Vandana Shiva

  • Qui nourrit l'humanité ? 70 % des aliments que nous consommons proviennent des petits exploitants, qui travaillent sur des parcelles de taille modeste, soucieux d'assurer la continuité avec des traditions anciennes, en harmonie avec la nature. Vandana Shiva nous démontre comment cette agriculture, le plus souvent portée par des femmes, respectueuse de l'économie de la nature, produit de la nourriture de meilleure qualité en abondance et préserve la santé et le bien-être des communautés. 

  • Dans cet essai, Vandana Shiva se confronte au pouvoir des multinationales et des ultrariches.
    Elle dénonce l'impact destructeur du modèle de développement économique linéaire du club des milliardaires - Gates, Buffet, Zuckerberg et autres empereurs modernes - et leur contrôle total sur la finance, l'alimentation, l'énergie, l'information, la santé et même les relations.
    Se fondant sur des faits peu connus et explosifs, elle analyse en particulier comment la soidisant « philanthropie » est le moyen pour ces milliardaires de contourner les structures démocratiques, d'empêcher la diversité et d'imposer des idées totalitaires.
    Elle revendique au contraire droit à vivre, penser, respirer et manger librement, pour que l'humanité ne soit plus au service des 1 % les plus riches.

    1 autre édition :

  • Jusqu'aux années 1980, seuls les déposants et les examinateurs d'une demande de brevet, ainsi que leurs avocats, se préoccupaient de la propriété intellectuelle des inventions, alors essentiellement des machines et des produits chimiques.
    Deux événements ont transformé la question des brevets en un enjeu politique crucial. le premier a été la décision de la cour suprême des etats-unis de traiter la vie comme une invention et, par conséquent, de permettre à l'office des brevets de ce pays d'accorder des brevets sur le vivant. le second a été l'insertion par les etats-unis des droits de propriété intellectuelle (dpi) dans l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (gatt).
    Les brevets sur les formes de vie découlant de la biotechnologie ont engendré des conflits d'ordre moral, écologique, économique et politique. très souvent, ce sont le savoir indigène et les innovations traditionnelles qui font l'objet de ces brevets détenus par des multinationales. ces brevets servent de mécanisme de contrôle aussi bien des matières premières que des marchés du tiers-monde.

  • In India Divided, environmental, human rights, and antiglobalization activist Vandana Shiva chronicles the internal battles of a nation that is both the world's largest democracy and a leading nuclear power. Shiva describes a society where traditional cultures collide with the new economy of globalization, and charts the course of India's war of fundamentalisms in the age of terror. From the IT centers of Bangalore to the villages of Uttar Pradesh, from the massacre at Gujarat and the popular emergence of Hindutva's narrow communalism to the decades-old battle for Kashmir, India Divided reveals a convergence of globalization and terrorism. Looking to the plights of India's Dalit communities and millions of poor subsistence farmers impoverished or displaced by biotechnology, seed patents, and the spate of mega-dam projects, Shiva argues that these silent killers form a local terror unmatched in devastation. In India Divided Shiva addresses India';s most urgent threats with gravity and hope.

  • In this unique anthology, women from around the world write about the movement to change the current, industrial paradigm of how we grow our food. As seed keepers and food producers, as scientists, activists, and scholars, they are dedicated to renewing a food system that is better aligned with ecological processes as well as human health and global social justice. Seed Sovereignty, Food Security is an argument for just that--a reclaiming of traditional methods of agricultural practice in order to secure a healthy, nourishing future for all of us. Whether tackling the thorny question of GMO safety or criticizing the impact of big agribusiness on traditional communities, these women are in the vanguard of defending the right of people everywhere to practice local, biodiverse, and organic farming as an alternative to industrial agriculture.
    Contents
    • Seed Sovereignty, Food Security VANDANA SHIVA
    • Fields of Hope and Power FRANCES MOORE LAPPÉ & ANNA LAPPÉ
    • The Ethics of Agricultural Biotechnology BETH BURROWS
    • Food Politics, the Food Movement and Public Health MARION NESTLE
    • Autism and Glyphosate: Connecting the Dots STEPHANIE SENEFF
    • The New Genetics and Dangers of GMOs MAE-WAN HO
    • Seed Emergency: Germany SUSANNE GURA
    • GM Soy as Feed for Animals Affects Posterity IRINA ERMAKOVA & ALEXANDER BARANOFF
    • Seeds in France TIPHAINE BURBAN
    • Kokopelli vs. Graines Baumaux BLANCHE MAGARINOS-REY
    • If People Are Asked, They Say NO to GMOs FLORIANNE KOECHLIN
    • The Italian Context MARIA GRAZIA MAMMUCINI
    • The Untold American Revolution: Seed in the US DEBBIE BARKER
    • Reviving Native Sioux Agriculture Systems SUZANNE FOOTE
    • In Praise of the Leadership of Indigenous Women WINONA LADUKE
    • Moms Across America: Shaking up the System ZEN HONEYCUTT
    • Seed Freedom and Seed Sovereignty: Bangladesh Today FARIDA AKHTER
    • Monsanto and Biosafety in Nepal KUSUM HACHHETHU
    • Sowing Seeds of Freedom VANDANA SHIVA
    • The Loss of Crop Genetic Diversity in the Changing World TEWOLDE BERHAN GEBRE EGZIABHER & SUE EDWARDS
    • Seed Sovereignty and Ecological Integrity in Africa MARIAM MAYET
    • Conserving the Diversity of Peasant Seeds ANA DE ITA
    • Celebrating the Chile Nativo ISAURA ANDALUZ
    • Seed Saving and Women in Peru PATRICIA FLORES
    • The Seeds of Liberation in Latin America SANDRA BAQUEDANO & SARA LARRAÍN
    • The Other Mothers and the Fight against GMOs in Argentina ANA BROCCOLI
    • Seeding Knowledge: Australia SUSAN HAWTHORNE

