Arts et spectacles

  • Ancien responsable de la revue OPUS International, Jean-Luc Chalumeau dirige aujourd'hui la revue en ligne VERSO-HEBDO (sur www.visuelimage.com). Il a par ailleurs participé à de nombreuses instances telles que les FRAC (Fonds régionaux d'art contemporain) ou le Fonds National d'Art Contemporain, ce qui fait de lui un observateur privilégié de l'évolution de l'art dit « contemporain » sur lequel il a publié plusieurs livres traduits en huit langues. Volontiers polémiste, il dénonce certaines impostures, mais, admirateur de nombreux authentiques créateurs, il les défend avec conviction : ce procès, construit en deux temps (Accusation et Défense), est donc équilibré et donne au lecteur les éléments nécessaires pour se faire sa propre opinion. Un ouvrage majeur et indispensable pour toutes celles et ceux qui souhaitent affiner leur jugement et mieux comprendre les multiples problématiques qui se jouent dans l'art contemporain.

  • Marguerite Duras et le cinéma ont eu une très longue histoire ensemble. Par différentes voies et à différentes époques, son oeuvre a rencontré le cinéma. Cinéma et écriture vont pendant toute sa carrière sous-tendre avec plus ou moins de force la problématique de ce qui est dit, écrit, filmé et de ce qui en négatif n'est pas dit, écrit, filmé. Tour à tour son attirance pour le cinéma passera de la passion à la méfiance et de la méfiance à la passion. Par moments, elle pourra dire que « le film frappe de mort l'écrit » ; et pendant une dizaine d'années elle ne sera pourtant occupée qu'à réaliser des films, tout en publiant comme des livres les textes-scénarios correspondants. Pour Duras, cet amour de l'impossible entre elle et le cinéma, son cinéma, ne rejoint-il pas ces amours ou passions impossibles et infernales qui lient ses propres personnages entre eux ?

empty