Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/08/2021

Glenat

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."")."
     

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."")."

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."")."

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."").".

  • La question de Dieu

    Pat Perna

    Dieu, à la veille d'une retraite bien méritée, décide de redescendre sur terre afin de remettre un peu d'ordre dans le monde. Il s'est donc installé dans une petite vie tranquille avec sa famille, son fils et le Saint-Esprit... Et le voilà confronté au quotidien de ses ouailles. Avec Jésus en geek, qui se voit rock-star planétaire, lui causant bien des tourments, le Saint-Esprit qui s'est réincarné en chien et qui est victime des assauts sexuels de ses congénères canins, Bernadette en bonne soeur exaspérante... Il décide de retourner au paradis, mais il en a perdu les clefs, laissant la place à d'autres prétendants tels que Mahomet, Abraham, Krishna... Un album aussi fin que drôle traitant de la quête de la spiritualité.

  • L'histoire incroyable mais vraie de l'homme qui a failli tuer Hitler... Berlin, décembre 1955. Nous sommes à l'aune de la guerre froide. Guntram Muller est journaliste pour un des plus grands quotidiens, le Berliner Zeitung. Il s'intéresse à une affaire assez singulière et très éloignée des préoccupations du Rédacteur en chef : le procès en révision de Maurice Bavaud, un jeune Suisse que l'on dit "illuminé" exécuté par les nazis en 1941 pour avoir tenté d'assassiner Adolf Hitler.
    Ce procès, réclamé par la Confédération Suisse se soldera finalement par un jugement pour le moins étonnant : le jeune "terroriste" , décapité en 1941, est condamné à cinq ans de détention et cinq ans de perte des droits civiques. Guntram, ancien inspecteur de la célèbre Kripo (Kriminalpolizei), enrôlé dans l'Abwehr en 1939, s'intéresse de près à cette histoire. Et pour cause. Il a été mandaté, à l'époque des faits, par un proche de Himmler, pour enquêter sur les éventuels complices qui auraient pu aider le jeune Suisse à approcher aussi facilement le Führer dans le lieu le plus sécurisé, le fameux Nid d'Aigle.
    En 1955, toujours tourmenté par son passé, Guntram tente de réhabiliter la mémoire de Maurice Bavaud et se lance dans une vaste enquête, journalistique cette fois. Il est aidé en cela par un jeune homme, garçon de bureau au journal, pour lequel il s'est pris d'affection. Wolf Fiala rêve de devenir reporter comme son idole, le célèbre Albert Londres. Il va aider Guntram à dérouler le fil complexe de l'histoire de Bavaud.
    On découvrira toutes les hypothèses échafaudées au cours de cette étrange affaire : Bavaud était-il un fou de Dieu, tueur solitaire ? Etait-il un espion agissant pour le compte d'une organisation secrète, A-t-il été mandaté par les alliés ou par un proche d'Hitler ? Comment a-t-il pu approcher le dictateur d'aussi près et à plusieurs reprises ? Pourquoi la Suisse a-t-elle refusé de l'aider en l'échangeant contre un espion Allemand ? Mais les apparences sont rarement fidèles à la réalité.

  • 23 juin 1941. Un train blindé fonce dans la nuit vers le front de l'Est. À son bord : Heinrich Himmler avec sa garde rapprochée et tous les membres de ses services. Lors des séances de soin avec son médecin particulier, le docteur Félix Kersten, le Reichsführer a pris l'habitude de se confier, délivrant des informations capitales sur les plans secrets du Reich. Fort de sa position, Kersten se livre de son côté à un marchandage : en guise d'honoraires, il obtient la libération de prisonniers de guerre. Mais ce pacte avec le diable commence à intriguer Heydrich, chef de la Gestapo et bras droit d'Himmler, qui voit d'un mauvais oeil la complicité entre le médecin et son patient. Il soupçonne Kersten d'être un agent allié infiltré...Personnage discret et injustement oublié de la Deuxième Guerre mondiale, Félix Kersten est celui qui sera à l'origine du « Contrat pour l'Humanité », sauvant la vie de 60 000 Juifs emprisonnés dans les camps de la mort. Entre fiction et réalité, Patrice Perna raconte ici le parcours incroyable de ce « Dernier des Justes » dans un thriller noir mâtiné d'espionnage et de lutte de pouvoir. Un diptyque haletant et salutaire emmené par toute la puissance et le dynamisme du trait de Fabien Bedouel.

