Florian Guyot

  • Depuis le milieu des années 1990, les pays européens sont à la recherche de nouveaux modèles de politique de l'emploi pour endiguer la montée du chômage et dynamiser la création d'emplois. À partir des expériences des pays nordiques, le terme de flexisécurité a été repris par l'Union européenne, mais il englobe des réalités trop différentes entre pays membres pour que le concept prenne véritablement corps.

    En France, le vocable de sécurisation des parcours professionnels a émergé à partir des années 2000 et semble aujourd'hui faire consensus. Pourtant, comme le montrent les derniers accords interprofessionnels, il recouvre, auprès des acteurs sociaux et des experts, des conceptions différenciées - à la mesure des défi s de la mondialisation économique et des enjeux d'un syndicalisme en quête de renouveau.

    Cet ouvrage ouvre des pistes de réflexion en faveur d'une mutation systémique des politiques de l'emploi, afin d'améliorer leur efficacité économique et sociale et de donner véritablement sens à la sécurisation des parcours professionnels.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Peut-on établir une relation de cause à effet entre la qualité du dialogue social et la performance économique ? Quel est l'impact de l'action syndicale sur la productivité et la profitabilité des entreprises ? La négociation collective et le dialogue social ont-ils des effets sur les salaires, sur l'emploi et sur le niveau du chômage ?
    Pour répondre à ces questions, cet ouvrage propose une synthèse unique d'études réalisées en Europe et ailleurs dans le monde. À la lumière de ces tavaux, les auteurs proposent des pistes d'évolution du système social français, aujourd'hui très marqué par la faiblesse de son taux d'adhésion syndicale mais aussi par la forte proportion de salariés couverts par les accords collectifs. Ils montrent qu'il est indispensable de renforcer et de moderniser le dialogue social si l'on veut inverser durablement la courbe du chômage en France.

empty