Presses Universitaires Du Septentrion

  • Ce numéro porte sur les trois premiers romans de Michel Tournier, auxquels fut attribués le Prix de roman de l'Académie française (Vendredi, 1967) et le Goncourt (Le Roi des Aulnes, 1970). Le but est d'abord de faire lien entre ces trois romans majeurs, pour en dévoiler les continuités secrètes. Surtout, on se propose ici de renouveler l'approche de ces textes grâce aux manuscrits de l'auteur, jusque-là inédits.

  • Ce numéro explore l'oeuvre de Marie N'Diaye, l'un des plus importants écrivains contemporains en France. C'est le premier volume d'essais entièrement consacré à cet auteur. Il réunit les analyses de douze chercheurs, chacun s'intéressant à l'aspect le plus fondamental de l'écriture de N'Diaye : son étrangeté. Il aborde plusieurs domaines thématiques et génériques, comportant des études qui considèrent le fantastique, l'éthique, le langage, l'esthétique visuelle, la politique, et la forme littéraire chez N'Diaye (roman, littérature pour la jeunesse, théâtre, autofiction).

    Le numéro comprend un nouvel entretien avec N'Diaye, ainsi qu'un extrait inédit de l'auteur. Il apporte une perspective enrichie sur toute l'oeuvre de l'auteur, depuis Quant au riche avenir (Minuit, 1985) jusqu'au roman le plus récent, Mon coeur à l'étroit (Gallimard, 2007). Il donne de nouveaux points de repère sur un univers imaginaire imprégné d'angoisse, d'humour, de cruauté, d'humiliation et d'incertitude, et suggère qu'en frôlant le terrain fantastique, N'Diaye nous amène à considérer certaines réalités inconfortables qui marquent la France contemporaine, et qui caractérisent plus largement la trame de nos existences.

  • En dialogue avec l'oeuvre de Bernard Schneuwly, 15 contributions questionnent les fondements épistémologiques de la didactique du français et la construction d'une discipline scientifique. Quels sont les objets, les composantes et les démarches méthodologiques qui la configurent ? Quels sont les apports des travaux sur la constitution historique d'une discipline scolaire ? Venant des quatre coins du monde, les contributeurs éclairent d'une façon nouvelle les enjeux de l'enseignement d'une langue dans le monde francophone et ailleurs. Ils mettent en débat les principes de constitution et l'évolution dynamique d'une discipline scolaire. Ils interrogent les objets de la discipline aussi bien dans des recherches en ingénierie didactique que dans des analyses de pratiques d'enseignement. Les trois volets de cet ouvrage font ainsi écho au parcours de Bernard Schneuwly et nous invitent à poursuivre les réflexions sur les outils conceptuels qu'il a développés.

    Sandrine Aeby Daghé, Ecaterina Bulea Bronckart, Glaís S. Cordeiro, Joaquim Dolz, Irina Leopoldoff, Anne Monnier, Christophe Ronveaux, Bruno Vedrines.

  • L'objectif de l'ouvrage est de problématiser une pratique très répandue dans les programmes de formation mais peu interrogée jusqu'ici, à savoir l'enseignement de la grammaire aux traducteurs. La réflexion des auteurs s'est construite autour de quatre thématiques : l'enseignement grammatical vu par les traducteurs/traductologues ; les théories linguistiques et leur adéquation tant au processus de traduction qu'aux besoins des étudiants ; l'enseignement grammatical dans les classes ; les relations entre didactique des langues et didactique de la traduction. Un chapitre introductif met en perspective ces quatre thématiques et suggère quelques pistes concrètes de réflexion tout en discutant, de manière plus générale, les nombreux enjeux soulevés par la problématique.

