Littérature générale

  • Un corps nouveau se dessine.
    Longtemps vécu sur le mode de la souffrance, du mystère et de la mort, subi, le corps est, depuis un siècle, l'objet d'une révolution. mieux connu grâce aux progrès de la médecine, expliqué, inventorié, il est entretenu et soigné, réparé et appareillé. il n'est plus seulement le lieu du dépérissement et de la finitude humaine ; l'attention qu'on lui porte - pharmacologie, chirurgie, obstétrique, génétique, bio- et nanotechnologies, cosmétologie, diététique, sport - traduit autant le refus de l'idée de la mort qu'un nouveau type d'investissement identitaire.
    Maîtriser son corps, c'est assurer identité et destin. la responsabilité individuelle se décuple. mieux vivre son corps devient être son corps, pour définir, à travers lui, un projet d'existence et de nouvelles représentations du temps.

empty