Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

Entreprise, économie & droit

  • Et si vous souffriez du syndrome du bon élève ? Ce livre permet de comprendre pourquoi on se retrouve dans des situations d'insatisfaction ou de stress permanent au travail, la sensation de ne pas être reconnu et/ou promu, alors que "je fais tout comme on me le demande ; je n'arrête pas ..., hier encore, je..." Il explicite le glissement inconscient de l'adaptation juste et nécessaire à la suradaptation. Sous la pression de la situation et de notre volonté de bien-faire, nous avons glissé dans un déséquillibre préjudiciable et dangereux pour notre santé psychique et physique. 
    Il offre un miroir pour découvrir dans quelle forme de suradaptation nous avons pu glisser et les outils pour apprendre à être stratégique pour soi, faire reconnaitre la valeur de son travail et en préserver son équilibre.  Un mode d'emploi utile du bon usage de son implication au travail à lire dès le premier jour et garder avec soi jusqu'à la retraite !

  • Les missions de tutorat sont de plus en plus nombreuses en entreprise. Ce guide offre les clés pour mener à bien ce type de mission en donnant notamment des conseils de coachs sur les aspects relationnels et les interactions psy sous-jacentes.Il aide le tuteur à bien comprendre les réactions de son « tutoré », à s'organiser et gérer la relation, à  trouver les bonnes réponses en cas de difficultés.
    L'ouvrage est illustré de dessins de François Baude, dessinateur, formateur et coach, plein d'humour.

  • Les zèbres de par les caractéristiques de leur personnalité ont paradoxalement souvent du mal à trouver un emploi et à bien s'y intégrer. Malgré leurs hauts potentiels, ils souffrent généralement d'un gros déficit de confiance en soi et ont du mal à s'imposer et s'intégrer. L'ouvrage les aide à voir leurs forces et se faire confiance, à oser suivre leur intuition et valoriser l'apport de leurs grandes capacités.
    NB. Zèbre = adulte surdoué, à haut potentiel  : atypique, créatif, le zèbre allie à un très haut niveau de ressources intellectuelle, une hypersensibilité et une hyperémotivité. Le terme a été utilisé pour la 1er fois par Jeanne Siaud-Facchin en 2008 à propos des adultes surdoués. 

  • Le digital impacte tous les métiers et chacun est amené à le maîtriser professionnellement, qu'il soit artisan ou cadre supérieur. Cepandant il effraie encore certains. L'ouvrage a pour objectif de leur faciliter la tâche en leur montrant comment s'adapter à cette nouvelle donne. Il les guide vers les bonnes formations et les bonnes attitudes. Une fois ces réflexes acquis, cela roule ! 

  • Ce guide alerte et pragmatique, écrit avec humour et de bienveillance, offre en 50 conseils un parcours permettant à chaque manager de devenir un bon chef, de bien vivre sa fonction, au quotidien et sur le long terme. L'auteur a ajouté à la fin de chacun des questions d'application et de réagir sur les 4 grands thèmes proposés : L'hygiène du guerrier; Les techniques de combat; La vie à la Cour; Connaître tes adversaires, le tout enrichi de plusieurs hommages et portraits inspirants.
    Extrait préface de Lornig Guillo, directeur de la rédaction de Management: Le grand talent de Pierre, c'est de réussir à vous donner envie de vous élever, sans toutefois vous mentir sur ce qui vous attend en haut ! C'est être réaliste sans être cynique. C'est vous aider à avoir le recul et la distance nécessaire pour voir clair dans le jeu de l'entreprise, tout en acceptant l'idée que, puisqu'il faut faire avec, autant mettre toutes les chances de son côté pour  y trouver sa place.
     

  • Un des classiques de l'Ennéagramme écrit par Helen Palmer et préfacé par David Daniels qui se concentre sur l'épanouissement de la vie affective et professionnelle.
     

