Editions Namuroises

  • Depuis trois ans, les bénévoles du Collectif Citoyens Solidaires de Namur accompagnent les demandeurs d'asile qui sont accueillis à Belgrade (Namur). Cet ouvrage réunit une vingtaine de récits. Des confidences déposées pour nous aider à mieux comprendre ce que vivent les réfugiés. Au fil des témoignages, le livre aide à comprendre pourquoi certains décident un jour de tout quitter, comment ils arrivent jusqu'ici, à quoi ressemble la vie en centre, ce qu'est la procédure de demande d'asile, ce qui se passe « après »...
    Ce livre, c'est... des faits, des ressentis, des témoignages d'enfants, de jeunes et de moins jeunes, d'hommes et femmes d'origines diverses, de la souffrance, des doutes, mais aussi beaucoup de courage, de détermination, d'espoir...
    Ce livre, c'est aussi... le travail magnifique de plus de 40 bénévoles (illustrateurs, rédactrices, photographes) qui ont mis leur talent au service de ces demandeurs d'asile, réfugiés, migrants...

  • En 1986, le Festival International du Film Francophone est créé pour présenter une sélection de films et démontrer qu'il existe un cinéma de langue française aux quatre coins du monde (Québec, Suisse, Sénégal, Roumanie?...). Publié à l'occasion du 25ème anniversaire du FIFF, cet album photo rassemble les portraits les plus marquants des invités de ces 25 années de cinéma francophone. Un DVD accompagne le livre à la belle reliure cartonnée?: il reprend des extraits filmés et des bandes audio.

  • D'aout 1914 et la mobilisation à octobre 1920 et la Fête des Combattants, les archives photographiques racontent l'histoire de Namur. Le livre, complément à l'exposition qui se tient jusqu'au 11 novembre aux Archives de l'Etat, permet d'en apprendre davantage sur ces clichés de haute valeur historique. Les commentaires des auteurs sont basés sur les recherches dans les archives documentaires, les ouvrages historiques et la presse locale. Derrière les clichés se cachent les visages de photographes namurois amateurs et professionnels.
    Voilà de quoi réjouir assurément tous les amateurs des traces du passé de notre Ville !
    Thèmes développés "Visite du roi de Bavière". Aide à l'enfant sous l'occupation "Démolition de l'hôtel de Ville et projet allemand d'une place d'Armes" "Entrée triomphale du roi Albert ".

  • Dix oeuvres-clés de la littérature belge, de Maeterlinck à Toussaint, passées au crible dans des dossiers pédagogiques clairs et attrayants. Le livre idéal pour partir à la découverte de la littérature belge.

  • La citadelle de Namur est en majorité un monument reconstruit à l'époque hollandaise (1816-1825). Elle méritait une synthèse historique qui n'avait jamais été faite. Après 22 ouvrages traitant d'autres facettes historiques de ce monument ou d'événements militaires namurois, les Amis de la citadelle proposent ici une étude réunissant plans, documents d'archives inédits, photographies et commentaires sur la forteresse et ses transformations, de Wellington jusqu'à Brialmont.
    La description des éléments fortifiés, des bâtiments militaires, des structures défensives est encadrée par une indispensable mise en contexte : contexte géopolitique d'abord, avec le Congrès de Vienne en 1815 et ses conséquences dans la stratégie défensive du royaume des Pays-Bas où Namur s'intègre. Contexte architectural ensuite, avec un coup d'oeil rapide sur les autres places fortes contemporaines en Belgique et sur la théorie fortificative alors en cours en Europe. Contexte plus technique enfin, avec des encadrés sur la géographie, l'heuristique, les techniques de construction, les acteurs de la reconstruction, les garnisons et leur équipement.

  • De 1887 à 1891, la construction de neuf forts bétonnés et cuirassés fait de Namur une place forte moderne, selon les plans du général Alexis Brialmont. Les entrepreneurs font réaliser à cette occasion un reportage photographique exceptionnel, dont ils offrent l'album à Brialmont et à des ministres. Ces photos sont publiées pour la première fois dans leur intégralité, accompagnées d'extraits de la presse locale et précédées de la présentation des chantiers par les ingénieurs, tous textes inédits.

  • L'asbl namuroise Les amis et disciples de François Bovesse possède une belle collection d'oeuvres de Félicien Rops, représentatives du parcours de l'artiste. Elle en a confié le dépôt à la respectable loge La bonne amitié François Bovesse, du Grand Orient de belgique.
    Cette collection, comprenant une cinquantaine d'oeuvres de Rops, est présentée et commentée dans ce catalogue, édité par Louis Awoust, président de l'asbl Les amis et disciples de François Bovesse et directeur général honoraire au ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
    La présentation des oeuvres de l'artiste est préédée d'un petit glossaire de l'estampe, rédigé par Jean-Pierre Babut du Marès, et suivie d'un article de Louis Awoust sur le parcours et l'oeuvre de Rops.

  • Les vingt-deux documents présentés ici sont, à l'exception d'un, dans le domaine privé depuis des décennies. Leur fil conducteur est l'histoire militaire namuroise des quatre derniers siècles.

