FeniXX réédition numérique (Belfond)

  • Paul deschanel

    Thierry Billard

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 25 September 2015

    Être, en quelque sorte, le filleul spirituel de Victor Hugo et d'Edgar Quinet. Être élu, de 1885 à 1919, député d'Eure-et-Loir. S'être battu en duel contre Clemenceau... Être contre la peine de mort, favorable au syndicalisme, partisan d'une politique sociale d'avant-garde fondée sur la mutualité. Lutter pour le renforcement des pouvoirs du chef de l'État. S'opposer au traité de Versailles et au démantèlement de l'Autriche-Hongrie. Être élu académicien à 44 ans. Présider la Chambre de 1898 à 1902, puis de 1912 à 1920, donc pendant toute la guerre... Une telle carrière aurait dû suffire pour mériter la considération des historiens de la Ille République. Mais non, on ne se souvient que du Président tombé d'un train, en pyjama, et qui démissionna moins de huit mois après son élection à la Présidence de la République. Paul Deschanel a déchaîné la verve des chansonniers et des caricaturistes. Thierry Billard, qui a eu accès à de nombreuses sources inédites, a choisi de réhabiliter un homme politique qui, avant d'être victime d'une dépression, a bien mérité de la République...

  • Freud

    Roger Dadoun

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 12 June 2020

    Après un quart de siècle consacré à des recherches en neurophysiologie, qui lui valent une renommée internationale, Freud, en un geste audacieux de rupture, s'engage dans cette étrange auto-analyse, qui lui fait inventer la psychanalyse - sur la base d'une analyse de ses propres rêves, et d'une perception singulière des hystéries et des névroses. Véritable « roman intellectuel », au cours duquel, longtemps seul, il affronte un monde hostile - avant de grouper autour de lui, « horde sauvage », ses premiers compagnons, et de mettre partout, enfin, son emprise. À vocation clinique, certes, avec son objectif tant cité, la « cure analytique », la pensée freudienne, se donne pour tâche d'explorer tous les domaines de la condition humaine. Outre l'"érotique" freudienne, sont posées les bases d'une « science des rêves », l'"onirique" ; s'affirme une "esthétique" qui renouvelle l'analyse des textes et des formes ; et se déploie une "anthropologie" qui ouvre, à l'enseigne de l'« anarchique Aphrodite », d'originales perspectives sur la société et la politique - où cette nouvelle édition s'engage, pour dessiner l'esquisse d'une psychanalyse politique. Voici Freud, théoricien de la sexualité et de la pulsion de mort, penseur de la pulsion du pouvoir, chasseur d'illusions, à nouveau requis face aux terribles défis du monde contemporain.

  • Elsa-aragon le couple ambigu

    Dominique Desanti

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 24 August 2015

    Il est peu de couples qui, au XXe siècle, aient accédé au rang de mythe - surtout de leur vivant. Sartre et Beauvoir sont au nombre de ceux-là ; Elsa Triolet et Louis Aragon, eux, dès leur rencontre un jour de novembre à la Closerie des Lilas, ont placé leur amour au-dessus de tout, commençant déjà de construire sur lui une légende qu'ils entretiendront tout au long de leur vie. Légende fragile, pourtant, d'un amour finalement paradoxal : amour impossible entre le jeune dandy sans illusions, et la petite Russe qui se plaint de n'être aimée de personne ; mais aussi amour complice, jusque dans les compromissions les plus tragiques, jusque dans l'aveuglement d'un mentir-vrai qui, quarante années durant, va régir une vie étroitement liée aux événements historiques et culturels les plus marquants du siècle : le surréalisme et la guerre d'Espagne, la littérature clandestine et l'Occupation, l'engagement politique et intellectuel au côté des communistes. Quelles zones d'ombre, quels différends inavoués se cachent derrière l'image officielle soigneusement entretenue, la statue mythique patiemment érigée ? Pour répondre à ces questions, Dominique Desanti tente de débrouiller l'écheveau des destins entrecroisés d'Elsa-Louis - de la France à la Russie, des trépidantes années du surréalisme, et de Montparnasse aux jours tragiques de l'ère stalinienne -, offrant ainsi le portrait sans artifices d'un couple, à qui l'ambiguïté tenait lieu de règle de vie, et dont les silences - à travers les oeuvres comme à travers les actes - livrent, pour qui sait les entendre, les clés de cette énigme à deux visages.

