Diaphanes

  • Table ronde transdisciplinaire sur l'influence des nouvelles technologies sur les conditions de recherches en biologie.

  • Territoires d'expériences

    Collectif

    • Diaphane
    • 15 October 2013

    Territoires d'expériences est un projet artistique et culturel mené, à l'échelle du département d'Ile-et-Vilaine, à l'initiative de L'aparté, lieu d'art contemporain du pays de Montfort (communauté de communes situées à l'ouest du département) et du Carré d'Art, galerie de photographie du Centre Culturel Pôle Sud de Chartres de Bretagne (commune de Rennes Métropole).
    C'est une expérience exceptionnelle qui a permis de favoriser la rencontre entre des artistes pratiquant la photographie et un territoire. Il en ressort des représentations qui tiennent à la fois de la réalité des espaces explorés que de l'univers esthétique propre à chaque artiste.
    Le parti pris artistique a été de retenir une technique ancienne datant du XlXe siècle, le collodion humide et la prise de vue à l'aide d'une chambre photographique, l'intention étant de faire émerger des représentations à la fois documentaires et artistiques.
    L'originalité du projet s'appuie sur la volonté de favoriser la création dans le département par l'échange durant une année entre les photographes invités. Elle repose également sur dans la dimension internationale de l'évènement par l'invitation faite à un artiste catalan.

  • Une étude collective sur la reconstitution théâtrale de l'assaut du Palais d'hiver par le dramaturge Nikolai Evreinov, à l'occasion du troisième anniversaire de la Révolution d'Octobre. La mise en scène d'un événement fondateur de la révolution soviétique, rejoué par 10 000 personnes, et documenté ici à travers un ensemble de textes, de photographies et de dessins.

  • Au cours des dernières années, les disciplines les plus diverses ont souligné l'importance de la matière dans les relations entre nature et culture. Cette publication se concentre sur ce nouveau phénomène dans le champ de l'art en relation avec les sciences humaines et sociales, rassemblant les contributions du personnel académique et des étudiants du centre cx pour les études interdisciplinaires de l'Académie des Beaux-Arts de Munich.

    Cet ouvrage s'inscrit dans la série de publications du centre cx pour les études interdisciplinaires de l'Académie des Beaux-Arts de Munich.

  • The present of the future

    Collectif

    Cette publication questionne notre relation actuelle à l'avenir et étudie les stratégies et les moyens proposés par les artistes et les chercheurs d'aujourd'hui afin de façonner les nouveaux possibles. Elle comprend les contributions du personnel académique et des étudiants du centre cx pour les études interdisciplinaires de l'Académie des Beaux-Arts de Munich.

    Cet ouvrage s'inscrit dans la série de publications du centre cx pour les études interdisciplinaires de l'Académie des Beaux-Arts de Munich.

  • Renouant avec les grandes commandes institutionnelles, Habitat en Région, collectif pour le logement social, opte ici pour une démarche culturelle qui dépasse le choix d'images illustratives et permet d'ancrer dans le temps ce projet documentaire.
    Fidèle à la tradition de la commande photographique, le collectif TempsMachine témoigne dans ce premier volume, des paysages du logement social dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
    Pour le deuxième volume de cette collection, Nolwenn Brod, Philippe Grollier, Yannick Labrousse, Vincent Leroux et Patrice Normand du collectif Temps Machine ont parcouru la Normandie et le Nord-Pas-de-Calais. Ils apportent, chacun à leur manière, une interprétation de la représentation de l'habitat tout en questionnant le document contemporain dans sa valeur contemplative.

  • Renouant avec les grandes commandes institutionnelles, Habitat en Région, collectif pour le logement social, opte ici pour une démarche culturelle qui dépasse le choix d'images illustratives et permet d'ancrer dans le temps ce projet documentaire.
    Fidèle à la tradition de la commande photographique, le collectif TempsMachine témoigne dans ce premier volume, des paysages du logement social dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
    Conjuguant un regard documentaire et personnel, Nolwenn Brod, Philippe Grollier, Yannick Labrousse, Vincent Leroux et Patrice Normand apportent, chacun à leur manière, une interprétation de la représentation de l'habitat tout en questionnant le document contemporain dans sa valeur contemplative.
    Au sein de cette nouvelle collection DIAPHANE éditions accompagne cette aventure qui tisse des liens étroits entre commande et commanditaire ; objectivité du témoignage et liberté du regard.

  • Rouge micro

    Collectif

    • Diaphane
    • 15 December 2013

    Janvier 2013. Sur une proposition de TempsMachine, les photographes du collectif investissent les locaux de France Culture, situés dans la Maison de la Radio à Paris, pour une carte blanche et une durée de quatre mois. Quatre mois pendant lesquels ils découvrent un lieu, les visages de ceux qui la font, la fabrication d'une couleur sonore, les préparatifs d'une émission. Ils y retournent souvent. Chacun produit lentement des images qui collent à cette station: exigeantes et sensibles.