  • Depuis les Promenades dans Namur de l'archiviste Jules Borgnet, soit depuis cent cinquante ans, l'histoire des enceintes de Namur n'a plus fait l'objet d'une synthèse utilisant des sources nouvelles, belges et étrangères. Au-delà des noms de rues, au-delà des rares éléments disparates qui ont survécu, ces pages racontent et expliquent ce qui a fait de la cité mosane, outre ses châteaux, une place de guerre majeure.

  • L'objectif de ce livre est de fournir une synthèse vulgarisée d'un siège récent dans l'histoire namuroise, mais dont tous les témoins ont maintenant disparu, d'en envisager les aspects militaires et civils, avant, pendant et après. La présentation sommaire des armées belge et allemande fait mieux ressortir la disparité des forces en présence. Il s'agit aussi d'expliquer le développement des mortiers austro-allemands de 305 mm et de 420 mm, le rôle de l'aviation belge et des coloniaux de Chaltin, peu connus. Et, dans le cadre du renouveau de l'historiographie de la première guerre mondiale, d'approcher le contenu du seul quotidien namurois de la guerre, la propagande et les conséquences indirectes comme les témoins matériels que sont les monuments commémoratifs. L'essentiel de la bibliographie existante a été brassé, complété par l'analyse de la presse locale et des cartes postales dont plusieurs dizaines sont inconnues.

  • In mei 2009 begon de Week van de duurzame ruimtelijke ordening, net zoals in 2008, met een tentoonstelling van luchtfoto's op de place d'Armes. Een tweevoudige blik op onze bodem, onze rijkdommen en ons erfgoed. Twee- maal onze manier van wonen en samenleven in vraag stellen. Twee uitnodigingen om de toekomst van Namen in handen te nemen. Vanuit de lucht is Namen nog mooier. Haar natuur, haar gebouwen en haar historisch erfgoed vormen een opmerkelijk gebied dat we moeten beschermen. Ze zijn getuigen van onze geschiedenis en onthullen onze identiteit. Dit boek toont ons de 114 foto's van beide tentoonstellingen aangevuld met toelichtingen en kritische opmerkingen van Naamse experts. Het nodigt alle inwoners uit tot nadenken en tot deelname aan het leven van hun stad, hun gemeente.

  • Namur from the air

    Collectif

    In 2008 and 2009, two exhibitions of aerial photos were held in Namur, showing our landscapes, our resources and our heritage. They were also about housing and the way we live together, inviting us to make the right decisions about the future. From the air, Namur is even prettier. Its natural, housing and historical heritage is remarkable. We have to protect it. It reveals our history and our identity. In this book, you will see the 114 photos of the two exhibitions and comments by experts from Namur. It is a tool to help us develop the participation of its citizens to communal life.

  • Si le XXe siècle est l'une des époques les plus paradoxales de notre Histoire - à la fois générateur du progrès technique qui devait accroître la qualité de vie des hommes et triste berceau de deux guerres mondiales qui n'ont cessé de multi-plier ravages et victimes pendant presque trente ans -, il a produit un nombre considérable de poètes, qui continuent d'intéresser un large public. Au fil des quelque 580 pages qui constituent le présent volume, les auteurs ont tenté de présenter chacun un poète du siècle dernier, en essayant de mettre en évidence les parti-cularités de sa poétique. Ce livre n'est donc pas une anthologie de tombeaux, mais une approche intellectuelle dont le but est d'éclairer une partie de la vie et de l'oeuvre des 32 poètes traités.

  • En mai 2009, la Semaine de l'aménagement durable s'est ouverte, comme en 2008, par une exposition de photos aériennes sur la place d'Armes. Deux regards sur notre sol, nos ressources, nos richesses et notre patrimoine, deux interrogations sur notre manière d'habiter et de vivre ensemble, deux invitations à prendre l'avenir de Namur en main. Vue d'en haut, Namur est encore plus belle. Son patrimoine naturel, bâti et historique en fait un terroir remarquable, qu'il nous faut protéger. Il nous révèle notre histoire et notre identité. Ce livre présente les 114 photos des deux expositions, avec leurs commentaires réalisés par des experts namurois. Il constitue un outil au service de la réflexion et de la participation citoyenne à la vie communale.
    />

  • Si au point de vue de l'histoire militaire, Namur a été en première ligne en 1914, elle n'est en 1815 que très brièvement et indirectement touchée par les suites de la bataille de Waterloo. Les auteurs ont voulu étendre la thématique à toute la période française, élargir les sujets au-delà de l'histoire militaire, et donc réunir Les Amis de la citadelle de Namur et La Société royale Sambre et Meuse. Ces associations sont fortes de spécialistes de l'histoire militaire, de l'histoire judiciaire, de l'histoire du paysage urbain, de l'histoire institutionnelle, d'autres plus concernés directement par la période française.
    Il est question des aspects militaires - fortification, sièges et combats, mais également de la vie militaire par le biais de la prostitution -, de l'urbanisme et de l'architecture, de la représentation écrite et figurée du paysage, des institutions politiques locales et de leur impact sur la société, de la justice dans sa matérialité et des prisons, des occupations russe et prussienne, tous sujets nouvellement traités d'après des sources inédites issues des dépôts d'archives belges et français. Les faisceaux de licteurs de la République et l'aigle de l'Empire sont ainsi en filigrane de l'histoire locale dans les pages de cet ouvrage. En commémoration au sens très large de l'événement d'une portée historique majeure, pour l'Europe mais aussi pour le monde entier, que fut la bataille de Waterloo.

