Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

Cabedita

  • S'il est une discipline qui peut nous aider à vivre dans un monde désormais volatile, incertain, complexe et ambigu, mais aussi à construire l'avenir sur des bases plus sûres et plus stables, c'est bien la philosophie.
    Mais une philosophie qui aura retrouvé sa vocation première, celle d'être de nouveau un «mode de vie» étroitement lié à la réflexion philosophique, une façon plus sage d'être au monde, plus en lien avec les valeurs éthiques et spirituelles fondamentales, plus juste et respectueuse de l'environnement, plus favorable à l'épanouissement de l'individu et de la civilisation.
    Ce livre est une contribution au renouveau de la philosophie comme art de vivre, mouvement lancé plus particulièrement par Pierre Hadot.
    Nous avons réuni ici plusieurs auteurs, dont nous savons l'importance qu'ils accordent à une certaine manière de vivre dans leur propre existence, afin qu'ils partagent avec nous la richesse de leurs idées et de leurs expériences.


    Font partie du collectif d'auteurs de cet ouvrage:
    - Laurence Bouchet, philosophe praticienne.
    - Michel Maxime Egger, sociologue, écothéologien.
    - Fernando Figares et Laura Winckler, spécialistes en philosophies comparées.
    - Maël Goarzin, doctorant en philosophie antique.
    - Jacqueline Kelen, écrivaine.
    - Xavier Pavie, philosophe, écrivain.
    - Fernand Schwarz, anthropologue, philosophe et écrivain.
    - Bertrand Vergely, essayiste, agrégé de philosophie.

  • L'oeuvre de Jean s'adresse à tout un chacun qui se demande comment profiler son identité de chrétien ou de chrétienne face aux pressions et aux défis du monde ambiant. Hier comme aujourd'hui, ces lettres sont destinées à circuler inlassablement et à produire de l'effet en réseau.

  • Ce corps si souvent exhibé, érotisé, abusé, utilisé, converti en corps-objet, corps-marchandise, corps-pub-marketing-kleenex. Ce corps déconnecté de la personne, débranché de l'amour et vidé de son âme. Fallait-il l'arrivée de me-too pour tirer la sonnette d'alarme et nous rappeler que le corps n'est pas qu'un objet de jouissance mais un sujet, un Moi inscrit dans la chair, qui mérite attention et amour? Cet ouvrage raconte l'histoire du corps à travers les siècles, les interrogations, les peurs qu'il suscite encore aujourd'hui, les caricatures dont il est l'objet. Il le replace entre les mains de son Créateur dont la marque est également inscrite dans la chair. De manière à le faire jouer de toutes ses cordes musicales en une seule harmonie: coeur, corps, esprit. Un livre qui passionnera autant les ados, les jeunes que les adultes.

  • Quel homme était Jésus? Petit ou élancé, chauve ou barbu? Avait-on du plaisir ou de la crainte à discuter avec lui? Et puis, attendait-il le Royaume de Dieu pour tout de suite? Savait-il qu'il allait mourir et qu'on le ferait Dieu? Avait-il imaginé que l'Église viendrait? Ces questions, qui ont traversé les siècles, reviennent aujourd'hui avec force. Jésus est à la mode, plus que jamais.
    Ce livre veut revenir aux sources historiques. Il s'interroge honnêtement sur l'homme de Nazareth, au travers des souvenirs qu'il a laissés et de l'impression qu'il a faite sur ceux qui l'ont vu. En écoutant ses paraboles, en voyant ses guérisons, en suivant son enseignement, ses contemporains ont saisi que cet homme disait Dieu comme personne. Il a fait basculer leur vie. L'homme qui venait de Nazareth paraît dans sa 5e édition. Il a déjà passionné des dizaines de milliers de lecteurs et lectrices.

