Ariane De Palacio

  • Les grands enjeux contemporains de l'eau s'articulent tous autour d'une relation à la fois politique, sociale et culturelle, qui unit les sociétés et une ressource particulière, spécifique et essentielle - l'eau. Les problématiques complexes qui en résultent sont présentes à toutes les échelles  : depuis le local jusqu'au global et dans l'ensemble des domaines et des aspects d'une société. Cette capacité de l'eau à exprimer les dynamiques et les enjeux d'une société en fait ainsi un objet d'étude particulièrement décisif. Dans cette perspective, Ariane de Palacio et Frédéric Lasserre ont construit cet ouvrage autour de six des principaux défis qui se dégagent pour la ressource en eau en ce début de XXIe siècle et qui font écho à d'autres dynamiques et enjeux plus larges, qui concernent toutes les sociétés humaines à toutes les échelles d'espace et de temps. Dans ce deuxième tome, ils étudient trois défis majeurs  : d'abord, celui des mécanismes de gouvernance et de la formation des dynamiques de conflit et de coopération, qui s'articulent autour de la ressource en eau  ; ensuite, celui qui s'attache aux statuts juridique de l'eau, à géométrie variable et sources de conflits  ; enfin, celui de l'impact des changements climatiques sur les ressources en eau, notre manière de les percevoir et de les gérer, ainsi que l'urgence d'adopter un mode de relation responsable, durable et résilient avec cette ressource essentielle. Présentation des auteurs Ariane de Palacio est titulaire d'un doctorat en géographie (2015) de l'Université de Laval (Québec) portant sur la gestion par bassin versant du fleuve Usumacinta (Mexique-Guatemala). Elle a publié des articles scientifiques sur les questions de géopolitique de l'eau et des barrages, et sur la viticulture chilienne. Frédéric Lasserre est titulaire d'une maîtrise de Commerce (ESC Lyon), d'un MBA (York U.), d'un DEA de Géopolitique (U. Paris VIII) et d'un doctorat de géographie (U.  Saint-Étienne). Il a travaillé comme consultant à l'Observatoire Européen de Géopolitique sur les transformations politiques et économiques de l'Europe Centrale et Orientale après la chute du mur de Berlin, puis comme conseiller en affaires internationales au ministère québécois de l'Industrie et du Commerce, puis au sein d'Investissement Québec. Il est professeur depuis 2001 au département de géographie de l'Université Laval (Québec), et chercheur à l'Institut québécois des Hautes études internationales (HEI) ainsi qu'à l'Institut Hydro-Québec en Environnement, Développement et Société (IEDS). Il est également directeur de projets au sein du réseau de recherche ArcticNet, et chercheur associé à la Chaire Raoul Dandurand en Études stratégiques et diplomatiques (Université du Québec à Montréal). Il a mené de nombreuses recherches dans le domaine de la gestion de l'eau et au sujet de l'Arctique.

  • Les grands enjeux contemporains de l'eau s'articulent tous autour d'une relation à la fois politique, sociale et culturelle, qui unit les sociétés et une ressource particulière, spécifique et essentielle - l'eau. Les problématiques complexes qui en résultent sont présentes à toutes les échelles  : depuis le local jusqu'au global et dans l'ensemble des domaines et des aspects d'une société. Cette capacité de l'eau à exprimer les dynamiques et les enjeux d'une société en fait ainsi un objet d'étude particulièrement décisif. Dans cette perspective, Ariane de Palacio et Frédéric Lasserre ont construit cet ouvrage autour de six des principaux défis qui se dégagent pour la ressource en eau en ce début de XXIe siècle et qui font écho à d'autres dynamiques et enjeux plus larges, qui concernent toutes les sociétés humaines à toutes les échelles d'espace et de temps. Dans ce premier tome, ils examinent trois enjeux principaux  : d'abord, celui de l'eau agricole, qui doit assurer la séurité alimentaire d'une population mondiale en pleine explosion démographique  ; ensuite, celui de l'eau dans les villes, une réalité très complexe et qui devient cruciale dans un contexte de croissance urbaine sans précédent à travers le Monde  ; enfin, celui du rôle essentiel de l'eau dans la santé humaine et environnementale, un enjeu crucial du développement durable. Présentation des auteurs Ariane de Palacio est titulaire d'un doctorat en géographie (2015) de l'Université de Laval (Québec) portant sur la gestion par bassin versant du fleuve Usumacinta (Mexique-Guatemala). Elle a publié des articles scientifiques sur les questions de géopolitique de l'eau et des barrages, et sur la viticulture chilienne. Frédéric Lasserre est titulaire d'une maîtrise de Commerce (ESC Lyon), d'un MBA (York U.), d'un DEA de Géopolitique (U. Paris VIII) et d'un doctorat de géographie (U.  Saint-Étienne). Il a travaillé comme consultant à l'Observatoire Européen de Géopolitique sur les transformations politiques et économiques de l'Europe Centrale et Orientale après la chute du mur de Berlin, puis comme conseiller en affaires internationales au ministère québécois de l'Industrie et du Commerce, puis au sein d'Investissement Québec. Il est professeur depuis 2001 au département de géographie de l'Université Laval (Québec), et chercheur à l'Institut québécois des Hautes études internationales (HEI) ainsi qu'à l'Institut Hydro-Québec en Environnement, Développement et Société (IEDS). Il est également directeur de projets au sein du réseau de recherche ArcticNet, et chercheur associé à la Chaire Raoul Dandurand en Études stratégiques et diplomatiques (Université du Québec à Montréal). Il a mené de nombreuses recherches dans le domaine de la gestion de l'eau et au sujet de l'Arctique.