  • Le 4 juin 1942, Reinhard Heydrich, adjoint de Himmler, est assassiné à Prague par des miliciens tchèques. Enfin débarrassé de celui qui se méfiait le plus de lui, le docteur Félix Kersten croit pouvoir enfin mener à bien sa périlleuse mission auprès de Himmler et monnayer des vies en échange de soins. Mais le remplaçant d'Heydrich va s'avérer être un ennemi encore plus dangereux et sournois... Constamment surveillé, épié, Kersten s'adonne à un véritable numéro d'équilibriste entre son marchandage au chevet de Himmler et sa coopération avec les Alliés. Il ne sera jamais vraiment à l'abri, pas même lorsque la guerre sera finie. Car dès 1948, Kersten, installé en Suède, devient la cible d'une enquête qui lui reproche sa proximité avec l'un des pires criminels nazis...En faisant monter la tension crescendo, Patrice Perna et Fabien Bedouel terminent en beauté ce polar historique haletant basé sur l'incroyable histoire du médecin particulier de Himmler. Personnage injustement oublié de l'Histoire, Félix Kersten sauva pourtant des milliers de prisonniers des camps de la mort durant la seconde guerre mondiale...

  • Mourir pour ses convictions.

    Rome, 64 après Jésus Christ. Un incendie ravage la cité antique. Et tandis que les flammes se reflètent dans ses prunelles, Néron, l'empereur sanguinaire, sur les hauteurs de son palais, joue de la harpe. Si la légende tragique n'a jamais été véridiquement accréditée, on sait avec certitude en revanche qu'il utilisa ce drame pour lancer une véritable chasse aux Chrétiens. Des centaines d'entre eux sont arrêtés, torturés, massacrés. Parmi les suppliciés, le plus célèbre des apôtres du Christ. Celui qui deviendra le symbole de l'Eglise et que Jésus avait désigné comme le Roc sur lequel il la bâtirait : Pierre.

    Cette histoire est celle de son agonie dans le cirque de Néron. Ces heures douloureuses qui précèdent sa mort et durant lesquelles il se remémore cette vie incroyable au côté de ce Messie qu'il a tant aimé malgré le doute qui le rongeait en permanence et l'a poussé à le renier par trois fois. Saint Pierre et Néron : deux figures à jamais associées dans le tumulte de ce premier siècle de l'ère chrétienne.

  • Saviez-vous qu'en Zlatan, ABBA est « une équipe folklorique suédoise qui a ridiculisé son pays à l'Euro en 1974 » ? Qu'en réalité, un amorti signifie : « une frappe puissante de Zlatan qui entraîne la fin tragique du gardien » ? Qu'un coup franc direct est : « une exécution arbitraire et immédiate du gardien de but », ou encore qu'un banc est « une surface généralement en chêne, sur laquelle s'assoient les joueurs pour regarder, comme des glands, Zlatan marquer des buts ».
    Vous apprendrez dans ce dictionnaire que, selon Zlatan, David Beckham est un « mannequin à la retraite engagé en intérim pour obtenir des coups francs à Zlataner. »... Bref, vous saurez enfin Zlatanner le Zlatan couramment, de A jusqu'à Z.

  • Les personnages de la série Tuning Maniacs sont des garçons ordinaires, du moins en apparence.
    En réalité, ils sont à la façon du Docteur Jekyll et Mister Hyde, des piétons dociles, qui se transforment en fous furieux lorsqu'ils se mettent au volant de leurs Golf GTI ou autre BX personnalisées.
    Les sièges baquet, la sono qui crache les watts et les jantes taille basse sont les emblèmes de nos héros. Quand ils ne parlent pas de drift (l'art du dérapage à la japonaise) ou de custom, ils défient la maréchaussée et draguent sans grand succès la secrétaire de leur garagiste préféré.

  • L'Histoire oublie parfois ses héros...


