'un ? Qui peut en effet se targuer de n'avoir jamais été surpris à voisiner avec ses semblables? Les auteurs de ce recueil tentent, chacun à leur manière d'échapper à ces questions, en noyant le poisson de façon plus ou moins habile. D'après nos sources, aucun d'entre eux n'a jamais participé à une fête des voisins. ils ne savent donc absolument pas de quoi ils parlent.
    Les auteurs :
    Laurent Banitz, Benoit Camus, Louise Caron, Guillaume Couty, Anne-Céline Dartevel, Jean-Claude Lalumière, Malvina Majoux, Gilles Marchand, Arnaud Modat, Pascale Pujol, Murielle Renault, Christophe Ségas.

  • Version originale

    Collectif

    Tantôt intime, passion ou simple décor, le 7ème art inspire de mille façons. « Que ce soit par le choix des textes ou par la mise en page soignée, Version originale est un bon livre qui satisfera les amateurs de littératures et de cinéma. » LE MATRICULE DES ANGES, JUIN 2013.

  • Treize nouvelles sur la mer, mais pas toujours maritimes, où l'on trouvera certes quelques tempêtes, des embarcations diverses, du sable et des coquillages, mais aussi des éléments plus incongrus, comme une virée au cimetière ou une chanson de Robert Wyatt.

    Textes de Laurent Banitz, Anthony Boulanger, Louise Caron, Guillaume Couty, Thierry Covolo, Antonin Crenn, Stan Cuesta, Hubert Delahaye, Agnès Mathieu-Daudé, Gilles Marchand, Benjamin Planchon, Bruno Pochesci, Olivier Rogez.

  • Romain est SDF. Il a pourtant un toit : les baraquement d'un chantier, qu'il squatte en compagnie d'un vieux clochard mutique, toujours flanqué d'un petit chien galeux. Sa vie bien réglée, entre marche quotidienne sur les lignes de métro, escales aux bains-douches publics, et errances sur les quais de la Seine, est soudain doublement perturbée, par la rencontre d'une jeune étudiante en journalisme, et par une vague de meurtres sordides frappant les sans-abris parisiens.

  • Le Monico

    ,

    • Antidata
    • 2 December 2019

    Arlette saute de train en train sur les lignes ferroviaires qui desservent encore le centre de la France, région dont elle connaît toutes les petites villes, leurs gares, leurs hôtels et les patrons des PME qui l'ont employée. À la recherche de Juju, son amoureux fugueur, elle voyage à l'aventure, entre réalité et souvenirs ; une quête ardente et fantaisiste, concrète et vaporeuse, qui la conduira jusqu'au Monico.

  • Installé dans l'est de la Pologne depuis six ans, après une jeunesse passée sur les rives de Vienne puis en Charente-Maritime, Bertrand Redonnet reprend l'héritage de Maupassant en inversant la mise au point : les décors aussi vivants que nature de ces deux confins de l'Europe s'immiscent au premier plan.

  • Capsules

    Benjamin Planchon

    • Antidata
    • 18 October 2018

    En 2054 ou 3122, le monde ne sera probablement pas pire qu'en ce début de 21ième siècle. Mais il aura peut-être poussé à leur paroxysme des logiques déjà à l'oeuvre aujourd'hui. 35 capsules, comme autant de mondes possibles, en gestation dans celui-ci. 35 concentrés d'anticipation. 35 shots bien poivrés.

  • "La Mort a-t-elle été vaincue par le progrès ? Jadis, en Bretagne, elle prenait les traits d'une sinistre créature nommée l'Ankou. Longue silhouette osseuse, munie d'une faux emmanchée à l'envers, elle embarquait dans sa charrette les hommes et les femmes pour les conduire dans l'au-delà. Mais l'électricité a balayé la nuit et les films d'horreur ont remplacé les contes au coin du feu. C'est oublier que l'Ankou n'a jamais dit son dernier mot...


    Karl Nouail est né en 1971 à Vannes, et vit à Fougères, non loin de Rennes. Il a déjà publié 3 livres aux éditions Siloë : Le petit tribunal extraordinaire (2003), Destin en promotion (2007) et Le club des filles moches (2010). Il écrit également des chroniques et réalise des vidéos pour l'association I'm from Rennes sous l'anagramme Raoul Kalin.
    "

  • En marge

    Juan Milhau-Blay

    • Antidata
    • 15 October 2020

    En marge est un recueil à la robe intense tirant sur le noir, un cru puissant qui sonde les tourments du blues et le pavé sous l'orgue de barbarie, la tragédie flamenca comme les pigments de l'Occitanie. Son style vif et charnu, voué à une galerie de desperados de tous milieux et toutes confessions (y compris polythéiste), accompagnera idéalement les amateurs de récits ténébreux ne dédaignant ni l'humour ni une certaine truculence méditerranéenne.

  • Des auteurs rassemblés autour d'un même thème, la musique, pour douze nouvelles qui nous ont séduits.
    Nous espérons maintenant que le lecteur, qu'il pince d'abord les plus aiguës, fasse claquer les basses ou progresse en arpèges le long du manche, trouvera riche et singulier le son produit par ce recueil littéraire en forme de guitare " douze cordes ".
    Convaincus qu'un aperçu de leur discothèque vous en dirait plus long qu'une biographie détaillée, nous avons aussi demandé aux auteurs d'apporter avec eux quelques disques chéris, ceux qui les ont durablement marqués ou simplement accompagnés ces derniers temps.