  • Ce numéro est une exploration de genres ou de formations instrumentales qui persistent jusqu'à l'époque actuelle, malgré toutes les critiques qu'une certaine esthétique moderniste a pu diriger à leur encontre. Le point de départ de ce numéro : commémorer les 25 ans du Nouvel ensemble moderne (NEM), dirigé par Lorraine Vaillancourt. Circuit offre ainsi à ses lecteurs une entrevue avec la directrice, une visite guidée dans les archives de l'ensemble ainsi qu'une discographie commentée. À lire aussi, des articles portant sur le concerto (John Rea) et le quatuor à corde (Clemens Merkel), ainsi qu'une enquête sondant l'opinion de sept acteurs du milieu musical montréalais sur leur rapport aux géométries durables.

  • Les grands enjeux contemporains de l'eau s'articulent tous autour d'une relation à la fois politique, sociale et culturelle, qui unit les sociétés et une ressource particulière, spécifique et essentielle l'eau. Les problématiques complexes qui en résultent sont présentes à toutes les échelles : depuis le local jusqu'au global et dans l'ensemble des domaines et des aspects d'une société. Cette capacité de l'eau à exprimer les dynamiques et les enjeux d'une société en fait ainsi un objet d'étude particulièrement décisif. Dans cette perspective, Ariane de Palacio et Frédéric Lasserre ont construit cet ouvrage autour de six des principaux défis qui se dégagent pour la ressource en eau en ce début de XXIe siècle et qui font écho à d'autres dynamiques et enjeux plus larges, qui concernent toutes les sociétés humaines à toutes les échelles d'espace et de temps. Dans ce premier tome, ils examinent trois enjeux principaux : d'abord, celui de l'eau agricole, qui doit assurer la sécurité alimentaire d'une population mondiale en pleine explosion démographique ; ensuite, celui de l'eau dans les villes, une réalité très complexe et qui devient cruciale dans un contexte de croissance urbaine sans précédent à travers le Monde ; enfin, celui du rôle essentiel de l'eau dans la santé humaine et environnementale, un enjeu crucial du développement durable.

  • Les grands enjeux contemporains de l'eau s'articulent tous autour d'une relation à la fois politique, sociale et culturelle, qui unit les sociétés et une ressource particulière, spécifique et essentielle l'eau. Les problématiques complexes qui en résultent sont présentes à toutes les échelles : depuis le local jusqu'au global et dans l'ensemble des domaines et des aspects d'une société. Cette capacité de l'eau à exprimer les dynamiques et les enjeux d'une société en fait ainsi un objet d'étude particulièrement décisif. Dans cette perspective, Ariane de Palacio et Frédéric Lasserre ont construit cet ouvrage autour de six des principaux défis qui se dégagent pour la ressource en eau en ce début de XXIe siècle et qui font écho à d'autres dynamiques et enjeux plus larges, qui concernent toutes les sociétés humaines à toutes les échelles d'espace et de temps. Dans ce deuxième tome, ils étudient trois défis majeurs : d'abord, celui des mécanismes de gouvernance et de la formation des dynamiques de conflit et de coopération, qui s'articulent autour de la ressource en eau ; ensuite, celui qui s'attache aux statuts juridique de l'eau, à géométrie variable et sources de conflits ; enfin, celui de l'impact des changements climatiques sur les ressources en eau, notre manière de les percevoir et de les gérer, ainsi que l'urgence d'adopter un mode de relation responsable, durable et résilient avec cette ressource essentielle.

empty