  • Au commencement était la pierre

    Ibrahim Souss

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 16 June 2016

    Méditation poétique sur le prologue de « L'Évangile selon Saint Jean », sur fond de dialogue entre deux personnages : Qourad, père d'Antara, guerrier et poète arabe antéislamique, et Gaïa, personnification de la Terre dans la cosmogonie hésiodique, ancêtre des races divines et des monstres.
    Le Verbe finira-t-il par triompher du glaive ?
    La Vie saura-t-elle, un jour, marginaliser la mort ?
    Le péché originel était-il inévitable ?

  • Le Secret des portes fermées

    Derese/anne Marie

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 24 August 2015

    En des poèmes denses et charnus, sans le moindre attendrissement inutile, ni l'ombre d'un intellectualisme desséchant, Anne-Marie Derèse dit sa féminité, sa ferveur, son droit à appréhender le monde, sa condition, qui veut conjuguer la lumière et l'ombre. La sensualité, l'opposition instinctive entre l'être et le non-être, la conscience sur le point de basculer dans le subconscient, l'amour qui a besoin de spiritualité, et le spirituel qui ne saurait vivre sans l'incarnation : toutes les zones intermédiaires du vécu et du dit se trouvent remarquablement conjuguées en ses poèmes.

  • Damnation

    Luc Ziegler

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    « On avait volé mon vélo et la nuit tombait. Je marchais très vite, la tête baissée, enfoncée jusqu'aux yeux dans le col de mon manteau. Il gelait à vous fendre les os. Il y avait une lame de rasoir par terre, c'était la deuxième que je voyais ce soir-là, et ça ressemblait à une sorte de mauvais présage. Auparavant, j'avais trouvé un nez de clown écrasé, que des rafales de vent faisaient avancer devant moi comme une petite bestiole rouge et folle. J'ai essayé de faire le rapprochement entre cet accessoire grotesque et les lames de rasoir, lorsqu'une voiture qui longeait le trottoir s'est arrêtée à ma hauteur. Elle était couverte de neige. La vitre du conducteur s'est baissée, dévoilant une énorme tête chauve et moustachue, dont les yeux luisants me fixaient avec insistance. J'ai fait semblant de ne pas l'avoir remarquée, et j'ai poursuivi mon chemin en accélérant un peu l'allure. »

  • Les cent... saint-amant

    Jean Rousselot

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 12 May 2017

    Prisonnier de son fameux Melon, dont on ne cite généralement que quelques tranches, Saint-Amant - 1594-1661 - apparaît, grâce au choix de Jean Rousselot, bien au-dessus de sa réputation de poète de la table et du vin. Toutes les facettes du baroque - sauf l'ennuyeuse - brillent en effet dans l'oeuvre complexe, capricieuse et inventive de cet homme qui entendait garder ses coudées franches avec le langage. Observateur précis et grand voyageur, Saint-Amant s'y montre, en outre, bien avant la lettre, un poète des choses vues, sinon du parti pris des choses, et un cosmopolite de la meilleure veine. Théophile Gautier lui accordait du génie. Il n'avait pas tort.

  • Les 100 plus belles pages de Marcel Béalu

    Marcel Béalu

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 10 November 2017

    « La mission du poète est de troubler la sécurité que garantissent l'éducateur, le policier, le magistrat. Rien ne dérange comme la vérité celui qui s'est refusé à la vérité. Rien ne dérange comme la liberté celui qui n'aspire plus à la liberté. Marcel Béalu est un assaillant, il se cachera pour nous surprendre, il nous poussera au-delà des portes fermées, il nous tendra son « miroir secret », nous aurons la surprise de reconnaître notre visage... Il se dégage de toute cette oeuvre un amour de la vie en butte aux atteintes du temps, la conscience d'un très noble devoir : celui de savourer l'existence, de jour et de nuit, sous toutes ses formes, de l'araignée d'eau à la lumineuse mobilité des corps de femmes. » René Plantier

