Sciences humaines & sociales

  • Les bâtisseurs de la tour Babel espéraient s'assurer une gloire éternelle, emporter l'éternité en se faisant un nom. Ils se sont toutefois montrés aussi peu maîtres du temps que du langage. Comment ce défi lancé par leur nom au Nom de Dieu se conclura-t-il ? La diaspora des langues pourra-t-elle trouver dans les temps messianiques la voie de la rédemption ?
    En suivant le fil de l'herméneutique juive, ce livre reconstruit, avec le rythme fascinant du récit, les prophéties sur l'instant messianique qui signera la fin des temps. Dans l'unisson où il sera invoqué, le Nom de Dieu fera irruption dans l'histoire pour la subvertir, en inversant le temps en éternité. Dans le double futur de Dieu - « Je serai celui que je serai » (Exode 3, 14) - affleure le lien entre langage et rédemption. Vocatif absolu, Parole de la rencontre, Nom de l'espérance messianique, le Tétragramme est la possibilité de dépasser le temps dans le temps, de faire de la mémoire le commencement de la rédemption. Le Nom apposera le sceau de la fin.

empty