Faton

  • Rembrandt

    Collectif

    Renommé pour sa peinture, Rembrandt (1606-1669) excellait particulièrement dans le domaine de la gravure à l'eau-forte, où il s'est livré à des recherches infinies, variant les effets d'ombre et de lumière, ajoutant ou retranchant des détails, et transformant parfois complètement ses compositions.

  • Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Charles Nègre en 2020, la Ville de Grasse célèbre l'artiste avant-gardiste à travers une riche programmation d'expositions et de conférences. En effet, la Ville de Grasse, lieu de naissance de Charles Nègre, possède un fonds important de ses oeuvres réuni au musée d'Art et d'Histoire de Provence et à la bibliothèque patrimoniale, la villa Saint-Hilaire. Le musée d'Art et d'Histoire de Provence présente une exposition de ses collections d'oeuvres picturales mais aussi d'héliogravures et de photographies enrichies de prêts issus de la bibliothèque patrimoniale.

  • Dans l'esprit des Occidentaux, l'architecture japonisante bâtie en Europe à la fin du XIXe siècle était identique à celle de l'archipel. Mais ces décors monumentaux ou rustiques, présentés dans des paysages exotiques créés de toutes pièces, étaient des architectures mixtes, en partie importées de l'archipel, mais toujours adaptées aux plaisirs des Européens. En effet le succès de ce japonisme architectural n'était autre que la suite de l'engouement qu'avait connu le premier XIXe siècle pour les Folies et les chinoiseries.

  • Les porte-monnaie

    Collectif

    • Faton
    • 21 August 2019

    Cet ouvrage, et l'exposition qui se tient à la Monnaie de Paris, Chic et utile, l'art du porte-monnaie, mettent pour la première fois en lumière un objet qui n'avait presque pas été étudié jusqu'ici.
    Généralement en cuir, plutôt robuste, le porte-monnaie présente une utilité certaine dans les échanges monétaires, mais au-delà de cette fonctionnalité, il peut être considéré comme un objet d'art, ainsi que le montre la collection de plus de deux cents pièces réunie par Henri Joannis-Deberne. Cette collection, qui couvre la période 1830-1930 et dont ce livre présente les plus belles pièces, est à ce jour inédite.
    Durant une centaine d'années, de 1830 à 1914, les porte-monnaie, apparus à l'époque romantique, ont concurrencé la bourse. Si l'on en croit la variété des décors et des matériaux qui les composent, ces petits objets, destinés à contenir quelque menue monnaie, furent d'abord précieux et produits en grande quantité.
    Ils faisaient partie de la panoplie des jolis accessoires que les femmes recevaient en cadeau et rangeaient dans leur sac ou leur poche. On éprouvait de la satisfaction à le sortir, à le regarder et à le montrer car ses décors peints, gravés, émaillés étaient un plaisir pour les yeux.
    Objets du quotidien et indices du statut social, bourses, porte-louis et porte-monnaie permettent d'évoquer la vie mondaine au cours des siècles et plus particulièrement du XIXe siècle et constituent une illustration « du chic parisien ».
    Grâce à la collaboration de plusieurs chercheurs et conservateurs, le portemonnaie sort de son anonymat. Tout est dit sur ses fonctions, ses usages, les matériaux dont il est constitué... Les chapitres sur la tabletterie, l'invention des brevets, l'élégance, le commerce, l'évolution vers le portefeuille en cuir et le sac du soir, montrent la richesse des informations rassemblées.

  • Chypre

    Collectif

    • Faton
    • 25 September 2000
  • LA GASTRONOMIE ROMAINE - LA CUISINE - Les plats types, leurs cuissons, les gouts - Qui cuisine et avec quoi ' - La diétitique romaine - Stocker, conserver, transporter - LE REPAS - La vaisselle au quotidien - Les banquets - Boire en Gaule romaine.

  • Dossier de l'art n 285 - malmaison et ses collections - fevrier 2021 Nouv.

  • LE CORPS ET LAME. LA SCULPTURE EN ITALIE 1460-1520, exposition au Louvre - Lantique ou le modèle absolu - Lart sacré : du discours à lémotion - Une douceur classique entre 2 siècles - Laboutissement : Michel-Ange - Le dessin, les sculpteurs et les peintres.