  • Recueil collectif de 14 nouvelles sur le thème de la cabane.
    Trois cabines de plage hantées par des souvenirs, une cabane à outils qui recueille une jeune fugueuse, une cabane dans les arbres hébergeant les tensions d'une famille en vacances, une épouvantable hutte sur une planète-prison, un soupirail au sous-sol d'un immeuble en chantier où se rencontrent un gamin et un sans-logis, une cabane de jardin ouvrier, une cabane psychanalytique, une cabane en ruine, une cabane magique de bluesmen, une cabane juridique et une cabane conceptuelle.

    Collectif : Banitz, Laurent / Camus, Benoît / Couty, Guillaume / Covolo, Thierry / Crenn, Antonin / Fonte, Louise / Houguet, Nicolas / Jossau, Johanna / Marchand, Gilles / Maréchal, Fabien / Monnot, Stéphane / Pochesci, Bruno / Pujol, Pascale / Ségas, Christophe.

  • Playlist

    Christophe Ernault

    Dans un style vif où les références à Kant côtoient les citations de Sid Vicious, et en 14 nouvelles, comme il y avait 14 titres sur les albums des Beatles, quand ils étaient jeunes, l'auteur évoque une société qui ne parvient plus à enchanter grand-chose. Christophe Ernault est journaliste et musicien (Alister). Il est également co-fondateur et rédacteur en chef de la revue trimestrielle Schnock

    1 autre édition :

  • Stéphane Le Carre dresse les portraits, saisis dans le vif, de solitaires amochés qui courent après des rêves fuyants, taillant la route dans un ouest américain frelaté, ou vissés aux comptoirs de rades oubliés du Finistère.
    Un recueil à boire cul sec, comme un tord-boyaux de contrebande.

  • Par une longue nuit sans étoiles, onze personnages confient à la postérité, et bien malgré eux, le récit de leurs derniers instants.
    Une flic et son supérieur. Un pompiste et son chien. Deux motards. Un hérisson. Puis les parents de deux adolescentes...Pourtant, tout allait si bien. Les filles étaient si mignonnes.

  • Terminus

    Collectif

    Pour agrémenter ce voyage, nos aimables passagers trouveront à leur disposition une petite lampe, un fauteuil rouge et un bidon d'essence. Attention, des mangeurs d'absolu sont susceptibles d'agir dans ce train. Nous vous signalons aussi la présence d'un vieux traîne-santiags et du dernier homme libre. Les personnes voyageant en couple veilleront à rester amoureux à leur place toute la durée du voyage, et à ne descendre sous aucun prétexte à Jaligny-sur- Besbre. Au signal sonore, le dernier passager à monter à bord est prié de fermer la porte derrière lui. Attention aux marchepieds, le dernier échelon est glissant.

  • Il ne s'agit pas à proprement parler de nouvelles, mais d'un ensemble de textes courts, parfois même très courts (quelques lignes), pouvant aussi bien fixer des impressions fugaces ou décrire des expériences intérieures aussi profondes que volatiles, que raconter de drôles d'histoires ou faire revivre des souvenirs. La langue est belle, et le ton souvent empreint de mélancolie, presque toujours relevée d'une pincée d'humour noir. En bref, c'est délicat et intimiste. À noter que Laurence Albert, née en 1964, est déjà l'auteur d'un roman, L'Hypothèse des forêts, disponible en poche chez Pocket.
    Les textes du recueil sont illustrés par Emmanuel Gross, déjà illustrateur de 2 recueils chez Antidata (Haine 7 et Cosmic jobs).

  • Fabien Maréchal nous donne quelques nouvelles de la lutte des classes, sur un mode nostalgique et un brin désabusé, ou dans un registre plus combatif. En tous cas, avec un humour moqueur mais non dénué d'empathie.

  • Haine 7

    Jean-Luc Manet

    « Quelle mouche au dard hallucinogène avait bien pu piquer Charles Trenet lorsqu'il dédia l'une de ses plus optimistes ritournelles à la route nationale 7 ? » Sous la plume de Jean-Luc Manet, la N7 n'a rien d'une chanson douce. Elle constitue le fil noir reliant les destinées d'une routarde spectrale, d'un flic de bonne volonté et d'un journaliste rock à bout de souffle.

  • Noche triste

    Stéphane Monnot

    Un hommage aux futuristes italiens, pour célébrer l'esthétique de la machine, le train qui hante l'univers de Fred Sochard, dans lequel ce dernier a fait monter un des héros les plus insaisissables de la littérature populaire, le maître masqué du crime, qui, sous nos yeux, disparaîtra une fois de plus.

  • Avec des textes de (par ordre d'apparition au cours de la progression de la maladie) : Sébastien Gendron, Stéphane Monnot, Olivier boile, Christophe Ségas, Ludmila Safyane, Laurent Banitz, Frédérique Trigodet, Gilles Marchand, Bertrand Bonnet, X, Marie Lelièvre, Hélène Frank.

  • Tapage nocturne

    Collectif

    • Antidata
    • 8 December 2011

    N'allez pas vous imaginer que ce recueil compile des histoires de troubles du voisinage entre neuf heures du soir et six heures du matin. C'est beaucoup plus compliqué que ça. D'une part, ces nouvelles recèlent quantité d'autres troubles non répertoriés par le code pénal. Et d'autre part, il est difficile, le livre refermé, de savoir quand commence la nuit et, à plus forte raison, quand elle s'achève.

empty