Alliance Editions

  • Créé en 1913 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, le personnage a toujours fasciné les foules. Apparu en feuilleton pour la presse au début du xxe siècle, puis en roman chez Fayard, Fantômas a rapidement pris possession des écrans de cinéma durant la période des films muets. Considéré comme le Maître du crime, sans pitié, implacable, il terrorise les foules alors plongées dans la nuit des salles obscures.
    Son nom, synonyme de cruauté, a traversé les décennies en se transformant et en se renouvelant pour mieux s'adapter aux époques et aux publics venus frémir au rythme de ses aventures.
    Son succès n'a cessé de grandir jusqu'à devenir un mythe dans les années 60 avec la célèbre trilogie du réalisateur André Hunebelle : «Fantomas», puis «Fantomas se déchaine» et «Fantomas contre Scotland Yard». Cette adaptation d'un Fantomas moderne, entouré de gadgets à la «James Bond» et servie par un plateau d'acteurs incontournables, Jean Marais, Louis de Funès, Mylène Demongeot... connaîtra un succès unanime auprès du public.
    Fantômas ne meurt jamais et le XXIe siècle ne sera pas épargné par le retour du phénomène. Des échos de tournage et de la probable apparition d'un nouveau Fantômas se font entendre.
    Avec «Fantomas tombe le masque», vous allez découvrir à travers la saga de ce personnage marquant, des secrets de tournage, des anecdotes, des curiosités. Vous allez pénétrer dans l'antre du «Maître de l'effroi» et qui sait, ne jamais en ressortir.

  • "Un lieu qui n'existe que là". (Jean Nouvel) Cette oeuvre de l'architecte le plus en vue au monde, marquera à jamais le paysage urbain de la ville de Perpignan. Le Théâtre de l'Archipel de par sa conception, ne laisse personne indifférent.
    Christian Bachelier, l'auteur du livre a suivi le chantier durant 3 années. Des premières fondations au dernier coup de pinceau. Il nous invite, à travers plus de 300 photos, à voir cette oeuvre avec un regard émerveillé au fil des saisons, au fil des lumières changeantes, des perspectives naissantes qui donnent à découvrir ce qui surgit avant de disparaître dans le mouvement de la construction.
    Mais il s'est aussi entretenu avec les principaux acteurs de cette oeuvre. De la vision abstraite et ambitieuse des édiles en place, au résultat final commenté par Jean Nouvel, nous découvrons les défis, les engagements, les choix, les impressions de tous les intervenants de cette aventure humaine hors normes inscrite dorénavant dans le paysage historique de la capitale roussillonnaise.

  • Un demi-siècle que l'épopée de l'Algérie française a cessé.
    L'arrivée des Pieds-Noirs en métropole a été si brutale et leur installation si douloureuse que les blessures ne se sont jamais vraiment refermées. Les souvenirs demeurent mais s'estompent un peu plus à chaque nouvelle génération. C'est à travers ce livre que le Cercle algérianiste a souhaité raconter, sans prétention, l'histoire de la France en Algérie.

    Bien plus qu'un livre, Notre histoire d'Algérie est la valise à souvenir de 132 ans de présence française. Ecrit pas quatre Pieds-Noirs (Suzy Simon-Nicaise, Jean Scotto, Yves Sarthe et Jean-Pierre Brun), cet ouvrage retrace l'histoire de l'Algérie avant la conquête des Français, jusqu'au retour des Pieds-Noirs en Métropole. La conquête, l'installation des premiers colons, la participation à la guerre de 1914-1918, le centenaire de la présence française, la deuxième guerre mondiale, la vie quotidienne, la guerre, l'exil.
    Abondamment illustré de photos et de documents d'époques tirés de la collection du Cercle Algérianiste, Notre histoire d'Algérie présente des fac-similés détachables. On y trouve notamment, un carnet de guerre d'un militaire qui a pris part à la guerre de 1914-1918, une superbe affiche et une plaquette du programme du centenaire, une affiche reprennant le discours du 14 juin 1930 à Sidi-Ferruch, un cd avec la musique du Chant des Africains, un programme de 18 pages de l'Opéra d'Alger (saison 1955-1956), une frise en fin de livre qui retrace l'histoire chronologique de l'Algérie ainsi que de la présence française en Algérie et de la guerre d'Algérie. D'autres documents enrichissent le livre.
    Autre particularité, les auteurs ont souhaité dédier certaines pages aux lecteurs en leur offrant la possiblité de compléter cet ouvrage avec des photos personnelles dans les espaces prévus à cet effet. Notamment en fin de livre où un album-photos les attend. Une façon de s'approprier et de partager cette valise aux souvenirs avec les siens et d'en transmettre la mémoire aux futures générations.