  • Le Forum Ouvert crée un espace structuré dans lequel un groupe de personnes peut s'organiser et résoudre des problèmes de façon créative et dynamique.  Pragmatique, son but est de retrouver la créativité et l'autenthicité des pauses-café pour donner en peu de temps des solutions à des thématiques même complexes  grâce à la liberté d'expression et l'auto-organisation des personnes concernées.  Son utilisation booste la créativité et la prise d'initiative de ses participants, la co-responsablilité et l'émergence d'idée innovantes. 
    Forum Ouvert en chiffres:  1985 : création par Harrison Owen  1991 : 1er Forum Ouvert organisé en France par le groupe Accor  145: nombre de pays où se sont tenues des Forums Ouverts  5 à plus de 2000 personnes : nombre de participants possibles  100 000 et bien plus : nombre de Forums Ouverts recensés  20 minutes : temps moyen nécessaire à la création de l'ordre du jour  3 heures : temps nécessaire pour expérimenter le Forum Ouvert  2 jours: durée optimale
    Les 4 principes : Les personnes qui se présentent sont les bonnes  ;  Ce qui arrive est la seule chose qui pouvait arriver  ;  Ça commence quand ça commence  ;  Quand c'est fini, c'est fini.  La loi de la mobilité ou loi des deux pieds  :  Si vous n'êtes ni en train d'apprendre, ni de contribuer, passez à autre chose  !  Les animaux totems  :  Les papillons prennent une pause ou réfléchissent;  Les abeilles font circuler les idées d'atelier en ateliers.

  • Ce manuel applique l'approche narrative au coaching, individuel et collectif en entreprise, et notamment sur les enjeux de leadership, management, gestion de carrière et performance.

  • Ce livre offre aux coachs et accompagnateurs de changement les clés  d'une approche innovante permettant d'appréhender les multiples  niveaux relationnels en jeu dans l'entreprise tant pour renforcer  la cohésion d'équipe, explorer une vision et des valeurs, conduire un  changement que pour résoudre problèmes et conflits.  De nombreux exemples montrent à quel point ce formidable outil  d'intelligence et de performance collectives décode la dynamique  implicite d'une organisation, révèle la force de son potentiel et donne  au système une nouvelle puissance.
    Cette 3e édition renforce les applications pratiques de l'approche et permettra au lecteur de se  l'approprier pleinement et de façon immédiatement opérationnelle.

  • Les entreprises affrontent des changements de plus en plus rapides et brutaux, et leur demande d'accompagnement pour y faire face va en s'accroissant. Le coaching d'organisation, qui vise à développer la capacité de l'entreprise à inventer par elle-même ses propres solutions, est une forme récente d'intervention en pleine expansion. 
    Tous les aspects de ce métier sont traités ici : compétences requises, outils, techniques et perspectives. La 2e édition développe les notions d'intelligence collective et de « coaching d'organisation court ». La description détaillée d'une intervention typique renforce l'orientation très concrète de l'ouvrage. Issu de l'expérience de terrain de deux grands professionnels, il sera d'un recours utile aussi bien aux acteurs et futurs acteurs de ce type d'intervention qu'à l'ensemble des équipes confrontées aux transformations du monde industriel. 
    Michel Moral est coach, coach d'équipe et d'organisation, formateur et superviseur de coachs. 
    Sabine Henrichfreise est coach spécialisée dans le coaching des organisations multinationales.

  • On ne vous avait pas tout dit ! Philippe Bazin dévoile dans ce petit carnet, illustré de sympathiques dessins, des « secrets » forgés par l'expérience, parfois surprenants ou faussement naïfs, toujours porteurs d'une belle onde de bien-être et de force. Vrais, durables et communicatifs. Inspirants.Leur lecture qui ne prend que quelques minutes nous aide à porter un regard nouveau sur ce que nous faisons et sur ce qui nous entoure : elle dessille nos yeux et remet notre pendule interne à l'heure !Un petit ouvrage roboratif à garder à portée de main - à s'offrir et à offrir...« J'ai voulu livrer dans cet ouvrage des principes simples et puissants, fondés sur mes discussions avec les professionnels que j'accompagne depuis bientôt 20 ans. » nous dit Philippe Bazin.

