L'harmattan

  • "La vie des établissements en zone sensible est rarement simple. Après les attentats du 7 janvier 2015, les choses se compliquent encore. Nombre de questions se posent face auxquelles les enseignants ont un rôle à jouer. La narratrice s'y essaie par le biais de la littérature. Ses élèves réagissent en se confrontant dans des discussions cocasses ou des joutes oratoires sans merci. La parole est le coeur de ce roman qui s'interroge sur le langage, les langages. Se pose aussi la question de l'effritement du collège dû à la valse des réformes et aux lubies de deux chefs d'établissement aussi branquignoles qu'autoritaristes."

  • "Novembre 1944. L Alsace annexée au début de la guerre est encore allemande. Flore a quinze ans, dont quatre de scolarité allemande et de fréquentation obligatoire des jeunesses hitlériennes. Lorsque sa mère l envoie acheter du pain à Kehl, de l autre côté du fleuve, personne ne se doute qu elle ne parviendra à rentrer qu une année plus tard."

  • "Histoire fraîche, à l'écriture résolument moderne, cette nouvelle se situe dans l'air du temps. La narratrice fait la connaissance d'un homme sur un site de rencontres. Lui reviennent alors en mémoire les souvenirs de son premier amour, aujourd'hui disparu. Cette nouvelle relation sera-t-elle à la hauteur ? Entre évocation du passé et intrigues actuelles, l'auteure nous entraîne dans son univers avec sensibilité et humour. Coup de coeur assuré !"

  • "Pour exorciser la répulsion qui lui évoquent les horreurs des abus sexuels et des violences conjugales, Sylvie Leluin laisse sa plume s habiller de lyrisme. Son roman, tiré d une histoire réelle, retrace le long parcours de guérison d Aïna, capable de braver tous les tabous et les interdits liés à sa culture et à sa religion. Un beau chemin de courage et de résilience, pour lever les secrets."

  • "Un loup rôde dans les forêts du haut Beaujolais. C'est ce que croit un vieux paysan, bientôt rejoint par une belle artiste peintre et un jeune gendarme amoureux. Mais cette perspective n'est pas du goût des chasseurs, des éleveurs et des élus locaux dont les projets sont contrariés par la présence inquiétante de la Bête... On la traque quand d'autres essaient de la protéger !"

  • Un homme, un chien, une route. Jusque-là, l'annonce d'un road-trip des plus attendus. Et pourtant, rien de ce qui va se passer ne pouvait être imaginable, et le lecteur qui voudra s'aventurer à leur suite devra oublier tout ce qu'il croit savoir du roman d'aventures pour plonger sans filet dans cette dystopie déjantée, ce conte moderne, cette folle histoire pleine de fous rires et de clins d'oeil à une actualité bien trop avare de fantaisie. Un regard tendre et féroce à la fois sur le monde tel qu'il pourrait un jour devenir. Et auquel seul peut-être l'humour peut redonner quelques couleurs.

  • "Alice est une magistrate reconnue et expérimentée. Alors que sa vie amoureuse vacille au fil des mensonges de Thomas, son compagnon, elle se jette à corps perdu dans ses dossiers, notamment celui d Agnès, dont la situation semble faire écho à la sienne. Mais Alice va soudainement accumuler de graves erreurs de jugement..."

  • "Un meurtre est commis dans un village africain où des bandits armés sont venus pour dérober les précieuses Pierres noires. Ils enlèvent une très jeune fille pour la prostituer à Paris. L'enquête va être conduite en Afrique, en Italie et, en France, en Auvergne et en Savoie. Des médecins, des enseignants et les milieux de la haute couture vont aider les policiers. Pourra-t-on identifier, localiser et arrêter les coupables de ces crimes ? Que va devenir la jeune prostituée ?"

  • "Manika, une jeune femme indienne d'une quarantaine d'années, a vécu le pire. Deuil, violence, trahisons, la vie ne l'a pas épargnée. Elle a dû faire face à de nombreux défis plus éprouvants les uns que les autres. Et pourtant, elle a trouvé à chaque fois la force de rebondir et de braver l'adversité, pour en ressortir grandie et transformée. Sa quête de spiritualité et une foi inébranlable en la vie l'ont aidée à se libérer de ses blessures et à retrouver un équilibre. Elle s'est reconstruite et réinventée. Ce chemin de résilience offre un espoir à toutes les femmes qui ont souffert ou qui traversent des périodes difficiles. - "

  • "L'après-midi est un moment de la journée propice à la rêverie, à une longue somnolence pendant laquelle on se raconte des histoires. Des histoires banales d'amour enfui, des histoires cruelles de folie meurtrière, des histoires drôles d'un quotidien pas si drôle... Avec Louise, Alexandre, Odette, Karim et les autres, on passe un bon après-midi !"

