Martin Thibault

  • Dans ce livre à la fois sombre et lumineux, le poète se demande comment vivre quand le bruit inquiétant du monde et d'une maladie incurable l'emporte sur celui du muscle cardiaque. Quoi faire pour retrouver l'appétit et la soif, le désir de vivre amoureusement ?

    Pour tenter d'y répondre, le poète invite à regarder sous les bateaux, les gros comme les petits, pour voir si l'eau est la même. À s'étendre sur le dos parmi les grands arbres de la forêt pour se sentir en paix. À retourner à l'amour et à l'enfance de ses plus grands projets. Un des siens : ne pas avoir peur de la vie. Aller à quatre pattes puis se tenir debout, se mettre à marcher, danser, courir sur du papier. Manger des mots pour survivre.

  • Les probabilités font partie de la vie du citoyen du XXIe siècle, et ce, dans divers contextes et domaines – en santé pour la sélection d’un traitement, en gestion pour le choix d’un investissement, etc. Dans le milieu scolaire, il est donc impératif de développer une pensée probabiliste permettant la prise de décisions éclairées en moment d’incertitude, la modélisation des situations aléatoires et la compréhension de la notion de risque. Au Québec, bien que l’enseignement des premiers concepts de cette branche des mathématiques commence dès le début du primaire, il représente tout de même un défi de taille, car en plus d’être complexes et contre-intuitives, les probabilités n’occupent qu’une (trop) petite place au sein de la formation des enseignants.

    /> Le présent ouvrage s’adresse aux enseignants en exercice du primaire et du début du secondaire, aux futurs enseignants et aux formateurs universitaires en didactique des mathématiques. Ses auteurs invitent à la découverte des éléments contextuels et historiques liés à cette discipline, puis proposent des réflexions et des idées originales de situations pour l’enseignement (et la formation à l’enseignement) des premiers concepts de probabilités. Il est plus que probable que les propos de cet ouvrage ébranlent la façon de penser et les convictions du lecteur quant à la manière d’enseigner les probabilités.


    Vincent Martin est professeur au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches concernent les pratiques d’enseignement des probabilités et les caractéristiques didactiques des tâches probabilistes utilisées pour leur apprentissage.

    Mathieu Thibault est doctorant en éducation à l’Université du Québec à Montréal et chargé de cours en didactique des mathématiques à l’Université du Québec en Outaouais et à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses travaux touchent principalement la formation à l’enseignement des probabilités avec des outils technologiques.

    Laurent Theis est professeur titulaire au Département de l’enseignement au préscolaire et au primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Il s’intéresse à la résolution de situations-problèmes mathématiques au primaire et au début du secondaire ainsi qu’au soutien de l’élève à risque dans ce contexte.