  • Le Hasard est un grand artiste

    Francis Walder

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 9 October 2015

    Jacques Albert, baryton d'opéra, chante dans les salons parisiens de la fin du siècle dernier, souvent accompagné au piano par sa femme Martha. Jusqu'à ce que Cotter Morison, un Américain de passage, fasse lire à celle-ci un roman énigmatique par lequel il l'incite à tromper son mari. Une centaine d'années plus tard, son arrière-petit-fils, Joachim, rencontre un homme d'affaires qui n'est autre, lui, que l'arrière-petit-fils de Cotter Morison. Il en profite pour lui montrer ce roman de Paul Bourget qui, jadis, lia leurs deux familles. Devenus amis, ils partent ensuite pour Rome rejoindre Daphné, l'épouse de l'Américain, dont Joachim, à son tour, tombera malgré lui amoureux... Le hasard prend donc ici, sous la forme de l'éternel retour, la vraie figure du destin.

  • Peau de velin

    Patrick Virelles

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 30 November 2017

    La passion d'un bibliophile misanthrope pour les éditions rares et la phrase juste, mise à mal par un neveu, animateur de radio et joueur impénitent. L'un amasse et collectionne, l'autre flambe et dilapide. Ces deux logiques ne peuvent longtemps coexister.

  • L'empire rouge : Moscou-Pékin, 1919-1989

    Patrick Lescot

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 22 July 2019

    De 1919 à 1989, le récit authentique de l'extraordinaire destinée de deux couples, embarqués dans l'engrenage infernal de la machine communiste.
    De Li Lisan, le flamboyant prédécesseur de Mao à la tête des Communistes chinois, on ne savait rien, ou presque. C'est pourtant en France, initié par un ouvrier du Creusot, qu'il a fait ses premières armes, avant de soulever la Chine entière, puis de s'attirer les foudres de Staline. Son compatriote, Djang Bao, l'étudiant play-boy, s'est formé au marxisme dans le Tennessee, avec un enthousiasme qui lui a valu d'être exfiltré clandestinement vers Moscou.
    Les deux hommes se rencontreront là-bas, dans les années trente, en pleine tourmente stalinienne, et leur histoire d'amour avec Élisabeth Kichkine et Nadia Roudenko, leurs deux jeunes femmes russes, scellera une amitié qui se poursuivra au-delà des frontières. Ni les tortures dans les caves de la Loubianka, ni un long exil dans l'enfer du Goulag, ni même les supplices de la révolution culturelle et du Laogaï n'en viendront à bout.
    Leurs enfants sont là pour en témoigner, qui se jouent des rideaux de fer et de bambous, à l'aube d'un millénaire que l'on assure chinois.
    Conçu à partir des confidences de trois des survivants de cette singulière épopée, croisées avec des archives inédites du KGB et du Komintern, « L'Empire rouge » est un document sans équivalent sur les relations tumultueuses entre les deux géants communistes, et sur des épisodes méconnus de la révolution chinoise. Mais c'est, avant tout, une formidable saga, à laquelle le talent de conteur de Patrick Lescot rend toute sa dimension véritablement romanesque.

  • L'histoire de Jeff Walcott

    Anne-France Dautheville

    • Fenixx réédition numérique (belfond)
    • 30 October 2020

    Anne-France Dautheville s'est déjà fait connaître par les récits de ses randonnées à moto à travers le monde : Une demoiselle sur une moto, Et j'ai suivi le vent (Flammarion). C'est précisément au cours de l'un de ses voyages en Australie, qu'elle a recueilli l'histoire - devenue légendaire - d'un chercheur d'or de la fin du XIXe siècle. S'inspirant librement de cette légende, Anne-France Dautheville a écrit un roman, dont la tension dramatique ne se relâche à aucun instant. Mais la démarche de Jeff Walcott - qui, après avoir découvert par hasard un filon à ciel ouvert et s'être rendu à la ville la plus proche pour faire enregistrer sa concession, passera ensuite toute sa vie à retrouver sa mine fabuleuse - s'apparente aussi à celle du capitaine Achab à la poursuite de la baleine blanche. On imagine aisément le prodigieux scénario de film - dans la lignée du Trésor de la Sierra Madre - qui pourrait être tiré de ce roman.

