Fayard

  • Conçu comme une promenade à travers les langues et les diverses questions qu'on se pose à leur sujet (quelle est l'origine des langues et est-elle unique ? Comment évoluent-elles et disparaissent-elles ? Comment se forment de nouvelles langues ?), ce livre est une petite encyclopédie des langues.
    Sans appareil critique qui l'alourdirait, il est un véritable éloge de la diversité linguistique, qui oblige à la traduction, et donc à la précision, permet des emprunts et constitue le socle des évolutions linguistiques.Si de nombreuses langues sont aujourd'hui menacées de disparition et ne servent plus qu'à la communication familiale de quelques rares locuteurs, d'autres ont au contraire conquis le monde.
    En constante évolution, les langues sont sans cesse en contact et en conflit. Elles témoignent ainsi de leur formidable plasticité qui éclate dans l'inventivité des noms de lieux et dans la richesse des jeux de mots.Cet ouvrage, à la fois rigoureux et plaisant, bourré d'anecdotes, est aussi un essai engagé en faveur d'une politique linguistique qui sache préserver la richesse des langues du monde.

  • Moustaki c'est Milord, dont Edith Piaf a fait un succès, Sarah que Serge Reggiani détaillait comme une petite pièce de théâtre et, bien sûr, Le Métèque qui le rendit célèbre. On avait jusqu'ici publié quelques souvenirs, parfois romancés, de Georges Moustaki, voici sa première biographie, vivante, éclairante, nourrie par une sympathie qui n'exclut pas le regard critique.

empty