Milan

  • Le théâtre dresse sous nos yeux un univers magique, un univers où tout est possible.
    Mais, ce qu'il met en scène, c'est aussi, et toujours, notre propre univers. Le théâtre est le miroir d'une société qui se cherche, se critique ou se rêve.Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, en passant par la Renaissance et le théâtre à l'italienne, les comédiens du monde entier brossent notre portrait, commentent l'histoire et ses drames. Ils usent d'artifices et de techniques savamment élaborés et propres à cet art.
    Cet « Essentiel Milan » suit l'évolution du théâtre dans l'espace et le temps à travers les différents genres, farce, comédie, tragédie et drame, qui en font la richesse et la beauté. Il aborde également la scène contemporaine, théâtre de captivantes expérimentations scénographiques.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

  • L'euro, c'est une mutation considérable actuellement en marche ! les français doivent donc anticiper les changements qui vont en découler, par une bonne connaissance du scénario d'entrée dans l'ère de la monnaie unique.
    Quelle sera l'autorité monétaire responsable de ce système ? quels seront ses objectifs, sa stratégie et ses instruments ? cet ouvrage vise à familiariser le lecteur avec cette nouvelle politique monétaire qui ne sera plus nationale mais européenne. il tente de mieux faire comprendre le rôle de l'euro à l'intérieur du périmètre délimité, en mai 1998, par les pays admis à participer à cette grande aventure.
    Et il pose, d'ores et déjà, cette autre question : l'euro peut-il devenir monnaie internationale ?.

  • Chacun sait aujourd'hui que Françoise Dolto a profondément modifié notre rapport à l'enfant. Psychanalyste très médiatisée, elle a incité à repenser bien des principes éducatifs. Mais on ignore souvent le chemin qui l'a conduite à devenir une thérapeute aussi inventive, avec un don particulier pour entendre le désir de l'enfant et saisir la logique de son langage. Cet ouvrage met en lumière les thèmes essentiels de sa théorie psychanalytique, notamment " l'image inconsciente du corps ", éclairée par des cas cliniques exceptionnels. Il rappelle les moments décisifs d'une pratique hors du commun, interrogeant l'évolution des relations humaines dans la société.

  • Euthanasie, le mot a longtemps été tabou en France : alors même que dans les hôpitaux les
    médecins la pratiquaient fréquemment sans le dire, la règle était d'éviter à tout prix un débat public.
    Ce n'est plus le cas aujourd'hui. L'actualité nous rappelle régulièrement que la question de l'euthanasie est dans le quotidien de nombreux Français.

  • Cet Essentiel donne au lecteur une vision synthétique du rugby. Où est-il né ? Comment se joue-t-il ? Quelles sont les figures légendaires et les événements incontournables du rugby ?
    De sa naissance contestée en Angleterre - William Webb Ellis n'a sans doute pas « inventé » le rugby - au début du règne de Victoria, jusqu'à l'avènement du professionnalisme, après 1995, le rugby a connu d'importantes évolutions. De nombreuses nations s'adonnent aujourd'hui à ce jeu, des plus puissantes (invitées au tournoi des Six Nations en Europe, au Tri-Nations dans l'hémisphère Sud) aux laissés-pour-compte (comme l'Argentine ou les îles du Pacifique). Parallèlement, un marché s'est développé tant sur le plan interne (budgets des clubs, salaires des joueurs) qu'en externe (les marques vestimentaires liées au rugby). Mais, au-delà de ce sport et de ses règles du jeu, le rugby défend des valeurs à travers des rites et des moeurs dans lesquels dirigeants, joueurs et supporteurs sont associés.

  • Depuis un quart de siècle, la criminalité sexuelle occupe une place prépondérante dans l'actualité médiatique des sociétés occidentales.
    Désormais, nos contemporains dénoncent au grand jour des agressions ancestrales (viol, pédophilie-..) jusqu'alors maintenues dans l'ombre. celles-ci prennent des formes multiples que le droit pénal réprime avec une force nouvelle. mieux connaître la réalité des violences sexuelles - leurs auteurs et leurs victimes, leur origine, leurs définitions juridiques et les nombreuses modalités de leur répression - tel est l'objet de cet ouvrage

  • Les droits de l'homme doivent s'appliquer à tous sans distinction. Dès qu'une personne est victime d'une atteinte à sa dignité, qu'elle n'est pas traitée ou considérée comme les autres personnes, ses droits fondamentaux sont menacés, voire bafoués. Aujourd'hui, c'est encore trop souvent le cas des personnes handicapées. Les causes de handicap sont nombreuses et hétérogènes : les maladies, les invalidités, la pauvreté placent les personnes qui en souffrent dans des situations fragiles où elles sont vulnérables. Le regard porté sur elles se réduit souvent à leur stricte déficience : elles ne sont pas toujours reconnues comme des individus à part entière. L'objectif est clair : il est impératif d'améliorer la vie des personnes handicapées et de les aider à retrouver une place dans la société. En février 2005, la France s'est munie d'une loi sur l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées : ce texte met en oeuvre des avancées considérables dans le respect des droits fondamentaux (santé, scolarité, emploi, accessibilité, citoyenneté, etc.). Par ailleurs, des organisations et des associations oeuvrent, depuis plusieurs années, dans le monde entier pour accompagner les personnes handicapées vers leur prise d'autonomie. Mais cette solidarité ne doit pas s'arrêter là. Elle est un devoir de chacun. Parce que la reconnaissance indispensable des droits de ces personnes passe par la compréhension de ce qu'est le handicap, cet « Essentiel Milan » explicite sa définition, revient sur ses causes et ses conséquences, et présente les actions de solidarité menées en France comme dans le reste du monde. Cet ouvrage est réalisé en partenariat avec l'association Handicap International.

