Editions Du Sous Sol

  • Et si nous oubliions tous nos a priori sur le football ? Et si nous revenions aux sources d'un sport qui, abîmé par le « foot business », reste avant tout une pratique et une passion populaires ?
    En laissant entrer un ballon rond dans son enceinte, le Mucem rend hommage aux peuples et aux civilisations du football ainsi qu'aux pratiques culturelles et sociales qui l'accompagnent, en Méditerranée comme à Marseille.

    Défendue par son effectif de 300 oeuvres, objets, photos et installations, « Nous sommes Foot » met en jeu 11 séquences et, comme les règles sportives l'imposent, se visite en 90 minutes !

  • Parmi les trois livraisons annuelles de L'Entretien, l'une est monographique.
    Un interlocuteur (ou une interlocutrice) est au centre et nous publions les entretiens qu'il (ou elle) nous a donnés, complétés par des documents et des inédits. Les «marges» sont occupées par ceux (et celles) qu'il a choisis pour éclairer sa démarche, affirmer une proximité ou, simplement, un lien d'amitié.
    L'air du temps, largement résumé par le titre d'un essai récent de Guillaume Le Blanc et Fabienne Brugère, La fin de l'hospitalité, l'étranger cessant d'être un hôte pour devenir un ennemi, «un barbare qu'il faut éloigner, repousser, ne plus voir», nous a semblé appeler une relecture urgente de Jacques Derrida, qui n'a cessé de s'interroger, au fil de quelque quatre-vingts livres, sur l'hospitalité et, plus généralement, sur la définition de l'autre.
    La première monographie de L'Entretien lui est donc consacrée. On trouvera dans les pages qui suivent un choix d'entretiens radiophoniques ou télévisuels qu'il nous a accordés à l'occasion de ses publications, malgré, il faut le rappeler, ses réserves à l'égard d'un genre qui conduit à «improviser» là où il faudrait se donner le temps de la réflexion.

  • À propos de John McEnroe, Lillian Ross.
    Cette histoire est-elle vraie?, Matthew Fishbane.
    Chroniques d'un exil parisien, Miguel De Unamuno.
    L'Afronaute zambien, Namwali Serpell.
    Amitié éternelle, Anouck Durand.
    L'Usine à mensonges, Jill Lepore.
    La province du crime, David Grann.
    Le Guerrier de l'enfer, Robert Stone.
    Nina Simone au Liberia, Katherina Grace Thomas.

  • 256 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d'infographies, d'illustrations et de photographies. Un bel objet à mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine. Feuilleton passe en revue le monde.
    Retournez-le dans sa tombe Un éditorial d'outre-tombe, la parole d'un classique marque l'éternel retour de l'actualité.
    Le dossier du Feuilleton Une Afrique enchantée, trois reportages sur le continent Africain, loin du misérabilisme et du paternalisme : des nuits d'Ouagadougou, reportage sur le festival de cinéma FESPACO ; le Congo des années 1950 et les cowboys de Léopoldville ; les grimpeurs du Rwanda.
    De l'âne au coq Les Croque-Fruits par Frédéric Pajak, reportage graphique sur une coopérative exemplaire dans le Marseille des années 1940 ; un portrait de Mike Tyson ; la capitale des hackers en Roumanie, bienvenue dans la nouvelle Transylvanie ;; Philippe Vasset raconte la Red Star ; Hollywood et le LSD.
    Fonds de tiroir Dan Fante dévoile l'envers de la chasse aux sorcières à travers l'histoire de son père, John Fante et les dix de Hollywood.
    Le grand reportage (Bigger Than Life) David Grann raconte une conspiration à plusieurs niveaux, un récit John le Carré «réel», quand la réalité dépasse la fiction. Un reportage de près de 30 pages.
    Les nouvelles du Feuilleton Don Delillo suit La Famélique, nouvelle inédite.
    Julian Barnes pastiche Hemingway dans Hommage à Hemingway.
    Gueuleton Un repas de saison.

  • Pour ce cinquième numéro de L'Entretien, Laure Adler et Alain Veinstein recueillent les mots de Pierre Bergé, du chercheur David Le Breton, de l'artiste et représentant de la Nouvelle figuration espagnole Eduardo Arroyo, du professeur de psychiatrie Marie Rose Moro, de la photographe Françoise Huguier, et de l'écrivain italien Antonio Tabucchi, dont nous publions un entretien posthume inédit.

    Pierre Bergé.
    David Le Breton.
    Antonio Tabucchi.
    Marie Rose Moro.
    Eduardo Arroyo.
    Françoise Huguier.