  • échappées belles 2016

    Collectif

    Cet ouvrage regroupe les travaux des diplomés de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles. Contribuant à la création de nouveaux langages photographiques, les jeunes photographes nous livrent ici des extraits de leurs expérimentations.

    Hélène Bellenger, Numa Benyamer, Alfredo Coloma, Florian Da Silva , Guillaume Delleuse, Lucie Desgigot, Matthieu Frenot, Marion Gristi, Margot Laurens, Vincent Marcq, Barnabé Moinard, Agathe Mouchès, Clémentine Roche, Pauline Rousseau, Éléonore Lubna, Marie Tancré, Pauline Wallerich, Mathilde Zabiegala et Carolina Zaccaro.

  • échappées belles 2017

    Collectif

    Cet ouvrage regroupe les travaux des diplomés de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles. Contribuant à la création de nouveaux langages photographiques, les jeunes photographes nous livrent ici des extraits de leurs expérimentations.

    Vivien Ayroles, Amélie Blanc , Quentin Carrierre, Yannick Délen, Cécilia Galera, Camille Kirnidis, Alexandre Kong.A.Siou, Sarah Kowalczewski, Apolline Lamoril, Lexane Laplace, Florian Maurer, Alice Millet, William Nefussi, Isoline Spote/Danes, Leia Vandooren et Iris Winckler.

  • échappées belles 2015

    Collectif

    Cet ouvrage regroupe les travaux des diplomés de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles. Contribuant à la création de nouveaux langages photographiques, les jeunes photographes nous livrent ici des extraits de leurs expérimentations.

  • La collection de l'artothèque de Vitré contient des oeuvres de grands photographes qui ont influencé plusieurs générations d'artistes. Parmi eux, Lewis Baltz, « le plus grand et le dernier photographe moderne américain » comme l'écrivait le critique d'art Bernard Lamarche-Vadel.
    Quelles répercussions et quels liens ses oeuvres peuvent-elles entretenir aujourd'hui avec des productions d'étudiants en écoles supérieures d'arts ?

    Deborah Greenwood, Elliot Le Nan, Vincent Lorgeré, Maxime Voidy et Quentin Yvelin, étudiants à l'EESAB - site de Lorient, ont dialogué avec les oeuvres de Lewis Baltz, en menant à Vitré un travail de création plastique et photographique.
    Ils ont été accompagnés par Daniel Challe photographe et enseignant à l'École d'art de Lorient.

  • Une étude interdisciplinaire rassemblant des essais critiques et des contributions visuelles visant à repenser l'esthétique environnementale au-delà du concept de paysage.

  • Diaphanes n° 8/9 se penche sur la question de l'authenticité et de l'auteurité.
    Au sommaire de ce numéro double : Tom McCarthy plaide pour l'inauthentique, pour une éthique sans sujets ; Shengze Zhu parle de l'intimité et de la solitude en CHine; Zoran Terzic s'interroge sur la rationalité générique ; Christopher Meerdo confie les archives numériques visuelles de Ben Laden à une intelligence artificielle ; Mohamed Almusibli plonge dans le gouffre de l'origine et du destin ; Kai van Eikels traverse son « moment Eribon » ; A.L. Kennedy dit ce qu'un auteur peut faire...
    Avec un insert de 48 pages intitulé Cent mille mots à la recherche d'un auteur : 50 ans après le questionnement visionnaire de Michel Foucault sur la primauté de la fonction auteur, et face à l'évolution rapide des cultures de l'écriture et de la lecture, des auteurs de renommée internationale sont invités à prendre part à une expérience ludique et productive - écrire un texte à la première personne du singulier, de manière arbitraire mais strictement limitée à 1000 mots. Les textes sont présentés et publiés sans le nom de l'auteur. Qu'ils soient fictifs ou auto-fictifs, ils constituent dans le meilleur sens du terme de la grande littérature sous forme condensée. Avec également une série photographique spécialement conçue par Julian Roeder.

    Conçu dans le cadre du prestigieux programme transversal et pluridisciplinaire de la maison d'édition du même nom, Diaphanes est un magazine trimestriel bilingue (anglais / allemand) consacré à l'art contemporain, au discours critique et à la fiction multilingue. Ouverte à la pluralité des formes de création et de savoir, traitant des tendances actuelles à travers des travaux de recherche et de fiction, la revue mêle l'intérêt esthétique à la rigueur de l'essai dans un profond respect de l'indépendance journalistique et avec un goût certain pour la controverse. Diaphanes souhaite l'émergence de nouvelles politiques du texte et de l'image et contribue au renouvellement des moyens de connaissance critique et esthétique face à une réalité chaque jour plus opaque.

empty