  • Tout va très bien monsieur le ministre

    Daniel Schneidermann

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 23 October 2015

    Ce livre n'est pas un essai politique ordinaire. Il ne retrace pas les étapes de la cohabitation, et ne nous révèle pas le nom du prochain président. Il décrit, avec une joyeuse férocité, l'ampleur de la coupure qui existe aujourd'hui entre les Français, et ceux qui les gouvernent. En effet, s'ils prétendent faire notre bonheur, les hommes politiques vivent pourtant dans un autre monde. Aucun problème quotidien ne les assaille. Depuis combien de temps Barre, Chirac, Lang, Léotard, Mitterrand, Rocard, et les autres, n'ont-ils pas pris le métro, acheté une baguette de pain, rempli une feuille de Sécurité sociale ou payé une contravention ? De voyages officiels en grand-messes militantes, d'inaugurations d'usines-pilote en visites guidées dans la France profonde, les princes de la République vivent en vase-clos. Ce document qui brise la loi du silence chère au microcosme, passionnera tous ceux qui suivent, avec un scepticisme amusé ou exaspéré, les péripéties de la vie politique.

  • Les fastes de Bacchus et de Comus

    Gerard Oberle

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 25 August 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le Radeau du désir

    Monique Ayoun

    • Fenixx réédition numérique (belfond)
    • 12 December 2018

    Dans l'atmosphère unie et chaleureuse d'une famille juive algérienne exilée à Paris, deux soeurs se ressemblent et s'opposent : Sonia, généreuse, dévouée, pudique ; Karine, agitée, révoltée, insoumise. Chacune retrouve en l'autre sa propre face cachée. Pourtant, elles ne se rencontrent pas. Elles s'aperçoivent de loin, incapables de s'attendre, de s'entendre. Un homme, Sol, saura les réunir un instant. Inébranlable en apparence, il incarne la loi. Mais, oscillant de l'une à l'autre, il perdra peu à peu son aplomb, pour devenir le corps de leur passion, de leurs passions. L'érotisme est ici un chemin de la mémoire.

  • Citizen Bouygues

    ,

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 17 June 2020

    Qui est Francis Bouygues ? À soixante-cinq ans, le numéro un mondial du BTP continue de se lancer des défis, des « challenges » comme il dit : l'acquisition de TF1 était le plus spectaculaire, le plus inattendu aussi. Du Parc des Princes à l'Université de Riyad, de l'arche de La Défense au tunnel sous la Manche, des piles Wonder (avec Bernard Tapie) aux « maisons de maçons », des raids boursiers aux studios de télévision, Francis Bouygues trace sa route. Insaisissable et insatiable. Biographie d'un manager hors du commun ? Reportage sur les moeurs du pouvoir ? Saga d'une galaxie de 60 000 personnes en perpétuel mouvement ? Pendant deux ans, les auteurs ont rencontré tous ceux qui comptent dans la vie de « Citizen Bouygues », le Citizen Kane de cette fin de siècle. Sans complaisance ni hostilité, ils dévoilent les ressorts psychologiques de « Francis », les coulisses des grandes négociations (du rachat de la SCREG aux OPA ratées), les rites et la « culture » de son entreprise (les bureaux paysagers, les « compagnons du Minorange »), l'étendue de ses réseaux (dans l'administration, parmi la classe politique, chez ses concurrents...), et les jeux de cour qui l'entourent. Ce document exceptionnel sur les rouages de l'« empire Bouygues » livre les secrets d'une ascension, celle de l'un des hommes les plus puissants - et les plus mystérieux - de France. Un livre qui en sait plus sur « Bouygues » que Francis Bouygues lui-même...

