Michel Lallement

  • Fruit d'une enquête ethnographique menée dans la région de San Francisco, là où les chantres de la contre-culture libertaire côtoient les entrepreneurs de la Silicon Valley, ce livre plonge au coeur du mouvement faire (make). Il en décrit les origines historiques ainsi que ses multiples impacts sur l'économie et la société. Michel Lallement a partagé la vie des hackers, les a regardés inventer, bidouiller et s'organiser au quotidien dans des communautés frottées, pour certaines d'entre elles, aux principes de l'anarchisme. Il les a fait raconter et expliquer leurs vie, leurs choix, leurs idées.

    En expérimentant une utopie concrète, les hackers font plus qu'imaginer une autre manière de travailler. C'est une nouvelle grammaire du vivre ensemble que, sous nos yeux, ils sont en train de composer.

  • Vous souhaitez savoir quoi manger pour être en pleine forme et préserver votre santé ?
    Vous voulez une information claire et à la pointe de ce que la science peut aujourd'hui affirmer ?
    Ce livre du Dr Lallement, le célèbre cancérologue, est fait pour vous.
    Vous apprendrez à détecter ce qui provoque chez vous des symptômes désagréables et finit par empiéter sur votre confort, mais aussi à reconnaître les aliments auxquels vous ne pensez pas et qui pourraient pourtant vous faire du bien.
    Surpoids, diabète, maladies cardio-vasculaires, maladies auto-immunes et fibromyalgie, ostéoporose, stress : le Dr Lallement donne les meilleures « réponses alimentaires ».

    Après avoir été chirurgien des Centres de lutte contre le cancer pendant plus de vingt ans, le Dr Michel LALLEMENT se consacre désormais à la prévention et à l'accompagnement thérapeutique des maladies dégénératives.

  • Depuis la fin des années 1960, des femmes et des hommes ont décidé de projeter leurs « rêves en avant » en faisant le choix de vivre en communauté. Pour faire pièce à la société capitaliste et donner vie à leurs idéaux, ils ont bâti des utopies concrètes. Afin de comprendre la logique et la portée de ces initiatives multiples, il faut se demander non seulement qui sont les « communards », mais aussi ce qu'ils font. Il convient, autrement dit, d'examiner la manière de mettre en oeuvre au quotidien les utopies dont ils se réclament.
    Telle est l'ambition de ce livre. Celui-ci interroge les permanences et les recompositions des mondes communautaires d'hier et d'aujourd'hui. Fruit de plusieurs années d'enquête, il s'intéresse en particulier aux « communautés intentionnelles » qui, aux États-Unis, ont adopté des principes de vie et de travail égalitaires. Il porte ainsi attention au cas de Twin Oaks (Virginie), l'une des plus anciennes et des plus importantes d'entre elles.
    Si les accommodements avec la société et les différends internes complexifient le bilan d'un demi-siècle d'expérimentations sociales originales, tout indique que, loin de la trace archaïque d'un monde révolu à laquelle certains ont voulu les réduire, les communautés utopiques sont devenues aujourd'hui des ferments propres à féconder notre avenir.

  • Et si nombre de maux et de maladies étaient dus à une alimentation inadaptée ? Parce qu'ils entretiennent un état inflammatoire persistant de l'organisme, certains aliments « toxiques » favorisent cancer, maladie d'Alzheimer, fatigue chronique, dépression, arthrose ou encore obésité. Dans ce livre novateur, le Dr Lallement fait enfin le point sur les aliments nocifs, et sur les intolérances alimentaires - notamment au lait et au gluten -, et montre au lecteur comment devenir son propre nutritionniste.

  • Cet ouvrage, désormais un classique, permet de découvrir les auteurs et les textes fondateurs de la sociologie qui ne s'affirme comme discipline constituée et autonome qu'à la fin du XIXe siècle. Il est d'abord consacré à la façon dont le « vivre ensemble » a été analysé par les penseurs et philosophes de l'Antiquité jusqu'au siècle des Lumières. Il analyse ensuite l'émergence de la thématique socialiste et des différentes écoles sociologiques qui se développent au XIXe siècle. Enfin, il présente deux auteurs majeurs : Émile Durkheim et Max Weber.
    La présente édition a été mise à jour et revue, compte tenu notamment des avancées historiographiques récentes. Une suite chronologique et thématique est proposée dans l'ouvrage du même auteur intitulé : Histoire des idées sociologiques. De Parsons aux contemporains.