  • « Ce splendide guide de référence propose une incursion dans l'univers de la bière [...] rien n'y manque pour faire notre bonheur. »Stéphane Morin, Magazine Effervescence « C'est bien fait, c'est complet, ce n'est pas prétentieux du tout, un livre qui participe à l'anoblissement de la bière! » Michel Plourde, Radio-Canada - C'est bien meilleur le samedi (Bas St-Laurent, Côte-Nord) « Bravo pour ce livre, c'est vraiment une bible! »Boucar Diouf, Radio-Canada- Des kiwis et des hommes « La bible de la bière d'ici [...] Une magnifique mine d'informations. »Pierre Jury, Le Droit « Débordant d'informations fouillées et passionnantes » Le Soleil « C'est une banque de données fabuleuse [...] Quel beau travail! » Francis Reddy, Radio-Canada- Des kiwis et des hommes « C'est le premier [livre sur la bière] qui est aussi impressionnant! »Louis Lemieux, RDI Week-end « C'est vraiment chouette comme livre parce qu'on a pas besoin d'être amateur de bières pour l'apprécier. »Louis Lemieux, RDI Week-end « Le livre impressionne par sa facture visuelle. Le photographe Olivier Germain a capturé des bijoux de photos qui mettent en valeur les grands crus élus par l'oeuvre. »Martin Tanguay, Site internet MSN Style de vie « Ses auteurs sont de véritables experts qui parcourent le monde à la découverte des meilleures bières de dégustation. » Le Soleil « Ce livre témoigne du chemin parcouru vers la qualité [...] Les auteurs possèdent une grande maîtrise du sujet. »Mario D'Eer, Le Journal de Montréal « La mise en page est invitante et nous fait voyager. Le contenu est à la hauteur de l'emballage [...] Leurs pages contiennent les plus belles photos jamais publiées sur des brasseurs. »Mario D'Eer, Le Journal de Montréal « Le livre est superbement bien écrit, de la prose poétique à son meilleur. [...] Bravo! »Mario D'Eer, Le Journal de Montréal « Québec Amérique nous offre [...] un grand ouvrage de très haute qualité : La route des grands crus de la bière, Québec et Nouvelle-Angleterre, un must. »Mario D'Eer, Le Journal de Montréal « Des heures de lecture édifiante, même pour ceux qui ne sont pas portés sur le houblon. Le livre de l'année à mon avis. » Pierre Jury, Le Droit « Un livre complet qui rejoindra celui pour qui une bonne bière peut être aussi recherchée qu'un bon vin ou un grand scotch. »Linda Corbo, Le Nouvelliste « Un nouvel ouvrage de référence exceptionnel vient de paraître au Québec. »Marie-Ève Boucher, site Internet suite 101 « Ce nouveau livre sur la bière est un incontournable ! Il fera aussi un cadeau des fêtes mémorable [...] Avec ses 350 pages, sa couverture rigide, sa facture visuelle exceptionnelle et la qualité de la rédaction, c'est une aubaine! »Marie-Ève Boucher, site Internet suite 101 « L'ouvrage de ces deux amoureux de la bière fait bien plus que répertorier les brasseries et les grands crus du Québec et de la Nouvelle-Angleterre. »Audrey Lavoie, Métro « Pour les vrais amoureux de la bière! »Audrey Lavoie, Métro « Ce splendide guide de référence propose une incursion dans l'univers de la bière [...] rien n'y manque pour faire notre bonheur. »Stéphane Morin, Magazine Effervescence « Ce livre bien illustré et très complet permet donc aux amateurs comme aux novices d'apprendre les rudiments de la dégustation, de la fabrication et même de la conservation de la bière. » Gwenaëlle Reyt, Le Devoir « Bien structuré et illustré de belles photographies, ce livre plaira aux néophytes comme aux amatrices et amateurs chevronnés. »Marie-Josée Martin, Magazine À bon verre, bonne table

  • Le premier avril 1999, le Canada signait avec les Inuit du Nunavut une entente historique qui donnait enfin à un peuple autochtone du Canada la possibilité de s'autogouverner. Quelques mois plus tard, le gouvernement du Québec signait avec les Inuit du Nunavik un accord mettant en branle un processus de consultation et de négociation qui permettra aux Inuit de la partie arctique du Québec d'obtenir, à leur tour, un gouvernement autonome au sein du Québec et du Canada.

    Dans cet ouvrage l'auteur analyse le processus d'émancipation politique, économique et social dans lequel les Inuit du Nunavik se sont engagés depuis les années soixante. Il soutient que les Inuit ont réussi à s'émanciper de la dépendance dans laquelle le colonialisme les avait plongés en définissant une modernité qui leur est propre et qui permet à un certain nombre d'institutions traditionnelles de se maintenir en se combinant avec les institutions modernes afin de continuer à jouer un rôle dans la fabrique sociale. Ainsi, l'auteur suggère que les Inuit ont réussi à maintenir la chasse parce qu'ils ont su l'adapter aux contraintes économiques. Ils ont accepté de moderniser la chasse, non pour en faire une activité commerciale réglée par les lois du marché, mais au contraire pour permettre au gibier de continuer à être partagé au sein des communautés. Aujourd'hui, le symbole et l'agent de cette distribution collectiviste des produits de la chasse est le « congélateur communautaire » que l'on trouve dans chaque village du Nunavik.

    Cette hybridation entre modernité et tradition est en train de s'institutionnaliser pour donner naissance à une société parfaitement originale dans sa construction de la modernité.

  • This book addresses critical questions and analyses key issues regarding Indigenous/Aboriginal Peoples and governance of land and protected areas in the Arctic. It brings together contributions from scientists, indigenous and non-indigenous researchers, local leaders, and members of the policy community that: document Indigenous/Aboriginal approaches to governance of land and protected areas at the local, regional and international level; explore new territorial governance models that are emerging as part of the Indigenous/Aboriginal governance within Arctic States, provinces, territories and regions; analyse the recognition or lack thereof concerning indigenous rights to self-determination in the Arctic; and examine how traditional decision-making arrangements and practices can be linked with governments in the process of good governance. The book highlights essential lessons learned, success stories, and remaining issues, all of which are useful to address issues of Arctic governance of land and protected areas today, and which could also be relevant for future governance arrangements.

empty