Gilles-Eric Séralini

  • « Par la faute de laboratoires et d'experts à la solde de lobbies surpuissants ? agroalimentaire, biotechnologies, médicaments ?, combien de foyers sont touchés aujourd'hui par des cancers, des maladies nerveuses, hormonales, immunitaires ? L'insuffisance des tests, leur absence de transparence et la compromission des agences sanitaires doivent cesser.

    « Pour démontrer la dangerosité des produits artificiels et des polluants alimentaires qui inondent nos marchés, nous avons mis en place entre 2008 et 2011 une expérience visant à étudier pour la première fois sur le long terme les effets toxiques d'un OGM alimentaire majeur et du pesticide le plus utilisé dans le monde. Nos découvertes sont alarmantes. Elles remettent en cause toutes nos politiques sanitaires et environnementales. » Avec un droit de réponse de l'auteur.
    Édition revue et corrigée 2013.

  • « Par la faute de laboratoires et d'experts à la solde de lobbies surpuissants ? agroalimentaire, biotechnologies, médicaments ?, combien de foyers sont touchés aujourd'hui par des cancers, des maladies nerveuses, hormonales, immunitaires ? L'insuffisance des tests, leur absence de transparence et la compromission des agences sanitaires doivent cesser.
    « Pour démontrer la dangerosité des produits artificiels et des polluants alimentaires qui inondent nos marchés, nous avons mis en place entre 2008 et 2011 une expérience visant à étudier pour la première fois sur le long terme les effets toxiques d'un OGM alimentaire majeur et du pesticide le plus utilisé dans le monde. Nos découvertes sont alarmantes. Elles remettent en cause toutes nos politiques sanitaires et environnementales. » Le film Tous Cobayes ? de Jean-Paul Jaud, produit par J+B Séquences, a été librement adapté de cet ouvrage et sort simultanément.

    En couverture : Laurent Rivelaygue d'après une photo de Michèle Constantini © Flammarion.

  • Cet ouvrage fait le bilan des connaissances actuelles sur les OGM, explique leur mode de fabrication, la réglementation nationale, européenne et internationale les concernant, les mesures prises en matière de traçabilité, leur impact sur l'environnement et la santé humaine, les organismes vivants modifiés, les micro-organismes génétiquement modifiés, etc.


  • Depuis plus de trois décennies, les industries du vivant nous promettent un avenir radieux : les thérapies géniques devraient pouvoir soigner les maladies génétiques mais aussi le cancer, le clonage et les manipulations génétiques nous faire vivre mieux et plus longtemps, les plantes génétiquement modifiées préserver de la famine les populations des régions les plus défavorisées.
    En dépit de ces annonces fracassantes qui donnent l'impression que les scientifiques maîtrisent d'ores et déjà la connaissance du génome, que sait-on des gènes ?
    Imprévisibles, ils fonctionnent en réseaux, mutent, se taisent, sautent, se déplacent, vieillissent et meurent - bref, ils échappent très souvent à nos pronostics. Un paradigme nouveau s'est imposé, qui met au premier plan la plasticité du génome.
    Car les gènes ne vivent pas dans un théâtre fermé où régneraient à la fois hasard et prédétermination. Ils sont en interaction constante avec l'environnement, qui exerce une influence capitale sur leur évolution. Sans prendre en compte cette relation fondamentale, il est impossible de comprendre la genèse des maladies, d'envisager leur prévention et leur traitement. Véritable bilan depuis le décryptage du génome humain, ce livre prémunit contre le chant des sirènes, contre ces pratiques qui se font passer pour génétiquement correctes en se garantissant au passage un quadruple pouvoir:
    Scientifique, économique, militaire et politique.

  • Quelles sont les causes des maladies qui progressent sournoisement : cancers, mutations génétiques, perturbations hormonales, de la reproduction ? Les polluants, collés sur le patrimoine génétique, peuvent contaminer toutes les formes de vie.

    Nous n'avons pas d'autre choix que de prévenir et de nous détoxifier.
    Ce livre explique comment.

    Quelles sont les causes des maladies qui progressent sournoisement :

    Cancers,mutations génétiques, perturbations hormonales, de la reproduction ?
    Les polluants, collés sur le patrimoine génétique, peuvent contaminer toutes les formes de vie.