  • Partout s'observe une remise en cause apparente du travail : chômage massif, délocalisation des industries et des services, flexibilité, pluriactivité - tout semble concourir à la fin du travail, à la disparition des statuts, à la mort du lien social par l'emploi. Désaffilié, le travailleur d'hier est devenu le sans-droit d'aujourd'hui. À cette crise, beaucoup de sociologues répondent par la mise en perspective historique du monde du travail que nous avons perdu.
    Michel Lallement, en contre-pied, fait une sociologie contemporaine de la crise, s'attaquant aux dimensions inédites des transformations de la production. De fait, les recherches et analyses de la sociologie peuvent et doivent aider à comprendre objectivement des conditions collectives de travail et de vie trop souvent vécues sur un mode purement subjectif et individuel. Pour Michel Lallement, nul doute que le travail, moteur et révélateur des mutations contemporaines, garde sa place centrale d'institution sociale.
    Le travail est de retour.

  • Ce large panorama de la sociologie moderne et contemporaine témoigne de la diversité des pratiques et des courants sociologiques qui se sont développés depuis le début du XXe siècle aux Etats-Unis et en Europe occidentale. Sa 5e édition actualisée insiste les nouveaux courants  

  • Après avoir été chirurgien des Centres de lutte contre le cancer pendant plus de vingt ans, le Dr Michel Lallement se consacre désormais à la prévention et à l'accompagnement thérapeutique des maladies dégénératives.

    Pour être en bonne santé, trois facteurs sont déterminants : l'alimentation, l'environnement et le mental. Développant chacun de ces trois aspects, le Dr Michel Lallement donne les clés nécessaires pour mieux les comprendre et être en mesure d'intervenir afin qu'ils nous soient le plus favorables possible. Car aujourd'hui nous le savons, on peut se prémunir des maladies.
    Ainsi, vous apprendrez comment et pourquoi désintoxiquer votre organisme, quelles sont les bases d'une bonne nutrition, ce qu'est une prise en charge psycho-émotionnelle...
    Un livre indispensable qui s'adresse autant aux personnes en bonne santé qu'à celles qui souhaiteraient le redevenir.

  • Avec pour enjeu majeur la codification des conditions de travail et d'emploi, les relations professionnelles prennent principalement la forme de conflits et de négociations. Cet ouvrage met en lumière les logiques qui organisent de tels processus et examine les différentes interprétations théoriques proposées à ce sujet par les sciences sociales. Ce livre présente les identités et les stratégies des acteurs des relations professionnelles (syndicats de salariés, organisations patronales, État). Une investigation large met en exergue l'existence de quelques confi gurations typiques, qui s'opposent par les formes de représentation des intérêts, le niveau de négociation ou encore le mode de confrontation sociale dominant.
    À la lumière des évolutions récentes (recomposition du syndicalisme, décentralisation des négociations, mondialisation...), l'ouvrage analyse enfin les interactions entre relations professionnelles et régulations des marchés du travail.

  • Des logements propres et confortables, des écoles à la pointe de la modernité pédagogique, des loisirs variés, des magasins de proximité, un système de protection sociale contre les accidents de la vie. C'est déjà à partir de 1859, au Familistère de Guise dans l'Aisne, que Jean-Baptiste André Godin bâtit un Palais social, juste aux côtés de son usine d'appareils de chauffage. Rare expérimentation d'inspiration fouriériste qui a su résister au temps, le Familistère est une réponse unique et originale à la question sociale qui tenaille alors une société en voie d'industrialisation. Dans la ruche « familistérienne », la reine porte un nom : solidarité.
    Autodidacte frotté de spiritisme, homme politique, journaliste, auteur de multiples ouvrages à visée réformiste, Godin (1817-1888) multiplie les rôles tout au long de sa vie. Mais il est avant tout un manufacturier hors normes, doué d'un sens aigu de l'innovation : ses poêles en fonte sont toujours célèbres aujourd'hui. Godin est aussi un socialiste pacifiste qui s'oppose aux principes du libéralisme. Avec des succès inégaux, il expérimente la démocratie industrielle et promeut l'économie sociale ; féministe, il agit en faveur de l'éducation mixte, du travail des femmes et de la parité dans la gestion des affaires du Familistère.
    Michel Lallement, grâce à l'exploitation approfondie des archives du Familistère, restitue la vie de Godin et les principes qui guidèrent son action. Sans jamais séparer l'homme du contexte dans lequel celui-ci pense et agit, cette biographie est aussi celle des principales inventions auxquelles Godin donne vie. En cela, elle éclaire de profil l'histoire du socialisme et des alternatives au libéralisme économique : toutes menées au nom du caractère vital et sacré du travail, les initiatives et propositions de Godin ont connu des fortunes différentes, puisque paradoxalement, ce n'est pas entre les murs de l'usine mais bien plutôt au coeur du Palais social que le travail de l'utopie a porté ses principaux fruits.

