Policier & Thriller

  • Après La Sirène qui fume, le second opus de Benjamin Dierstein, un thriller politique à la fois troublant et frénétique.

    - Ce deuxième roman au rythme infernal confirme les promesses de La Sirène qui fume. S'il en reprend certains personnages, il peut se lire indépendamment.
    - Une plongée hyper-documentée dans les coulisses de la PJ, de la DGSI et des « cabinets noirs » des candidats à la présidentielle : un récit hyperréaliste qui rend impossible de distinguer les faits réels de la fiction.

  • Les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin : les 20 premières histoires, les versions d'origine Nouv.

    Connaissez-vous Arsène Lupin en prison, L'évasion d'Arsène Lupin, Le mystérieux voyageur, Le collier de la reine, Le coffre-fort de Mme Imbert ? Avant d'écrire des romans, Maurice Leblanc a commencé à raconter les aventures d'Arsène Lupin sous forme de romans-feuilletons illustrés dans le magazine Je sais tout, à partir de 1905. Les versions ultérieures, à l'action plus lente, ont été modernisées mais ont perdu leur aspect feuilletonesque. On découvre dans ces premières versions au rythme nerveux des contes cruels, des fables douces-amères. On assiste à la naissance d'un héros éternel, à l'éclosion d'un des mythes éternels de la littérature française.
    Cette édition est la première à proposer l'intégrale des romans-feuilletons dans leur version originale, une mise en page similaire à celle d'origine et la totalité des illustrations de l'époque. Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures. ll est le créateur du célèbre gentleman-cambrioleur Arsène Lupin.

  • 24 heures héro

    ,

    Arnaud et Nadia sont amoureux ou ce qui s'en rapproche le plus dans le monde de la défonce. La vingtaine. Ils sont beaux. Ou plutôt l'ont été. Nadia a grandi dans un milieu pas franchement favorisé avec mère toxique, viol et prostitution au menu. Arnaud, lui, est bien né. Étudiant brillant, la fête et la drogue font partie de son quotidien, jusqu'au jour où il transgresse le tabou suprême en prenant de l'héro. Le début de la fin. Ou le début d'autre chose. Question de perspective. 24 heures héro c'est un voyage-éclair dans les squats et les parcs peuplés de zombies de Charleroi. Un univers sombre et violent où trouver sa dose est une obsession jamais assouvie. Un mantra diabolique répété à l'infini. 24 heures de la vie d'Arnaud et Nadia dans une vadrouille barbare.Oscillant entre le drame, la violence et le comique de situation, ce roman trash est une véritable claque littéraire. Saphir Essiaf a une formation d'éducateur spécialisé. Il partage aujourd'hui son temps entre son travail au sein de la cellule sdf de Charleroi et son école de Muay Thai. Régulièrement, il anime des ateliers de gestion de la violence et intervient comme écrivain public auprès d'une population précarisée.Philippe Dylewski a une formation de psychologue clinicien. Il a dirigé un cabinet de recrutement avant de devenir détective privé spécialisé dans la recherche de personnes disparues. Il se consacre désormais à l'écriture. Il a notamment publié Confessions d'un privé (L'Express, 2010).

  • Mars 2011. La campagne présidentielle bat son plein, plus d'un an avant les élections. Le capitaine Gabriel Prigent débarque à la brigade criminelle de Paris après avoir vécu un drame à Rennes. Obsédé par l'éthique, il croise sur son chemin le lieutenant Christian Kertesz de la brigade de répression du proxénétisme, compromis avec la mafia corse et tourmenté par un amour perdu.

    Alors qu'éclate une sordide histoire d'assassinats de prostituées mineures, ils plongent tous les deux dans une affaire qui rapidement les dépasse. Poursuivis par leurs propres obsessions et les fantômes qui les hantent, Prigent et Kertesz vont se livrer un duel sans merci, au coeur de la barbariue et des faux-semblants du monde contemporain.