  • Les hanches de Marilyn Monroe, le décolleté de Jayne Mansfield, les lèvres de Pamela Anderson... Eh bien, non, Playboy, ce n'est pas que ça. Le magazine créé par Hugh Hefner à l'aube des années 1950 est bien plus qu'une simple revue de charme.

    Fer de lance de la révolution sexuelle dans une Amérique traumatisée par le maccarthysme puritain, le magazine se fait le lieu d'expression d'une autre culture, au fil d'entretiens au long cours avec ceux qui ont marqué les décennies suivantes.

    Politique, cinéma, littérature, musique, sport, faits divers : à travers un demi-siècle de rencontres Playboy, c'est un panorama éclairé et décalé que nous vous proposons d'explorer. Avec, en filigrane, les remous des combats des droits civiques, le choc de la guerre du Vietnam, les relents de la guerre froide, l'évolution de la sexualité, la lutte pour l'émancipation des femmes - jusqu'à l'importance de la bière chez Paul Newman.

    Bref, le magazine offre un autre regard, à l'avant-garde des changements sociaux. L'entretien de Donald Trump en 1990 en est l'illustration, et nous rappelle combien la réalité a parfois du retard sur la montre du lapin rose.

  • L'Entretien, une nouvelle collection dédiée à la conversation dirigée par Laure Adler et Alain Veinstein. Trois fois par an, 256 pages d'entretiens où acteurs de la vie culturelle - écrivains, artistes, philosophes, chercheurs - et membres de la société civile se livrent. Maquette sobre, impression en bichromie : la parole est libre, les sujets aussi. Pour le premier numéro, Laure Adler et Alain Veinstein retrouveront le poète Yves Bonnefoy, l'anthropologue Françoise Héritier - le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier et l'écrivain portugais António Lobo Antunes, s'entretiendront avec Jean-Jacques Schuhl, ouvriront les pages à la mère d'un djihadiste, se pencheront sur le travail en chemin de Pierre Bergounioux, et écouteront la voix du regretté Antonio Tabucchi.

  • L'Entretien, depuis son premier numéro, s'efforce d'être ce lieu de la parole, son roman vrai polyphonique et toujours passionnel, quels que soient les domaines traversés : ce numéro 4 en témoigne à son tour en rassemblant un historien, Patrick Boucheron, un metteur en scène, Peter Brook, un écrivain et journaliste, Roberto Saviano, une cinéaste, Claire Denis, un architecte, Renzo Piano, une artiste, Pierrette Bloch, et l'une des grandes figures du Nouveau Roman, Nathalie Sarraute. Sans oublier, comme dans chaque numéro, une actrice ou un acteur de ce qu'il est convenu d'appeler la société civile. Ici, un réfugié guinéen, Thomas Panival Bangoura, qui fait le récit de sa douloureuse expérience.

    La parole est sans aucun doute ce qui fait se rejoindre tous ces mondes a priori séparés. Et c'est encore Yannick Haenel qui nous souffle, en définitive, les mots de notre projet. « Au fond, lit-on dans Tiens ferme ta couronne, il était possible de vivre : avec les récits, avec toutes les histoires contenues à l'intérieur des récits, on avançait mine de rien d'une île à une autre, on faisait se rejoindre le commencement et la fin, on allait mieux. »

  • FEUILLETON DE L'AUTOMNE NUME´RO 11 SPECIAL ÉTATS-UNIS : UNE AUTRE AMÉRIQUE ILLUSTRÉ PAR SIMON ROUSSIN L'Amérique des marges, des laissés-pour-compte, une autre Amérique avec au sommaire :
    Le gang de surfeurs californiens du Coronado High par Joshua Bearman ; l'hippo d'Amérique, l'incroyable histoire d'une bande d'aventuriers qui rêvait d'importer l'hippopotame en Floride ; un portfolio de la Farm Security Administration, sondage photographique de la crise des années 1930 ; un portrait de l'artiste en postier avec Kermit Oliver, postier à Waco au Texas et célèbre designer de la maison Hermès ; une plongée au coeur des sectes avec le reportage de Nathaniel Rich ; Opération Délirium, la terrifiante histoire de la base d'Edgewood ; et le gueuleton US avec les steak de Dean Martin, Frank Sinatra et Ernest Hemingway.

    Une nouvelle inédite de Ken Kesey sur la mort de Neal Cassady

  • 192 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d'infographies, d'illustrations et de photographies. Un bel objet à mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine. Feuilleton passe en revue le monde.