  • La shoah, c'est, au cours de la seconde guerre mondiale, le génocide des populations juives dans une europe soumise à l'etat criminel nazi.
    Par sa férocité et sa systématisation, il constitue le crime le plus patent du iiie reich contre la civilisation. en interroger la genèse, suivre les mécanismes de son exécution, connaître les différents aspects de sa réalité répondent à un impératif : se rappeler de quelles abominations les hommes sont capables. il s'agit aussi, à travers l'identification des traits résolument modernes de son accomplissement, de s'inquiéter de ce qui s'est installé dans la culture à cette occasion.
    C'est l'ensemble de ces aspects que cet ouvrage se propose d'aborder.

  • Des dizaines de guerres se déroulent en permanence dans le monde, faisant des millions de victimes.
    Parmi ces victimes, des enfants, forcément plus exposés, forcément plus fragiles. des enfants blessés, mutilés, torturés, tués. des enfants obligés de fuir, obligés de trouver asile ailleurs, loin de chez eux. mais aussi des enfants-soldats, enrôlés de force ou n'ayant connu que la guerre. cet ouvrage s'inscrit dans le cadre de la campagne de mobilisation d'amnesty international pour le 10e anniversaire de la convention des droits de l'enfant visant entre autres à mettre fin à l'utilisation des enfants-soldats.
    Il dénonce le drame dévastateur des enfants dans la guerre.

  • La chirurgie esthétique s'efforce de modeler ou de remodeler le corps humain.
    Longtemps jugée futile, la restauration de l'image corporelle, enfin admise, contribue à améliorer le mieux-être de chacun. l'espérance de vie, en constante augmentation dans les sociétés développées, génère un nombre croissant d'interventions à visée esthétique, qu'elles concernent des tumeurs, des accidents ou la chirurgie de rajeunissement. cet ouvrage répertorie les succès d'une discipline de pointe, indique la méthode à suivre avant de passer à l'acte et souligne, à l'usage du futur opéré, les risques encourus et les incertitudes psychologiques qu'entraîne un changement morphologique.

  • Des îles englouties, un Sahara qui verdit... La peur du réchauffement climatique se nourrit de prédictions catastrophistes. Pour nos aïeux qui ouvrirent leurs volets au matin du 2 septembre 1816 sur une campagne enneigée, c'était la peur d'une planète glacée qui prévalait. Elle fit écrire aux savants de l'époque que le réchauffement produit par l'activité humaine était un bienfait, ces perceptions extrêmes, quelle est la réalité du changement climatiqueoe Quels sont les enjeux politiques, économiques et scientifiques des dérèglements qui créent une écologie planétaireoe Sommes-nous les acteurs funestes de me bouleversements ou les spectateurs fébriles d'une nature qui poursuit coûte que coûte l'évolutionoe Cet Essentiel Milan apporte des éléments de réponse à toutes ces questions.

  • Sectes (les)

    En ce début de XXIe siècle, les sectes continuent à proliférer, profitant d'une société qui s'interroge sur son avenir. Ces groupes puissants prennent des masques variés : religion, santé ou développement de ses propres potentialités...
    Ils s'appuient également sur des motivations puissantes présentes chez chaque individu : se dévouer pour une grande cause. En se servant de techniques dévoyées des psychothérapies, les sectes embrigadent leurs adeptes, transformant leur vision du monde et les privant de tout esprit
    critique. Ainsi, les sectes recrutent dans tous les milieux et tous les âges. Comment prévenir de tels dangers ? Et comment s'en sortir ? La nouvelle édition de cet ouvrage apporte des réponses à toutes ces difficiles questions.

  • Dans l'eau, dans l'air, dans les sols, depuis des décennies, la pollution s'accumule ou se diffuse de
    façon chronique.
    Conséquence d'une exploitation sans discernement des ressources de la Terre, longtemps et encore
    perçues comme un cadeau de la nature, elle est un cruel et problématique retour de manivelle pour
    la société industrielle. Pernicieuse et insidieuse, elle porte une atteinte profonde à l'homme et à
    l'environnement. Nous commençons à mesurer l'ampleur de cette atteinte. Plomb, dioxines,
    nitrates, dioxyde de soufre ou ozone... relèvent depuis peu des questions de santé publique. Or, la
    législation progresse lentement et cet héritage ne cesse de s'alourdir. Cet essentiel propose un état
    des lieux de la pollution en France, et un aperçu de son impact, des dispositifs de lutte et des coûts
    qu'elle représente pour la société.