  • Herbert Marcuse et la nouvelle Gauche

    Jean-Michel Palmier

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 10 July 2020

    Accusé d'avoir « révisé » Marx et Freud, de ne plus croire à la force révolutionnaire du prolétariat des pays capitalistes, de justifier les révoltes les plus violentes, celles de tous les « sans-espoir », qui récusent l'ordre existant, Herbert Marcuse est apparu dans la conscience mondiale comme l'une des figures les plus louées et les plus critiquées de ces dernières années. Par-delà les attaques et les louanges, reste une oeuvre philosophique et politique, un style d'interrogation qu'aucun Marxiste - à l'est comme à l'ouest - ne saurait refuser de prendre en considération. L'ouvrage de Jean-Michel Palmier retrace la formation des théories d'Herbert Marcuse, l'élaboration de cette pensée négative, issue de l'École de Francfort qui, en unissant l'hegelianisme, le marxisme et la psychanalyse, a bouleversé l'horizon philosophique à la veille de la montée du fascisme. Il confronte les analyses de Marcuse à la réalité quotidienne, à toutes les révoltes qui naissent et meurent alors qu'au nom de la violence et du rêve elles s'efforcent de changer la vie. « Construire la vie quotidienne, la transformer, c'est réaliser l'histoire ou la fin de l'histoire. Après l'histoire interminable des soumissions, vient celle, à peine ouverte, des gestes de refus... La contestation est sans limites, comme la volonté de vivre dont elle émane ». La pensée dialectique et critique d'Herbert Marcuse constitue sans doute l'une des interrogations fondamentales de notre temps. Loin de se dissoudre dans le rêve et la nostalgie romantique d'un monde à jamais disparu, elle jette les fondements d'une nouvelle étude des contradictions et des brèches qui ne cessent d'apparaître au niveau du quotidien. C'est pourquoi Eros et civilisation, L'homme unidimensionnel, s'inscrivent parmi les oeuvres philosophiques et sociologiques les plus importantes de l'époque contemporaine.

  • La force du destin

    Philippe Daudy

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 21 February 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pourquoi des artistes ?

    Henri Mazet

    • Fenixx réédition numérique (belfond)
    • 13 March 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • États d'urgences

    ,

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    Franck est urgentiste, Jacques termine ses études de médecine générale. À Montbourg, station balnéaire de l'ouest de la France, ils nous ouvrent pour la première fois les portes d'un service d'urgences hospitalier et nous entraînent à leurs côtés, en mission, à bord du véhicule du Samu. D'une pathologie à l'autre, Franck et Jacques nous dévoilent les facettes d'une profession où chaque geste, chaque mot compte. Leur regard personnel, leurs interrogations devant la détresse humaine et leur impuissance, parfois, donnent encore plus de poids à ce témoignage inédit. Tous les événements rapportés dans ce livre sont authentiques ; seuls les noms des personnages et des lieux ont été modifiés pour préserver le secret médical.

  • La nomenklatura française

    ,

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    Le terme « Nomenklatura » est célèbre depuis que Michael Voslensky l'a utilisé, en 1980, pour décrire la caste dirigeante soviétique. Mais il existe, tout aussi bien, une Nomenklatura française. Formée de plusieurs cercles qui se recoupent parfois et où évoluent des hauts fonctionnaires, des dirigeants de grandes entreprises, des héritiers (d'un nom, d'une fortune), certaines professions protégées et le cortège des favoris du Président ou de ses ministres, la Nomenklatura tient les rênes du pouvoir, quelle que soit la couleur politique du Parlement. Les Nomenklaturistes se retrouvent aux mêmes dîners en ville, dans les mêmes clubs, dans les mêmes lieux de villégiature. Du lycée aux grandes écoles, ils se sont côtoyés ; leurs familles, souvent, se connaissent. Ce sont les princes de la République. Comment vivent-ils ? Combien gagnent-ils ? Dans quelles conditions les décisions déterminantes sont-elles prises ? Quels sont les réseaux influents et les itinéraires qui conduisent aux postes clefs ou aux « fromages » (les « tours extérieurs » des grands corps, par exemple) que le régime attribue à ceux qui l'ont bien servi ? Comment les dignitaires de la Nomenklatura française ont-ils réagi aux alternances successives, mai 1981, mars 1986 et, enfin, mai 1988 ? Vous le saurez en lisant la première enquête jamais réalisée sur les zones d'influence, les privilèges et la vie quotidienne - des appartements de fonction aux mystérieuses « primes » - d'une classe qui, à beaucoup d'égards, nous ramène au temps de la monarchie de droit divin et de la Cour du Roi Soleil.