  • Dans notre pays de castes et de hiérarchies, savoir qu'il existe des réussites fondées sur l'anticonformisme est plutôt rassurant. Celle de René Sautier est exemplaire à plusieurs titres : lancer un groupe pétrolier d'État dans des secteurs nouveaux pour lui (la pharmacie, les produits de beauté, les biotechnologies), mener avec succès cette aventure industrielle, et faire d'une entreprise née dans le giron du secteur public une des vedettes de la bourse, le cas est sans doute unique en France. Par chance, notre auteur fait preuve d'autant d'irrévérence comme homme de plume qu'il a montré d'audace comme chef d'entreprise. Un don d'observation très aigu et une totale liberté de jugement, servis par une expérience multiforme : un régal ! Le système français de production des élites, avec ses rites d'initiation et ses conséquences stérilisantes, l'auteur le connaît de l'intérieur. De même qu'il connaît, pour l'avoir longuement pratiqué (et souvent bousculé) le monde des technocrates et de l'Administration, attaché surtout à préserver sa puissance et à nourrir son autojustification. Il n'est pas plus tendre pour nombre de grandes entreprises, où la langue de bois et la déresponsabilisation sont les plus sûrs garants de l'inefficacité. Ni pour les gourous de la recherche et de la prévision, d'autant plus portés à parler de l'avenir qu'ils veulent faire oublier leurs erreurs passées... Le constat est sévère, mais nullement désespéré. L'immobilisme est presque toujours le résultat de coalitions tacites d'intérêts, qu'il faut avoir le courage de remettre en question. D'où cette morale provocatrice : le patron, c'est celui qui provoque les crises.

  • Pour tenter de comprendre les grandes mutations de notre société, l'auteur suit le parcours de deux de ses principaux acteurs : d'une part l'entreprise, et d'autre part, la cité formée de ses composantes diverses (Etat, penseurs, architectes, choeur des citoyens). Dans quelle mesure ces deux protagonistes agissent-ils comme partenaires ou comme adversaires?

  • Vous souhaitez vous mettre à votre compte  ou vous êtes déjà installé  ? Vous vous êtes assuré de tout ce qui a trait à votre métier  : business plan, marché, etc. 
    Il vous reste l'essentiel : développer l'état d'esprit qui fera de votre projet un succès.    
    L'auteur, qui intervient auprès de nombreux entrepreneurs, femmes   et hommes d'affaires, a réuni dans ce guide pratique tout ce qu'il vous faut comprendre pour créer, développer et pérenniser   votre entreprise.
    Un livre indispensable, lisez-le  : quel que soit votre secteur d'activité, vous aurez les idées claires sur le futur de votre entreprise. 
     

  • Ce livre est la transcription et la reprise écrite du séminaire que François Perrier a soutenu de janvier à avril 1974 sur les problèmes cruciaux de la psychanalyse. Qu'il s'agisse du transfert, de l'hystérie, de la paranoïa, de l'argent et de la dette ou d'une éthique analytique possible, François Perrier a une façon singulière et personnelle de réinterroger l'oeuvre de Freud et l'oeuvre de Lacan avec lesquelles il ne cesse de dialoguer. Et c'est l'originalité de François Perrier de maintenir en ouverture réciproque la clinique et une élaboration théorique au plus près des processus psychiques mis en oeuvre dans l'espace analytique chez l'analysant et l'analyste.

  • Pourquoi les entreprises sont-elles aussi silencieuses ? Leur réserve n'est-elle pas le signe d'un manque d'ouverture à l'environnement ? La capacité de l'entreprise à créer, l'utilité de ses réalisations dans la vie économique, n'apparaissent pas dans son discours. En partant du choc, que fut pour beaucoup d'entreprises, la montée du consumérisme, Simone Barbaras analyse comment, confrontée au mouvement de défense des consommateurs, l'entreprise a dû établir une relation nouvelle avec eux. Mais peut-être n'est-ce pas assez ? La reconnaissance récente de l'entreprise par les citoyens - le succès de l'actionnariat populaire en témoigne - l'amène à une nouvelle intelligence de ses rapports avec la société, qu'elle doit signifier non seulement par ses actes, mais aussi par son discours. Il faut faire vite. 1992, c'est demain. Dans le concert des discours de l'Europe, la parole de l'entreprise française devra être assez puissante dans notre pays, pour se faire entendre à travers l'espace européen. Ce livre, qui démontre qu'on ne peut séparer consommation et communication, se lit comme un roman. L'entreprise y est décrite de l'intérieur, avec ses rites, les conflits et les complicités entre ses collaborateurs, par une femme qui la connaît bien, qui l'observe et la raconte avec passion, indépendance et humour.

