Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

Louis Hémon

  • Fille de pionniers qui travaillent à réduire l'immensité de la forêt canadienne, Maria Chapdelaine a les rêves de ses dix-huit ans : suivre François Paradis, un trappeur dont elle est devenue amoureuse et qui a promis de l'épouser à son retour, le printemps venu. Mais, à la veille de Noël, brûlant de retrouver sa bien-aimée, François quitte le Grand Nord et s'engage sur des chemins que l'hiver a pourtant coupés...Epopée du Canada français, le grand roman de Louis Hémon, écrit en 1913, n'a pas seulement fait date dans la conscience collective québécoise ; par le souffle de son récit et les élans poétiques de son style, il a tenu en haleine des générations de lecteurs, en France et dans le monde entier.

  • Comme {Battling Malone, Monsieur Ripois et la Némésis }a été écrit à Londres entre 1903 et 1911... Lorsque Monsieur Ripois retrousse la pointe de sa moustache, c'est la chasse aux femmes qui commence. Jolies ou laides, cossues ou misérables, toutes risquent de devenir les victimes de ce séducteur, qui voit en elles l'objet et l'instrument de sa réussite.

  • Lecture en français langue étrangère (FLE) au format ebook dans la collection Lecture CLE en français facile destinée aux grands adolescents et adultes niveau B1.
    Maria ChapdelaineEntourée de ses parents et de ses frères et soeurs, Maria Chapdelaine, une jeune fille de 18 ans, mène une vie paisible dans le nord du Canada. Son quotidien est rythmé par le travail et par les saisons qui passent et se ressemblent. Tout bascule lorsque François Paradis, un jeune homme, tombe amoureux de Maria. Mais François n'est pas le seul à être tombé sous le charme de la jeune fille... Deux autres prétendants font également la cour à Maria. Trois garçons aux destins bien différents. Qui Maria va-t-elle choisir?

  • Découvert au cours d'une rixe par un riche gentleman, amateur de boxe, un jeune voyou de l'East End londonien, Pat Malone, devient un champion. Son amour pour une jeune aristocrate ouvre sa défense: c'est le drame.

  • Colin-maillard

    Louis Hemon

    Louis Hémon n'a fait paraître de son vivant que quelques textes de fiction, dont une nouvelle, Lizzie Blakeston, en 1908. Son roman le plus connu, Maria Chapdelaine, parut d'abord en feuilleton dans le journal parisien Le Temps (1914), puis en volume à Montréal (1916). Mais c'est une édition parisienne (1922) qui permettra au roman de connaître un succès extraordinaire ; ce sera même pendant longtemps le roman français ayant connu le plus grand tirage. Il fut traduit en des dizaines de langues et se vendit à des millions d'exemplaires. Cependant, d'autres ouvrages de Louis Hémon ont paru par la suite : la Belle que voilà (1923) ; Colin-Maillard (1924) ; Battling Malone, pugiliste(1926) ; Monsieur Ripois et la Némésis (1950). Louis Hémon reste l'écrivain emblématique du Canada francophone par son évocation mythique du début du XXe siècle et de la terre québécoise. Il est d'ailleurs très régulièrement intégré aux listes des écrivains canadiens français, mais un peu abusivement puisque Louis Hémon a vécu moins de deux ans au Canada. Extrait : C'étaient de tristes hères, pour la plupart : des sans-travail déguenillés qui écoutaient distraitement pour occuper d'interminables loisirs ; des dockers, des gamins gouailleurs ; quelques artisans gras et bien vêtus, trop préoccupés de leur digestion pour essayer de comprendre. La plupart venaient là tous les jours à l'heure du déjeuner ; tous les jours on leur prêchait le nouvel évangile, et ils n'avaient encore rien fait ! Les richesses et les honneurs étaient toujours aux mains des méchants, et les héritiers légitimes poursuivaient dans l'ignorance des besognes avilissantes, n'ayant comme consolation que la conscience improfitable de leur vertu anémique.

  • Contes et nouvelles

    Louis Hemon

    Louis Hémon n'a fait paraître de son vivant que quelques textes de fiction, dont une nouvelle, Lizzie Blakeston, en 1908. Son roman le plus connu, Maria Chapdelaine, parut d'abord en feuilleton dans le journal parisien Le Temps (1914), puis en volume à Montréal (1916). Mais c'est une édition parisienne (1922) qui permettra au roman de connaître un succès extraordinaire ; ce sera même pendant longtemps le roman français ayant connu le plus grand tirage. Il fut traduit en des dizaines de langues et se vendit à des millions d'exemplaires. Cependant, d'autres ouvrages de Louis Hémon ont paru par la suite : la Belle que voilà (1923) ; Colin-Maillard (1924) ; Battling Malone, pugiliste(1926) ; Monsieur Ripois et la Némésis (1950). Louis Hémon reste l'écrivain emblématique du Canada francophone par son évocation mythique du début du XXe siècle et de la terre québécoise. Il est d'ailleurs très régulièrement intégré aux listes des écrivains canadiens français, mais un peu abusivement puisque Louis Hémon a vécu moins de deux ans au Canada. Extrait : Des coups anodins claquaient bruyamment sur la nuque ou les épaules ; les combattants, de suite essoufflés, s'affermissaient sur leurs jarrets, les yeux troubles, et confiaient au hasard des batailles de grands swings de faucheurs. Un des coups, atteignant inopinément son but, fit un bruit sec, et ce fut fini. L'un des deux était étendu sur le sol, les bras en croix, pendant qu'une voix placide comptait les secondes.