  • "De courtes nouvelles, de courts récits. Des impressions dans le sens photographique ou typographique. Moments qui marquent leur empreinte et modifient parfois le futur. Mais seulement des impressions. Peu de certitudes. Toute la place laissée à l'ambiguïté, à la multiplicité des lectures."

  • Accroupie sur la scène, au milieu des câbles, amplis et micros, perdue dans le tumulte, des sons de basse aux clameurs des terrasses, Rose Attal ne quitte pas ses songes. Jusqu'au jour où elle se laisse toucher par le réel.

  • "Ce livre, écrit par sa dernière compagne, relate la fin de vie d'un homme enfermé dans son alcoolisme et son orgueil. Seul son passage dans l'au-delà lui permet de retrouver sa lucidité, enfin débarrassé de ses démons. Mais c'est pour constater les désastres provoqués par son attitude, pour ceux qui ont continué jusqu'au bout à croire en lui, comme pour ceux qui n'étaient plus dupes, mais qui voulaient lui donner une dernière chance. Par des retours en arrière, nous découvrons des bribes de sa vie. Puis nous sont contés l'histoire du naufrage de son mariage. Enfin, apparait sa relation avec sa dernière compagne, qui voudra désespérément croire jusqu'au bout à ses affabulations, avant de découvrir trop tard la cruelle vérité."

  • Il est des histoires de famille qui semblent s'enrouler sur elles-mêmes. Contant les joies, les espérances et les douleurs quotidiennes des petites gens, elles s'insèrent pourtant dans la Grande Histoire. Tout un chacun peut s'y trouver confronté et devra jongler avec une vie qui le dépasse. Ainsi, avec le soutien chaleureux de son frère Dédé, Julie, la bergère, est-elle portée par son rêve de s'instruire et de devenir chanteuse. Sa rencontre improbable avec Jean, l'Alsacien en rupture familiale, qui a connu la Grande Guerre et projette de partir enseigner dans l'Algérie coloniale des années trente, parviendra à tisser un bonheur fragile, fait d'amitiés et de modestes aventures. Tous savent que le chemin pour devenir ce que l'on est, ne peut être que long et semé d'embûches, mais parfois aussi, d'imprévus qui ensoleillent les jours.

  • "Au début de la guerre d'Espagne, Fernando Duarte, anarchiste, se rend coupable d'un meurtre qui le contraint à l'exil. Sa femme et leurs deux filles restent sur place, en terre aragonaise. Mais la vie au village devient compliquée. Accompagnées de Diego, ami d'enfance de Fernando, Pilar et ses filles décident des'installer à Barcelone, en attendant le jour où la famille pourra enfin se réunir. Mais les événements tumultueux en cette époque tragique de l'histoire vont en décider autrement."

  • "« Le Secret de Reine et autres nouvelles nous livre, sur un rythme enlevé, mélodieux ou saccadé, des récits haletants, au souffle puissant et à l'écriture riche et poétique. - C'est la vie dans son entière nudité : la vie qui jouit, la vie qui geint, la vie qui disparaît. - De la perte de l'être aimé aux affres de la passion, en passant par le mensonge et la douleur, les nouvelles d'Edith Volpelière, ciselées sur le vif, offrent à son lecteur une symphonie magistrale, chantant et crépitant comme le feu de la vie. » - "

  • "Déjanire, c'est cette femme qui a tué son époux, Hercule. M., Morgane, la fée, cette héroïne protéiforme et résolument moderne, va devoir, elle aussi, affronter les travaux d'Hercule dans notre société, ce monde en pleine mutation, pour savoir qui elle est. Un ouvrage entre autofiction et réflexion, qui montre une jeune femme dansant sur un fil, qui court entre Paris, le ciel épais de la Lorraine, Venise et les terres rouge-feu de la Sicile, et surtout en elle-même. Autour, ce monde qui fourmille, en pleine décadence avant la chute. Question de l'identité, et surtout de la féminité, mais de manière originale, une féminité qui sort des clichés et des sentiers battus."

