La Simarre

  • Pourquoi les chansons que nous aimons nous vont-elles droit au coeur ? Peut-être tout simplement parce que la chanson, comme la musique et la poésie, est un art majeur. Onze artistes d'exception, interprètes de leurs propres textes, tous poètes, tous sensibles à la fragilité de l'âme humaine, sont chroniqués ici sans complaisance : Charles Trénet, Léo Ferré, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Claude Nougaro, Barbara, Alain Souchon, Bernard Lavilliers, Renaud et Anne Sylvestre. Un ouvrage original de référence.

  • De 20 après Jésus-Christ à 2020, Tours a traversé vingt siècles d'histoire. Peu de Tourangeaux savent que la première mention de Caesarodunum, premier nom de notre cité, apparaît sur la copie d'une ancienne carte romaine où fi gurent les routes et les principales villes de l'Empire romain. Au contraire de périodes mieux étudiées comme l'histoire de saint Martin, la Guerre de 1914-1918 et la Seconde Guerre mondiale, cet ouvrage permet de découvrir des épisodes moins connus et des personnages qui ont marqué l'histoire tourangelle voire nationale.
    L'exceptionnel fonds des archives municipales off re quelques clés de compréhension de ce que fut la ville dans le passé et les répercussions locales des grands moments de l'histoire de France comme le massacre des protestants, la Révolution à Tours avec l'aff rontement entre le représentant en mission Tallien et l'« enragé » Senar pendant la Terreur, les passages de Napoléon Ier et de la Grande Armée à Tours, les crues centennales de la Loire, la Guerre de 1870 et l'occupation prussienne de 1871 et bien d'autres événements et personnages. Mais on ne peut pas évoquer l'histoire de Tours sans présenter l'urbanisme et l'importante action de l'intendant du Cluzel au XVIIIe siècle et des maires qui se sont succédés dans la transformation de la ville que nous connaissons et dont l'évolution se poursuit aujourd'hui.
    À la fois chronologique et thématique, cet ouvrage parcourt deux millénaires des grands moments et des personnages de l'histoire de Tours.

  • LES RITA MITSOUKO par Olympia ALBERTI, JULIETTE par Olympia ALBERTI, MIOSSEC par Philippe RICHARD, DOMINIQUE A par Michel TROADEC, LA GRANDE SOPHIE par Valérie LEHOUX, BÉNABAR par Laurent BERTHET, ABD AL MALIK par Valérie LEHOUX, Vincent DELERM par Bertrand DICALE, GRAND CORPS MALADE par Sophie DELASSEIN, Jeanne CHERHAL par Ludovic DORMION, Olivia RUIZ par Laurent BALANDRAS.

  • Cinquante ans de présence sur scène, de 1908 à 1958, une carrière de comédienne, de chanteuse d'opérette, de meneuse de revue mais avant tout de vedette de la chanson : Marie Dubas (1894- 1972), gloire du music-hall du XXe siècle, revit dans cette biographie qui retrace le parcours exceptionnel de la créatrice de chansons inoubliables comme Le Doux caboulot et Mon légionnaire, de l'interprète irrésistiblement drôle ou émouvante de couplets fantaisistes (Pedro, Le Tango stupéfiant) ou mélodramatiques (La Prière de la Charlotte).
    Portrait d'une femme remarquable, farouchement libre et indépendante, dont la vie devint un véritable roman au gré des événements de l'Histoire, ce livre permet de la situer dans l'univers du spectacle qu'elle traversa en haut de l'affiche pendant un demi-siècle ; on y croise ses partenaires, Yvonne Printemps et Sacha Guitry, Raimu, Dranem, Maurice Chevalier et Mistinguett, Michel Simon et Bernard Blier et les hommes qu'elle aima comme le romancier Pierre Benoît.

  • Balzac et le politique

    Collectif

    Balzac est le sismographe d'une époque - la monarchie de juillet - où s'invente la politique moderne. Cet ouvrage montre comment son diagnostic, celui d'un homme d'ordre autant que d'un "révolutionnaire malgré lui" (Hugo), s'incarne et se module au contact de la fiction. La Comédie humaine enregistre une crise de la raison politique - dans des figures, des drames, des idiomes aussi saisissants qu'inventifs. De cette crise sort tout armée, sous la plume de notre "Napoléon des Lettres", une véritable politisation des moeurs en même temps qu'une nouvelle poétique du roman. L'ensemble de ces chapitres s'efforce de faire le tour des textes balzaciens - romans, essais ou correspondances, les plus investis par le discours politique balzacien, comme Le Médecin de campagne ou Le Curé de village, Z. Marcas, Sur Catherine de Médicis, Le Député d'Arcis, L'Envers de l'histoire contemporaine, etc.

  • Balzac géographe pense le territoire.
    Il y mesure les changements de l'Histoire, les transformations économiques, les évolutions sociales. Historien des moeurs, Balzac repère aussi les petits territoires, fabriqués par des castes qui y affirment leur identité en excluant les intrus, occupés, eux, à en contester la clôture. On sait que l'auteur de La Comédie humaine, entre éthologie et sociologie, aime, à comparer les espèces sociales et animales.
    Aussi fallait-il la diversité des spécialistes ici réunis et la multiplication des points de vue pour cerner cette représentation complexe, qui va de la stratégie militaire à celle du boudoir, dans un va-et-vient constant entre espace public et espace privé. Tous les textes de Balzac ou presque, se trouvent convoqués, à commencer par l'Avant-propos, en confrontation avec les discours scientifiques de Cuvier, Geoffroy Saint-Hilaire, Malte-Brun ou Humboldt.
    Presque tous les romans : des Chouans, " scène de la vie militaire ", à La Recherche de l'Absolu et à Séraphita, d'Albert Savarus au Curé de village et au Médecin de campagne, d'Une passion dans le désert à la trilogie provinciale des Célibataires - Pierrette, Le Curé de Tours, La Rabouilleuse. Paris, lieu de pouvoir par excellence, est omniprésent, car cette géographie est politique.

  • Diagonale des heures grises d'une enfance sous l'Occupation à nos jours, le récit de Francesca Solleville est celui d'un voyage aux allures de combat : sa traversée du métier depuis ses débuts dans les cabarets de la légendaire "Rive Gauche".
    Du vinyle des "super 45 tours" au numérique, Francesca Solleville a mis sa voix vibrante de passion et de soleil au service des poètes et d'auteurs eux-mêmes parfois chanteurs Mac Orlan, Aragon, Max Jacob, Antonin Artaud, Ferré, Brel, Brassens, Ferrat, Fanon ou Allain Leprest aujourd'hui. Son répertoire - plus d'une vingtaine d'albums - constitue un arbre à chansons si fourni qu'il faudrait un généalogiste pour en démêler les filiations alors que fleurissent régulièrement de nouvelles branches avec leurs brassées de refrains.

empty