Fabien Bedouel

  • « J'aurais dû tourner à gauche à Albuquerque ! »On a les citations que l'on mérite. En l'occurrence celle-ci, devenue culte aux USA : le coach Malone l'a empruntée à Bugs Bunny. Nous l'avions laissé à la fin du premier épisode, perplexe au milieu d'un paysage de guerre, dans le camp retranché d'El Loco. Sa célèbre Fiat 500 criblée de balles. Au milieu des épaves fumantes et des cadavres, le Shérif, Betty son adjointe et Zawalski donnent le LA de ce nouvel épisode, encore plus rythmé, loufoque voire aussi supersonique qu'un riff de « Fast » d'Eddie Clarke (le mythique guitariste de Motorhead). La paisible Flatsone se révèle alors être une bourgade schizophrénique. Chaque personnage semble y jouer, plus ou moins volontairement, un double rôle. Bien malin celui qui pourrait deviner, à ce stade, qui est le « gentil » et qui est le « méchant »... Si tant est que cela soit possible d'ailleurs. Lemmy a disparu, la mystérieuse Frau Winkler, gérante du Valhalla Hotel, y est-elle pour quelque chose ? Melinda la fougueuse Jammer (joueuse chargée de marquer les points) de l'équipe de Roller Derby locale, va-t-elle se convertir au tennis de table ? Le colonel et ses affreux rejetons portent-ils des masques de cochon ou est-ce l'inverse ? D'ailleurs, est-ce que, comme le suggère le proverbe Auvergnat, « tout est vraiment bon dans le cochon » ?Sur un rythme tendu de batterie lourde, Fabien Bedouel nous entraine dans une nouvelle aventure métallique aux relents de rock sudiste tandis que les accords binaires de la Stratocaster de Pat Perna nous plongent dans un univers surréaliste de thriller fantastique.

  • Le seul endroit où l'on vous promet un repos... éternel.Tandis qu'ils se rendent à la finale régionale du championnat de tennis de table d'Albuquerque, Lemmy et son inénarrable mentor, le coach Malone, tombent en panne avec leur Fiat 500 sur la 380. À quelques miles de là : Flatstone, petite bourgade improbable en plein coeur du Nouveau-Mexique, et son shérif homophobe et buté, leur tendent les bras. Quelques « tracasseries administratives » plus tard, ils trouvent finalement refuge dans le seul motel du coin, le Valhalla Hotel, tenu par une femme pour le moins intrigante, Frau Vinkler. Au petit matin, Lemmy a disparu. Malone part évidemment à sa recherche...
    Des personnages tous plus timbrés les uns que les autres, des scènes de baston dignes d'un Tarantino dans un décor aussi aride que le gosier d'El Loco, des poursuites en bolides survitaminés, d'anciens nazis en culotte de peau, des rednecks abrutis au schnaps, une étrange gamine au regard bleu lagon, des hommes-cochons, du sang, de la poussière, de la bière tiède, une bonne dose de heavy metal, une pincée de suspens, et surtout beaucoup, beaucoup d'humour noir...

  • "Sous-officier d'élite, d'une bravoure hors pair, le sous-officier Darnand a été, en tout point, un serviteur modèle et un de nos artisans de notre victoire finale. C'est un beau brave". Voici la phrase qui accompagne la croix de la légion d'honneur qui sera remise à Joseph Darnand en avril 1927, pour ses faits de bravoure pendant la première guerre mondiale. Reims, 1918. On annonce l'attaque la plus brutale de l'armée allemande dans les prochains jours. L'état-major confie une mission suicide à un groupe de volontaires : aller chercher des informations derrière les lignes ennemies, dans l'espoir de sauver les régiments présents dans les tranchées visées. Un jeune sergent prend la tête du commando, mène sa mission haut la main et se met en danger pour sauver l'un de ses soldats. C'est Joseph Darnand. Quelques années plus tard, à partir de 1941, à Vichy, il sera le plus zélé des collaborateurs. Voici la sombre trajectoire d'un homme qui, de héros de guerre, est devenu bourreau.

  • Nous sommes en 1943, Ange a été recruté par la Résistance française
    qui connaît ses liens historiques avec Joseph Darnand. Il se voit
    confier une mission délicate, infiltrer la milice française pour
    approcher Darnand et le persuader de la quitter pour rejoindre les
    troupes alliées. Comme le prévoyait la Résistance, Ange a été repéré
    et arrêté par la Milice. Tout se déroule comme prévu, alors qu'il y
    subit des interrogatoires « musclés », Ange ne tarde pas à avoir la
    visite de Darnand. Les retrouvailles et la force des événements vécus
    ensemble ne suffisent à « retourner » Darnand, est homme de principe
    qui suit des valeurs qui lui sont propres. Qu'à cela ne tienne, c'est
    désormais sa peau qui est en jeu et comme on n'est jamais mieux trahi
    que par les siens... c'est Ange qui est chargé de l'éliminer.
    Manipulation, trahison, quand deux destins se jouent à travers des
    faux-semblants.