  • Soigner l'autre

    Emmanuel Hirsch

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    La médecine, l'hôpital donnent parfois aujourd'hui l'impression d'être devenus de grandes machines de plus en plus « efficaces », lancées dans une course folle au progrès scientifique, mais où l'on a perdu de vue la dimension du soin, du souci de l'autre. Face à l'immense fragilisation que provoquent les maladies chroniques ou invalidantes, ou encore la grande vieillesse, le monde médical semble souvent se consacrer à la recherche de pointe plutôt que d'assurer une présence, de s'inquiéter avant tout de la personne, ce dont bien des soignants ont conscience. Comment remettre l'humain au centre des préoccupations de la médecine et du soin, alors que l'on est écartelé entre des contraintes budgétaires toujours plus fortes et l'explosion des technologies révolutionnaires ? Comment les concilier avec la présence massive de vieillards isolés, ou d'exclus de notre société ? Emmanuel Hirsch pose lucidement ces questions, et propose des éléments pour y répondre. Mais il le fait à sa manière, pragmatique, en partant de son expérience de terrain au sein des hôpitaux. Il fonde sa réflexion sur le concret, sur ce qu'il a vu et entendu ; il s'inspire de nombreux témoignages qui font de ce livre, plus qu'un essai, un formidable document sur l'hôpital, la recherche, mais aussi sur la maladie, la vieillesse, la mort, et la manière dont elles sont prises en charge par notre société.

  • Japonais

    Jean-Claude Courdy

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    Aujourd'hui, on imagine plus volontiers les Japonais en bourreaux qu'en victimes. Hiroshima est déjà loin. Or cette fin de siècle voit émerger le Japon non seulement comme un pouvoir économique « envahisseur », mais aussi comme une nouvelle forme de puissance qui bouleverse deux mille ans de pensée géopolitique. Mais ces Japonais qu'on fustige, sont-ils vraiment, comme le prétendent certains en Occident, ces « fourmis » qui forgent les instruments d'une nouvelle hégémonie ? Dans cet ouvrage, Jean-Claude Courdy nous invite à un voyage à l'intérieur de la société japonaise, voyage qui fait tomber bien des masques et bouscule nos certitudes. On y découvre peu à peu un Japon qui s'interroge sur lui-même, aux prises avec des problèmes d'identité, d'éthique, un Japon pas si monolithique ni discipliné qu'on aurait pu le croire.

  • Soupes de nuit

    ,

    • Belfond (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2019

    La plupart d'entre eux ont un métier qu'ils ne peuvent exercer. Ils ont dû abandonner leur logement, ils ont englouti leurs économies dans des hôtels-taudis. Sans adresse et sans papiers d'identité, épuisés par le manque de sommeil et une alimentation incertaine, ils ont le plus grand mal à rester propres. Où se laver ? Comment entretenir ses vêtements quand on n'a qu'un seul pantalon, une seule chemise, pas de linge de rechange ? Privés de sécurité sociale, ils traînent des grippes, des bronchites, des maladies de peau. Les hommes ne sont pas les seules victimes de la crise de l'emploi ou de la flambée des prix immobiliers. Les femmes aussi, les enfants deviennent aujourd'hui des « Sans Domicile Fixe ». Un divorce, une affaire qui périclite, une querelle familiale même, suffisent parfois à déclencher une chute vertigineuse. Et des dizaines de vies basculent dans l'inconfort absolu de la rue.

empty