  • L'art dit « premier » existe-il vraiment ? La création plastique des sociétés exotiques - c'est-à-dire étrangères à nos civilisations occidentales au sens propre -, reste difficile à appréhender, à nommer et à classer, car elle échappe à l'histoire de l'esthétique qui est une construction culturelle européenne. Issu de l'historiographie coloniale et anthropologique, ce concept, d'invention récente, est porteur d'un présupposé toujours évolutionniste. Il désigne un vaste ensemble de créations mêlées sous des appellations qui témoignent des considérations relatives à l'altérité. Indissociable de la mémoire et du développement de l'Occident contemporain, la création « barbare» a
    progressivement fait l'objet de conceptions artistiques et d'une réflexion muséographique passionnée. Considérées à l'origine comme les preuves d'une expression incivilisée et pillées sans remords, ces oeuvres aux auteurs aussi inconnus qu'oubliés, ont inspiré l'art du XXe siècle et sont désormais soumises à un mercantilisme démesuré. La convoitise des collectionneurs internationaux comme l'institutionnalisation de cet art demeurent néanmoins paradoxaux à bien des égards au coeur de notre société « moderne ».

    Docteur en anthropologie (université Paris V - René-Descartes), Mathilde Annaud est membre de la Société des africanistes, hébergée par le musée du quai Branly (Paris). Auteur et journaliste, elle se consacre à la diffusion culturelle et scientifique.

  • "On peut vivre sans philosophie", disait Vladimir Jankélévitch. Mais on vit moins bien. Comment mieux définir la philosophie ? En effet, être philosophe et faire de la philosophie, qu'est-ce, sinon vivre avec la pensée ? Et, vivant ainsi avec la pensée, qu'est-ce, sinon découvrir qu'il y a dans la vie une autre vie que nous ne soupçonnons pas ? Sans prétendre épuiser toutes les questions que l'on peut se poser en recourant à des réponses péremptoires, ce livre s'est donné pour but de montrer qu'il n'est pas vain de vouloir penser. Le lecteur trouvera, à partir de quelques grandes interrogations universelles, des repères qui lui permettront de comprendre pourquoi la pensée nous aide à être, à croire, à connaître, à agir et, enfin, à vivre en nous ouvrant des horizons insoupçonnés.

  • « Un effroyable génie. » C'est ainsi que Voltaire qui n'aime pas Pascal désigne ce dernier. Bel hommage rendu à celui que l'auteur de Candide critique par ailleurs vertement et injustement. Fanatique, Pascal ? Tragique, lugubre, ascétique et sinistre, ainsi que le pense Michel Onfray qui n'hésite pas à lui planter quelques banderilles. On l'a mal lu ou on ne l'a pas lu. Ce n'est pas parce que Pascal critique le divertissement qu'il faut en faire un Savonarole assoiffé de pureté morale. Témoin Pierre Bourdieu qui voit en Pascal un penseur lucide quant à l'aliénation qui s'empare des hommes quand ceux-ci sont sans coeur et sans pensée. « La vraie morale se moque de la morale. » Voilà la morale de Pascal qui n'est point celle d'un dévot comme Tartuffe, mais d'un homme libre, amoureux de l'existence, dont il ne critique l'usage que la facilité peut en faire, que parce qu'elle l'émerveille en vertu de sa grandeur.
    Pascal ? Il faut le lire comme un auteur baroque et non tragique. Alors tout s'éclaire. Et c'est ce que cet ouvrage s'efforcera de faire. Lui redonner son lustre mal connu en le coiffant de la seule couronne digne du génie superbe et non effrayant qu'il est, à savoir celle d'un grand penseur de l'émerveillement après Socrate. Cet « Essentiel Milan » est un outil indispensable pour préparer l'épreuve de philosophie au baccalauréat.

  • On ne présente plus le général de gaulle, rebelle du 18 juin 1940, homme providentiel qui revient au pouvoir lors de la crise algérienne, législateur qui donne en 1958 une constitution à la france ; entre 1940 et 1970, il façonne littéralement l'existence de notre pays.
    Tout se passe comme s'il échappait aux groupes et aux modes, tant et si bien qu'il semble dominer de toute sa stature les français qui le soutiennent ou le critiquent. le général est une référence inlassablement sollicitée, et le gaullisme, cette aventure collective, imprègne la vie publique française. aussi de gaulle et sa pensée constituent-ils une mythologie qui influence, par ses références et ses mots, notre façon de faire et de penser la politique.
    Quelle a été la trajectoire de charles de gaulle ? qu'est-ce que le gaullisme, et qu'en reste-t-il aujourd'hui ? telles sont les questions auxquelles cet " essentiel milan " s'attache à répondre.

empty