  • Régulièrement, le travail fait la une de l'actualité. Les prétextes ne manquent pas. Les fermetures d'entreprise, les délocalisations, les conflits sociaux, les vagues de suicides, le chômage persistant, l'organisation délétère des activités productives, les plaintes professionnelles sont autant de thèmes qui, ponctuellement, retiennent l'attention et nourrissent les débats. À n'en point douter, le travail d'aujourd'hui pose problème. Voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l'on en croit certaines enquêtes sociologiques menées à grande échelle, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre.
    Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient de regarder la manière dont le travail se transforme. Tel est l'objectif du présent ouvrage. Celui-ci présente ainsi les nouvelles formes de coopération productive qui se développent avec les plateformes numériques comme Uber et bien d'autres encore.
    Le livre met en évidence plus généralement l'existence d'une série de tensions, de nature et de portées inégales, qui affectent notre manière de travailler. Ces tensions peuvent être lues comme le produit de mutations (nouvelle donne économique et technologique) et de stratégies gestionnaires qui ont des conséquences tous azimuts sur les flux de main-d'oeuvre internationaux, le marché de l'emploi, l'organisation des entreprises, les conditions de travail ou encore l'articulation entre les multiples temps sociaux qui rythment notre vie quotidienne.
    Le travail n'est pas qu'un geste, c'est aussi un bien commun. Connaître le travail à travers les tensions qui le traversent aujourd'hui constitue un moyen privilégié pour en dessiner les contours de demain.

  • Au Grand Bazar des idées simples, demandez «Max Weber» et l'on vous répondra : «modernité» (et particulièrement protestantisme) = rationalisation du monde (oubli des Dieux, c'est-à-dire du rapport magique au monde) = «désenchantement du monde» (soumis à la raison calculatrice) = «cage d'acier» dans laquelle l'homme moderne se serait enfermé. C'est méconnaître qu'à partir de 1910 notamment, Weber insiste sur les conflits de rationalisations à l'oeuvre dans le monde - rationalisations contradictoires entre les divers champs de l'action sociale ; et, à l'intérieur de chaque champ, tensions majeures entre la rationalisation formelle et la rationalisation matérielle.
    À l'origine de cet élargissement des perspectives, la rencontre foudroyante d'un milieu intellectuel sexuellement émancipé et féministe et l'observation concomitante des crises du capitalisme. Weber invite alors ses contemporains à comprendre les tensions majeures qui traversent notre monde : la financiarisation, dont les crises des années 2000 et 2010 ont révélé la folle logique, prouve à l'envi que des comportements jugés rationnels par quelques-uns sont dévastateurs pour nombre d'autres. Quant à l'érotisme et aux relations entre les sexes plus généralement, leurs multiples transformations au cours des dernières décennies viennent, dans la vie économique et malgré l'exigence consensuelle de parité, buter sur des pratiques qui, au nom d'intérêts divers, ébrèchent sans cesse la force et cohérence d'un sytème juridique pourtant fondé formellement sur le principe d'égalité.
    Il est bon que Michel Lallement nous aide à lire enfin Max Weber.

  • Dans son premier ouvrage Les Clés de l'alimentation santé paru en 2012, devenu rapidement un best-seller, le Dr  Lallement expliquait en détail comment l'alimentation pouvait influer sur la santé, faisant le lien entre de possibles intolérances alimentaires et une inflammation chronique à l'origine de nombreuses maladies émergentes.
    Avec ce nouvel ouvrage, il complète ces informations en offrant à chacun la possibilité d'analyser sa propre situation, afin de choisir le régime alimentaire le plus adapté à sa santé.
    Attirance pour le sucre liée à une invasion intestinale par les Candida albicans, intolérance alimentaire sous-jacente... vous apprendrez à détecter ce qui, chez vous, provoque des symptômes désagréables et finit par empiéter sur votre confort de vie.
    Surpoids, diabète, maladies cardio-vasculaires, maladies auto-immunes et fibromyalgie, ostéoporose, stress, cancers : chacune de ces pathologies est influencée par ce que nous mettons dans notre assiette au quotidien ! Le Dr Lallement donne, pour chacune d'entre elles, les meilleures « réponses alimentaires ».
    Il nous explique pourquoi notre nourriture est déterminante pour notre état de santé et, surtout, comment personnaliser notre régime alimentaire pour vivre longtemps et en bonne santé.

