Jérémie Cornut

  • « Le mot "international", j'en conviens, est nouveau ; bien que, j'espère, clair et explicite. » Ainsi s'exprimait le philosophe Jeremy Bentham en 1781 lorsqu'il conçut ce néologisme.Si le terme est passé dans le langage courant au XVIIIe siècle, avec la prise de conscience de l'essor des États-nations et de la multiplication des transactions entre eux, la discipline des Relations internationales a tardé à s'imposer dans le champ des sciences sociales, en France particulièrement. Pourtant, l'étude savante de ce qui se passe sur la scène internationale aide à comprendre le monde.Pédagogique et exhaustif, cet ouvrage destiné aux étudiants, enseignants, diplomates et journalistes, s'y emploie. Il présente l'environnement intellectuel et historique de la discipline, ses paradigmes, ses concepts et débats structurants, et s'interroge sur les liens entre théorie et pratique. Il propose un état de l'art en ce début de XXIe siècle, en France et dans le monde.Cette sixième édition, augmentée de deux chapitres sur l'apport des études féministes et sur la diplomatie, met à jour l'ensemble des analyses et des bibliographies de ce vaste champ d'étude.

  • Réunissant les contributions d'une trentaine de spécialistes, cet ouvrage d'introduction à la politique canadienne propose un nouveau regard sur les dynamiques politiques et sociales qui façonnent le pays aujourd'hui. Il offre aux lecteurs une perspective multidisciplinaire sur les concepts clés et les grands débats politiques actuels. Comment la question du réchauffement climatique est-elle devenue un problème public? Quelle est la place des Autochtones dans les institutions et l'identité canadiennes? Les mouvements sociaux remplacent-ils les partis politiques? Quel rôle joue le Canada dans les organisations internationales? Les nouvelles technologies de l'information et de la communication favorisent-elles l'émergence de nouveaux modes de mobilisation?
    Animées par une volonté d'élargir la discussion au-delà des frontières traditionnelles, les réponses à ces questions, et à bien d'autres, sont adaptées aux salles de classe de Moncton à Vancouver. À la fois à jour sur les débats théoriques et illustré de nombreux exemples concrets, l'ouvrage examine les principaux enjeux politiques canadiens d'un point de vue historique, politique et social, tout en mettant l'accent sur les différentes réalités des provinces et des villes canadiennes.

  • Préface de Dario Battistella

    « En s'appuyant sur le cas de l'incident de Hainan, Jérémie Cornut propose une analyse originale du rôle des excuses dans la diplomatie et la politique internationale. L'auteur croise différentes traditions théoriques et produit un modèle d'analyse à la fois cohérent et éloquent.

    Ce pluralisme sans concession offre une défense audacieuse de l'éclectisme analytique dans la théorie des relations internationales. »
    Rudr a Sil , Professeur, Département de science politique, University of Pennsylvania

    « Si l'éclectisme analytique est à la mode en Relations internationales, peu de chercheurs savent comment le mettre en oeuvre dans leurs travaux. Jérémie Cornut élabore une méthode brillante de simplicité et d'efficacité pour combiner diverses approches dans l'explication de la politique mondiale. Voilà un livre fort utile qui permet de repenser la théorie dans ses applications pratiques. »
    Vincent Pouliot , Professeur agrégé et directeur, Centre for International Peace and Security Studies (CIPSS), McGill University

    « Jérémie Cornut offre l'occasion de sortir du monologue narcissique sur l'état et l'avenir de la théorie, pour recentrer notre attention sur son objet d'étude. Il nous rappelle que, comme toute science sociale qui se respecte, les Relations internationales doivent s'adapter à la nature et à la complexité du réel, loin de tout parti-pris idéologique. Sa présentation rigoureuse du pragmatisme problem-driven est doublée d'une démonstration de sa valeur empirique qui, au-delà du cas d'étude, ne manquera pas d'éveiller l'intérêt de tous ceux qui tentent, avec toujours plus d'urgence, de faire sens d'un monde irrémédiablement complexe. »

    Inanna Hamat i-Ataya, Reader in International Politics, Aberystwyth University

    Jérémie Cornut, spécialiste de la diplomatie de crise et de la théorie des relations internationales, est titulaire d'un doctorat de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est post-doctorant à l'Université McGill.

empty