  • La haine? C'est une question difficile à aborder, mais incontournable. Qui ne l'a pas découverte, un jour, en soi? Osons la regarder en face. Où trouve-t-elle racine? Pourquoi nous habite-t-elle, jusqu'à nous surprendre nous-même? Sous quelle forme surgit-elle? Dans la Bible, la haine envahit bien des personnages, à commencer par l'histoire de Caïn et Abel. Visiter ces récits nous apprend à découvrir son visage.
    On apprendra que la haine est l'expression d'une perte, la perte d'un amour devenu impossible à recevoir ou à donner. Et quand les réactions d'agressivité sont étouffées, c'est alors que le réservoir de la haine commence à se remplir. Comme les auteurs classiques, les écrits bibliques racontent le parcours de la haine. Ils mettent en scène des personnages ou des groupes qui haïssent ou sont haïs. Du coup, les lecteurs, les lectrices sont invités à se demander ce qui les a conduits à haïr, ou à être haïs -avec quelles conséquences? D'amour et de haine, c'est le chemin de la vie que la Bible nous invite à parcourir.

  • Les «dix Paroles» trônent au coeur de la loi biblique. Elles composent la charte de l'alliance entre un Dieu qui s'y présente d'emblée comme celui qui donne liberté et vie et un peuple qu'il invite à entrer dans une dynamique permettant de cultiver ces dons

  • Trois minutes par jour, le temps de faire silence en soi et autour de soi, sont nécessaires afin de reprendre du souffle en ouvrant une parenthèse pour penser et se «panser». Jour après jour, il vous est proposé d'emprunter ce chemin d'intériorité. Pénétrez dans la sève vive, laissez rayonner ces «perles sacrées» mises en relief par quelques considérations personnelles, simples et ouvertes. Savourez aussi les courtes citations d'auteurs choisis qui leur font écho. N'y cherchez ni dogmes, ni discours religieux hermétique, ni vérités cloisonnées. Ce ne sont que des instantanés pris au passage d'un souffle. Sans doute un peu flous: le souffle est insaisissable, libre et insolent. Tout juste la trace fragile d'une brise qui peut vous emporter vers un «au-delà» imperceptible. Juste un instant, chaque jour, pour aller à l'essentiel.

  • Le livre de l'Ecclésiaste, attribué au roi Salomon, connu pour son discernement légendaire, nous offre un plaidoyer pour la liberté et le non-conformisme. Sagesse accessible, pertinente, concise et incisive, qui vise à l'essentiel. D'une farouche indépendance, il explore avec audace et lucidité les questions fondamentales, telles que le sens de la vie, du travail, du bonheur, de la sagesse, de la mort, de la justice, de Dieu... sans les esquiver par des réponses creuses. Émerge alors une sagesse qui parfois désarçonne ou déstabilise, mais qui favorise la marche et l'élévation.
    Dans l'abondance de ce texte antique, nous avons extrait un ensemble de pépites précieuses, tout en cherchant à réveiller leur éclat original. Quelques commentaires libres et des fragments poétiques permettent de cheminer vers son intériorité.

  • L'auteur désire partager ses découvertes au fil des voyages pour en faire vibrer le lecteur, comme devant un film grand écran. L'amener d'aventure en aventure à se poser des questions sur le monde qui l'entoure et sur lui-même. Ces récits empreints de tendresse, de sourires et damour, s'enveloppent aussi de peur, d'injustice, de misère, de tristesse, de violence, provoquant parfois la révolte mais dans un deuxième temps suscitant les vraies questions sur nos manières «dêtre-au-monde», de le considérer, de l'aimer, de le changer là où lon se trouve. Et déventuellement de trouver ce Dieu qui nous fait signe.

  • Véritable marqueur identitaire de la première Église de Jérusalem, la communion fraternelle a cependant été ébranlée par de graves divisions et des conflits. Luc, dans les Actes des Apôtres, l'apôtre Paul, dans plusieurs lettres et indirectement l'évangéliste Matthieu, s'en font l'écho. Chacun à sa manière appelle les disciples du Christ à surmonter les temps de crise pour oeuvrer, dans l'unité, à l'édification de l'Église.
    À Antioche, au sein d'une communauté désormais composée de juifs et de païens, se pose la question du vivre ensemble et de la fidélité à la Loi donnée par Dieu à son peuple.
    À Corinthe, l'unité ecclésiale est gravement menacée: fractionnée en plusieurs chapelles antagonistes, partagée à propos d'importantes questions éthiques, divisée en matière de culte, traversée par le doute, la communauté de Corinthe est en extrême difficulté.
    La mise en perspective de ces textes nous apporte un précieux éclairage, tant sur les difficultés rencontrées que sur les solutions trouvées par l'Église pour y remédier dans la fidélité à l'enseignement de Jésus sur le pardon.