    Avec des exemples précis, l'auteur répond aux grandes questions :

    - Les dangers des polluants sur l'environnement, le corps humain, la santé (fatigue, cancers...) - L'air, l'eau, la terre : quel avenir ?
    - Les dangers liés à l'épuisement de l'ensemble des ressources - Les orignes des aliments : que consommer ?
    - Rencontres avec Jean-Marie Pelt, José Bové : bilans - Les OGM, les pesticides : quelles alternatives ?
    - Les solutions : au niveau des particuliers, des gouvernements, des institutions.
    Modifier les principes économiques et éducatifs.
    - La course à l'hygiène chimique est le grand défi à relever.

  • Aujourd'hui, l'homme sait modifier le patrimoine héréditaire des êtres vivants et fabriquer des OGM : virus pour la thérapie génique, souris pour la recherche, bactéries pour l'industrie pharmaceutique, animaux de ferme et poissons à croissance accélérée, plantes capables de produire ou de tolérer des pesticides (soja, maïs, coton, colza)... Mais la diffusion volontaire de certains OGM dans l'environnement suscite de vives polémiques au niveau mondial : on connaît mal les effets sur l'homme et l'environnement de ces plantes destinées à l'alimentation. Ces semences, protégées par des brevets commerciaux, sont pourtant disséminées sur des dizaines de millions d'hectares. Quant aux contrôles sanitaires avant leur diffusion, seuls quelques scientifiques décident de leur niveau d'exigence.Le débat ne cesse d'ailleurs de s'amplifier : les États divergent sur la politique à adopter, les arrachages intempestifs de champs d'OGM au Japon, en Europe ou en Inde se multiplient, les procès foisonnent, tandis que certains clament qu'on freine la recherche.
    Ce livre fait le point sur des questions essentielles : ces OGM présentent-ils réellement des risques ? Les contrôles sont-ils suffisants oe Pourquoi les tests à long terme sur des animaux de laboratoire nourris à base d'OGM ne sont-ils pas obligatoires ? Les OGM tiendront-ils leurs promesses : riz résistant à la sécheresse, tomates tolérant le gel ou la salinité, plantes enrichies en vitamines oe Peuvent-ils résoudre des problèmes tels que la faim dans le monde ?

  • Les industries du vivant nous promettent depuis quelques années un avenir radieux: les thérapies géniques devraient bientôt pouvoir soigner les maladies génétiques mais aussi le cancer; le clonage et les manipulations génétiques nous faire vivre mieux et plus longtemps; les OGM préserver de la famine les populations des régions les plus défavorisées.
    En dépit des annonces fracassantes qui donnent l'impression que les scientifiques maîtrisent déjà la connaissance du génome, que sait-on de ces gènesoe Imprévisibles, ils fonctionnent en réseaux, mutent, se taisent, sautent, se déplacent, vieillissent et meurent - bref, ils échappent très souvent à nos pronostics. Un nouveau paradigme divise les scientifiques, qui met au premier plan la plasticité du génome. Car les gènes ne vivent pas dans un théâtre fermé où régneraient à la fois hasard et prédétermination. Ils sont en interaction constante avec l'environnement, qui exerce une influence capitale sur leur évolution. Sans prendre en compte cette relation fondamentale, il est impossible de comprendre la genèse des maladies, d'envisager leur prévention et leur traitement.
    Ce livre, premier bilan scientifique après le décryptage du génome humain, nous prémunit contre le chant des sirènes, contre ces pratiques qui se font passer pour génétiquement correctes en se garantissant au passage un quadruple pouvoir: scientifique, économique, militaire et politique.

  • Une enquête édifiante au coeur des Monsanto papers, qui révèle comment cette multinationale a tout mis en oeuvre pour faire disparaître l'étude de Gilles-Éric Seralini qui montrait la toxicité du Roundup et des OGM qui lui sont associés, comment est détournée la réglementation supposée protéger les populations et, pour finir, comment est organisé le dévoiement de la science, de la médecine et des pouvoirs publics.

  • Gilles-Éric Séralini et Jérôme Douzelet expliquent comment les pesticides influent sur le goût du vin et montrent qu'il est possible d'éduquer ses papilles afin de déceler leur présence.

  • Les auteurs adoptent ici un ton léger mais bien documenté et illustré avec humour pour aborder un sujet important : le Cu.
    Le Cu vous l'aurez compris est le symbole chimique du cuivre. Celui-ci est utilisé notamment en agriculture biologique et principalement en viticulture avec la bouillie bordelaise.
    Il fait débat actuellement au niveau européen.
    Alors le Cu est-il essentiel à la vie ? pourquoi ? Le Cu est-il bon pour l'environnement ? quel est le goût du Cu ?
    C'est ce que nous vous proposons de découvrir avec cet manifeste drôle et militant.