  • Darnand comprend qu'Ange ne le suit pas dans sa collaboration avec
    les allemands. Leur fraternité n'est plus qu'un souvenir et Ange
    devient une menace pour le bourreau français qui poursuit son
    inexorable plongée vers la barbarie avec une constance glaçante.
    Tandis que les alliés débarquent sur les plages de Normandie,
    l'Allemagne en déroute entraîne dans son sillage les collaborateurs
    les plus zélés du régime de Vichy. Darnand choisi la fuite. Il
    rejoint l'Italie avec ce qu'il reste de ses troupes. Très vite, il
    sera capturé par les anglais. L'occasion d'un ultime face à face avec
    Ange avant d'être jugé, condamné et exécuté par des soldats de la
    France Libre. Qu'est-ce qui a pu pousser cet homme, si peu ordinaire
    et pourtant tristement humain, à basculer dans l'abject aux côtés des
    nazis ?

  • L'Histoire oublie parfois ses héros...23 juin 1941. Un train blindé fonce dans la nuit vers le front de l'Est. À son bord : Heinrich Himmler avec sa garde rapprochée et tous les membres de ses services. Lors des séances de soin avec son médecin particulier, le docteur Félix Kersten, le Reichsführer a pris l'habitude de se confier, délivrant des informations capitales sur les plans secrets du Reich. Fort de sa position, Kersten se livre de son côté à un marchandage : en guise d'honoraires, il obtient la libération de prisonniers de guerre. Mais ce pacte avec le diable commence à intriguer Heydrich, chef de la Gestapo et bras droit d'Himmler, qui voit d'un mauvais oeil la complicité entre le médecin et son patient. Il soupçonne Kersten d'être un agent allié infiltré...Personnage injustement oublié de la Deuxième Guerre mondiale, Félix Kersten est celui qui sera à l'origine du « Contrat pour l'Humanité », sauvant la vie de 60 000 Juifs emprisonnés dans les camps de la mort. Entre fiction et réalité, Patrice Perna raconte ici le parcours incroyable de ce héros discret de l'Histoire dans un thriller noir mâtiné d'espionnage et de lutte de pouvoir. Un diptyque haletant et salutaire emmené par toute la puissance et le dynamisme du trait de Fabien Bedouel.

  • L'Histoire oublie parfois ses héros...Le 4 juin 1942, Reinhard Heydrich, adjoint de Himmler, est assassiné à Prague par des miliciens tchèques. Enfin débarrassé de celui qui se méfiait le plus de lui, le docteur Félix Kersten croit pouvoir enfin mener à bien sa périlleuse mission auprès de Himmler et monnayer des vies en échange de soins. Mais le remplaçant d'Heydrich va s'avérer être un ennemi encore plus dangereux et sournois... Constamment surveillé, épié, Kersten s'adonne à un véritable numéro d'équilibriste entre son marchandage au chevet de Himmler et sa coopération avec les Alliés. Il ne sera jamais vraiment à l'abri, pas même lorsque la guerre sera finie. Car dès 1948, Kersten, installé en Suède, devient la cible d'une enquête qui lui reproche sa proximité avec l'un des pires criminels nazis...En faisant monter la tension crescendo, Patrice Perna et Fabien Bedouel terminent en beauté ce polar historique haletant basé sur l'incroyable histoire du médecin particulier de Himmler. Personnage injustement oublié de l'Histoire, Félix Kersten sauva pourtant des milliers de prisonniers des camps de la mort durant la seconde guerre mondiale...

  • "Two soldiers. A Pledge. The Adventure. Within the WWI trench, a French aristocrat officer, Calixte de Prampéand, and a Corsican soldier, Léon Matilo, make a deal. If they survive, they will turn into pirates and sail over the sea. Three years later, léon pays a visit to Calixte : there is business opening in arms dealing and I want you in. But beware, if you leave to gain your freedom, there is no way back...".

  • Pour l'honneur. Pour l'amitié. Pour la liberté.Le Rif s'est embrasé. Le Maroc entier menace de le suivre sur la voie de la liberté... Calixte, converti à l'Islam, est devenu un véritable chef de guerre sous le nom de « Khalil al Islami ». Léon, confronté au dilemme de sa vie, préfère l'amitié à la fortune et rejoint les rebelles. Mais face à l'armée rifaine se dressent désormais deux puissances coloniales : la France et l'Espagne, réunies pour écraser à tout prix la République du Rif. La guerre semble perdue d'avance... Peu importe. À défaut d'être vainqueurs, ils deviendront des légendes.