  • Les récits bibliques présentés dans l?ouvrage servent de révélateurs de ces «maux» qui handicapent nos relations, mais aussi de la Parole divine qui les guérit en même temps.

  • L'?auteur partage, au travers de ce livre, les fruits d?une recherche sur les lettres de l?apôtre Paul. Il s'?intéresse particulièrement à l?interaction entre autorité (par l'?argumentation et l?'émotion) et pouvoir (par l'?action de communication) des lettres.

  • On le sait, à la fin du Ier siècle, la situation des chrétiens n'était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d'un marché religieux foisonnant, brimades romaine.
    Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
    Aussi Luc, qui venait d'écrire son évangile, décide d'ouvrir un second volet, Les Actes des apôtres. Il s'agit de redonner courage à ses lecteurs et de les convaincre que le message de Jésus-Christ n'a rien perdu de son pouvoir.
    Pourtant, que de chemins semés d'embûches ! Et à côté des deux figures majeures, Pierre l'enthousiaste et Paul l'enrôlé à son corps défendant, quelle multitude de gens tout ordinaires dont Dieu a fait les témoins du Ressuscité !
    En proposant sur ces commencements du christianisme son regard à la fois d'historien et de pasteur, Luc a tracé des pistes fort stimulantes.
    Y compris pour nos temps de grands bouleversements.
    Cet ouvrage, rédigé par l'un des meilleurs connaisseurs des Actes des apôtres - il vient d'en publier un commentaire substantiel -, nous en fera avec finesse redécouvrir les enjeux et toute l'actualité.

  • Ce livre cherche à montrer que le mystère de Pâques est la loi même de toute l'existence humaine: il faut mourir pour vivre.
    À travers des approches tirées de l'Écriture, de la liturgie et de la théologie, cet ouvrage tente donc de dégager une «spiritualité chrétienne» concrète et incarnée, en évoquant les passages douloureux que nous sommes tous appelés à faire: c'est ainsi que nous pouvons nous ouvrir à un surplus de joie et d'espérance.

  • Le christianisme et l'écologie n'ont pas toujours fait bon ménage. Les défenseurs de la terre accusent la Bible et la religion chrétienne d'avoir conduit l'humanité à la domination du monde et à la destruction de la nature. En réponse à cette réelle difficulté, l'auteur analyse cinq questions écologiques liées à l'espace et au sacré, pour montrer que le croyant est invité à se situer dans le cosmos, à aimer la terre, à unir nature et culture, à renoncer à l'exploitation effrénée de la planète et à découvrir la présence divine au coeur du monde. Par leur beauté et leur symbolisme, certains lieux manifestent plus particulièrement le spirituel, sans le garder pour eux cependant car la terre entière est le reflet du Créateur. Pèlerin en quête de l'absolu, le chrétien traverse avec reconnaissance le créé et sa foi sait qu'il le retrouvera, dépouillé de ses pesanteurs, dans l'univers de la résurrection.

  • Ce livre présente l'ensemble des connaissances que nous possédons sur cet animal emblématique et captivant qu'est la marmotte.
    Que ce soit ses particularités physiques, le milieu naturel dans lequel elle évolue, sa vie sociale, ainsi que les différentes activités qu'elle exerce tout au long des saisons, sans oublier l'un des aspects fascinants qu'est sa capacité de survivre dans des conditions climatiques extrêmes grâce à l'hibernation en hypothermie. De même, les autres modes de survie, d'estivation également vécus par d'autres espèces, ainsi que sa relation avec l'homme y sont traités.
    Pour celles et ceux qui désirent en savoir plus, les auteurs donnent de façon judicieuse d'utiles informations sur le Réseau international d'études des marmottes, ainsi que des adresses de réserves naturelles où il est toujours possible de les observer et de les photographier.

empty