    23 juin 1941. Un train blindé fonce dans la nuit vers le front de l'Est. À son bord : Heinrich Himmler avec sa garde rapprochée et tous les membres de ses services. Lors des séances de soin avec son médecin particulier, le docteur Félix Kersten, le Reichsführer a pris l'habitude de se confier, délivrant des informations capitales sur les plans secrets du Reich. Fort de sa position, Kersten se livre de son côté à un marchandage : en guise d'honoraires, il obtient la libération de prisonniers de guerre. Mais ce pacte avec le diable commence à intriguer Heydrich, chef de la Gestapo et bras droit d'Himmler, qui voit d'un mauvais oeil la complicité entre le médecin et son patient. Il soupçonne Kersten d'être un agent allié infiltré...

    Personnage injustement oublié de la Deuxième Guerre mondiale, Félix Kersten est celui qui sera à l'origine du « Contrat pour l'Humanité », sauvant la vie de 60 000 Juifs emprisonnés dans les camps de la mort. Entre fiction et réalité, Patrice Perna raconte ici le parcours incroyable de ce héros discret de l'Histoire dans un thriller noir mâtiné d'espionnage et de lutte de pouvoir. Un diptyque haletant et salutaire emmené par toute la puissance et le dynamisme du trait de Fabien Bedouel, à retrouver en coffret.

  • "Jipé et Caroline, jeunes quadras à la pointe de la technologie, Monique et Robert, couple de seniors fraîchement retraités et Jacky, surfeur écolo, ont tous une passion commune : le camping-car ! Du stationnement sauvage en bord de mer, aux périples marocains d'après saison, en passant par le Tour de France de cyclisme, c'est l'aventure au quotidien. Les situations cocasses et comiques se succèdent au gré des problèmes techniques et logistiques qui rattrapent inévitablement nos apprentis nomades. Humour et voyage sont les maîtres mots de cette série hilarante.".

  • La part de l'ombre T.2 ; rendre justice Nouv.

    Doit-on être puni pour avoir tenté de tuer Hitler ?

    Avril 1955. Le tribunal de première instance de Berlin a confirmé en appel la condamnation de Maurice Bavaud, exécuté quatorze ans plus tôt pour sa tentative d'assassinat d'Adolf Hitler. Bien décidé à ne pas en rester là, l'ancien agent de la Kriminalpolizeï Guntram Muller fait de l'annulation de ce verdict une affaire personnelle. Mieux, il veut voir Bavaud honoré en héros national. Pris en étau entre des services secrets américains intrusifs et des autorités soviétiques méfiantes, il se voit confier la responsabilité d'interviewer rien de moins que Nikita Khrouchtchev, Premier secrétaire du parti communiste qui s'apprête à renier officiellement la politique de Staline dans les semaines à venir.

    Dans le final haletant de La Part de l'Ombre, Patrice Perna s'interroge sur l'importance du travail bibliographique et du devoir de mémoire. Le flegmatique Guntram, en explorant le passé, est sur le point de mettre au jour les enjeux réels de cette affaire. Quand une injustice passé finit-elle d'avoir des répercussions sur le présent ?

    awaiting publication
  • "Jipé et Caroline, jeunes quadras à la pointe de la technologie, Monique et Robert, couple de seniors fraîchement retraités et Jacky, surfeur écolo, ont tous une passion commune : le camping-car ! Du stationnement sauvage en bord de mer, aux périples marocains d'après saison, en passant par le Tour de France de cyclisme, c'est l'aventure au quotidien. Les situations cocasses et comiques se succèdent au gré des problèmes techniques et logistiques qui rattrapent inévitablement nos apprentis nomades. Humour et voyage sont les maîtres mots de cette série hilarante.".

  • "Saviez-vous qu'en Zlatan, ABBA est « une équipe folklorique suédoise qui a ridiculisé son pays à l'Euro en 1974 » ? Qu'en réalité, un amorti signifie : « une frappe puissante de Zlatan qui entraîne la fin tragique du gardien » ? Qu'un coup franc direct est : « une exécution arbitraire et immédiate du gardien de but », ou encore qu'un banc est « une surface généralement en chêne, sur laquelle s'assoient les joueurs pour regarder, comme des glands, Zlatan marquer des buts ».

    Vous apprendrez dans ce dictionnaire que, selon Zlatan, David Beckham est un « mannequin à la retraite engagé en intérim pour obtenir des coups francs à Zlataner. »... Bref, vous saurez enfin Zlatanner le Zlatan couramment, de A jusqu'à Z."