  • "1997 : épidémie de SIDA, pas de vaccin. Eugénie, jeune sociologue, découvre que les femmes sont beaucoup plus vulnérables que les hommes aux infections HIV/SIDA. Elle se met en tête de découvrir un moyen pour les protéger. Elle trouve une solution et songe à déposer un brevet. Mais cela tombe mal pour elle. Son couple bat de l'aile. En plus, la maison de famille à laquelle elle tient comme à la prunelle de ses yeux risque d'être vendue. Aidée par ses amies, elle va tenter de relever ces défis et nous emmène dans une série de péripéties cocasses."

  • "Cette nouvelle aborde l'expérience de l'acculturation au travers du regard d'un jeune amérindien du Haut Oyapock (Guyane). Ce dernier, parfois naïf, parfois coquin, nous fait partager sa vie sur le fleuve, son quotidien, ses aventures. Collégien dans son village puis lycéen à Cayenne, il est tiraillé entre la culture occidentale de la ville et celle de son peuple. À un âge réputé difficile, il doit se construire alors que l'école l'éloigne inexorablement de son clan."

  • "Mathilde, provinciale française, passe l'essentiel de son temps libre avec son ami Momo à écrire des chansons en toute intimité. Lorsqu'il lui apprend qu'il envisage de se marier avec une fille du Congo, qu'il n'a jamais vue, Mathilde est déboussolée. Elle semble alors être la seule à percevoir ce projet comme de la folie. C'est après avoir fait la connaissance d'Euphémie, la mère de Momo partie en exil depuis son adolescence, que Mathilde décidera d'aller à la rencontre de la future épouse, en Afrique."

  • "Les neuf nouvelles de ce premier recueil se déroulent en France, en Guyane, en Polynésie ou pour la dernière d'entre elles aux États-Unis. Annie Bonnefoy a diversifié ses angles d'approche. Tout le monde peut un jour ou l'autre se méprendre sur les intentions d'un inconnu ou d'un proche. La plupart du temps, cela aboutit à des situations absurdes ou cocasses, des quiproquos qui nourrissent les petites ironies de la vie ; mais parfois, sous la perfidie masquée se cachent la jalousie, la vengeance ou la haine. Et là, bien difficile pour les héros de ces histoires de s'en sortir ! Que le lecteur prenne bien garde de ne pas se laisser abuser lui-même..."

  • "1980. Une rencontre fortuite, place des Vosges. Michel Flanagan, réalisateur à succès, croise Delphine Seyrig, actrice, égérie de Duras et Truffaut. Après quelques mots échangés, il est intrigué et attiré par cette femme au charme singulier. Il n'a plus qu'une idée en tête : la faire tourner dans son prochain film. Mais Delphine se dérobe. L'admiration tourne à l'obsession. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra se remettre en question. Mais en est-il capable ? Hommage à une grande actrice disparue trop tôt, La Désirée convoque la fiction pour brosser un tableau fidèle de Delphine Seyrig."

  • "Elia, vingt-six ans, amoureuse, psychologue, s'épanouit dans une vie agréable. Un jour, brutalement, son quotidien chavire. Le froid s'empare de son corps, son sourire s'éteint. - Dans ce roman, Amélie Dieudonné s'aventure sur les traces d'Elia, une jeune femme qui lutte pour survivre, qui lutte pour se défaire d'un job destructeur, d'une relation fanée, du carcan sociétal dans lequel elle étouffe, qui se bat pour rallumer la flamme au creux de son coeur : être soi, explosive, étincelante."

  • "Euphémie, célibataire, habite en France. Damasa, marié, vit au Tchad. Euphémie, premier amour de Damasa, pourrait-elle devenir sa seconde épouse ? Dans un mélange de petits drames et complications familiales, chacun rêve : partir à Paris, sauver son mari alcoolique, retourner au Congo. Quand l'amitié surpasse l'amour et que l'amour traverse le temps et l'espace, cela donne : polygames, polyandres, vous n'êtes pas sérieux ! Mais qu'y a t-il de mal à ça ? - "

empty