  • 192 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d'infographies, d'illustrations et de photographies.
    Un bel objet a mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine. Feuilleton passe en revue le monde.
    Retournez-le dans sa tombe Un éditorial d'outre-tombe, la parole d'un classique marque l'éternel retour de l'actualité.
    Le dossier du Feuilleton Un grand dossier sur Israël.
    Haaretz, histoire d'un journal, par David Remnik (New Yorker), traduction de Laura Brimo Evin. L'histoire du journal Haaretz se conjugue avec l'histoire de l'Etat d'Israël. Un journal engagé pour un Etat Palestinien et critique virulente de la politique militaire israélienne. Une leçon de journalisme.
    Kafka Connection, par Aharon Appelfed, traduction de Valérie Zenatti. Le récit d'un retour en Mitteleuropa, Kafka et la Shoah en mémoire. Une nouvelle a la frontière de la réflexion littéraire par un auteur qui se définit comme «un écrivain juif qui vit en Israël».
    The Dubaï Job, par Ronen Bergman (gq), traduction d'Hélène Frappat. Retour sur l'opération ratée du Mossad a Dubaï. L'assassinat d'un des leaders du Hamas, Mahmoud Al Mahmoud, opération pied-nickelée de services réputés discrets et efficaces.
    Entretien entre William Irigoyen et un musicien palestinien, en partenariat avec Arte Reportages. Un musicien, ancien lanceur de pierres durant la première Intifada, blessé par un tir de l'armée israélienne, a été, lors de sa convalescence, éveillé a la musique grâce a une ONG. Cela lui a donné envie d'aller plus loin. Il a alors obtenu une bourse pour venir étudier dans un conservatoire régional, où il a reçu la médaille d'or. Depuis, avec son association, il essaie de transmettre le flambeau et détourner les jeunes Palestiniens de la violence. Suivi d'un court texte d'Edgar Keret (Actes Sud) sur le mouvement Occupy Tel Aviv.
    De l'âne au coq Mon Tour de France, par Eric Chauvier. L'auteur d'Anthropologie et du très remarqué Contre Télérama suivra pour Feuilleton le Tour de France 2012, entre souvenirs d'enfance et étude sociologique.
    Cargo Culte, par Sacha Bollet et Benoit Demarle. 1940, en Polynésie, sur l'île de Tanna, désormais Vanuatu, un rite né de la colonisation occidentale. Le culte du Cargo consiste à imiter les opérateurs radios américains et japonais commandant du ravitaillement en espérant déboucher sur les mêmes effets. Les Indigènes, émerveillés par la technologie occidentale, prirent les soldats américains pour des dieux auxquels ils devaient un culte. A leur départ, ils se mirent a construire de faux avions et de fausses pistes d'atterrissage espérant le retour de ces dieux occidentaux. Un culte que l'on peut résumer par la loi de Clarke : «Toute technologie avancée est indiscernable de la magie !» La Folie merveilleuse, par Florian Leu (Reportagen), traduction d'Agathe Bernier-Monod. Depuis un demi-siècle, Justo Gallego Martínez construit une cathédrale de gravats et de ferraille. Dieu sait pourquoi. Quand il a commencé, le mur venait d'être érigé à Berlin et Youri Gagarine contemplait la Terre depuis l'espace.
    Video Games, par Tom Bissell (Guardian). Un auteur reconnu anglais devient accro au jeu gta et y laisse sa carrière et sa santé. Un texte confession sans regret : «Tom Bissel était un jeune auteur acclamé, multi primé. Puis, il commença à jouer au jeu vidéo, Grand Theft Auto. Pendant trois ans, il fut accro à la cocaïne, insomniaque et absolument incapable d'écrire un seul mot. Des regrets ? Absolument aucun !» Fond de tiroir Le Kirghize descend de son cheval, par Ryszard KapuScinski, traduction de Véronique Patte. Un reportage inédit de KapuScinski, père de l'école polonaise du journalisme.
    Portfolio Loving vs Virginia. En 1950, un jeune homme de Central Point, en Virginie, parti écouter un concert de «bluegrass» dans une ferme des environs, ne put détourner son attention d'une jeune fille dans le public. Lui, Richard Loving, était blanc ; elle, Milded Jeter, était noire et cherokee. Dix-sept ans plus tard, l'arrêt de la Cour suprême, «Loving vs Virginia», en leur faveur, mit fin aux lois ségrégationnistes qui interdisaient alors le mariage mixte dans quinze Etats du Sud. Le travail de Grey Villet, instantanés de la vie de famille des Loving, illustre l'histoire d'un arrêt fondamental dans la transformation de la société américaine. Quand la petite histoire rencontre la grande.
    Gueuleton Un repas de saison, l'automne.

