Emmanuelle Avril

  • Le New Labour constitue une marque politique sans égale qui peut s'enorgueillir des trois victoires électorales successives remportées par les Travaillistes depuis 1997.
    Mais, dans le même temps, il évoque paradoxalement les pires travers d'une stratégie fondée sur la personnalisation du pouvoir et la priorité donnée à la présentation plutôt qu'au contenu. À l'heure du départ de Tony Blair, le parti travailliste, confronté à l'hémorragie des adhérents gagnés aux premiers temps du New Labour ainsi que de ses militants traditionnels, est considéré comme une organisation moribonde.
    Cet ouvrage, fondé sur l'observation ethnographique des pratiques du parti travailliste britannique, présente une analyse des changements internes que cette institution a connus ces quinze dernières années. Il apporte des informations précises sur son fonctionnement passé et présent et sur ses transformations.
    Empruntant à l'anthropologie, à la politologie, en passant par la sociologie des organisations ou la sociologie des émotions, l'ouvrage met en lumière la dimension personnelle et individuelle du changement organisationnel tout autant que la stratégie générale des modernisateurs à l'origine des réformes.
    Enfin, il montre comment le modèle culturel de l'entreprise mis en oeuvre à tous les niveaux du parti est entré en conflit direct avec la culture partisane travailliste.

  • Le vote du Brexit a provoqué un séisme au Royaume-Uni et en Europe dont les ondes de choc n'ont pas fini de se faire sentir. Il a plongé le pays dans un tourbillon d'instabilité que le chaos entourant les négociations sur les modalités de la sortie de l'Union européenne n'a fait que renforcer. Il a remis en question l'idée du Royaume-Uni comme modèle de démocratie parlementaire. Au-delà, le Brexit est aussi le révélateur d'une crise durable entre le système politique et les citoyens qui vaut pour toute l'Europe.

    Cet ouvrage tente de sortir de l'état de sidération et d'interrogation dans lequel nous sommes aujourd'hui. Comment le Royaume-Uni a-t-il pu basculer dans une crise politique d'une telle ampleur ? Ce délitement de la société et du système politique et médiatique est-il passager ou bien constitue-t-il un point de non-retour ? Quel avenir pour les Britanniques et, au-delà, pour l'Europe dans son ensemble ? Telles sont les questions auxquelles ce livre informé et érudit s'efforce de répondre.

  • Cet ouvrage propose un tableau dynamique du Royaume-Uni contemporain rédigé par les meilleurs spécialistes français des différentes questions abordées à destination des étudiants anglicistes ou de droit et sciences politiques, en licence et master. Le fil directeur en est une interrogation sur la pertinence et la permanence d'un « modèle » britannique qui concernerait aussi bien les institutions politiques (le modèle dit de Westminster) que l'approche libérale et néo-libérale de l'économie, le pluralisme social et les pratiques culturelles. L'ouvrage aborde ces différentes questions en évoquant les tensions, clivages et mutations qui remettent en question ce « modèle » et en s'interrogeant sur ses capacités d'adaptation aux défis du nouveau siècle.

  • Ce manuel offre aux étudiants Let M une synthèse efficace et structurée des partis politiques au Royaume-Uni. Il analyse les récents changements politiques, avec la modernisation des deux grands partis majoritaires (travaillistes et conservateurs) et l'ascension des Libéraux-Démocrates mais, aussi, la montée en puissance des petits partis (verts et populistes) et leur implication au sein des élections régionales mais également au Parlement européen.

empty