  • Depuis deux ans et demi, la revue Sang-froid fait paraître chaque trimestre une nouvelle ex- clusive d'un auteur français. Pour fêter le 10 e numéro, les éditions Nouveau Monde publient un recueil des meilleures nouvelles parues.
    Les lecteurs y retrouveront les plus grands au- teurs de polar français : Franck Thilliez, Caryl Férey, Olivier Truc, Marcus Malte, Olivier Norek, Ian Manook, Dominique Manotti, Danielle Thié- ry, Hervé Le Corre ou encore Sandrine Collette.
    Du mode d'emploi du meurtre parfait aux cau- chemars morbides d'une ancienne barbouze, en passant par la vengeance savamment orches- trée d'une femme trompée, ce recueil est un flo- rilège du meilleur du genre. Avec, à chaque fois des univers différents et haut en couleur qui font de ce livre un incontournable pour tous les fans de polar.

  • Les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin t.2 Nouv.

    Le tome 1 ressuscitait les premières aventures d'Arsène Lupin, telles qu'elles avaient été publiées dans le magazine Je sais tout au tout début du XXe siècle.
    Ce second tome commence avec les dernières « Confidences » du célèbre gentleman-cambrioleur, parues entre 1911 et 1913.Considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature policière, « L'Aiguille creuse » constitue ensuite la pièce maîtresse de ce volume. Cet immense roman d'amour et d'aventures avait été publié en sept épisodes entre 1908 et 1909. Enfin, « Le Retour d'Arsène Lupin », comédie pleine de charme, est aussi un délicieux hommage de Maurice Leblanc à Alexandre Dumas et à son Monte-Cristo. C'est également l'ultime apparition d'Arsène Lupin dans Je sais tout.
    Passions, mystères, trahisons, rebondissements... sont au programme de ces Aventures extraordinaires, composées de 16 « épisodes » au total avec, toujours, leurs illustrations d'origine.
    L'ouvrage accompagnera les fans de Lupin au moment de la 2e saison de la série sur Netflix.
    Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures. ll est le créateur du célèbre gentleman cambrioleur Arsène Lupin.

  • Juin 1916. La guerre des tranchées s'éternise ; Célestin Louise, le flic devenu soldat regagne le front. Mais après une attaque meurtrière, il est grièvement blessé et transporté dans une vieille demeure reconvertie en hôpital de campagne : le château d'Amberville. C'est un univers étrange où résident le vieux comte d'Amberville et sa fille Laure, une jeune femme d'une grande beauté, toujours mélancolique. Sous la direction du docteur Dorique, quelques soeurs infirmières soignent les blessés, avec l'aide de Laure, magnifique de courage et d'abnégation. Tous les poilus convalescents tombent amoureux d'elle, et Célestin n'échappe pas à la règle. S'abat alors sur le château une vague de terreur : en deux semaines, cinq soldats sont retrouvés morts dans leur lit : tués par balles, égorgés ou empoisonnés. Un meurtrier en série semble avoir pris pour cible la petite communauté... Comme toujours, Célestin Louise saura faire preuve de perspicacité et de courage dans cette enquête difficile, faisant ressurgir blessures intimes et secrets de famille.

