Peinture / Arts graphiques

  • De même qu'il y a différentes façons de regarder le monde, il y a différentes façons de " lire " une icône et de l'interpréter.
    Les " lectures d'icônes " posées ici ont pour but non seulement de nous faire mieux connaître les traditions dans lesquelles elles furent conçues, mais aussi de nous initier à la pratique visionnaire qui les a inspirées, de nous permettre d'intégrer, dans le tissu de notre existence, les éléments dont elles sont composées : les couleurs et les formes qui les structurent, la présence discrète et forte dont elles sont l'évocation efficace.
    L'icône est une école du regard, en cela elle s'oppose à l'idole. l'idole arrête le regard qui ne peut aller au-delà de la représentation qu'elle propose. l'icône, par contre, n'enferme pas dans le visible, mais ouvre les yeux à l'invisible. l'idole rend aveugle, l'icône rend voyant. l'icône nous fait entrer dans un monde qui n'est ni celui de la matière, ni celui de l'esprit, mais un composé sans mélange de ces deux dimensions du réel.
    Elle ne décrit pas une histoire (celle des différents moments de la vie du christ et des saints), elle n'est pas un tableau à thème religieux, elle est une vision du monde transfiguré. l'icône est un ange ! plus qu'un message, elle est un messager. les icônes présentées ici le sont pour la première fois ; elles appartiennent à une collection privée. d'origine russe, elles ont été peintes entre le xive et le xixe siècle.
    Pour assurer à ce livre son caractère d'ouvrage de référence, nous y avons ajouté quelques icônes plus connues, ainsi que des références à l'art occidental.

empty