François Pupponi

  • "Mes chers compatriotes qui êtes musulmans par héritage ou par adhésion, mes chers compatriotes qui ne l'êtes pas, qui participez d'une autre croyance ou d'une forme d'incroyance, l'histoire convoque nos intelligences et nos coeurs à l'un de ces grands rendez-vous historiques où se joue non seulement l'avenir de notre pays mais le modèle d'universalité qu'il constitue pour le reste du monde.
    Immigration, religion, islam, islamisme, djihadisme, ou encore gauchisme, écologisme, néoféminisme, néoracialisme, postcolonialisme mais aussi nation, intégration, justice, police, réussite, patriotisme : tels sont les mots et les réalités dont je m'empare ici. En décryptant les chiffres, les faits, les acteurs, en levant les confusions de toutes sortes pour en finir avec les aveuglements et les dévoiements. Sans préjugé et sans concession. En élu de la banlieue et des cités qui sait de quoi il parle.
    L'heure est grave. Violences, émeutes, attentats font que le sursaut ne peut plus attendre. Mais il ne peut être que notre affaire à tous. Ensemble. C'est pourquoi j'ai voulu cette lettre aussi informée et bienveillante que critique et exigeante. À vous de l'ouvrir. Et que la mobilisation commence. Elle a pour nom la France. Notre France."

  • L'islamisme militant va-t-il subvertir les institutions et la vie politique en instrumentalisant la démocratie ?
    C'est à cette question cruciale que répond l'ex-maire de Sarcelles François Pupponi, homme de gauche amoureux de la diversité, mais inflexible sur la République.
    Contre les errances idéologiques des islamo-gauchistes, les lâches démissions électoralistes des élus et les calculs des réseaux qui veulent influencer le parlement et le gouvernement, ce livre est une défense des idéaux universalistes et, en premier lieu, pour les musulmans.
    Des révélations chocs. Une apologie du véritable vivre-ensemble.

  • Novembre 2005, la France des villes et des banlieues connaissait un embrasement sans précédent. Était ainsi révélé le profond malaise de cette « France d'en-dessous » qui semblait sonner définitivement le glas d'un modèle incapable de répondre à une crise majeure. Douze mois après ces dramatiques événements, force est de constater que la réaction annoncée et espérée n'est pas venue. Crise du logement, échec du modèle d'intégration
    à la française, exacerbation des tensions entre les communautés, perte de repères de très nombreux jeunes, absence de solidarité des collectivités locales pour répondre à un défi commun, décrédibilisation du système éducatif, désespérance sociale... rien n'a changé! L'heure ne peut être au replâtrage et aux « mesurettes »: les responsables français ne peuvent persister dans l'aveuglement ou à tout le moins, détourner les yeux de la réalité, si dérangeante soit-elle. La mobilisation de tous est indispensable. François Pupponi propose une révolution issue de son expérience d'élu de terrain.

empty