  • Juillet 1918. Les Américains sont venus soutenir les positions françaises. En retrait du front, Célestin se voit confier une enquête sur un crime étrange : un gendarme a été assassiné puis scalpé. Célestin enquête dans le camp américain. Il y rencontre un Indien, premier suspect. Mais sa culpabilité semble douteuse. En revanche, la victime, gendarme à Montdidier, fut à l'origine de l'arrestation de Benoît Vilain, un des trois voyous auteurs d'un cambriolage resté fameux en 1910.
    Lucien Gatoy, l'un des voyous court toujours avec le magot. Marolle, le gendarme avait pu établir que Gatoy, sous un faux nom, s'était embarqué pour les États-Unis. Mais que faisait le gendarme dans la petite église de Domart ?
    Un nouveau meurtre relance l'enquête de Célestin Louise. Cette fois, la victime est une femme, Madeleine Roudas, mère d'un petit garçon, qui a pu, avant de s'échapper, voir l'assassin. Célestin identifie un des malfrats : Ernest Vilain qui cherche à récupérer sa part du magot. Il s'est récemment échappé de sa prison, profitant d'un incendie provoqué par un bombardement. Est-ce Vilain qui a tué le gendarme Marolles ? Tout semble l'accuser, sa brutalité, son désir de vengeance. Mais pourquoi dans cette église ?
    L'enquête se révèle compliquée, les meurtres se multiplient. La situation se corse d'autant que toutes les unités sont engagées dans la contre-attaque lancée par Foch pour réduire la poche de Montdidier (près d'Amiens). Les chars se révèlent déterminants. Du côté allemand, c'est la déroute.

    5e et peut-être dernier volet de la série « Les aventures de Célestin Louise ». L'auteur a reçu le prix Grand Témoin de la France mutualiste pour La Cote 512, dont les ventes atteignent 20000 exemplaires en Folio policier.

  • Maroc, Casablanca. Othmane est soupçonné du meurtre de sa femme Sophia, poignardée dans leur chambre à coucher. Le jeune Marocain a tout du coupable idéal. Pauvre et au chômage, il s'est marié à cette riche Française de quarante ans son aînée. Et pour parachever le tableau il a une maîtresse, l'ancienne professeure de sport de Sophia. Une seule certitude : il est le suspect numéro 1 aux yeux d'une police brutale et expéditive.
    Du quartier huppé des expatriés aux ruelles suffocantes de la vieille ville, Othmane va entamer une véritable course contre le temps pour échapper à son destin. Un polar brûlant, témoin d'un système policier et judiciaire marocain qui, dans les années post-Hassan Il, a encore du mal à tourner la page de ses heures les plus sombres.

  • "Aux quatre coins du monde, une série de crimes aux mobiles mystérieux. Des assassinats implacables. Des meurtriers déterminés. Pourquoi ? Pour qui ? Vincent, ancien militaire au Rwanda devenu inspecteur chevronné, est envoyé en Namibie sur la scène de l'un d'entre eux. Entre fausses pistes, maigres indices et obscures témoignages, l'enquête progresse difficilement mais, tenace et perspicace, Vincent persévère. Il bascule peu à peu au coeur d'une machination tentaculaire à l'échelle mondiale..."

  • Sacrifices

    François Foll

    Face au ciel, dans la position des crucifiés de l'Antiquité, le cadavre nu d'une jeune fille est découvert sur un chantier du cinquième arrondissement de Paris.
    Ce n'est pas un crime ordinaire. La victime a été violée, torturée, et sa poitrine porte la signature du tueur : un Tau gravé dans le sang. Commissaire du Quai des Orfèvres, las et désabusé, Pierre Janvier est chargé de l'enquête, une enquête qui le mène, de Paris à Amsterdam, sur la piste des filières du proxénétisme et au coeur de sectes toujours plus nombreuses et redoutables. Les crimes se multiplient, l'enquête piétine, les médias se déchaînent, la direction de la police judiciaire est mise en cause, jusqu'au jour où l'assassin présumé, un jeune homme de bonne famille, membre d'une société secrète, est trahi par son ADN et mis sous les verrous.
    Les crimes cessent, l'affaire est bouclée. Pourtant, malgré des preuves accablantes et en dépit des ordres de sa hiérarchie, Janvier décide de poursuivre les investigations clandestinement...

