Olivier Costa

  • - 8%

    This book assesses the many changes that have occurred within the European Parliament and in its external relations since the Lisbon treaty (2009) and the last European elections (2014). It is undoubtedly the institution that has evolved the most since the 1950s. Despite the many crises experienced by European integration in the last years, the Parliament is still undergoing important changes in its formal competences, its influence on policy-making, its relations with other EU institutions, its internal organisation and its internal political dynamics. Every contribution deals with the most recent aspects of these evolutions and addresses overlooked topics, providing an overview of the current state of play which challenges the mainstream intergovernmental approach of the EU. This project results from research conducted at the Department of European Political and Governance Studies of the College of Europe. Individual research of several policy analysts of the European Parliamentary Research Service (EPRS) have contributed to this endeavour.

  • Acteurs incontournables de la vie politique française, les députés forment des élites en définitive mal connues. L'affaiblissement du Parlement par la Constitution de 1958, la présidentialisation du régime français, la décentralisation et l'intégration européenne ont en effet érodé l'attention que leur portaient citoyens, médias et scientifiques. Cet ouvrage apporte un éclairage nouveau et répond aux questions suivantes : sont-ils des citoyens comme les autres ? Que font-ils exactement ? Qu'est-ce qui gouverne leurs comportements et leurs discours ? Quelle est leur influence ?
    Forts d'une typologie et de données quantitatives et qualitatives inédites, les auteurs décrivent des entrepreneurs politiques trs organisés, travaillant en équipe et assumant plusieurs rôles au niveau local et national. Ils mettent en évidence la professionnalisation de la vie politique et la pratique du cumul des mandats dans l'espace et dans le temps.

  • Les vins français, pris en tenaille entre une baisse de la consommation interne et une augmentation de la production dans les pays du Nouveau Monde, voient leurs parts de marché s'effriter depuis la fin des années 1990. Quels sont les remèdes ? Faut-il retrouver les valeurs fondamentales de la civilisation du vin ou bien desserrer un ensemble réglementaire trop complexe ?
    Cet ouvrage décrit les mécanismes et les acteurs qui uvrent à la mise en place des politiques du vin dans ce contexte. Comment se manifestent les dynamiques professionnelles dans la région de Bordeaux ? Quelles sont les conséquences des récentes réformes françaises liées à la santé, au marketing et à la réglementation du vin ? Quen est-il enfin des négociations relatives à la politique européenne du vin et aux accords de commerce international ?
    Les auteurs mettent en évidence les capacités daction collective des professionnels du vin, leur influence sur les pouvoirs publics mais aussi les concurrences territoriales et les incertitudes contemporaines qui traversent le monde du vin.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • In ten years 80 per cent of the legislation related to economics, maybe also to taxes and social aff airs, will be of Community origin." This declaration has been largely quoted, paraphrased and deformed by different authors, creating a persistent myth according to which 80% of the legislative activity of the national legislatures would soon be reduced to the simple transposition of European norms". This book addresses the topic of the scope and impact of Europeanization on national legislation, as a part of the Europeanization debate which raises normative concerns linked to the "democratic deficit" debate. The state of the art shows that there are many assumptions and claims on how European integration may affect national legislation and, more generally, domestic governance but that there is a lack of solid and comparative data to test them. The aim of the book is to give a solid and comparative insight into Europeanization focusing on effective outcomes in a systematic way. This book analyzes the period 1986-2008 and includes an introduction, a global overview of European legislative activities which set the background for Europeanization of national legislatures, 9 country contributions (8 EU member states + Switzerland) including systematic, comparative and standardized data, tables and figures, and a conclusion with a comparative analysis of the European and domestic reasons for Europeanization.All national contributions conclude that Europeanization of national legislation is much more limited than assumed in the literature and public debate. It is limited to 10 to 30% of laws (depending on the country), far less than the 80% predicted by Jacques Delors and mentioned daily by medias and public opinion leaders to demonstrate EU domination on member states. Beside that general statement, the various chapters propose a deep insight on EU constraint over national legislation, providing much information on the kind of laws and policies that are Europeanized, the evolution of this process through time, the impact of Europeanization on the balance of powers and the relations between majority and opposition at national level, the strategies developed by national institutions in that context, and many other issues, making the book of interest to academics and policy-makers concerned with Europeanization and national legislation.

  • Seconde édition augmentée de l'ouvrage publié en 1963, consacré principalement aux multiples incidences physiques et épistémologiques de « l'équivalence physique entre espace et temps » découverte par EINSTEIN en 1905, et reformulée par MINKOWSKI en 1908 en termes d'une géométrie spatio-temporelle à quatre dimensions. L'ouvrage initial, reproduit en offset, a reçu une nouvelle préface destinée à situer des aspects nouveaux, et très actuels de cette problématique, et un ajout aux précédentes conclusions soulignant à la fois le maintien et l'extension de leur validité. Plusieurs compléments ont été insérés dans le texte, le plus notable étant un chapitre consacré spécialement au vieux problème des corrélations à distance d'EINSTEIN, PODOLSKY et ROSEN, qui ont récemment donné lieu à de nombreux travaux expérimentaux et théoriques - voire à de vives discussions. Au total, cet ouvrage de philosophie des sciences vise à illustrer le « paradigme relativiste » d'EINSTEIN et de MINKOWSKI, en montrant comment il renouvelle et valorise de multiples aspects de la physique soit macroscopique et classique, soit microscopique et quantique.

empty