  • Partir à l'aventure en compagnie des artistes impressionnistes et découvrir en s'amusant leurs belles peintures réalisées au bord de l'eau, dans la campagne, dans les bals et les guinguettes d'autrefois, c'est la promesse de ce nouveau cahier d'activités.
    Monet, Renoir, Sisley, Morisot, Manet, Degas... attendent les enfants avec leurs pinceaux, des jeux et de nombreuses activités.
    Un cahier pour toute la famille avec 35 jeux concoctés par Léonard et son amie la souris Joconde. En bonus, un jeu des 7 familles à détacher.

  • Meubles à secrets

    Collectif

    Meubles à secrets Secrets de meubles Catalogue d'exposition Musée national du château de Malmaison LE LIVRE Cacher, protéger, ranger, tels sont, parmi d'autres, les services qu'un meuble peut rendre. À l'occasion de l'achèvement de la restauration par l'École Boulle d'un secrétaire à secrets de Mathieu-Guillaume Biennais, le Musée national des châteaux de Malmaison et Bois- Préau présente, autour de ce meuble unique, un parcours didactique à travers les salles d'exposition permanente pour découvrir tiroirs et cachettes dissimulés dans les collections du musée et les pièces du château.
    S'il est un meuble des plus appropriés à soustraire aux yeux indiscrets papiers, billets galants ou argent, c'est bien le meuble à la mode dans les demeures du XVIIIe siècle : le secrétaire, dont le nom même indique la principale fonction : tenir au secret.

  • Il y a mille et une façons de découvrir ou de réviser la mythologie grecque. Alors pourquoi ne pas le faire en s'amusant ? Avec ce cahier d'activités, les enfants partent à la rencontre des dieux les plus puissants !

    Laisse-toi séduire par Aphrodite, la déesse de la beauté, en prenant garde aux flèches d'Éros, mesure-toi aux héros et évite de te faire croquer par les monstrueuses créatures.

    Un cahier pour toute la famille avec plus de 30 jeux. En bonus, un labyrinthe et un jeu sur les mythologies du monde à détacher !

  • Au fil des siècles, la littérature gourmande a fait lobjet
    dune très grande attention de la part des amateurs de
    bonne chère mais aussi des bibliophiles et collectionneurs.
    De nombreuses bibliothèques possèdent des fonds,
    souvent régionaux, consacrés à lart culinaire,
    à loenologie et aux arts de la table.
    Pour mettre en valeur lexceptionnelle richesse de la
    production de ce type douvrage, il fallait un événement
    de grande ampleur et, pour lorganiser, une étroite
    collaboration entre différents partenaires de qualité :
    les Bibliothèques-Médiathèques de Metz, les Amis de la
    Reliure dArt ARA France et lassociation
    Bibliothèques Gourmandes.
    Pour accompagner cette exposition, la première
    du genre dune telle importance, nous avons concocté,
    grâce à des ingrédients originaux choisis avec grand
    /> soin, ce catalogue qui présente les 147 reliures des
    108 participants, relieurs professionnels et amateurs,
    français et étrangers, 19 reliures du fonds de la
    Médiathèque du Pontiffroy de Metz, 4 reliures du
    fonds de la Bibliothèque municipale de Dijon.
    Viennent sajouter des livres-objets et des textes
    déminents spécialistes (André-Pierre Syren, Patrick
    Rambourg, Alain Chevrier, Fabienne Huttaux) qui nous
    font découvrir, respectivement, la cuisine lorraine : livres
    et identité ; liconographie dans les ouvrages culinaires :
    des premiers imprimés au XIX
    e
    siècle ; des menus
    poétiques inédits ; le patrimoine écrit de la Maison Veuve
    Clicquot-Ponsardin.
    Un ouvrage « qui viendra enrichir le patrimoine
    littéraire gourmand » selon Jean-Pierre Fournier,
    auteur de la préface et vice-président des Bibliothèques
    Gourmandes.
    Bien plus quun simple catalogue, il est à dévorer avec
    gourmandise, dautant que les relieurs ont fait preuve
    dune créativité débordante de vitalité qui confirme
    que lart de la reliure est en constante évolution, pour
    notre plus grand plaisir.