  • Nos villages ont tous une belle histoire à raconter et c'est dans le tome 2 que vous découvrirez qu'un village aux abords de Perpignan avait disparu administrativement pendant 130 ans avant de refaire surface par la volonté de ses habitants, que le cloître d'un autre village fut démantelé et éparpillé par des antiquaires aux quatre coins de la planète, ou que l'épave d'un avion unique au monde est immergée dans un étang de la plaine du Roussillon.
    Vous découvrirez également l'histoire de Perpignan "La Fidelissima" qui nous dévoile son passé de modeste bourg et le passé de ses quartiers historiques.
    Ces récits agrémentés d'anecdotes, content aussi la vie de quelques personnages qui ont fortement marqué leur époque.

  • Ce tome 4 de "L'histoire de nos villages" se veut un brin différent de ses prédécesseurs. En effet, Jean Rifa, notre conteur roussillonnais ouvre, spécialement pour ce dernier volume de la collection, sa fabuleuse boîte d'histoires catalanes. Il ôte le couvercle, et lorsque nous nous penchons un peu au-dessus, nous pouvons sentir cette agréable odeur du vieux papier qui contient des parcelles de notre histoire un peu oubliée. Alors, surgissent des petits bouts de vie de quelques personnages qui ont vécu dans notre beau département et qui sont passés, sans faire la révolution mais en laissant une partie d'eux-mêmes. En trente-cinq histoires et dix-neuf historiettes, il nous remémore des moments vécus avec bonheur ou parfois avec tristesse, quelques légendes et récits qui se sont racontés à "la bora d'al foc" (au coin du feu), il évoque des anecdotes ou des faits marquants qui se sont déroulés dans nos vallées. Il nous rappelle ce qu'était la vie des anciens et la force des traditions aujourd'hui délaissées.
    Avec ce recueil d'"Histoires pittoresques de nos villages", Jean Rifa nous invite à clôturer cette belle collection de la façon la plus humaine qui soit.

  • Associer Miles Davis, James Brown ou Otis Redding à la boxe anglaise, ou parler d'Al Brown de Sugar Ray Robinson et Cassius Clay et de leur passion pour la musique, est l'originalité de ce livre.
    Entrecroiser deux mondes dans lesquels le peuple noir se distingue, musique et boxe anglaise, par un travail photographique commencé à Paris en 1994 et finalisé jusqu'en 2010 à Perpignan est l'axe que s'est fixé Thierry Grillet photojournaliste à L'Indépendant.
    Après une longue recherche bibliographique sur ces deux sujets, il en ressort un film original où les phrases chocs d'illustres boxeurs et musiciens révèlent en clair-obscur l'univers du "noble art" que nous donne à contempler son travail photographique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Nos villages ont tous une belle histoire à raconter et c'est à travers ces quarante destins différents que Jean Rifa nous fait pénétrer dans leur passé intime à travers son nouveau livre : " L'Histoire de nos villages " Pendant des siècles, nos anciens ont vécu très souvent renfermés sur eux-mêmes, n'ayant à leur disposition que le résultat de leur labeur. Ils ont connu les guerres dévastatrices, des épidémies qui ont parfois décimé des villages entiers. Ces hommes et ces femmes, rompus aux travaux les plus pénibles, dans un inconfort total, ont cependant posé les fondations sur lesquelles nous vivons confortablement aujourd'hui.
    Vous découvrirez ainsi au fil des lectures que le plus petit village du département, en superficie - à peine 35 hectares - n'en etait pas le moins visité, que les grandes Caves Byrrh auraient pu être construites ailleurs qu'à Thuir, qu'un des membre de la bande à Bonnot était originaire d'un village de la vallée de l'Agly, que les éléphants de combat de l'armée d'Hannibal, il y a plus de 2 000 ans, avaient traversé notre Salanque, ou qu'un village du Fenouillèdes aurait pu subir le sort d'Ouradour-sur-Glane, pendant la guerre de 39/45.

    Ces récits historiques, agrémentés d'anecdotes, content aussi la vie de quelques personnages qui ont fortement marqué leur époque.