  • Octobre 1945. Le colonel de gendarmerie Michel Lanvaux de la Sécurité militaire, toujours à la recherche de sa famille disparue pendant la guerre, enquête sur un réseau de résistance auquel sa femme appartenait. Mais les survivants sont tous menacés ou assassinés et Lanvaux est soupçonné d'être à l'origine de ces crimes. Avec l'aide de ses deux adjoints et d'un inspecteur de la Criminelle, convaincu de son innocence, il tente de démêler les fils d'une vaste machination et de découvrir la vérité. Qui est prêt à tout pour protéger le secret du réseau Constellation ? Les services français, déchirés entre communistes, gaullistes et anciens vichystes ? Les renseignements militaires de l'Armée rouge ? Echappant à ses poursuivants, retrouvant la trace de la mystérieuse prisonnière allemande, Lanvaux comprendra peu à peu le rôle joué par son épouse dans une affaire où la raison d'Etat justifie le pire.

    Historienne, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, Claude d'Abzac est l'auteur d'Opération Cyclope (Nouveau Monde éditions, 2010, Folio policier, 2013).

  • Découvrez Le crime de l'Albatros - Les aventures de Célestin Louise, flic et soldat, le livre de Thierry Bourcy. Un crime est commis dans les studios de cinéma Albatros à Montreuil. Dans la grande verrière, on découvre le cadavre d'un producteur, Alexandre Mekinoff. Célestin, chargé de l'enquête s'oriente d'abord vers les milieux des Russes Blancs. Mais il semble que Mekinoff ait assuré ses arrières en se ménageant quelques complicités qui le mettaient à l'abri des tueurs "rouges". Et si c'était dans son passé de brancardier que se trouvait la raison mystérieuse de son assassinat ? Célestin découvre que Mekinoff pillait les morts sur le champ de bataille. Sentant la fin de la guerre approcher, il était devenu enragé : il lui fallait toujours plus d'argent, car il voulait produire des films. Les derniers temps, il n'avait pas hésité, dans le chaos des combats, à achever certains blessés. Célestin met en place les pièces du puzzle : quelqu'un aura démasqué Mekinoff et se sera vengé. Peut-être une femme dont il aura tué le mari... Dans cette ultime enquête, Célestin croise des veuves cherchant désespérément le corps de leurs hommes, des officiers fiers de leurs médailles, des soldats encore maintenus sous les drapeaux, des prisonniers, des éclopés, des gueules cassées...
    Sombre et sans illusion, cette dernière enquête de Célestin signe son départ de la police et son exil pour l'Amérique, accompagné de Joséphine, la belle anarchiste rencontrée et aimée dès le premier volet de la série.

  • Eté 1902.
    Georges Méliès achève son Voyage dans la Lune, dans lequel il a déployé toute son inventivité et sa maîtrise d'époustouflants trucages. Les forains, d'abord réticents en raison de la longueur du film et de son prix, se décident à l'acheter et le projettent immédiatement au public de la Foire de Neuilly. C'est un énorme succès. Mais la fête tourne au drame, avec les incendies de chapiteaux et de roulottes, et un meurtre qui parodie horriblement la célèbre affiche du film.

    S'agit-il de rivalités entre forains ? De vengeances d'employés renvoyés? D'une campagne contre le cinéma, responsable cinq ans auparavant de l'incendie du Bazar de la Charité ? Les tracts "Plus de cinéma, plus de catastrophes" viennent de réapparaître : peut-être signent-ils la vengeance de parents de victimes ? A moins que ce soit Georges Méliès que l'on veuille atteindre à travers ses clients? L'effraction de son atelier de prises de vues et le vol de certains films le font craindre à Louis Berflaut, l'inspecteur de la Sûreté, d'autant que son jeune ami le journaliste du Figaro vient d'être sauvagement agressé après son article enthousiaste sur le cinéaste.
    C'est après bien des recherches, analyses scientifiques et interrogatoires que, dans un jardin de banlieue, Berflaut découvrira les preuves et les très graves enjeux de cette entreprise criminelle.