  • Rebel likes Freedom. Robber likes cash...
    In the heart of the Jebel, with the help of the two hotheads Calixte and Léon and with French diplomat discreet support, native tribes unite to fight against the Spanish colons so as to regain their territories and obtain their emancipation. After the victorious battles on the field, time has come for negotiation, disloyalty and choices. Calixte has deeply changed. His heart belongs now to this dry but beautiful land, meanwhile his friend Léon hesitates to return as trafficker again. Their current triumph won't last long enough however...

  • Deux soldats. Une promesse. L'aventure...Dans les tranchées de la Grande Guerre, un officier Aristocrate et un soldat Corse scellent un pacte. S'ils s'en sortent vivants, Calixte de Prampéand et Léon Matilo prendront la mer et deviendront pirates... Trois ans plus tard, Léon frappe à la porte de Calixte : il a une affaire de trafic d'armes à lui proposer. Mais s'il est facile de rêver de liberté, il est moins évident de tout abandonner pour suivre l'appel du large... La voie de l'aventure est un chemin sans retour.

  • Un rebelle aime la liberté. Un caïd aime l'argent...Les guerriers rifains, guidés par Calixte, armés par Léon et soutenus par la France, enchaînent les victoires contre les Espagnols. Les tribus indigènes s'unissent, les puissances coloniales vacillent... Pourtant, Léon est rattrapé par ses vieux rêves de pouvoir et Calixte, galvanisé par une cause qui n'est pas la sienne, n'est plus le même homme. Après les victoires, voici venue l'heure de la politique, des négociations secrètes et des trahisons... Le triomphe des « Princes du Djebel » sera de courte durée.

  • Dimanche 31 mars 1918. Le jour se lève sur un Paris bombardé par un canon allemand à longue portée. En ce jour de Pâques, c'est un drame humain qui se noue puisque l'on sait qu'il y aura un mort, et un seul, à la fin de la journée... De qui s'agira-t-il ? D'Hélène Brion, l'institutrice pacifiste surveillée par les Renseignements Généraux ? De Gaston Beauchamp, jeune soldat permissionnaire qui a appartenu à un régiment délibérément mis à l'écart quelques mois plus tôt, soi-disant décimé par les gaz allemands ? De Philippe Gautier, ce journaliste militaire en passe de publier un scoop sur ce que cache cette sordide histoire ? D'Étienne de la Vigne, jeune acteur qui rêve d'échapper à la mobilisation obligatoire ? Ou encore de son frère Jean-Yves, député de la Seine qui cache une double vie ? Tous ces personnages et d'autres convergent sans le savoir et sans forcément se connaître vers le Square du Temple, en plein coeur de Paris, où un nouvel obus allemand va tomber en début d'après-midi. Le voile se lèvera alors sur l'identité de la victime et la manière dont elle a succombé...
    Unité de temps, de lieu et d'action pour ce tome 2 final d'Un Long Destin de sang, une BD conçue comme une véritable tragédie grecque et dont le premier opus a connu en 2010 un succès critique unanime.

  • 31 mars 1918. Paris est bombardée par un canon allemand à longue portée situé au nord de la capitale. Une bombe tombe sur le square du temple où se trouvent huit personnes. Une seule va mourir. Gaston Beauchamp, jeune soldat de l'Armée française, Hélène l'institutrice, Féraud l'imprimeur, le Général des Rozières, le commissaire Michel Crespin, le journaliste Philippe Loisel, le député de la Vigne et son jeune frère Étienne, acteur de son état, vont être pendant 24 heures les jouets du destin. Le chassé-croisé entre ces huit personnages conduira le lecteur à se demander si c'est bien une bombe allemande qui est responsable de ce décès...   En prenant comme cadre un fait historique survenu à la fin de la Première Guerre mondiale, Laurent-Frédéric Bollée a pensé ce diptyque comme une « comédie humaine », servie par la mise en scène et le dessin rythmé - quasi cinématographique - de Fabien Bedouel.

  • Arrestation, torture, exécution... Bienvenue dans le Rif ! Léon et Calixte rejoignent Tanger à bord de leur voilier chargé d'armes, à destination des rebelles rifains qui affrontent les troupes coloniales espagnoles. Nos deux aventuriers, trafiquants à la petite semaine, ne savent pas encore que leur affaire risque de les mener loin, des prisons de Melilla aux montagnes du Djebel... Ils croyaient devenir pirates, mais l'Histoire fera d'eux des révolutionnaires.

  • OPK - Tome 01

    ,

    Mark Marsten est flic à Interpol, chargé des enquêtes financières internationales sur le blanchiment d'argent. Muté à Shanghai, il se retrouve confronté à une série de crimes inexpliqués qui semblent avoir pour point commun un jeu vidéo... Il est loin de se douter en tirant le fil de cette intrigue de l'ampleur de la pelote
    qui va se dérouler...

empty