  • Confronté depuis plus de vingt ans, en tant que chirurgien cancérologue, à l'augmentation inexorable de la fréquence et de l'agressivité des cancers chez des patients de plus en plus jeunes, le Dr Michel Lallement s'est intéressé à la responsabilité des facteurs environnementaux, et en particulier nutritionnels, dans ce phénomène. Et il a constaté que certaines intolérances alimentaires, et la consommation de certains aliments « toxiques », parce qu'ils favorisent un état inflammatoire persistant de l'organisme, représentent une cause majeure de prédisposition aux cancers, mais également à toutes les maladies chroniques et dégénératives, désormais appelées « maladies émergentes » : Alzheimer, fibromylagie, fatigue chronique, ostéoporose, dépression, arthrose, obésité...
    Les clés de l'alimentation-santé détaille, de façon pratique, les mécanismes d'intoxication de notre organisme par une alimentation inadaptée. Plutôt que de nouvelles recettes « anti-cancer », l'auteur propose au lecteur de devenir son propre nutritionniste, grâce à la compréhension des mécanismes d'une alimentation saine.
    Grâce à ces notions, le lecteur verra enfin clair dans la multitude de conseils alimentaires dont il est abreuvé au quotidien. Chacun pourra alors revenir sans effort à « son poids de meilleure santé », et réduira considérablement son risque de développer ces nouvelles maladies dites « de civilisation », donnant ainsi tout son sens à la notion de prévention, la majorité des pathologies émergentes pouvant assurément être évitée !

  • Après Les Clés de l'alimentation santé, son best-seller paru en 2012, le Dr Michel Lallement nous propose aujourd'hui un ouvrage plus exhaustif, dans lequel il fait le tour des facteurs les plus influents sur notre santé :
    - Le mental et les émotions, déterminants pour conserver ou recouvrer la santé.
    - L'environnement, dont l'impact sur notre santé n'est plus à démontrer.
    - L'alimentation, avec une mise en évidence des conséquences de nos choix nutritionnels.
    Développant chacun de ces trois grands axes, le Dr Lallement nous donne les clés pour mieux comprendre comment tous ces facteurs déterminent notre état de santé et, surtout, comment on peut intervenir pour qu'ils nous soient toujours les plus favorables possibles.
    Il s'agit de reprendre en main notre manière de vivre pour mettre en oeuvre les meilleures stratégies de santé.
    Cet ouvrage s'adresse autant aux personnes en bonne santé qu'à celles qui voudraient le redevenir.