  • L'affaire skize

    Daniel Vasseur

    Paris. 30 juin 1871. La révolte de la Commune s'est achevée un mois auparavant par les massacres de la semaine sanglante. Un lourd climat de répression pèse encore sur la ville. On découvre, ce matin-là, dans les ruines du théâtre de la porte Saint-Martin, le cadavre d'un homme à demi enterré dans les gravats, la tête écrasée sous les pierres.
    L'enquête est menée par Charles Maubert, une figure légendaire de la Sûreté, assisté d'un jeune inspecteur, Émile Allard. Le corps est identifié comme étant celui de Skize, un caricaturiste suisse. Il est formellement reconnu par une actrice, Rose-Thé, une de ses anciennes maîtresses. Les interrogatoires de ses proches révèlent un personnage ambigu, aux relations douteuses. Familier du Vénus, une maison close de la rue du Faubourg du Temple, il y rencontrait Carter-Brown, un attaché de l'ambassade des États-Unis qui, cependant, nie l'avoir fréquenté. Un colonel d'état-major, Morel-Szabo, semble s'intéresser aussi à l'affaire.
    Crime crapuleux, passionnel, politique, vengeance d'un rival, les pistes ne manquent pas, mais l'enquête piétine. D'ailleurs ce cadavre est-il vraiment celui de Skize ?
    Surnommé « le Chat » pour son aptitude à toujours « retomber sur ses pattes » et pour « ses coups de griffe », Maubert impressionne le jeune Allard, rebuté cependant par sa brutalité et son utilisation organisée d'un réseau de mouchards. De plus, son chef semble mener une enquête personnelle et secrète. Mais, peu à peu, une estime réciproque les rapproche. Une rixe à Belleville met les inspecteurs sur la piste d'une mystérieuse Malya à laquelle Maubert porte un intérêt tout particulier, sans compter qu'au début du moins d'août, la découverte d'un second crime dans le quartier relance l'affaire.

  • Adrien, ex-officier du service action de la DGSE, loue ses services à la société STRATISC, spécialisée dans la gestion des risques, afin d'assumer les conséquences financières de son divorce.
    Sa nouvelle mission ? Convoyer en Espagne des fonds destinés à payer la rançon d'un intermédiaire sud-américain ayant joué un rôle clé dans la libération d'Ingrid Bétancourt.
    Bizarrement, il n'y a pas preneur pour l'argent qu'il transporte et ses commanditaires, qui appartiennent aux cercles les plus secrets de l'État, s'impatientent.
    De son côté, Adrien se trouve bientôt aux prises avec l'organisation clandestine ETA, la Guardia civil, mais aussi une équipe de policiers français aux méthodes peu orthodoxes. Dans cette enquête menée à bout de souffle, il rencontre Xixili, une ténébreuse militante basque.
    Pour sortir du guêpier, Adrien, devra compter sur son savoir-faire, mais aussi sur celui d'Anita Chan, la journaliste qui partage sa vie (voir Jeux de Chine). Leur défi : trouver ce qui se cache derrière une mission trop simple.

  • Berlin, 1941-1945 Les nazis ont entrepris « l'aryanisation des biens juifs », et leurs chefs, Goering le premier, raflent pour leur propre compte les oeuvres d'art, pillant les collections privées avant d'envoyer leurs propriétaires vers les camps de la mort.
    Un SS, qu'animent à la fois la cupidité et une ancienne rancune, exige du galeriste Mathias Wengel qu'il lui remette les plus belles pièces de sa collection, en promettant de lui éviter, ainsi qu'à sa fille Judith, la déportation. Mais une fois en possession des tableaux, il livre le galeriste à la Gestapo.
    Judith lui a échappé, ainsi que la copie, peut-être de la main du Caravage, de son célèbre tableau Judith décapitant Holopherne. Pendant trois ans, dans Berlin que les bombes alliées transfor- ment peu à peu en amas de ruines, le SS traque la jeune fille, de caves d'immeubles en abris publics, jusqu'à une tour de défense aérienne où a été mise à l'abri au début de la guerre une partie des collections du Musée de Berlin.
    L'armée russe vient d'entrer dans la ville, et deux incendies d'origine criminelle éclatent dans le bunker, où les deux ennemis se retrouvent face à face...