  • Ce numéro de la revue propose trois dossiers de caractère également brûlant.
    Dans le premier, une dizaine de spécialistes européens et américains discutent des ambivalences du développement économique chinois et des scénarios de transformation politique probables de « l'Empire du Milieu ». Se départissant du traditionnel mélange de discours paternaliste en matière de Droits de l'Homme et de cynisme commercial, ils s'attachent à évaluer la réalité et l'ampleur des réformes dans des domaines tels que les droits syndicaux et la liberté d'expression, mais aussi à analyser les contradictions et dangers de la politique économique et commerciale chinoise, ainsi que de ses programmes de lutte contre le changement climatique.
    Comme en contrepoint, le second dossier évoque l'avenir fédéral de l'Europe dans un monde globalisé et le rôle que les Verts pourraient jouer dans la construction d'une telle fédération. Un an après Fukushima, aborder la question nucléaire relevait de la nécessité.
    C'est l'objet du troisième dossier, qui aborde la question sous un angle essentiellement belge : celui de l'emploi dans le secteur nucléaire, des mythes concernant la nécessité de prolonger les centrales, et de l'évolution des prix de l'énergie.

  • A l'occasion du lancement des Rencontres de l'Ecologie Politique et à la suite du n° 8 de la revue Etopia, ce numéro poursuit la réflexion et élargit encore le débat public.

  • Quatre ans après le déclenchement officiel de la crise financière, le premier dossier de la revue approfondit les angles de critiques du système libéral-productiviste actuel, en offrant des contributions de nature politique, économique et épistémologique. Il offre en outre des pistes d'alternatives à la machine économique infernale qui nous gouverne : économie verte, nouvelles réflexion sur la création et la diversité monétaires.
    Alors que les risques démocratiques dont la crise est porteuse se font chaque jour plus manifestes, le second dossier aborde ces « questions démocratiques » par différents cas d'école : les partis pirates, le référendum sur l'indépendance écossaise, le G 1000, la présidentielle française, l'affaire Chichah, etc.

  • Bon nombre de mythes et de légendes sont relatifs aux souterrains, et à ceux de notre citadelle. Et la réalité dépasse le mythe?! On retrouve en effet dans les entrailles de la citadelle les traces de Vauban et de Coehoorn, du maréchal de Boufflers et de Napoléon Bonaparte, mais aussi des innombrables ingénieurs et mineurs qui ont creusé ces galeries, comme des Namurois qui ont tenté d'extraire la houille et des entrepreneurs qui, avec les trams semi-souterrains initient, au début du XXe siècle, un tourisme d'un genre nouveau. C'est en retournant aux sources de première main, archives et plans manuscrits, traités théoriques, journaux et chroniques, que cette histoire inédite a pu être écrite.

  • La signification, la mission et le rôle conférés aux archives ont considérablement évolué, non seulement dans les techniques mises en oeuvre, mais aussi parce que l'information, dans un monde de réseaux, doit être accessible rapidement et pour le plus grand nombre.
    Le treizième numéro de la revue Etopia est consacré à cette question, et plus particulièrement au rôle des archives écologistes en Europe et à l'histoire des mouvements environnementaux.

  • Wallonie et gouvernance. Il faut des réformes très concrètes : des circonscriptions régionale et fédérale uniques, la fin du cumul des mandats communaux, régionaux et fédéraux, une organisation démocratique de la prospective, une fonction publique impartiale.
    Philo de la nature. Notre rapport à la nature est historique et social. Le comprendre permet de ne plus penser l'émancipation humaine comme un arrachement par rapport à un ordre «?naturel?», mais comme un attachement, une complicité à cultiver.

  • Namur capital city

    Collectif

    Walk through the streets of a pleasant town. Discover the richness of its museums and the beauty of its churches. Understand its political role and its economic importance. Enjoy its green and privileged environment. Walk along the river Meuse and on the Citadel. Get to love the town where Félicien Rops, François Bovesse and Benoît Poelvoorde lived. This is what four inhabitants of Namur in love with their town invite you to do.

  • In dit werk willen vier Namenaars U door de stad leiden waar ze zo aan gehecht zijn. Samen met U doorkruisen ze de straten en marktplaatsjes van een stad waar leven en genieten synoniemen zijn. Meteen ook de ideale gelegenheid om de rijkdom van haar musea en de schoonheid van haar kerken te ontdekken. Haar politieke rol en haar economische gewicht te begrijpen. Te genieten van haar groene kader en haar bevoorrechte omgeving. Langs de Maas en op de Citadel te wandelen. Kortom, de liefde ondervinden voor en van de stad van Félicien Rops, François Bovesse en Benoît Poelvoorde.

empty