  • 256 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d'infographies, d'illustrations et de photographies. Un bel objet à mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine. Feuilleton passe en revue le monde.
    Retournez-le dans sa tombe Un éditorial d'outre-tombe, la parole d'un classique marque l'éternel retour de l'actualité.
    Les dossiers du Feuilleton Un hommage à la presse policière de l'entre-deux-guerres, à Police ou Détective. Un dossier noir avec un "fond de tiroir" de Robert Desnos paru dans Paris Matinal en 1928 sous forme de Feuilleton sur Jacques Vacher, l'éventreur de Paris?; une enquête de Marc Bowden du Vanity Fair sur la disparition mystérieuse d'une femme blonde?; suivi d'une nouvelle "noire" de Dimiter Kenarov parue dans The Believer.
    L'autre dossier s'interroge de manière générale sur la technologie passant d'un essai prémonitoire de Bernard London sur le principe de l'obsolescence programmée des objets, à l'histoire du faux Paris construit en 1918 par l'armée française, au Manuel de Survie publié par le ministère de la défense anglais en cas d'attaque atomique durant la guerre froide, puis à un reportage passionnant sur le jeu vidéo en ligne World Of Warcraft et le goldfarming.
    De l'âne au coq La véritable histoire du tournage de La Splendeur des Amberson par David Kemp?; un portrait de John Cage, compositeur révolutionnaire et inventeur de 4'33" de silence?; "Tue-le", l'invraisemblable histoire d'un torero au Mexique fuyant l'arène?; le récit d'amitié entre Garcia Marquez et son dentiste.
    Les nouvelles du Feuilleton Une nouvelle inédite de Murakami Haruki, entre Edgar Poe et un hommage au jazz américain. Illustrée par l'immense Robert Crumb.
    Gueuleton.
    Un repas de saison.

  • Feuilleton se décline en poche en regroupant par thématique les reportages parus. Un format différent, une identité graphique de couverture dans la lignée de la revue. Pour ce quatrième poche, une anthologie des reportages sous psychotropes. Des enquêtes usant des techniques narratives de la fiction à lire comme de petits romans hallucinogènes qui vous plongeront dans les rangs d'une troupe de soldats américains prêts à droguer ses sénateurs pour obtenir davantage de financements, en pleine séance de psychothérapie sous LSD en compagnie de Cary Grant et du gotha hollywoodien, au Royaume-Uni dans les pas d'un écrivain prisonnier de l'ecstasy, au coeur du plus puissant cartel mexicain, dans un hôpital psychiatrique à la fin des années 1960, avec une bande de surfeurs de la côte Ouest amateurs de zveed, puis sur la base d'Edgewood, dans le Maryland, pendant la guerre froide, où des armes chimiques ont été testées dans le cadre d'un programme élaboré par l'armée américaine.

  • En perspective de Roland Garros (19 mai au 7 juin) et du Tour de France (4 au 26 juillet) un numéro double, balles et maillots jaunes. Au programme, étape par étape : les images du tour oubliées des caméras par Paul Fournel ; les vélodromes parisiens par Bernard Chambaz; portfolio des maillots du Tour de France. Mais aussi, le flash de la Courneuve, club de football américain de la banlieue parisienne ; l'imposteur hongrois du LOSC et une enquête sur l'Automobile Club.

  • Des textes de Alex Ross, Peter Silverton, Alec Wilkinson, David Samuels, Philippe Vasset, Greil Marcus et Susan Orlean.

  • Depuis cinq ans, la revue Feuilleton publie le meilleur du reportage étranger et les éditions du sous-sol, pionnières d'un genre littéraire singulier à la frontière entre fiction et réalité - la narrative nonfiction - offrent un écrin au «journalisme narratif» et une maison à ses auteurs. Plumes historiques et nouvelles voix de la littérature du réel racontent ensemble le roman de la réalité, effrayant, passionnant, nécessaire.À l'occasion des 5 ans de la revue, Feuilleton demande aux grandes voix de la littérature du réel de définir ce genre hybride à la définition fluctuante et qui constitue la littérature de notre temps, la seule à même de saisir peut-être toute la complexité de nos sociétés.À l'instar de Tom Wolfe et de son ouvrage mythique Le Nouveau Journalisme, anthologie et tentative de définition du genre dans les années 1970, ce numéro- manifeste rassemblera textes historiques et réflexions d'auteurs emblématiques de la narrative nonfiction, à travers des essais ou des entretiens. Au sommaire: Tom Wolfe, William Langewiesche, Emmanuel Carrère, David Grann, Florence Aubenas, Hunter S. Thompson, Javier Cercas, David Samuels, Gabriel García Márquez, Maria Sonia Christoff, Roberto Saviano, Ted Conover, Svetlana Aleksievitch, Ryszard Kapuscinski, Philippe Vasset, Bill Buford, Joan Didion, Jean Hatzfeld, Gay Talese, David Dufresne, Jon Lee Anderson, John Jeremiah Sullivan, Ivan Jablonka. Une narration collective à la hauteur de l'enjeu littéraire, car comme l'affirme David Samuels: «Pour créer une narration collective, il faut aller voir, s'entendre raconter les histoires, parler aux gens, à leurs frères et leurs voisins, enregistrer ce qu'on ressent chez eux, comment on se sent en leur présence. Ce sont des problèmes littéraires, de position du narrateur et de caractérisation. Cela demande du travail, du temps, de l'argent, de l'empathie. Cela ne se fait pas en un reportage de dix jours. Et tant que la conversation ne s'adosse pas au texte de quelqu'un qui a fait cet effort physique, on ne peut qu'avoir des opinions à la con.»