  • En cette ère de totale incertitude où la concurrence fait feu de tout bois et où les bons candidats sont plus que jamais convoités, le recrutement reste un des derniers moyens stratégiques pour gagner l'offensive. Les managers performants l'ont bien compris, qui ont repris en main une décision trop longtemps abandonnée aux expert-ologues. Mais le recrutement est aussi un art difficile qui prend souvent des allures de chemin de croix. La chute peut être rapide et douloureuse. Pour aider le manager qui recrute à le traverser sans encombre, Josiane Agard et Philippe Vaz ont puisé dans leur grande expérience du terrain. De la définition du profil à l'embauche, en passant par les détours de l'annonce, de la présélection et de l'entretien individuel, ils ont levé tous les pièges, planté des bornes et balisé la piste au moyen d'exemples concrets, de conseils pratiques et de renseignements utiles. Avec cet abécédaire, les auteurs innovent à plus d'un titre. Faisant fi de tout a priori, ils explorent toutes les approches, la recherche personnelle, la graphologie aussi bien que les services d'un cabinet de recrutement ou l'entretien en groupe. Ils sont aussi les premiers à oser un style enjoué sans jamais compromettre le sérieux du sujet. L'humour, le clin d'oeil, l'image allusive viennent en contrepoint du discours du praticien. Un long-métrage à la Bergman traité sur le ton de Woody Allen !

  • Dans l'univers, des milliards d'étoiles, répertoriées par les astronomes, n'ont jamais été baptisées. Personne n'avait eu le temps de le faire. Jusqu'au jour où un malin entreprit de les vendre, en leur donnant le nom de l'acheteur. Il suffisait d'y penser ! Oui, il y a quelque chose de magique dans la vente. Mais, bien plus encore d'effort, de méthode, de savoir-faire et de faire-savoir. À la veille de 1992 et de son Grand Marché, c'est une véritable révolution culturelle que les entreprises et leurs vendeurs peuvent et doivent entreprendre. Avec quels moyens ? Avec l'espoir de quels résultats ? L'enquête minutieuse, menée par l'auteur auprès des entreprises françaises commercialement hyper-performantes, propose des réponses. À mettre entre toutes les mains, depuis celles de chaque patron, jusqu'à celles de son plus jeune vendeur.

  • Né des bouleversements qui, depuis 1980, ont suivi la déréglementation aérienne aux États-Unis, le yield management s'impose, comme un système d'optimisation de la gestion des capacités d'un site d'exploitation de services : flotte aérienne, hôtel, bateau de croisière, société de location de voitures, agence de travail temporaire, etc. À la différence du marketing classique, qui stimule la demande, le yield management s'efforce de la contrôler. Il utilise des méthodes d'analyse de risque, et intègre des concepts micro-économiques, en se fondant sur une tarification différenciée. Il modifie le rôle du prix, variable déterminante en marketing classique, et le transforme en variable discriminante. L'influence du yield management ne se limite pas, seulement, à l'optimisation des revenus à court terme, mais s'exerce également sur la gestion des opérations, et sur la politique d'investissement à long terme. À l'aube de la dérégulation européenne, le yield management se révèle comme la nouvelle arme stratégique des entreprises soucieuses d'accroître leur compétitivité, sur des marchés de moins en moins captifs.