  • La belle que voilà...

    Louis Hémon

    • Grasset
    • 1 April 2014

    "La belle que voilà" et autres nouvelles de Louis Hémon, auteur de Maria Chapdelaine.

  • Louis Hémon n'a fait paraître de son vivant que quelques textes de fiction, dont une nouvelle, Lizzie Blakeston, en 1908. Son roman le plus connu, Maria Chapdelaine, parut d'abord en feuilleton dans le journal parisien Le Temps (1914), puis en volume à Montréal (1916). Mais c'est une édition parisienne (1922) qui permettra au roman de connaître un succès extraordinaire ; ce sera même pendant longtemps le roman français ayant connu le plus grand tirage. Il fut traduit en des dizaines de langues et se vendit à des millions d'exemplaires. Cependant, d'autres ouvrages de Louis Hémon ont paru par la suite : la Belle que voilà (1923) ; Colin-Maillard (1924) ; Battling Malone, pugiliste(1926) ; Monsieur Ripois et la Némésis (1950). Louis Hémon reste l'écrivain emblématique du Canada francophone par son évocation mythique du début du XXe siècle et de la terre québécoise. Il est d'ailleurs très régulièrement intégré aux listes des écrivains canadiens français, mais un peu abusivement puisque Louis Hémon a vécu moins de deux ans au Canada. Extrait : Les textes de Louis Hémon qui traitent du Québec sont intéressants sous maints aspects. La plupart traite de son sujet de prédilection~: le sport, qui, pour lui, est un moyen de se réaliser mais aussi de se faire respecter. Certains textes ont été publiés, évidemment, comme la date de parution l'indique, à titre posthume. Les textes ont d'abord, pour la plupart, paru soit dans La Presse de Montréal, ou dans le journal sportif français L'Auto. Le texte intitulé Itinéraire fait le récit de son arrivée au Québec, à partir de Liverpool en Angleterre. « Cela n'empêche pas que nous sommes hautement civilisés, ici à Péribonka. Il y a un petit bateau à vapeur qui vient au village tous les deux jours, quand l'eau est navigable. Si le bateau se mettait en grève il faudrait pour aller au chemin de fer à Roberval faire le tour par la route du tour du lac, c'est-à-dire quatre-vingts kilomètres environ.

  • Les différentes éditions de ce fameux texte ont en commun d'avoir fait subir un très grand nombre de
    corrections au manuscrit original (qui est, en vérité, un tapuscrit de 170 feuilles dont une copie est conservée aux archives de l'Université de Montréal). Parmi ces trois cents à quatre cents rectifications, il y a, bien entendu, des coquilles, des fautes de frappe ou des erreurs grammaticales dues à l'inattention de l'auteur. Mais on y recense
    également quelque deux cents particularités orthographiques qui, à l'analyse, se constituent en un système cohérent d'archaïsation. Elles font partie intégrante du langage de Hémon, avec une signification singulière quant à sa façon de concevoir un roman québécois. De concert avec l'admission des québécismes dans le discours
    /> narrateur, elles reflètent une volonté délibérée de sa part de retrouver non seulement un pays, mais aussi une manière d'écrire durant son adolescence. En effet, ces particularités remontent à un état de l'orthographe française du début du XVIII e siècle. Cent ans après la disparition accidentelle de l'écrivain, nous livrons ce texte tel qu'il nous l'avait légué. Aucune correction n'a été faite, mais les écarts par rapport à la norme contemporaine, coquilles ou archaïsmes, sont toujours signalés dans les notes en bas de page.


  • Maria Chapdelaine


    Louis Hémon


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Maria Chapdelaine est un roman rédigé par l'écrivain français Louis Hémon, alors résident au Québec qui raconte la vie d'une famille qui tente de s'établir en milieu rural. Maria a dix-huit ans et vit sur une terre de colonisation au Lac Saint-Jean. Trois hommes la courtisent, trois destins s'offrent à Maria : François Paradis, Loranzo Surprenant et Eutrope Gagnon. Le premier est un bucheron épris de liberté, le second est citadin aux États-Unis et le troisième est, comme le père de Maria, un colon. La mort de la mère de Maria, les qualités qu'on lui trouve, oriente Maria vers un rôle semblable. Le roman le plus célèbre, encore à ce jour, du Canada français, a été victime de son succès. Insistant sur ce côté « roman de la terre », il a été considéré parfois comme un modèle si parfait du genre que l'on a pu y voir un pastiche inégalé de la littérature « terroiriste » du Québec. Le pastiche dépasserait si largement ses modèles qu'il aurait pris valeur universelle. Comme la mort l'emporte au moment où il quitte le Québec, et avant même de publier en volume son roman, paru en feuilleton à Paris, en 1913, Louis Hémon ignore le grand intérêt que suscite son roman. Source : Wikipédia

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Trois cents dessins illustrent cette fresque d'un mode de vie rustique adouci par une histoire d'amour dramatique où même les joies sont difficiles. Des destins taillés par le vent, la neige, le froid, la fatalité.
    Ce grand classique illustré donne une nouvelle perspective à l'oeuvre originale de Louis Hémon. Les lecteurs seront heureux de découvrir de nouveau cette fascinante histoire qui nous ressemble et qui s'attache encore à nos racines.

empty