Jean-Marc Offner

  • Relancés par la loi sur l'air de 1996, les plans de déplacements urbains (PDU) sont un outil majeur de la conduite des politiques publiques locales.
    Par-delà les aspects sociaux, économiques et environnementaux du transport, cette procédure de planification met en cause pratiques et structures urbaines. Les impératifs du développement durable lui confèrent des enjeux aussi bien locaux que globaux. Mieux articuler gestion de la mobilité et organisation des territoires agite les institutions publiques depuis plusieurs décennies. C'est à l'aune de ces apprentissages que doit s'analyser le mode de fabrication actuel des PDU.
    Les recherches concluent à une enquête inachevée de la cohérence et de l'efficacité de l'action publique.
    Deux principes permettront de dépasser ces démarches par trop sectorielles : l'élaboration de référentiels, aptes à formaliser une vision mobilisatrice du monde que les acteurs entendent transformer ; l'attention aux modalités concrètes du travail au sein des instances technico-administratives.
    Dans cette oeuvre idéologique et pragmatique de " repolitisation ", l'expertise tant savante que participante constitue une ressource stratégique pour l'État et les pouvoirs locaux.

  • Le Grand Paris est à la une. Tours, transports, consultation d'architectes, schéma directeur régional, conférence métropolitaine, secrétariat d'État... Cet engouement brouille les cartes d'un dossier vital pour la métropole parisienne et pour le pays. D'où l'utilité de rassembler les pièces du puzzle. Les auteurs proposent un bilan de la situation et un décodage historique, socio-économique et politique des controverses franciliennes. Ils formulent des propositions originales pour un débat, accessible à tous, en vue d'une action publique efficace et démocratique, soucieuse de l'amélioration de la vie quotidienne du Paris métropolitain. Au-delà, ils s'adressent à tout lecteur intéressé par les recompositions des métropoles occidentales.

  • Apparu au début des années quatre-vingt-dix, le projet de ville durable consiste à explorer d'autres voies de développement urbain, qui traitent de manière intégrée les problématiques sociales, économiques et environnementales, par transposition à l'échelle locale. La ville durable est ainsi une ville qui parvient à préserver son patrimoine et son identité, à assurer une certaine qualité de vie à tous ses habitants et à défendre un projet collectif, en recourant à des formes originales de densité urbaine adaptées aux singularités locales. De façon très concrète, ce dossier décrit les expériences de durabilité urbaine menées en France et en Europe. Il met en exergue le rôle des différents acteurs impliqués dans cette nouvelle démarche (État, collectivités locales, entreprises, citoyens), qui procède d'une injonction européenne. Enfin, il dresse un état des lieux des dispositifs et des approches actuellement mis en place à l'échelle des villes et des quartiers et s'intéresse en particulier aux méthodes susceptibles de créer une véritable mobilisation sociale autour de ce projet.

empty