  • "Jipé et Caroline, jeunes quadras à la pointe de la technologie, Monique et Robert, couple de seniors fraîchement retraités et Jacky, surfeur écolo, ont tous une passion commune : le camping-car ! Du stationnement sauvage en bord de mer, aux périples marocains d'après saison, en passant par le Tour de France de cyclisme, c'est l'aventure au quotidien. Les situations cocasses et comiques se succèdent au gré des problèmes techniques et logistiques qui rattrapent inévitablement nos apprentis nomades. Humour et voyage sont les maîtres mots de cette série hilarante.".

  • "Dites ça... pas ça", une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir aidés avec nos nanas, nos mecs, nos patrons et les motards, voilà comment faire pour côtoyer un Parisien (dites ça : Pendant des années, la tour Eiffel à été le symbole de Paris, maintenant c'est le vélib'... y aurait pas comme une sorte de régression ? et pas ça : Tu sais ce que je pense des crétins qui se déplacent à vélo, en ville, dans les embouteillages ?), un Marseillais (dites ça : Il paraît qu'à Marseille le foot c'est une religion... pourtant votre équipe ne fait pas souvent de miracles ? pas ça : C'est incroyable, à Marseille tout le monde joue au foot... enfin, à part les joueurs de l'OM !), un Corse (dites ça : C'est fascinant la génétique. Au sein d'une même famille, on trouve des intelligents, des susceptibles, des belles, des laids... tiens, toi et ta soeur, par exemple... pas ça : Pfiouuu... elle est bonne ta soeur, Doumé !), un Breton (dites ça : Le folklore, ça mérite qu'on sacrifie un peu le confort ou l'esthétique... mais à ce point là, c'est à se demander si vous ne chercheriez pas un peu à vous faire plaindre ! mais surtout pas ça : Les bigoudènes feraient mieux de porter une capuche... ça les protègerais un peu de la pluie et beaucoup du ridicule !) ou encore à un gendarme (dites ça : Je roulais peut être un peu trop vite, mais croyez moi, dans l'intérêt de tout le monde, il vaut mieux que je ne m'éternise pas sur la route.... pas ça : À quelle vitesse je roulais ? Mais, monsieur l'agent, je suis bien trop bourré pour lire mon compteur et regarder la route en même temps...)

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."").".

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."")."

  • """Dites ça... pas ça"" est une collection drôle et décapante qui vous aidera à mieux vivre en société. Après nous avoir instruits à propos des nanas, des mecs, des Parisiens, des Corses, des Marseillais et d'autres encore, Pat Perna et Philippe Bercovici nous dévoilent maintenant comment : - briller à la plage (dites ça : ""Excusez-moi, mademoiselle, vous êtes surfeuse ? Non ? Vous plaisantez ! Avec un physique pareil ?"" et jamais au grand jamais ça : ""... Alors, on bronze ?""), - assurer en club de vacances (dites ça : ""C'est super : en croisière, le bar reste ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant l'évacuation du navire."", surtout pas ça : ""Hé Capitaine, si on longeait la côte pour faire coucou aux habitants ?""), - prendre du bon temps au camping (dites ça : ""Bon, les gars, on se dépêche de finir nos verres, parce que dans moins d'une heure, c'est l'heure de l'apéro !"", jamais ça : "" L'apéro à 11 heures du matin ? Mais il est trop tôt !""), - parler aux accros du régime (dites ça : ""Un régime ? Mais t'en as pas besoin... haem... je peux finir tes frites du coup?"", pas ça : ""Tu veux finir mes frites ? Parce que je veux garder une place pour le dessert, il y a de la forêt noire..."")."

  • D'un Z qui veut dire... Zlatan !Que fait Zlatan au réveil ? En quelle langue parle-t-il à ses coéquipiers ? Que fait-il le soir après l'entraînement ? Et d'ailleurs, s'entraîne-t-il ? Est-il chatouilleux ? Si oui, des pieds ou des aisselles ? A-t-il le sens de l'humour ?Tout ce que vous avez toujours rêvé de demander à Zlatan, sans prendre le risque de vous faire zlataner...

empty