  • Un ouvrage fondamental qui montre de l'intérieur les terribles dégâts que provoque, notamment dans les pays du tiers monde, l'imposition d'un système unique : la mondialisation néolibérale.
    Vandana Shiva est une personnalité de renommée internationale. Scientifique réputée - elle dirige la Research Foundation for Science -, elle est sans conteste la plus ardente militante contre la mondialisation et ses effets dévastateurs, sur les pays du tiers monde notamment. Elle a reçu en 1993 le prix Nobel alternatif.

  • "The House We Live In", au départ, c'est une création musicale et documentaire qui évoque les questions globales d'écologie via les points de vue de scientifiques (astrophysique, biologie, agronomie...), d'artistes, de philosophes et d'économistes. Réflexion poétique sur nos liens au monde et à la nature, The House We Live In fait vivre l'épopée de la prise de conscience environnementale à travers les témoignages musicalisés de personnalités internationales et engagées. Le résultat est une proposition nouvelle, une expérience sensorielle et contemplative, et un plaidoyer humaniste pour une relation au monde renouvelée.
    Aujourd'hui, l'Aube propose de découvrir ce projet via ce beau-livre avec textes et photographies, intégrant un CD/DVD pour en accompagner la lecture.

  • La rencontre entre Vandana Shiva et Nicolas Hulot a eu lieu en marge de la COP21 et s'est révélée fusionnelle. Leur discussion, orchestrée par Lionel Astruc, a débouché sur une définition commune des enjeux auxquels il faudra faire face et a permis de mettre en lumière des mesures concrètes destinées aux citoyens et aux décideurs politiques. La dégradation de l'environnement et les catastrophes liées au réchauffement climatique touchent certaines populations plus que d'autres : les pays les plus pauvres et les revenus les plus modestes. Ils sont également les plus durement frappés par la perte de biodiversité, les problèmes d'accès à l'eau potable et à un air pur, la dégradation des sols, etc. Comment inverser ce cercle infernal ? La notion de "biens communs" (eau, air, terre, semences) est ici développée comme étant un point crucial à intégrer plus précisément dans les législations à venir en vue de leur protection. Les thématiques de l'alimentation, de la fiscalité et de l'énergie sont traitées de façon approfondie ce qui permet ainsi d'aboutir à des propositions concrètes.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

  • Est-il possible de créer un nouvel internationalisme, sous la bannière du féminisme et de l'écologie ? La quête d'identité et de différence peut-elle être une plate-forme de résistance à la violence de la mondialisation de l'économie ? Deux femmes, confrontées aux mêmes questions fondamentales sur le sort des générations futures et de la survie de notre planète, l'une avec le regard venant du Sud, l'autre vivant " au coeur de la bête " dans le Nord, se démarquent radicalement de la pensée unique.

  • La civilisation industrielle est en train de détruire la Terre ; le nier, c'est subir la domination d'une idéologie dont l'ambition est d'annihiler le vivant ou de le réduire en esclavage. Ce recueil de discussions porte sur le changement de stratégie et de tactiques qui doit se produire si nous voulons construire une résistance efficace. Il y est question d'interposer nos corps et nos existences entre le système industriel et toute vie sur la planète. Il y est question de contre-attaque.

    Dans ce premier volume, Vandana Shiva, Derrick Jensen, Stephanie McMillan, Lierre Keith et Aric McBay, répondent avec clarté, aux trois questions suivantes : « Peut-on résister ? Pourquoi résister ? Comment résister ? »

empty