Karl Polanyi

  • La mentalité de marché est obsolète !

    Karl Polanyi

    • Editions allia
    • 19 August 2021

    De tous temps, l'économie a fait partie des sociétés humaines. Sa place est naturelle. Nous n'avons pas de prise sur son développement. D'ailleurs, le marché satisfait tous nos besoins... Vraiment ?

    Karl Polanyi bat en brèche cette « légende ». Depuis le XIXe siècle, l'omniprésence du marché et, par conséquence, de l'industrie et de la technique, n'a cessé de croître. « L'Ère de la machine » a vu cet ensemble s'étendre à toutes les sphères de nos existences. Elle nous impose ses valeurs et son fonctionnement.

    Polanyi plaide pour une refondation de notre rapport à l'économie afin d'en retrouver le contrôle. Il affirme la nécessité de nouveaux principes directeurs. C'est à cette seule condition que nous pourrons nous extraire d'un engrenage qui ne peut mener qu'au totalitarisme.

    Né en 1886 en Autriche-Hongrie et mort en 1964 au Canada, Karl Polanyi est un intellectuel d'origine juive. Fortement influencé par le marxiste, il devient une des figures majeures du socialisme démocrate. Cet économiste hétérodoxe marque en effet sa discipline par des revendications inédites et un refus des concepts issus du libéralisme. Ce renouveau de la pensée économique a beaucoup inspiré les défenseurs de l'altermondialisme et d'une économie nouvelle.

  • La subsistance de l'homme

    Karl Polanyi

    • Flammarion
    • 26 October 2011

    Penseur majeur de l'économie de marché et historien du libéralisme, Karl Polanyi reste l'un des rares théoriciens capables de nous aider à comprendre la nature du libéralisme en économie et à reconnaître les limites actuelles de nos démocraties. La Subsistance de l'homme - ouvrage inachevé paru aux États-Unis en 1977, et enfin disponible en français - prolonge et complète son oeuvre magistrale, La Grande Transformation. Polanyi y formulait une critique de l'utopie libérale du XIXe siècle à l'origine du mouvement social d'autoprotection, de l'« État providence », aujourd'hui encore fortement menacé.
    En prenant le parti d'analyser la subsistance de l'homme sur une très longue période historique, Polanyi offre ici une interprétation originale de la nature et des racines de l'économisme contemporain. L'économie des sociétés primitives, de la vieille Babylone, de l'Égypte ancienne et du royaume du Dahomey au XVIIIe siècle permet de repenser l'universalité et la spécificité des relations sociales et des modes d'« encastrement » de l'économie au sein de la société.
    Dans la Grèce antique, le commerce extérieur, les usages de la monnaie et l'émergence de marchés à l'échelle locale ou méditerranéenne sont autant d'exemples où l'échange était subordonné à la réciprocité et à la redistribution et où l'économie était étroitement liée au politique.
    Derrière ce travail de recherche, exigeant et exceptionnel, se déploie l'une des grandes pensées humanistes du XXe siècle, aujourd'hui indispensable pour desserrer l'emprise que la logique libérale exerce sur notre représentation de l'économie et du monde.

  • Anglais The Great Transformation

    Karl Polanyi

    • Beacon press
    • 28 March 2001

    In this classic work of economic history and social theory, Karl Polanyi analyzes the economic and social changes brought about by the "great transformation" of the Industrial Revolution. His analysis explains not only the deficiencies of the self-regulating market, but the potentially dire social consequences of untempered market capitalism. New introductory material reveals the renewed importance of Polanyi's seminal analysis in an era of globalization and free trade.

  • Few figures are more crucial to understanding the upheavals of our contemporary era than Karl Polanyi. In a world riven by social and economic crises, from rising inequality to the decay of democratic institutions and profound technological disruption, Polanyi's path-breaking account of the dynamics of market capitalism and his defence of society and nature against the dangerous tendencies of the market capitalist system are more relevant than ever.
    This book brings together Polanyi's most important articles and essays to give a unique selection of his essential shorter writings, mixing classic texts with significant but previously little-known pieces. It highlights the coherence and richness of Polanyi's theoretical and political approach, making it indispensable for understanding his overarching intellectual contribution. The volume includes his interwar writings, which deal with the world economic crisis and the socialist alternative to conservative and fascist developments; his reflection on political theory and the international situation after the war; and his comparative studies of economic institutions. Polanyi's political writings are complemented and supported by the critique of economic determinism and what he termed `our obsolete market mentality'.
    This book is an invaluable companion to Polanyi's masterpiece, The Great Transformation, and an essential resource for students and scholars of political economy, sociology, history and political philosophy.

  • For a New West

    Karl Polanyi

    • Polity
    • 10 November 2014

    At a recent meeting of the World Economic Forum in Davos, it was reported that a ghost was haunting the deliberations of the assembled global elite - that of the renowned social scientist and economic historian, Karl Polanyi.
    In his classic work, The Great Transformation, Polanyi documented the impact of the rise of market society on western civilization and captured better than anyone else the destructive effects of the economic, political and social crisis of the 1930s. Today, in the throes of another Great Recession, Polanyi's work has gained a new significance. To understand the profound challenges faced by our democracies today, we need to revisit history and revisit his work.
    In this new collection of unpublished texts - lectures, draft essays and reports written between 1919 and 1958 - Polanyi examines the collapse of the liberal economic order and the demise of democracies in the inter-war years. He takes up again the fundamental question that preoccupied him throughout his work - the place of the economy in society - and aims to show how we might return to an economy anchored in society and its cultural, religious and political institutions.
    For anyone concerned about the danger to democracy and social life posed by the unleashing of capital from regulatory control and the dominance of the neoliberal ideologies of market fundamentalism, this important new volume by one of the great thinkers of the twentieth century is a must-read.

  • L'importante mobilisation intellectuelle des penseurs radicaux alentour du projet de Marx a produit une floraison d'«interprétations» et de «contributions» dans tous les domaines de la connaissance des faits sociétaux. Sans dénier l'importance historique de ces apports à la connaissance, la question reste encore ouverte : l'oeuvre de Marx et de ses continuateurs constitue-t-elle une rupture épistémologique radicale avec la pensée «dominante» ?

empty