Louis Guay

  • Les enjeux sociaux de l'environnement Nouv.

    L'ouvrage se penche sur l'environnement d'un point de vue sociologique. Il se centre sur les acteurs, les institutions, les controverse en contexte social et politique. À l'aide de thèmes particuliers comme la ville, le climat, la biodiversité, l'eau, la forêt, l'enquête sociologique vise à comprendre le passage des problèmes aux actions en matière d'environnement.

  • Les enjeux sociaux de l'environnement - des problemes aux actions Nouv.

    L'environnement peut être étudié par plusieurs disciplines. Ce livre propose de considérer l'environnement sous le regard de la sociologie. Il se centre sur les acteurs sociaux, les institutions, les controverses en contexte social et politique, puis les décisions choisies. En effet, l'environnement n'est pas neutre. Il soulève des controverses et des conflits, mais aussi de la coopération entre acteurs sociaux. Sur les plans international, national ou local, les problèmes d'environnement invitent les acteurs à participer, à débattre et à décider dans un univers parfois incertain. À l'aide de thèmes particuliers comme la ville, les changements climatiques, l'eau, la biodiversité et la forêt, la perspective sociologique se penche sur le passage des problèmes aux actions. Parmi les actions, il faut accorder une place de choix à la gouvernance et à la participation publique en environnement, qui s'exercent de nombreuses manières. Il sera aussi question de voies plus ambitieuses pour créer un environnement planétaire plus sain et moins menaçant, comme la gouvernance du système Terre, les transitions écologiques et le rôle des sciences et des technologies dans l'écologisation des sociétés.

  • Un des principaux enjeux du XXI e siècle concerne la démocratie, ses limites et sa portée. De ce fait, la délibération démocratique fait face à de nombreux défis. C'est ce qu'on examine dans cet ouvrage collectif.
    À partir de débats publics en aménagement et en environnement, les auteurs traitent en priorité des modalités pratiques et normatives sous-jacentes à l'action. Ils examinent également le rôle des médias, des connaissances scientifiques et de l'opinion publique, explorant avant tout les conflits techno-scientifiques et sociopolitiques. Ultimement, l'objectif demeure d'ouvrir la boîte noire des controverses inhérentes aux recompositions sociales en cours.

  • Que revendiquent les mouvements sociaux? Pourquoi acceptent-ils aujourd'hui d'intervenir sur le terrain des institutions? Dans quelle mesure leur action parvient-elle à transformer la vie sociale dans le sens d'une démocratisation de son fonctionnement et de sa gestion?Les auteurs explorent sous des angles complémentaires les multiples formes d'action collective qu'empruntent les mouvements sociaux contemporains.

  • Afin de placer les contributions à ce numéro dans un contexte théorique plus large, nous montrons comment les problèmes écologiques peuvent être approchés à partir des perspectives qu'offre la sociologie de l'environnement. Les problèmes écologiques sont des constructions sociales résultant d'un processus complexe de définition, d'appropriation et de diffusion sociale. Ils donnent lieu à des débats et des controverses publiques, dévoilant des conflits et des alliances entre acteurs sociaux. Ils peuvent conduire à des décisions collectives s'institutionnalisant en politiques et pratiques publiques et privées. Quatre approches des enjeux environnementaux, accentuant des aspects différents des relations sociales à l'environnement, sont passées en revue : l'écologie politique, l'écologie humaine, la modernisation écologique, et l'analyse des controverses socio-écologiques. Les articles rassemblés dans ce numéro s'inscrivent dans l'une ou l'autre de ces approches, à l'exception de l'écologie humaine.

  • Un des principaux enjeux du xxie siècle concerne la démocratie, ses limites et sa portée. De ce fait, la délibération démocratique fait face à de nombreux défis. C'est ce qu'on examine dans cet ouvrage collectif.

    A partir de débats publics en aménagement et en environnement, les auteurs traitent en priorité des modalités pratiques et normatives sous-jacentes à l'action. Ils examinent également le rôle des médias, des connaissances scientifiques et de l'opinion publique, explorant avant tout les conflits techno-scientifiques et sociopolitiques. Ultimement, l'objectif demeure d'ouvrir la boîte noire des controverses inhérentes aux recompositions sociales en cours.

  • Le développement durable a fait couler beaucoup d'encre.
    Nombreux sont les acteurs sociaux, les institutions et les organisations qui s'en réclament. Cet ouvrage collectif est divisé en quatre parties : théorie et méthode, champs d'application, acteurs et institutions, aspects normatifs et éthiques. Les auteurs y examinent, d'une manière analytique et critique, les voies qu'a prises et que pourrait prendre le développement durable. Il reste encore beaucoup de chemin à faire.
    Les connaissances sur les problèmes d'environnement sont souvent incomplètes et pleines d'incertitude ; les acteurs n'ont pas tous intégré dans leurs choix et décisions les nouvelles contraintes environnementales ; les décideurs publics et privés font face à une forte demande sociale pour un environnement de meilleure qualité ; un meilleur partage des ressources et de l'environnement est exigé. Les normes et les comportements, sans parler des idéologies et des politiques, répondent souvent à d'autres critères et doivent composer avec cette variété à laquelle s'ajoute le développement durable, qui peut remettre en cause certains de ces critères bien acceptés.
    Bref, tant pour la connaissance que pour l'action, le développement durable demeure un défi considérable mais, pour plusieurs, il représente aussi une promesse d'harmonie entre les êtres humains et de réconciliation avec la nature.

empty