  • Les industries internationales ont systématisé l'emploi de substances chimiques, depuis leur épandage dans les champs, en passant par l'élevage, les transformations, les conditionnements et la distribution de notre nourriture. Elles sont ainsi amenées à pénétrer notre corps en permanence.
    Si les polluants biologiques (bactéries ou autres) de notre alimentation n'ont presque plus de secret pour nous aujourd'hui, les polluants chimiques présents dans pratiquement tous les aliments sont beaucoup moins traqués : métaux lourds, herbicides, insecticides, fongicides, OGM, additifs, exhausteurs de goût, détergents, plastifiants... Les autorisations de mise sur le marché de ces produits masquent les problèmes sanitaires que ces nouveaux contaminants alimentaires peuvent engendrer, dont chaque famille souffre, étant donné le développement galopant des maladies chroniques.
    En outre, on réalise depuis peu leur impact sur le goût des aliments. Dans un pays où la gastronomie est reine, où la majorité des Français aime la bonne cuisine, la qualité des produits utilisés, elle, n'est pas à la hauteur des exigences que l'on a par ailleurs quant aux saveurs et à la créativité des recettes. Gilles-Eric Séralini, professeur et chercheur à l'université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides, est connu pour ses expériences récentes établissant un lien entre un herbicide majeur, un OGM, et l'apparition de tumeurs, de maladies du foie et des reins. Avec Jérôme Douzelet, chef cuisinier responsable, ils ont décidé d'unir leurs voix pour révéler comment s'établit précisément la malhonnêteté de l'évaluation des produits chimiques, et aussi pour apporter, au cours d'un repas-plaisir partagé avec le lecteur, notamment grâce à des recettes détoxifiantes, un regard nouveau sur la richesse des saveurs originelles.

  • Depuis des décennies, les sciences s'invitent dans nos assiettes. Cet ouvrage va maintenant leur demander de se mettre à table. Les industries internationales ont systématisé l'emploi de substances chimiques, depuis leurs épandages dans les champs, en passant par l'élevage, les transformations, les conditionnements et la distribution de notre nourriture. Elles sont ainsi amenées à pénétrer notre corps en permanence. Ce processus a atteint une telle ampleur qu'il est susceptible d'orienter une partie du devenir des peuples et de la planète.
    Si les polluants biologiques présents dans notre alimentation n'ont quasiment plus de secret pour nous aujourd'hui - tout restaurant qui se respecte suit méticuleusement les règles d'hygiène nécessaires, très largement codifiées et contrôlées pour leurs effets connus -, les polluants chimiques présents dans pratiquement tous les aliments sont beaucoup moins traqués : métaux lourds, herbicides, insecticides, fongicides et OGM, additifs, exhausteurs de goût, détergents, plastifiants... Les autorisations de ces produits masquent à la société les savoirs sur tous les problèmes sanitaires que ces nouveaux contaminants alimentaires peuvent engendrer, dont chaque famille souffre par le développement galopant des maladies chroniques. Méconnaissance, protection malhonnête d'intérêts privés ou volonté de ne pas faire éclater de scandale, la frontière est bien gardée.
    En outre, on réalise depuis peu leur impact sur les goûts des aliments. Dans un pays où la gastronomie est reine, où la majorité des Français aime la bonne cuisine, la qualité des produits utilisés, elle, n'est pas à la hauteur des exigences que l'on a par ailleurs quant aux saveurs et à la créativité des recettes. Gilles-Éric Séralini, professeur et chercheur à l'université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides - connu pour ses expériences récentes établissant un lien avec tumeurs, maladies des reins et du foie -, et Jérôme Douzelet, chef cuisinier responsable, ont décidé d'unir leur voix pour révéler des expériences éclairantes sur la malhonnêteté de l'évaluation des produits chimiques, et aussi apporter un regard nouveau sur la richesse des saveurs originelles.
    Au fil d'un repas-plaisir, où des produits savoureux et naturels émoustillent nos papilles, ils nous expliquent pourquoi notre manière de produire et de consommer nos aliments conditionne un véritable choix de société. Continuer à creuser la voie industrielle, chimique, au péril de notre santé et de la contamination de notre environnement, ou chercher la voie de l'épanouissement des saveurs, des personnes, tout en préservant la vie sous toutes ses formes ?

empty