Carlos Moreno

  • Créateur du concept mondialement reconnu de la «?ville du quart d'heure?», Carlos Moreno propose des solutions pour relever le triple défi écologique, économique et social de la ville de demain.

    Chercheur et expert urbain, Carlos Moreno nous interroge sur notre rapport à nos espaces de vie et au temps utile. Dans sa vision d'une ville polycentrique, les six fonctions sociales essentielles - habiter, travailler, s'approvisionner, se soigner, s'éduquer, s'épanouir - doivent être accessibles dans un périmètre de 15 minutes.

    Lanceur d'un débat mondial, indispensable à l'heure de la crise sanitaire planétaire que nous traversons, l'auteur analyse ce complexe et vibrant laboratoire à ciel ouvert qu'est la ville, où s'expriment nos contradictions et s'expérimentent les changements de nos modes de vie. Concentrant la majorité de la population du globe, mais aussi les grands enjeux du développement de l'humanité - culturels, environnementaux, technologiques, ou économiques -, les territoires urbains sont aujourd'hui pris en tenaille par les défis du siècle et doivent se réinventer de toute urgence.

    Proposant un décryptage systémique de la ville, Carlos Moreno évalue les moyens et les champs d'action du bien-vivre et définit les enjeux des mutations accélérées par l'urbanisation et la métropolisation.

  • Pour relever le triple défi écologique, économique et social de la ville de demain, l'urbaniste Carlos Moreno prône le concept de « ville du quart d'heure », dont il est le créateur : pour lui, les 6 fonctions sociales urbaines essentielles - habiter, travailler, s'approvisionner, se soigner, s'éduquer, s'épanouir -, qui nous interrogent sur notre rapport entre espaces de vie et temps utile, ne doivent pas être accessibles en plus de 15 minutes. L'auteur propose ici un décryptage systémique de la ville, évaluant les moyens et les champs d'action du bien-vivre face aux menaces de plus en plus présentes.

  • Depuis une trentaine d'années, les découvertes archéologiques mais aussi le réexamen des données anciennes ont profondément renouvelé notre connaissance de l'Egypte ancienne. Ces avancées permettent aujourd'hui de proposer un récit neuf, dégagé de la routine de l'histoire cyclique où, entre les « empires » forcément fastueux, viennent s'intercaler de sombres « périodes intermédiaires » marquées du sceau de la décadence.

    Les seize chapitres qui composent ce volume évoquent autant de moments de cette longue histoire qui commence à la fin du IVe millénaire av. J.-C. et s'achève avec la conversion des empereurs romains au christianisme. Malgré les transformations écologiques, géostratégiques, sociales et économiques que connut l'Égypte durant ces trois millénaires, ses rois, même ceux qui venaient de Perse, de Macédoine ou de la lointaine Rome, se glissèrent dans un costume politique taillé à la fin du IVe millénaire av. J.-C.

    Le pouvoir pharaonique en fut-il, pour autant, immuable ? Il faut, pour répondre, ne pas se laisser aveugler par les textes et les monuments suscités par les pharaons eux-mêmes : pyramides écrasantes, temples gigantesques, somptueux masques d'or donnent en effet une image pour le moins erronée d'omnipotence. Illusion qui vole en éclats si l'on abandonne le mythe de l'exception égyptienne et que l'on envisage l'histoire politique des monarchies comme participant à celle, plus générale, des mondes anciens.

    Près de trois cents documents iconographiques, une trentaine de cartes illustrent cette histoire de l'Égypte des Pharaons.

  • Créateur du concept mondialement reconnu de la « ville du quart d'heure », Carlos Moreno propose des solutions pour relever le triple défi écologique, économique et social de la ville de demain.

    Chercheur et expert urbain, Carlos Moreno nous interroge sur notre rapport à nos espaces de vie et au temps utile. Dans sa vision d'une ville polycentrique, les six fonctions sociales essentielles - habiter, travailler, s'approvisionner, se soigner, s'éduquer, s'épanouir - doivent être accessibles dans un périmètre de 15 minutes.

    Lanceur d'un débat mondial, indispensable à l'heure de la crise sanitaire planétaire que nous traversons, l'auteur analyse ce complexe et vibrant laboratoire à ciel ouvert qu'est la ville, où s'expriment nos contradictions et s'expérimentent les changements de nos modes de vie. Concentrant la majorité de la population du globe, mais aussi les grands enjeux du développement de l'humanité - culturels, environnementaux, technologiques, ou économiques -, les territoires urbains sont aujourd'hui pris en tenaille par les défis du siècle et doivent se réinventer de toute urgence.

    Proposant un décryptage systémique de la ville, Carlos Moreno évalue les moyens et les champs d'action du bien-vivre et définit les enjeux des mutations accélérées par l'urbanisation et la métropolisation.

  • This volume is the first to present a unified perspective on the control of underactuated mechanical systems. Based on real-time implementation of parameter identification, this book provides a variety of algorithms for the Furuta pendulum and the inertia wheel pendulum, which are two-degrees-of-freedom mechanical systems. Specifically, this work addresses and solves the problem of motion control via trajectory tracking in one joint coordinate while another joint is regulated. Besides, discussions on extensions to higher degrees-of-freedom systems are given. The book, aimed at control engineers as well as graduate students, ranges from the problem of parameter identification of the studied systems to the practical implementation of sophisticated motion control algorithms. Offering real-world solutions to manage the control of underactuated systems, this book provides a concise tutorial on recent breakthroughs in the field, original procedures to achieve bounding of the error trajectories, convergence and gain tuning guidelines.  

  • In the late 19th century, the Progressive Era laid the foundations for "scientific management" of lands and natural resources. Yet scientific management, often lauded in concept, is elusive. Land and resource management occurs in a social, economic, and political context in which different values, priorities, and interests influence goals, funding, and management choices. Complexities and uncertainties abound. At least three decades ago, critics of these decision processes began arguing that the complexities of managing natural systems required an interdisciplinary approach. Most books on scientific and political management of natural resources and lands are either theoretical academic tomes, a compendium of case studies, or handbooks. Despite this vast literature, land managers struggle to effectively restore and sustain lands amid conflict, controversy, and sometimes weak application of science to decisions. Though some notable conservation successes exist, in many places land health continues to deteriorate through mismanagement, neglect, and land transformation for development, agriculture, energy production, and other uses. This book examines decision making processes, the intersection of science and policy, and practical examples of how, where, and why successful conservation, restoration, and land management are occurring.
    The text consists of three sections- Science, Technology, and Engineering; Politics and Policy; and People and Action. The Introduction lays out the premise of the book (harmonizing science, politics, and people to take action to restore and sustains lands given the complications of governance and climate change) and puts each chapter in context. The Synthesis is the linchpin chapter. It synthesizes the concepts put forth in each chapter into a plan of action to restore and sustain lands. It makes recommendations how this plan can be tested through action research. The plan will be dynamic; that is it will be designed to adapt to changing circumstances so that action can be taken quickly.

empty