  • La bibliothèque des Minimes, au couvent de la Trinité des Monts, à Rome, a retrouvé la splendeur originelle de son plafond représentant la gloire de saint François de Paule. Engagée en 2003, la campagne de restauration a fait appel à des techniques de pointe pour rendre à ce chef d'?uvre sa beauté originale. C'est une première étape importante vers l'objectif que les Pieux établissements se sont fixés : rendre ce patrimoine exceptionnel accessible au public. Elle sera suivie par des travaux de restauration des façades de la bibliothèque et la bibliothèque elle-même sera aménagée pour pouvoir accueillir des manifestations.
    L'église de la Trinité-des-Monts (Trinità dei Monti en italien) de Rome, construite au XVIe siècle, est située sur le Pincio et au sommet de l'escalier du même nom dominant la place d?Espagne, possède une façade mondialement connue avec ses deux clochers symétriques datant de 1945.
    Le plafond de la bibliothèque de la Trinité- des-Monts est en orné d'un superbe décor de 260 m2, peint à la détrempe selon la technique du trompe-l'oeil. Il aurait été réalisé par le célèbre peintre jésuite Andrea Pozzo ou par son école, en 1695. Cette fresque représente, la gloire de saint François de Paule, fondateur de l'Ordre des Minimes. A la même époque, Andrea Pozzo, à qui l'on doit notamment, à Rome, la voûte de l'église Saint-Ignace, a réalisé un autre chef d'oeuvre à la Trinité-des-Monts :
    Le décor du réfectoire inspiré par le récit évangélique des Noces de Cana. Cette peinture venait en quelque sorte couronner l'exceptionnelle bibliothèque des Minimes qui, par ses quelque 9 000 ouvrages, était considérée à cette époque comme l'une des plus grandes bibliothèques scientifiques d'Europe.

  • LA NAISSANCES DES PREMIERES ECRITURES - Comment vint à lhomme lidée dinventer lécriture - le déchiffrement du cunéiforme - Les principes des Hiéroglyphes égyptiens - Lécriture de Shang, aux origines de la graphie vhinoise - Le 1er alphabet : le phénicien, une révolution - Aux origines de lalphabet grec - Les peuples préromains et linvention de lalphabet latin - Lécriture sudarabique des anciens royaumes du Yémen - Origines et évolution de lécriture arabe - Le déchiffrement des écritures : principes et étapes.

  • Une exposition événement En septembre 1519 débute le chantier de ce qui deviendra, sous l'impulsion de François Ier, la plus stupéfiante construction de la Renaissance française : le château de Chambord, l'étonnant rêve d'un roi bâtisseur.
    L'exposition « Chambord 1519-2019, l'utopie à l'oeuvre » commémore le 500e anniversaire de la construction du château et livre une vision nouvelle de sa genèse, à la lumière des dernières découvertes. Organisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, placée sous le commissariat de l'architecte Dominique Perrault et du philosophe Roland Schaer, c'est la plus importante exposition jamais réalisée à Chambord. Elle permet de s'interroger sur l'architecture si singulière du château dans le contexte singulier de la Renaissance et sur sa modernité et sa postérité aujourd'hui.

    Un catalogue de référence Le catalogue réunit les contributions des meilleurs spécialistes pour expliquer la genèse de la construction de Chambord. La Renaissance est en France une période d'effervescence tant sur le plan politique - avec le règne de François Ier - qu'intellectuel avec l'émergence de nouvelles préoccupations artistiques et philosophiques. Les préoccupations et espoirs de la Renaissance, la personnalité emblématique de François Ier ainsi que la place de Léonard de Vinci, mort à Amboise quelques mois avant le début de la construction du château, sont étudiés et illustrés par près de 150 oeuvres remarquables provenant des collections de 33 institutions prestigieuses. La présentation de manuscrits enluminés du IXe au XVIe siècle, livres rares, dessins, tableaux, maquettes et objets d'art, parmi lesquels trois feuillets originaux du Codex Atlanticus de Léonard de Vinci, l'Armure aux lions de François Ier ou encore 5 dessins originaux sur vélin exécutés par le célèbre architecte Jacques Androuet du Cerceau, permettent au lecteur de véritablement entrer dans l'architecture du monument et d'en saisir la nouveauté radicale. À cette dimension patrimoniale s'ajoute un pan prospectif totalement inédit : la présentation de 18 projets émanant de laboratoires d'architecture des plus grandes universités internationales répondant au défi de relancer aujourd'hui, 500 ans plus tard, l'utopie architecturale de Chambord.

empty