Marie Preston

  • «Commérages» est le nom donné à une activité collective qui a débuté en mai 2013 au MAC VAL et qui a réuni pendant près de deux ans un groupe de huit femmes : Stéphanie Airaud, Aïcha Akremi, Françoise Alexandre, Arminda Alves, Carine Faribol, Alejandra Montalvo, Marie Preston et Nelly Zeitlin. «Commérages» est aussi le nom d'une exposition présentée au MAC VAL du 7 février au 15 mars 2015. Cette 9e publication des «Chroniques muséales» rassemble, en deux volumes, le journal de bord d'une pratique artistique collaborative au coeur d'une institution muséale, ainsi que deux textes théoriques de Marie Preston (artiste), «Le contre-pouvoir du commérage», et de Fabienne Dumont (historienne de l'art et critique), «Papotage et empowerment».
    Au départ du projet, un texte de John Berger sur le commérage et sa capacité de constituer le portrait vivant d'un village dont chacun est l'auteur. Et, d'autre part, ce qu'on appelle en ethnographie, des récits de vie entrecroisés, donnant forme à des personnages transversaux, à des manières de penser la nature du commérage comme parole féminine proclamée dans l'espace public. «Il s'agissait de tracer un territoire imaginaire constitué par notre territoire de paroles, de proposer et de penser une mise en forme collective de nos récits».
    Marie Preston .

empty