  • Une publication inédite en France de Philip Roth ouvre ce vingt-et-unième numéro. Le géant de la littérature nous livre un texte sensible dans lequel ses souvenirs personnels se mêlent à une réflexion sur la littérature et l'identité américaine.

    Au sommaire également de cette livraison d'automne : une nouvelle inédite de Ron Rash, D'Étranges bêtes ; «Disparu au combat» l'incroyable récit d'un soldat américain qui réapparait au Vietnam, cinquante ans après sa disparition ; une enquête sur les coulisses du New York Times par l'incontournable Gay Talese, la redécouverte de classiques : Gabriel García Márquez nous rapporte sa rencontre avec Hemingway. Mary Gaitskill sera également au rendez-vous de ce nouveau numéro - elle signe un article sur Linda Lovelace, la fameuse actrice de Gorge profonde - avec à ses côtés Branca Vianna, une nouvelle plume du reportage brésilien.

    Enfin, Janet Malcolm, auteur du Journaliste et l'Assassin, nous livre un papier sur l'oeuvre de Joseph Mitchell, ce «maître écrivain» comme elle le surnomme et dont l'ouvrage, Le Fond du port, a paru aux Éditions du sous-sol en octobre 2017.

  • 256 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d'infographies, d'illustrations et de photographies. Un bel objet à mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine. Feuilleton passe en revue le monde.

    Retournez-le dans sa tombe Un éditorial d'outre-tombe, la parole d'un classique marque l'éternel retour de l'actualité.

    Les dossiers du Feuilleton Six reportages, deux dossiers. Dans ce numéro, un dossier consacré à l'Amazonie, entre "un diable à 37 000 pieds" reportage de William Langewiesche sur un crash aérien au beau milieu de la forêt vierge, et deux grands cimetières industriels : l'incroyable cité de Ford (portfolio) et le projet Jari. Un dossier consacré à l'Afghanistan, 10 ans après, trois visages d'une même guerre : l'invraisemblable histoire des "Psy des généraux" par Michael Hastings, un récit au coeur de Kandahar par Anne Nivat (Prix Albert Londres en 2000 pour Chiennes de guerre) et la faillite de la Kabul Bank par Dexter Filkins du New Yorker.

    De l'âne au coq D'un côté, Daniel Mendelsohn raconte la bibliothèque du Vatican ; de l'autre Kenneth Slawenski se penche sur l'impact de la Seconde Guerre mondiale sur J.D. Salinger et son personnage légendaire, Holden Caulfield.

    Fonds de tiroir Une enquête exhumée par la rédaction : au sommaire du premier numéro un article prospectif, écrit en 1989 par Michael Lewis, envisage l'impact sur l'économie mondiale d'un séisme majeur au Japon. George Orwell, en 1945, compare prix des livres et prix des cigarettes, un manifeste pour Feuilleton.

    Le grand reportage (Bigger Than Life) Un reportage de près de quarante pages ficelée comme une nouvelle - le pari du Feuilleton : la bande des Panthères roses suivie par David Samuels, l'un des journalistes-vedettes du New Yorker.

    Les nouvelles du Feuilleton Jonathan Franzen décompose, à la manière d'un entomologiste, la décomposition d'un couple entre Paris et New York, et Nicolaï Lilin, auteur d'Urkas, revient sur son expérience de la guerre en Tchétchénie.

    Gueuleton Un repas de saison. Au menu de cet automne, côte de boeuf et cèpes, fougasse et tarte tatin.

  • DOSSIER SCIENCES Un numéro entièrement illustré par Marion Fayolle

empty