  • Nos villages ont tous une belle histoire à raconter.
    Tome 3 : Après nous avoir raconté l'histoire de 71 communes des Pyrénées-Orientales et celle de Perpignan, Jean Rifa nous dévoile dans ce tome 3, l'histoire de 41 communes supplémentaires. Ce sont souvent des villages moins importants par leur démographie, mais avec une histoire aussi riche et passionnante que les grandes communes du Roussillon.
    Jean Rifa nous fait découvrir que Formiguères, Vinça et Caudiès de Fenouillèdes étaient des "Villes Royales", que la Commanderie du Mas Deu édifiée par les Templiers à Trouillas était la plus importante du Roussillon, ou que des mines de fer étaient exploitées à Planèzes. Il nous raconte le calvaire que vécurent les habitants de Valmanya en 1944 et nous remémore l'histoire de certains lieux emblématiques tels que le Prieuré de Serrabonne ou l'ermitage de Notre Dame de Pène. Sans oublier que vous trouverez dans ce tome 3, l'histoire de nos voisins de Leucate au nord de notre département et celles de Puicerda et Figuères au sud.
    Places fortifiées, vieilles pierres, personnages célèbres, traditions et historiettes parsèment ce volume pour une promenade contée par Jean Rifa dans... "L'histoire de nos villages".

    Tome 4 : Ce tome 4 de "L'histoire de nos villages" se veut un brin différent de ses prédécesseurs. En effet, Jean Rifa, notre conteur roussillonnais ouvre, spécialement pour ce dernier volume de la collection, sa fabuleuse boîte d'histoires catalanes. Il ôte le couvercle, et lorsque nous nous penchons un peu au-dessus, nous pouvons sentir cette agréable odeur du vieux papier qui contient des parcelles de notre histoire un peu oubliée. Alors, surgissent des petits bouts de vie de quelques personnages qui ont vécu dans notre beau département et qui sont passés, sans faire la révolution mais en laissant une partie d'eux-mêmes. En trente-cinq histoires et dix-neuf historiettes, il nous remémore des moments vécus avec bonheur ou parfois avec tristesse, quelques légendes et récits qui se sont racontés à "la bora d'al foc" (au coin du feu), il évoque des anecdotes ou des faits marquants qui se sont déroulés dans nos vallées. Il nous rappelle ce qu'était la vie des anciens et la force des traditions aujourd'hui délaissées.
    Avec ce recueil d'"Histoires pittoresques de nos villages", Jean Rifa nous invite à clôturer cette belle collection de la façon la plus humaine qui soit.

  • Après nous avoir raconté l'histoire de 71 communes des Pyrénées-Orientales et celle de Perpignan, Jean Rifa nous dévoile dans ce tome 3, l'histoire de 41 communes supplémentaires. Ce sont souvent des villages moins importants par leur démographie, mais avec une histoire aussi riche et passionnante que les grandes communes du Roussillon.
    Jean Rifa nous fait découvrir que Formiguères, Vinça et Caudiès de Fenouillèdes étaient des "Villes Royales", que la Commanderie du Mas Deu édifiée par les Templiers à Trouillas était la plus importante du Roussillon, ou que des mines de fer étaient exploitées à Planèzes. Il nous raconte le calvaire que vécurent les habitants de Valmanya en 1944 et nous remémore l'histoire de certains lieux emblématiques tels que le Prieuré de Serrabonne ou l'ermitage de Notre Dame de Pène. Sans oublier que vous trouverez dans ce tome 3, l'histoire de nos voisins de Leucate au nord de notre département et celles de Puicerda et Figuères au sud.
    Places fortifiées, vieilles pierres, personnages célèbres, traditions et historiettes parsèment ce volume pour une promenade contée par Jean Rifa dans... "L'histoire de nos villages".

  • Le pays catalan comme vous ne le soupçonnez pas. A la fois insolite et mystérieux, sensationnel ou surprenant. Un territoire qui a accumulé au fil des siècles une multitude d'histoires et de destins. Façonnés par la main de l'homme ou par son esprit, les lieux et les récits de ce livre vont vous emporter dans des situations curieuses, dramatiques, peu communes ou inexpliquées.