  • Gérer l'environnement... un tel projet peut sembler bien ambitieux, voire illusoire, au regard de la diversité, de l'ampleur et de la complexité des enjeux. Il s'agit pourtant d'un défi incontournable. Pour le relever, il est indispensable de comprendre finement les liens qui se tissent, au sein des territoires, entre les multiples objets d'environnement « en mal de gestion » et les acteurs concernés à un titre ou à un autre par leur devenir. C'est ce à quoi contribue cet ouvrage. A l'aide du concept de situation de gestion environnementale, il propose un éclairage original et pluridisciplinaire sur une variété de problématiques. Il y est question aussi bien de l'eau que de la faune sauvage, des sols, du vent, de la forêt, des espèces invasives... Pour analyser ces situations, l'ouvrage aborde successivement les questions de territoires et de temporalités, de conflictualité, d'outillage gestionnaire et de qualification technique des « états d'environnement ».

  • Ce livre présente une analyse synthétique des bâtiments et des techniques de production consacrés à la laine à travers l'Europe, ainsi que desmonographies sommaires de l'histoire de grands centres lainiers européens.
    Il fait bien entendu la part belle à Roubaix et à Tourcoing qui, malgré destructions et dénaturations, conservent de très riches témoignages de cette activité, qu'il s'agisse de paysages urbains, d'usines, de machines, d'habitat patronal et ouvrier. Il accompagne l'exposition Roubaix-Tourcoing et les villes lainières d'Europe dont l'ambition est de répondre à l'intérêt croissant pour le patrimoine industriel, de faire découvrir plus spécifiquement la diversité du patrimoine lainier du Vieux Continent et d'inciter à sa préservation.
    Cette exposition a déjà été présentée dans plusieurs grands centres lainiers, à Schio, Valdagno et Biella en Italie, à Eupen et Verviers en Belgique, à Sedan et Louviers en France.

  • Cet ouvrage est en lien avec le colloque «Réussir la transition énergétique, Quelles dynamiques de changement ?» qui se déroulera à Lille les 28 et 29 janvier 2015 mais n'en constitue pas les actes. L'ouvrage propose des regards croisés sur un certain nombre d'actions qui cherchent à concilier la transition énergétique et le développement des territoires. Il présente également les scénarios de sobriété énergétique et transformations sociétales élaborés par l'Association VIRAGE Energie Nord-Pas de Calais qui nous rappellent que les choix énergétiques résultent de choix politico-économiques préalables en faveur de certaines filières.
    C'est pourquoi, les perspectives ouvertes par ces débats ne sont pas anodines. Elles mettent à l'épreuve nos modes de gestion des ressources, nos comportements individuels, nos organisations collectives et interrogent nos modes de production et de consommation contemporains.

  • L'oral est à la fois objet, vecteur et révélateur d'apprentissages. L'enfant doit d'abord apprendre à parler et comprendre les consignes orales : les interactions entre pairs et la médiation de l'enseignant sont alors capitales. Plus tard, il devra être capable de parler en situation d'examen. D'un bout à l'autre de la scolarité, en classe de français, l'oral entretient de multiples relations avec l'écrit, qu'on oralise des textes écrits ou qu'on écrive à partir d'échanges oraux.

  • La mémoire des juifs assassinés par le recours à des pavés enserrés dans les trottoirs des villes, créés par l'artiste allemand G. Demnig.

  • Ces contributions s'articulent autour de la problématique du couple sentir et philosopher, décliné sous plusieurs formes : vivre et agir, théorie et sensation, sentiment et émotion. A partir d'un thème, d'une question ou d'un corpus, chacune remet en question l'opposition tranchée entre sensation et intellect, entre rationalité et affectivité.

  • L'évolution démographique place l'Europe devant des défis majeurs. Vieillissement démographique et allongement de la vie compromettent le fonctionnement des mécanismes de redistribution: la population active, qui diminue, signifie un recul des cotisations sociales, alors que le volume des retraites et les dépenses de santé augmentent. A côté de cela, l'Europe occidentale vit, depuis l'unité allemande, un afflux d'immigrés sans précédent. Depuis 2000, l'Europe des Quinze affiche un solde migratoire de plus de 1,5 million de personnes par an. Cette évolution - concurremment avec des phénomènes de recul de la solidarité et la montée de l'individualisme - remet en question la pérennité des régimes sociaux. Suffit-il dans ce contexte de réformer les politiques familiales ou faut-il renforcer l'immigration ? Mais qu'en est-il alors de l'intégration ? Et quelles conséquences ces changements ont-ils sur l'urbanisme, la vie sociale et politique ? À partir des situations contrastées de la France et de l'Allemagne, ce sont les questions auxquelles le présent ouvrage se propose de répondre.