  • Introduction Le travail du philosophe Qu'est-ce qu'un bourgeois ?
    Sociologue par accident ?
    Traces, parcours 1. Le mérite en héritage Solidarités fraternelles L'ascension sociale d'Arsène Goblot L'éducation, la réussite et la distinction Marcher sur les traces glorieuses de l'oncle Édouard ?
    Un bon élève Une rupture précoce avec l'Église catholique 2. L'apprentissage du métier de philosophe Trouver une place dans une classe L'entrée en cagne Le travail d'étude au quotidien « Oh, si je pouvais sortir de ce collège » Le budget et la culture Auxiliaire à Henri-IV : passage du miroir et découverte du « sale boulot » Passer la barre du concours : échecs.
    . et entêtement victorieux 3. Rites de passage et intégrations L'intégration à l'École Entre classicisme et spiritualisme Le maître et le compagnon L'épreuve de la thèse : le choix de la science plutôt que la métaphysique Réception et critiques 4. Le professeur, la province et la bourgeoisie locale Un marché du travail professoral en expansion Insulaires Grandes mondanités, petits revenus Le travail de professeur Seul en province Retour à Angers ou comment hérisser la bourgeoisie distinguée L'accès à la faculté Les évaluations du travail professoral : critères et registres 5. Un philosophe de la République Le paysage philosophique au début de la IIIe République L'héritage spiritualiste Le défi positiviste Sociologie et pragmatisme La production académique d'E. Goblot Spiritualiste et positiviste ?
    Amitiés et différends : les relations entre E. Goblot et H. Bergson Distance et déférence : les relations entre E. Goblot et É. Durkheim 6. Les inventions logiques d'E. Goblot Le renouveau de la logique D'un retour à la logique aristotélicienne La critique et le programme de Jules Lachelier Déduire, c'est construire Sur les traces de Lachelier Vers une théorie des jugements hypothétiques Une ambition durkheimienne ?
    La logique des jugements de valeur Controverses et critiques 7. Classes sociales, distinction et paralogismes Bourgeoisie, bourgeoisies Les classes de la société Un brevet de bourgeoisie : le baccalauréat Le salon comme espace de sociabilité Faire distinction La mode et l'éducation L'évolution du dimorphisme sexuel Classe sociale, jugements de valeur et paralogismes Mystique bourgeoise et caractères importants Les paralogismes de la bourgeoisie 8. Engagements et distanciations Une étincelle politique : l'affaire Dreyfus E. Goblot dans Le Volume « Maître d'école, je le suis avant d'être philosophe » Prophète de la morale laïque, soldat de la raison Un engagement patriote et pacifiste E. Goblot, la question sociale et la famille Une passion pour la musique Le scoutisme, une école de morale Conclusion Le philosophe et la bourgeoisie Quelle postérité ?

  • Mon cahier détox sucre : pour se libérer du sucre sans frustration et pour de bon ! Nouv.

    Le sucre est partout, et nous y sommes « accros » : pâte à tartiner du matin, biscuits du goûter, yaourt sucré au dessert et autres sodas tout au long de la journée... Le problème, c'est qu'à long terme, le sucre peut-être très mauvais pour la santé ! Un guide très concret qui donne les clés pour se libérer du sucre de façon durable, sans frustration : comment en consommer moins, mais mieux, choisir les « bons » sucres (miel, fruits) et bannir les « mauvais », traquer le sucre caché dans les produits industriels... Des conseils et des astuces pratiques à mettre en place au quotidien pour se désaccoutumer progressivement tout en restant motivé. Au programme : Pourquoi le sucre est mon pire ennemi ? - Suis-je très « addict » ? - Où se cache le sucre ? - Comment l'éviter ? - Comment le remplacer ? - Détox du sucre déjà consommé - J'en ai toujours envie ! - Rompre le cercle vicieux - La boîte à outils au quotidien - Les bons amis à privilégier, les faux amis à oublier - Se lancer, c'est bien ; rester motivé, c'est encore mieux ! - Stop aux « petites » habitudes néfastes.

  • Et Durkheim au premier chef. Il analyse l'émergence, au long du XIXe siècle, de la thématique socialiste. Cette nouvelle édition prend en compte les progrès et évolutions dans l'approche de Weber ces dernières années. La bibliographie a été également mise à jour.Michel Lallement est professeur au Cnam (chaire d'Analyse sociologique du travail, de l?emploi et des organisations) et membre du Lise-CNRS.
    Il a récemment écrit Le Travail. Une sociologie contemporaine (Gallimard, 2007), Sociologie des relations professionnelles (La Découverte, 2e éd. 2008), Le Travail de l'utopie. JBA Godin et le Familistère de Guise (Les Belles Lettres, 2009) et Le Travail sous tensions (éditions Sciences Humaines, 2011)

  • Le début du XXe siècle aux Etats-Unis et en Europe occidentale. Sa 4e édition développe l'influence des études coloniales et l'essor de la sociologie cognitive.Michel Lallement est professeur au Cnam (chaire d'Analyse sociologique du travail, de l?emploi et des organisations) et membre du Lise-CNRS.
    Il a récemment écrit Le Travail. Une sociologie contemporaine (Gallimard, 2007), Sociologie des relations professionnelles (La Découverte, 2e éd. 2008), Le Travail de l'utopie. JBA Godin et le Familistère de Guise (Les Belles Lettres, 2009) et Le Travail sous tensions (éditions Sciences Humaines, 2011)

  • Cet ouvrage offre un large panorama de la sociologie moderne et contemporaine en montrant la diversité des pratiques et courants sociologiques qui sont développés à partir les années trente aux États-Unis et en Europe occidentale. Il accorde tout d'abord une attention particulière à l'intégration

empty