Thot

  • Vivre ensemble

    Collectif

    • Thot
    • 12 June 2007

    Vivre ensemble... Vos papiers s'il vous plaît ? Vivre ensemble ? Ce jour-là, j'avais pris le tram d'extrême justesse à la gare. J'étais encore essoufflé lorsque je suis descendu place Louis Maisonnat. Ça me faisait plaisir d'être arrivé à Fontaine. C'était la contrainte : trois lignes à intégrer dans la nouvelle. Sans-papiers : c'était le thème ... étrange pour un écrit à produire ! Vivre ensemble : c'était l'espérance. Comme toutes les espérances, elle s'accompagne de peurs. Car les peurs sont ombres d'espérances. Traiter des sans-papiers, c'était vouloir combattre ces peurs, transformer l'espérance en actes. La traduire dans un premier temps sur le papier, pour aider la réflexion, enclencher l'amour peut-être qu'on n'ose pas nommer et qu'on remplace par compassion ou fraternité. Vivre ensemble. Avec ou sans papiers. Parce qu'une commune a choisi de préférer l'être humain au droit, de mettre l'homme avant l'administration, de mettre l'homme au coeur de la ville. Parce qu'une commune le veut, et que d'autres suivront son exemple, vivre ensemble deviendra une réalité. Alors, vivre ensemble passera de l'espérance à la réalité. Aurais-je rêvé ?

    Et l'aventure continue ! La ville de Fontaine porte toujours cet immense projet de rendre ses concitoyens acteurs d'une valeur forte : vivre ensemble. Contre toutes les formes de racisme ou d'exclusion. Pour un futur plus humain. Cette année, pour la deuxième fois consécutive, la ville a fait appel à tous les habitants de Fontaine, jeunes et moins jeunes, et leur a proposé d'écrire un texte court sur cette valeur. Avec une seule instruction : intégrer dans le texte la phrase "et l'on en rit encore". le succès de cette édition ne s'est pas démenti, avec encore plus d'acteurs, encore plus d'écrivains, encore plus de textes, et un impact encore plus fort sur de jeunes auteurs. Je suis fier et heureux d'éditer cet ouvrage. Nous sommes conscients d'être une goutte dans l'océan, mais nous sommes aussi conscients que c'est chacune de ces gouttes que nous sommes qui fait l'océan. L'espérance d'aujourd'hui est d'agrandir le cercle des acteurs : peut-être à la communauté d'agglomération, et de trouver d'autres volontaires pour porter activement le concours de nouvelles "Vivre ensemble 2009". Parce que notre action à tous s'inscrit dans la durée...

    1 autre édition :

  • L'Académie des experts internationaux est née en 2020 d'un constat : la réponse aux problématiques du moment est forcément mondiale. Cette globalisation s'applique aussi à la réflexion.
    L'Académie des experts internationaux a pour objectif de laisser une trace écrite des observations de spécialistes qui, se penchant sur l'état du monde tel qu'il est aujourd'hui, en soulignent les enjeux et en imaginent l'avenir. L'écrit, comme la photographie, fige l'instant présent. Il donne un point de repère fixe et permettra, plus tard, de tirer des enseignements de nos raisonnements actuels. Il est le témoin d'une époque, témoin subjectif, certes, mais reflet d'un présent tel qu'il est vécu par l'humanité.
    Rassembler ces hommes et ces femmes, faire état de leurs préoccupations, poser une pierre blanche sur le chemin de l'histoire mondiale, tel est le rôle de l'Académie des experts internationaux.

  • Et l'aventure continue ! La ville de Fontaine porte toujours cet immense projet de rendre ses concitoyens acteurs d'une valeur forte : vivre ensemble. Contre toutes les formes de racisme ou d'esclusion. Pour un futur plus humain. Cette annéée, pour la dexième fois consécutive, la ville a fait appel à tous les habitants de Fontaine, jeunes et moins jeunes, et leur a proposé d'écrire un texte court sur cette valeur. Avec une seule instruction : intégrer dans le texte la phrase "et l'on en rit encore". le succès de cette édition ne s'est pas démenti, avec encore plus d'acteurs, encore plus d'écrivains, encore plus de textes, et un impact encore plus fort sur de jeunes auteurs. Je suis fier et heureux d'éditer cet ouvrage. Nous sommes conscients d'être une goutte dans l'océan, mais nous sommes aussi conscients que c'est chacune de ces gouttes que nous sommes qui fait l'océan. L'espérance d'aujourd'hui est d'agrandir le cercle des acteurs : peut-être à la communauté d'agglomération, et de trouver d'autres volontaires pour porter activement le concours de nouvelles "Vivre ensemble 2009". Parce que notre action à tous s'inscrit dans la durée...