  • Issu d'un colloque sur " Bernanos et le Brésil " organisé à Rio de Janeiro en 1998, cet ouvrage propose un bilan de ce que l'oeuvre de Bernanos doit au Brésil, à la fois dans son écriture et dans sa représentation de l'exil, son rapport à la terre et à l'actualité historique. A travers notamment ses relations avec quelques intellectuels brésiliens, on y étudie l'évolution de la pensée de l'écrivain à la suite de cette rencontre avec un pays à la culture si différente de la sienne. Enfin, des témoignages de proches ou d'amis évoquent sa vie et son état d'esprit dans ces années 1938-1945 qu'il aura ainsi passées de l'autre " côté de la terre ", " aux confins du monde ".

  • - Sardoodledum Revisited, or a few trivial remarks about Oscar Wilde's an ideal husband (1895) Pascal AQUIEN (Université de Paris 4-Sorbonne) - Traduire et mettre en scène Dermot Bolger Emile-Jean DUMAY (Traducteur) - Traduire les Fracas du monde Voyage dans les diversités de l'anglais Isabelle FAMCHON (Traductrice) - The hibernicization of en attendant Godot Nicholas GRENE (Trinity College Dublin) - « Un point d'interrogation qui se veut écriture » : GATTI'S MAZE Wesley HUTCHINSON (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) - Sarah bernhardt, the irish, et le pays de kangaroo Peter KUCH (University of Otago, New Zealand) - Under the influence: jacques lecoq, the body and the irish Cathy LEENEY (University College Dublin) - Rough for theatre I and II and why they stayed that way, or when beckett's french theatre became irish again Helen PENET-ASTBURY (Université Charles de Gaulle - Lille 3) - Lady gregory s'en va-t-en guerre : the kiltartan molière Alexandra POULAIN (Université Charles de Gaulle-Lille3) - Synge and the "savage God" Shaun RICHARDS (Staffordshire University) - Performing artaud in Ireland Brian SINGLETON (Trinity College, Dublin) - Face to face on the foreign stage translating into french contrast and symmetry in two scenes by wilde and shaw Julie VATAIN (Université Paris 4-Sorbonne)

  • En montrant comment les médias contribuent à la production d'" imaginaires " territoriaux, cet ouvrage explore la manière dont les discours médiatiques façonnent, explicitement ou implicitement, des représentations spatiales et entretiennent des rapports (pragmatiques, affectifs, historiques, fantasmés) aux lieux dont ils parlent, jouant ainsi un rôle de médiation essentiel. Il envisage, par ailleurs, la part tenue par les politiques et stratégies des collectivités territoriales relatives à l'espace public local, dans la structuration de ces imaginaires.
    Ces questions sont traitées, ici, sous l'angle des permanences et des diverses formes de continuités que les pages du journal, les émissions de télévision, les rubriques des sites proposent - à travers textes, photographies, vidéos - des lieux représentés. Elles sont également abordées à partir des mutations importantes que des modèles informationnels émergents, liés à la montée en puissance des " nouveaux médias " et aux nouvelles pratiques culturelles/médiatiques des individus ou de certains collectifs, impulsent en matière de mise en visibilité et de valorisation territoriales.
    Il s'agira, par ailleurs, d'envisager la question de la gestion, par les institutions locales, de ces productions symboliques que sont les identités territoriales, dans un contexte où les formes de l'engagement public et les logiques de communication institutionnelle sont, elles-mêmes, en constante mutation. Cet ouvrage s'adresse aux chercheurs et étudiants en sciences de l'information et de la communication, en sciences politiques et en géographie mais aussi en histoire, en sociologie et en anthropologie.