    Certaines de ces histoires, telles que "La sainte tombe d'Arles sur Tech" ou "L'église triangulaire de Planès" sont largement connues mais parfois oubliées, elles éveillent toujours la curiosité et il est toujours agréable d'en relire les fondements. D'autres sont moins connues ; "Les trois bras de la mairie de Perpignan", "Louis Alibaud, le perpignanais qui a voulu assassiner le roi" ou "Le mystère des deux croix du col de la Bataille". Ces histoires-là, en sommeil depuis longtemps ont été exhumées de la mémoire temporelle et peu de gens les connaissent.
    Dans le sommaire, ce "Roussillon insolite et autres histoires" se présente en quatre grands chapîtres. Après quelques légendes "d'outre-temps" en guise de préambule, ce livre vous emmène à la rencontre des Lieux insolites (La Sainte Tombe d'Arles sur Tech, L'Eglise triangulaire de Planès, Le Trophée de Pompée, Les puits à glace, L'enclave de Llivia, Ces mystérieux villages fantômes -Périllos, Belloch, En, Llugols, Comes, Ropidera, Casenoves- La ligne P., La base d'essai de l'Aéropostale à Saint-Laurent de la Salanque, et quelques épaves oubliées de la Côte Vermeille), vient en suivant le chapître sur Perpignan insolite (L'histoire du sauvetage du cloître des Carmes, Les Trois Bras de la mairie, Les geôles du Castillet, Les souterrains du palais des rois de Majorque, La destruction des remparts entre 1904 et 1906, Corridas à Perpignan, une histoire des arènes, Les Courses automobiles entre 1946 et 1949, et la question existentielle : Pourquoi la gare de Perpignan est-elle le centre du monde ?). C'est ensuite l'occasion de découvrir quelques Personnages insolites (Ibrahim Pacha, un vice-roi d'Egypte en Roussillon, Jean Guiter qui ramena la dépouille de Napoléon Ier en France, Soeur Anne-Marie Antigo, la sainte du Roussillon, Jean de la Hire, le maître du mystère et de l'aventure, Etienne Monier, l'Estagellois de la bande à Bonnot et Louis Alibaud qui a tenté d'assassiner le roi Louis Philippe), et de terminer par quelques autres histoires (Les secrètes prisonnières du fort Libéria, L'accident du train jaune en 1909, Le naufrage des Catalans de la Medjerda, Un chef-d'oeuvre exilé -El Greco à Prades, Le mystère des deux croix du col de la Bataille -Le double meurtre de Caladroy, En 1932, dans le Fenouillèdes, le Paris-Barcelone déraille près de Maury).
    Premier tome d'une petite collection qui en contiendra 2, voire 3, ce "Roussillon insolite et autres histoires" va vous dévoiler ou vous faire redécouvrir avec ses vestiges fantômes, curiosités ancestrales et faits marquants les coulisses de notre Roussillon... insolite !

  • Nos villages ont tous une belle histoire à raconter et c'est à travers ces 2 volumes et ces 71 destins différents que Jean Rifa nous fait pénétrer dans leur passé intime. 71 communes, plus une, incontournable... Perpignan "La Fidelissima" qui nous dévoile son passé de modeste bourg et le passé de ses quartiers historiques.
    Dans le tome 1, Jean Rifa nous racontait que le plus petit village du département, en superficie - à peine 35 hectares - n'en etait pas le moins visité, que les grandes Caves Byrrh auraient pu être construites ailleurs qu'à Thuir, qu'un des membre de la bande à Bonnot était originaire d'un village de la vallée de l'Agly, que les éléphants de combat de l'armée d'Hannibal, il y a plus de 2 000 ans, avaient traversé notre Salanque, ou qu'un village du Fenouillèdes aurait pu subir le sort d'Ouradour-sur-Glane, pendant la guerre de 39/45.
    Dans le tome 2, vous découvrirez qu'un village aux abords de Perpignan avait disparu administrativement pendant 130 ans avant de refaire surface par la volonté de ses habitants, que le cloître d'un autre village fut démantelé et éparpillé par des antiquaires aux quatre coins de la planète, ou que l'épave d'un avion unique au monde est immergée dans un étang de la plaine du Roussillon.
    Des hommes, des femmes, des destins, des rires, des larmes, des instants à jamais gravés dans la mémoire collective de la Catalogne du Nord, ce sont toutes ces choses que Jean Rifa vous invite à partager à travers ces 2 volumes de "L'histoire de nos villages".
    Ces récits historiques, agrémentés d'anecdotes, racontent aussi la vie de quelques personnages qui ont fortement marqué leur époque.
    Quant à la très belle iconographie du livre, elle a été aimablement mise à la disposition de l'éditeur par le Club Cartophile Catalan.

    "L'histoire de nos villages racontée par Jean Rifa" est au format 210 x 300 mm. Chaque volume agrémenté de reproductions de cartes postales anciennes, contient 160 pages en noir et blanc. Le tome 1 contient l'histoire de 40 villages (voir liste ci-jointe). Le tome 2 contient l'histoire de 31 villages ainsi que l'histoire de Perpignan sur une trentaine de pages.
    Ils sont présentés en coffret (réédition du tome 1 + le tome 2).

  • Pour les 40 ans d'existence du groupe le plus bruyant de la planète, Thierry Grillet, journaliste, signe cette biographie sur un ton acide, cru et vif.
    La carrière de Motörhead est une histoire hallucinante qui laisse le lecteur en apnée, dans un incroyable cataclysme rythmé par le trio démentiel. De belles photos noir et blanc du groupe illustrent ces 40 années passées entre studios, tournées et excès en tous genres.

    INCLUS : un poster de l'illustrateur Aurélio.

empty