  • Textes à claques

    Collectif

    • Thot
    • 30 November 2010

    Poètes, comédiens, chanteurs, tchatcheurs, improvisateurs, imitateurs, conteurs... autant de pratiquants que de définitions du Slam.



    Les MétroTextuels voient dans le Slam un espace de libre expression ouvert à tous les arts de la voix et à tous les âges de la vie. Les textes réunis dans Textes à claques sont faits pour être lus à voix haute.
    L'objectif de ce livre est de vous permettre de découvrir un échantillon de textes que vous auriez pu entendre si vous étiez passés à l'une des sessions « Slam-Poésie » organisées dans l'agglomération Grenobloise.



    Les MétroTextuels remercient leurs amis slameurs de Rhône-Alpes qui se sont produits dans nos soirées, et dont vous trouverez les textes dans ce livre.

  • Eidesis est une sonate à six mains qui nous invite à un voyage littéral, entre peinture et subjectivité humaine. Chacun des trois artistes, dans son propre domaine de passion et de travail, nous propose de revisiter les vingt-six lettres de notre alphabet. Des regards différents qui se retrouvent autour d'un même signe. Celui d'une abstraction picturale pour Philippe Hillenweck, peintre et ostéopathe. Celui de l'écriture d'un texte romanesque pour Denis Grienenberger, écrivain et ingénieur en informatique. Celui d'une articulation symbolique entre les lettres et la façon de les penser pour Michel Forné, psychanalyste et médecin.
    La rencontre entre ces trois auteurs et leurs créations produit des effets de surprises, d'inspirations, de recoupements et de réflexions.
    C'est en nous laissant traverser à la fois par la représentation picturale de ces lettres et par les mots qui viennent les figurer que nous pourrons alors ressentir les échos de notre propre subjectivité. Avec Eidesis, les auteurs revisitent les grandes thématiques qui parcourent nos vies : l'humour, la mort, l'amour, l'argent, le sexe, la haine, le pouvoir, l'angoisse, le temps, le manque... Des ingrédients qui se mêlent, s'attirent ou se repoussent au fil des pages, virevoltant et se recomposant sous nos yeux en des saveurs douces-amères, salées-sucrées, parfois acides, stimulant tous nos sens. Par petites gorgées ou plus goulûment, nous sommes conviés à goûter, avec les yeux, le velouté de cette soupe de l'être.

  • Courroux contre les gourous ! Saint Collomb n'hésite pas à réécrire Les Confessions pour les besoins de ses intérêts politiques. Il avait parié, pour une bouteille de côte-rôtie, qu'il citerait saint Augustin dans le texte. Mal lui en prit !
    Des citoyens lui répondent en toute franchise. On ne maltraite pas impunément les migrants, sous couvert d'asile. On ne travestit pas les livres des philosophes. On ne surveille pas les honnêtes gens à tout propos ni ne les dépossède du « droit à la ville »...
    Un verrou saute mais ce n'est qu'un début.
    On est entre nous : parlons latin comme notre ex-ministre. In fine, in extremis, le pamphlet n'y va pas grosso modo mais nous plonge in medias res et renvoie manu militari la persona non grata : le boomerang Collomb et son programme nec plus ultra de contre-humanisme agressif.
    Entre saint Émilion et saint Augustin, il faut choisir. Urbi et orbi.

  • J'ai voulu vous remettre un livre, comme une photo de l'Ordre tel qu'il se présente en cette fin d'année si particulière que nous venons de vivre.
    Comme un film peut-être : tel qu'il se présentera, grâce à vous, dans quelque temps, malgré les nombreuses inconnues que nous réserve la crise sanitaire globale.
    Comme une espérance.
    J'ai voulu transmettre sa mission, sa vocation. Association de droit suisse, l'Ordre Mondial des Experts Internationaux veut regrouper toutes les femmes et tous les hommes qui, riches d'une grande compétence et forts d'une grande expérience dans leur métier, sont prêts à oeuvrer pour le développement de l'humanité.
    Une mission d'espérance de la taille d'un océan. Mais chacun des membres experts de l'Ordre Mondial des Experts Internationaux n'en est-il pas déjà une goutte ?
    Jacques Vialat, Fondateur et président.

empty