  • Après avoir lu Gagner la cour des géants, les dirigeants considéreront, de manière différente, la définition de leurs objectifs stratégiques, et leurs actions de développement. Ni théorie, ni recettes : le livre décrit les approches adoptées par plusieurs grands capitaines d'industrie, qui ont imprimé à leurs entreprises des croissances spectaculaires, rattrapant et dépassant de grands leaders, malgré des ressources moindres. Elles se nomment : BSN, L'Oréal, Compaq, Electrolux, parmi d'autres aussi performantes. Ces succès sont-ils dus, exclusivement, au flair et au génie entrepreneurial du fondateur ? Sans sous-estimer ces facteurs, l'analyse de sociétés, aussi bien françaises qu'européennes, américaines ou japonaises, montre le rôle prééminent de la démarche stratégique, et celui d'un management très spécifique. De ces points de vue, quelques constantes apparaissent dans les entreprises à croissance très rapide. Ce livre les met en lumière. Il explique comment des approches stratégiques, souvent non conventionnelles, ont réussi face à des concurrents mieux armés, et recherchant tous des marchés dont l'attrait est déjà révélé. Il montre comment la vitesse dans l'action, leur a permis de compenser la faiblesse relative des ressources. Il explique certains cheminements, jugés quelquefois irrationnels, qui reflètent en réalité une perception très sûre de ce que l'entreprise saura faire mieux que les autres. Il s'attache aux composantes les plus décisives de ces succès, qui sont loin d'être toujours les plus visibles dans des observations superficielles. Il révèle comment, dans ces entreprises, l'expérience des échecs autant que des succès, sert très vite à de nouvelles avancées. Il montre, enfin, comment l'imagination produit des solutions concrètes de développement. Le lecteur participera, de l'intérieur, à la genèse des succès industriels les plus impressionnants.

  • À quelques minutes du troisième millénaire et de la grande Europe, la France n'est-elle plus que la capitale de la culture, du luxe et des loisirs ? Destin certes enviable et revendiqué à juste titre. Mais faut-il accepter, pour autant, que soient châtrées définitivement les ambitions séculaires d'un pays, qui s'est toujours épanoui dans la rationalité, la science et la technologie ? Autant admettre, tout de suite, qu'usines, bureaux et quartiers généraux des géants de l'industrie high tech doivent s'installer ailleurs, et que ce n'est plus la peine de former des ingénieurs dans les grandes écoles et les universités. C'est le SICOB, le salon de l'informatique, de la télématique et de la bureautique qui, symbiose unique d'une grand-messe tous publics et d'une manifestation professionnelle, symbolisait la volonté des français d'aller vers un avenir nappé de puces de silicium et d'ordinateurs. Aujourd'hui, le SICOB est mort. Il se meurt. Pire, il est incertain, anodin : une exposition réduite aux acquêts. Ordonnance pour le SICOB est un livre remue-méninges, qui explique pourquoi, quand, où et comment un vrai SICOB doit faire son retour. Les chiffres sont terribles. Une année sans SICOB, c'est un milliard de francs de chiffre d'affaires qui disparaît. Et, hélas pour Paris, de telles absences, il risque d'y en avoir beaucoup dans d'autres secteurs d'activité, si l'on ne tient pas son rang de première place mondiale de rendez-vous professionnels.

  • Les auteurs proposent ici une démarche de vente qui pourra servir de base à une déontologie professionnelle, à une reconnaissance de la fonction vente, à une pratique et une formation assurée.

  • Comporte trois parties : présentation de la stratégie militaire, perspective historique et parallèle entre la stratégie militaire et celle de l'entreprise. Pour les dirigeants d'entreprise et les militaires.

  • La question de l'avenir de l'espace rural en France, rejoint les préoccupations centrales d'Électricité de France, qui est très implantée dans cet espace du fait de ses nombreux ouvrages, allant du plus modeste transformateur, au grand barrage hydraulique, et grâce à la présence de ses personnels, qui interviennent jusque dans les communes les plus isolées. L'entreprise se doit de penser, dès à présent, les conditions de l'exercice de ses missions, voire parfois du maintien de ses équipes, dans cet espace en mutation rapide. L'étude prospective conduite par Michel Gaillard, s'attache à repérer les grandes tendances de l'évolution de l'espace rural, à mesurer les impacts de la pression de l'urbanisation, et des nouveaux enjeux économiques qui sont à l'oeuvre. À partir d'une typologie de cet espace, et d'une réflexion sur les actions que pourrait conduire EDF, l'auteur recherche les modalités nouvelles des missions assurées par l'entreprise, et les partenariats qu'elles impliquent. La définition de ces enjeux, et de ces stratégies, le conduit à des propositions d'actions en milieu rural ; en particulier, comment renforcer le dialogue avec les élus locaux ? Pourquoi et comment accentuer le soutien aux bassins d'emplois ? Avec les usagers d'EDF, comment valoriser les proximités ? Des questions cruciales pour l'avenir de l'espace rural français, dans lequel EDF, en tant que service public acteur de l'aménagement du territoire, se doit d'apporter sa contribution.

empty