  • Parfum de mort

    Gordon Thomas

    c'est la plus grande menace terroriste jamais conçue...
    l'anthrax bc peut détruire une métropole entière en quelques instants. aucun antidote n'existe à ce jour. raza, grand maître du terrorisme, financé par un ayatollah, vient d'en acquérir un stock. le seul à pouvoir l'arrêter ? son ennemi juré, morton, agent spécial du mossad. fbi, cia, dgse, mi5, mi6. tous les services secrets sont en alerte. les pays occidentaux n'ont que 24 heures pour accéder aux demandes des terroristes.
    mais déjà, new york et londres subissent de terribles explosions... attentats, chasse à l'homme, fausses pistes, rebondissements... roman d'espionnage coup de poing, parfum de mort livre une course-poursuite explosive et s'immisce dans le monde secret et fascinant des forces spéciales.

    />

  • Londres, 1926. Clyde Fillmore, jeune aventurier ayant cherché en vain de l'or aux quatre coins du monde, va peut-être enfin devenir riche. Son oncle Silas Lydecker, l'une des plus grandes fortunes d'Angleterre, souhaite faire de lui son unique héritier. L'homme y met toutefois une condition : Clyde devra retrouver Marjorie, son amie d'enfance, et l'épouser dans les six prochains mois. Faute de quoi, l'argent reviendra à son cousin Jack. Fasciné par l'étrange proposition, le neveu accepte de relever le défi et se lance à la poursuite de la jeune femme. Mais très vite, les choses vont mal tourner pour Clyde... Un soir, Silas Lydecker est retrouvé mort dans son bureau, la pièce fermée de l'intérieur. La police se met aussitôt à la recherche de Clyde. Pour elle, il n'y a pas de doute possible : le jeune Fillmore est le meurtrier de son oncle. D'autant que son nom figure sur le testament... et qu'il se trouvait sur les lieux du crime le jour même du décès... A mi-chemin entre Boileau et Narcejac et un John Dickson Carr, Le Testament de Silas Lydecker mêle meurtre de chambre close et course-poursuite haletante dans cette libre adaptation du mythe grec de Jason et de la Toison d'or. Un roman diabolique.

  • Montmartre, décembre 1894. En haut de la Butte, deux prostituées qui racolent autour du vieux cimetière Saint-Vincent découvrent, horrifiées, le corps d'une fillette : un fiacre mystérieux vient de le jeter avant de disparaître dans la nuit. Quand Louis Berflaut, inspecteur de la Police judiciaire, arrive sur les lieux, il remarque une chose étrange. L'enfant est vêtue comme une petite fille modèle. Elle est maquillée, ses vêtements sont soignés et sans aucune trace de sang, malgré la blessure au ventre que cachent ses jupons. A quel père, à quelle mère faudra-t-il annoncer la terrible nouvelle ? Cependant, les jours passent et personne ne réclame l'enfant, aucune disparition n'est signalée. La presse s'indigne, on reparle de Jacques l'Eventreur. Quelques jours après le crime, une jeune domestique, soeur d'un modèle de Toulouse-Lautrec, est enlevée dans les beaux quartiers. Avec l'aide du peintre, Berflaut mène une enquête qui le conduit des milieux bourgeois au monde des prostituées, des cambriolages les plus communs aux affaires de moeurs les plus sordides.

