Jean-Louis Dubois-Chabert

  • La même "Justice" qui absout Christine Lagarde, ex ministre, pour "négligence" (à hauteur de 450 millions d'euros), inculpe des petites gens pour délits de solidarité. Et oui, aider des réfugiés fuyant la guerre est un délit. Comme héberger des juifs lors de la seconde guerre mondiale. Ce livre est un épisode de plus de cette ignominie qu'est cette soi-disant justice. C'est un récit documentaire. Tout est vrai. C'est un hommage à RESF (Réseau éducation sans frontières) et à ses militant(e)s qui ont le courage, eux, de ne pas transiger avec la solidarité et l'assistance à personnes en danger. C'est donc, hélas, un livre d'une actualité brûlante !

  • Laure Palmayre a disparu. Née sans yeux, la gamine voyait pourtant mieux que quiconque. Le passé, clairement. L'avenir, souvent. A Chabrac, elle était la Pythie. L'enquête s'annonce difficile pour le commissaire Vourbil. Car dans cette petite ville aux superstitions tenaces, aucun secret ne franchit la sombre forêt de Nègres-Bois. Sur fond de gros sous, de jalousies et de pratiques occultes, entre une troupe de théâtre interlope, des Gitans sur qui planent les préjugés, un cercle littéraire lunaire, un paranoïaque halluciné, une bourgeoisie décadente, un gendarme bipolaire, des adolescentes trop curieuses, un psychiatre chelou et une faune de bistrot peu recommandable, personne n'a les mains trops propres.
    Laure Palmaye en savait long. En savait-elle trop ?

  • "Quel est le point commun entre une photographe en proie à ses peurs un an après les attentats du Bataclan, un migrant perdu dans une ZAC, un journaliste licencié après un burn-out s inscrivant, une jeune fille confrontée au diktat patriacal, un écrivain sur un banc public, les habitants de Lesbos désemparés face aux naufragés, une mamie aux urgences et un homme prêt à échanger des cafés contre une discussion ? Ils souffrent tous de cette déhumanisation partout à l oeuvre aujourd hui."

empty