  • La société est traversée par des épisodes successifs de crises sanitaires ou sociales qui tendent à accroître la vulnérabilité des populations. La nécessité de multiplier les initiatives pour augmenter l'accès aux services de prévention, de soins et d'assistance, pour améliorer la qualité de ces services et pour réduire les inégalités sociales des usagers confrontés à la maladie est une question de plus en plus prégnante.
    La psychologie de la santé permet d'approcher l'individu en intégrant son contexte familial et environnemental, d'ajuster les réseaux de prévention et de soin aux contingences contextuelles et de favoriser une meilleure adhésion de la personne et de ses proches aux propositions préventives et curatives qui leur sont offertes. L'Association Francophone de Psychologie de la Santé (AFPSA) a organisé le congrès «Individus, Familles, Société» afin de promouvoir les approches théoriques combinant ces trois domaines ainsi que les propositions d'accompagnement global considérant la personne vulnérable dans son groupe, son système et son contexte de vie.
    Cet ouvrage est la synthèse des communications de plus haut niveau illustrant l'avancée des connaissances relative à la santé en psychologie.

  • Si le genre est au coeur de l'enseignement du français, ce n'est pas seulement à travers ces objets d'étude que sont les genres littéraires. A l'école, le travail sur les textes est encadré par des modèles qui en régissent la réception et la production.

    Selon une approche plurielle (didactique du français, analyse du discours et histoire des disciplines), le numéro traite de genres scolaires qui s'enseignent (la dissertation), mais aussi d'outils (les manuels, les questionnaires sur un texte) et d'activités (la récitation) qui gagnent à être pensés comme des genres scolaires, ainsi que de l'usage scolaire, voire de la scolarisation, d'objets extrascolaires (albums pour la jeunesse). Chemin faisant, le numéro explore ainsi la construction scolaire des objets d'enseignement.

  • Robert Merle est surtout connu pour ses deux premiers romans : Week-end à Zuydcoote (prix Goncourt 1949, porté à l'écran en 1964 par Henri Verneuil, avant que Christopher Nolan ne s'empare du sujet en 2017 avec Dunkerque) et La mort est mon métier (1953), plongée dans la conscience d'un tortionnaire nazi qui préfigurait Les Bienveillantes de Jonathan Littell (Goncourt 2006). Mais l'oeuvre de Robert Merle est bien plus vaste, qui comprend notamment la fresque historique Fortune de France (1977-2003, six volumes vendus à plus de cinq millions d'exemplaires).
    Le présent ouvrage est centré sur trois romans, L'Ile (1962), Malevil (1972) et Les Hommes protégés (1974), qui ont en commun d'être des fictions anthropologiques : que se passe-t-il dans les sociétés humaines quand on se trouve jeté sur une île inaccessible (L'Ile reprend l'histoire des révoltés du Bounty), quand une explosion nucléaire a dépeuplé la planète (Malevil, porté à l'écran en 1981 par Christian de Chalonge) ou quand une épidémie d'encéphalite qui ne touche que les hommes conduit les femmes à prendre en main l'avenir de l'humanité (Les Hommes protégés)? Un demi-siècle après leur parution, ces romans exigeaient d'être relus par les meilleurs spécialistes parce qu'ils résonnent aujourd'hui d'une singulière actualité, posant les questions les plus aiguës de notre présent : la crise écologique, celle des réfugiés et les suites de l'affaire Weinstein.

  • La connivence se caractérise par son caractère implicite, spontané et sa constante ambivalence : elle peut exclure comme inclure, procurer du plaisir ou laisser indifférent, faute d'être perçue. Elle se fonde sur un système de références, de valeurs dont on décrypte (ou pas) les codes, plus ou moins spontanément et consciemment. La connivence est à l'oeuvre dans les relations entre les parents et l'école, au sein de la classe, dans la communauté éducative, entre celle-ci et l'institution mais aussi avec la société et les représentations de l'école qui y circulent. Elle oeuvre également et surtout dans les objets d'enseignement et les tâches scolaires. Le parti pris du nu-méro est d'interroger les dif-férentes formes de connivence et d'en faire des leviers d'analyse comme d'apprentissage.

empty