  • Giverny, été 1908. Claude Monet se rend aux aurores devant le bassin aux nymphéas qui jouxte sa maison de Giverny, afin de mettre tes dernières touches à son tableau. Mais l'eau de l'étang a pris une teinte rose qu'elle n'avait pas la veille... Inquiet, le peintre s'approche. Et c'est horrifié qu'il découvre, flottant parmi les nénuphars, le corps d'une jeune fille : Ophélia, la fille de son ami japonais, un amateur d'art, venu en visite.
    Qui a pu commettre un tel acte ? Un rôdeur ? Un des jardiniers chargés de l'entretien du domaine ? Ou bien faut-il chercher du côté dé l'hôtel Baudy, où se sont installés pour l'été de jeunes peintres américains venus à Giverny dans l'espoir de rencontrer le Maître ? Duquel d'entre eux ou des autres pensionnaires Ophélia s'est-elle attiré la haine et le désir de vengeance ? C'est ce que Louis Berflaut, inspecteur de la Sûreté, appelé en renfort dans cette affaire, va tâcher de découvrir.
    Cette intrigue, subtilement nouée, évoque l'ambiance des romans d'Agatha Christie, dans la peinture d'une société élégante qui fomente en secret des passions de toute nature.

  • Suzie Valour, une jeune parisienne, voit partir pour le front celui qu'elle aime. Afin de supporter son absence, et se rendre utile en ces temps de guerre, Suzie intègre l'équipe de radiologie de Marie Curie. Envoyée en mission sur les champs de bataille, elle découvre l'épouvantable réalité des combats. Or, Jean, l'un de ses amis, qui travaille auprès de Clemenceau, lui apprend que les services de contre-espionnage s'intéressent de près à Marie Curie. Celle-ci est soupçonnée de livrer aux 52 Allemands les résultats de recherches ultrasecrètes menées par... l'armée et des informations confidentielles sur les mouvements des troupes. Stupéfaite et révoltée par une telle accusation, Suzie mène l'enquête et découvre à son tour que son héroïne a bien des choses à cacher. D'autant plus vulnérable que l'offensive allemande du printemps 1918 accentue la chasse aux traîtres, la chercheuse aura plus que jamais besoin de soutien. Suzie parviendra-t-elle à résoudre le mystère Marie Curie, et à quel prix ?

  • Octobre 1945. Dans un petit village du Limousin, un soldat marocain, engagé dans l'armée française, est retrouvé assassiné près de la clôture du camp de détenus allemands dont il assurait la garde. Est-ce un fait divers ordinaire, le crime d'une bande d'anciens nazis ou une provocation des communistes ? Parallèlement à l'enquête criminelle, le contre-espionnage décide de dépêcher sur place le colonel Michel Lanvaux, ancien agent de la France libre dont la femme et la fille ont été déportées en juillet 1944. Obsédé par le souvenir de ses chères disparues, ce dernier ne trouve d'apaisement que dans l'alcool. L'année s'apprête à le licencier mais le général de Gaulle, son protecteur, a décidé de lui accorder une dernière chance en lui confiant cette enquête. Dans cette affaire, Lanvaux est alerté par des détails mystérieux et les entretiens qu'il mène révèlent l'attitude équivoque de plusieurs individus, et parmi eux, celle d'une prisonnière allemande...

  • Jeux de Chine

    Daniel Hervouët

    Beijing, août 2008. Qui pouvait imaginer que la plus grande prise d'otages de tous les temps surviendrait en Chine, pendant les Jeux olympiques ? Pour Adrien Laurent, ancien du service action de la DGSE, la mission semblait sans risques : assurer la sécurité d'une industrielle de l'armement venue prospecter un marché chinois sous embargo. Tout était parfaitement huilé pour une visite paisible qui permettrait à Adrien d'améliorer ses finances après un divorce ruineux. Mais le jour de la cérémonie d'ouverture, un drone explose en pleine tribune présidentielle. Qui est mort ? Qui est blessé ? C'est la panique. Des dizaines de milliers d'Occidentaux sont sous contrôle de l'armée. Désormais, plus personne ne peut quitter la ville olympique. Toutes les chancelleries sont en alerte, mais face à un pouvoir chinois divisé, elles n'ont que peu d'atouts dans leur jeu. Attentats, complots, doubles jeux... Thriller implacable et palpitant, Jeux de Chine imagine avec une troublante vraisemblance l'une des plus grandes catastrophes géopolitiques possibles aujourd'hui, tout en offrant un regard inédit sur la Chine.

empty