Jean-Marie Dubois

  • Mon livre « coup d'État en France » est un état des lieux, un cri d'alarme venant d'un Français du peuple d'en bas, vous savez de ce club des « casse-toi, pauvre con ! » Un coup d'État et la prise du pouvoir par les chefs de la Police nationale et des armées : air -terre- mer -Gendarmerie. Instauration de la VIe république, qui s'appuie sur la réhabilitation des devoirs (charte proposée par la ligue des devoirs de l'homme) Reconnaissance des racines chrétiennes de la France (à inscrire dans la constitution) Présentation de nombreuses propositions pour remettre de l'ordre et ramener la sécurité dans notre pays. Alors, fiction ou scénario plausible ?
    Vous verrez, dans le fond, peut-être pas aussi con que ça.

  • Le premier objectif de ce guide est d'uniformiser la structure et la présentation des mémoires (maîtrise et DEA) et des thèses de doctorat pour faciliter la tâche non seulement des étudiants mais aussi des personnes qui ont à juger du résultat, soit les directeurs de recherche, les membres des jurys d'évaluation et les responsables de programme. Le deuxième objectif est de rendre disponible une façon de faire qui facilite le passage entre les activités académiques et le monde de la publication scientifique dans les revues à comité de lecture. Entre autres, l'expérience de l'auteur comme rédacteur en chef d'une revue a fait prendre conscience que les scientifiques ne semblaient souvent pas connaître la structure stricte de la démarche scientifique et donc qu'ils ne l'avaient probablement pas apprise en bonne et due forme lors de leurs études.Une des particularités est qu'il inclut un nouveau volet, celui du mémoire ou de la thèse par articles, sujet qui n'a pas été traité jusqu'à maintenant dans des ouvrages semblables, sinon avec parcimonie.Dans le cadre académique, même si le guide est construit pour les mémoires et thèses, il peut aussi servir pour les travaux dans les activités pédagogiques. Dans le cadre professionnel, il peut servir à la rédaction de rapports de recherche ou de rapports techniques.

  • En ce temps perturbé que nous vivons, que vit le monde, perturbé dans tous les domaines, très nombreux sont les signes apocalyptiques. . .

  • Couloirs aux plafonds de verre taillés dans le tissu urbain, les passages couverts parisiens connaissent leur apogée sous la Restauration. Ils sont les héritiers architecturaux du souk oriental dont ils reprennent les coupoles et la juxtaposition des boutiques mais aussi du cloître monastique dont les arcatures rythmant la déambulation donnent le modèle de la répétition régulière des travées commerciales.
    Les galeries parisiennes présentent l'immense avantage, dans une ville largement dépourvue de trottoirs et d'égouts, de permettre un cheminement à l'abri des intempéries et des voitures. Ces raccourcis commodes deviennent vite des lieux d'attraction et s'offrent, selon l'expression de Walter Benjamin, en « rues lascives du commerce ».

    La grande refonte haussmannienne de Paris sera fatale à beaucoup de passages, emportés par les percements des larges avenues et des boulevards. Les intérêts se déplacent, tout comme changent les formes du commerce... faisant de la vingtaine de galeries couvertes encore accessibles des parenthèses désuètes au coeur de la ville.

  • Durant les années 1970, la vie culturelle connaît à Liège une ébullition extraordinaire. Du Conservatoire à la RTB-Liège, du Cirque divers aux Grignoux et à l'Université, on voit des institutions, des groupes improvisés, des animateurs polariser cette effervescence. Des créateurs apparaissent - Pousseur, Charlier, Lizène, les Dardenne, Delcuvellerie, Houben... - qui déjà marquent l'époque de leur empreinte. Collectif, le présent ouvrage se veut une histoire vivante de cet épisode foisonnant. Il relie celui-ci aux événements sociaux qui ont préparé ou marqué les années en cause. La décennie 1970 s'inscrit à Liège dans la mouvance des grèves de 1960 en Belgique, dans celle de Mai 68 et dans un mouvement de luttes auquel artistes et intellectuels furent associés. Cette décennie peut paraître lointaine. Mais son héritage n'a pas fini d'enrichir la vie culturelle d'aujourd'hui. Ce sont aussi ces transmissions que l'ouvrage interroge.

  • "Cet abécédaire traite des principaux concepts du développement socialement soutenable. Il est très influencé par la multiplicité des considérations éthiques qui sont apparues dans cette discipline. Il facilite la compréhension d'un champ complexe du développement et vise également à aider les professionnels sur le terrain, en particulier à une pratique prudentielle au vu d'une éthique positive, telle qu'elle est observée sur le « marché du développement »."

  • Oraison funèbre de M. l'abbé Urbain Loir-Mongazon : ancien curé de Notre-Dame de Beaupréau : prononcée dans la chapelle du petit-séminaire d'Angers, le 19 novembre 1839 / par M. l'abbé Dubois,...
    Date de l'édition originale : 1839 Sujet de l'ouvrage : Loir-Mongazon, Urbain (1...-1839) Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • "Quel est le point commun entre une photographe en proie à ses peurs un an après les attentats du Bataclan, un migrant perdu dans une ZAC, un journaliste licencié après un burn-out s inscrivant, une jeune fille confrontée au diktat patriacal, un écrivain sur un banc public, les habitants de Lesbos désemparés face aux naufragés, une mamie aux urgences et un homme prêt à échanger des cafés contre une discussion ? Ils souffrent tous de cette déhumanisation partout à l oeuvre aujourd hui."

  • Le lieutenant-colonel Lucien Nachin, présenté comme un ami proche du général de Gaulle, fut un maillon de la Collaboration. Directeur du personnel de la société des autobus parisiens, ancêtre de la RATP, il s'est impliqué dans le transport en bus des juifs, des résistants et des communistes durant la Seconde Guerre mondiale. Sans doute protégé par de Gaulle, Lucien Nachin ne fut que provisoirement inquiété au moment de l'épuration, contrairement à nombre de ses collègues et supérieurs hiérarchiques.
    Cette découverte glaçante et inédite, 70 ans après la Libération, permet de lever le voile sur le rôle des bus dans la Solution finale en France. Ainsi, de nouvelles questions émergent autour des zones de silence qui perdurent tant sur cette période sombre de l'histoire de notre pays, que sur les mécanismes de l'épuration après la guerre.
    Cet oubli presque parfait a induit une succession d'événements familiaux tragiques et romanesques.
    Les deux auteurs, Jean-Marie Dubois, métis, et sa compagne juive Malka Marcovich, ont mené durant deux ans une recherche tambour battant dont ils livrent un récit haut en couleurs. S'appuyant sur des documents d'archives et sur les réactions de leur entourage, ils mettent en lumière les ambigüités persistantes de la Collaboration, dont leur génération, et sans doute celle de leurs enfants, portent encore le poids.
    Un récit choc et haletant, écrit après la révélation d'un secret bien enfoui concernant le grand-père maternel d'un des deux auteurs.

empty