Araceli Turmo

  • Des travaux dirigés pour comprendre et approfondir son cours de Droit de l'Union européenne : une méthode pour chaque matière et pour chaque type d'exercice, des exercices d'application corrigés et détaillés, accompagnés des notions essentielles du cours.

  • Le développement de l'économie de plateforme et des diverses formes que prend l'économie collaborative a bouleversé de nombreux secteurs de l'économie de l'Union européenne. Les particularités de ces phénomènes nouveaux ont rendu leur appréhension difficile pour les juridictions et ont conduit à des tentatives de réaction législative et réglementaire dans tous les États membres ainsi qu'au niveau européen. Les réactions n'ont toutefois été ni identiques ni coordonnées.
    Ce sujet justifiait un examen de droit comparé, mettant en perspective les points de vue de différentes disciplines juridiques mais aussi de différentes traditions juridiques nationales ainsi que du droit européen. Ce fut l'objet d'une journée internationale de jeunes chercheurs, organisée le 17 janvier 2018 à l'université Paris II Panthéon-Assas par Araceli Turmo et Max Baumgart. Cet ouvrage regroupe des contributions fondées sur les travaux présentés lors de cette journée.

    Araceli Turmo est maître de conférences à l'université de Nantes. Le co-organisateur de la journée d'étude.
    Max Baumgart, est docteur en droit.
    L'ouvrage rassemble les contributions de : Max Baumgart et Martin Böttcher, Julie Charpenet, Barbara Gomes, Ljupco Grozdanovski, Mathieu Le Soudéer, Chloé Leduque, Griselda Qosja, Perrine Simon.

  • L'é´laboration d'une politique europé´enne en matiè`re pé´nale se manifeste aujourd'hui non seulement par l'adoption d'instruments d'harmonisation mais aussi par la mise en place d'instruments permettant une coopé´ration opé´rationnelle entre autorité´s nationales compé´tentes, et entre elles et des acteurs européens. Ce volet opérationnel apparaît comme le pendant nécessaire de l'é´tablissement de normes communes afin de faciliter leur mise en oeuvre, mais aussi parfois comme un palliatif ou un préalable face à` certaines réticences persistantes des États membres à` l'é´tablissement d'un socle commun de rè`gles maté´rielles ou procé´durales.
    Les institutions de l'Union soulignent avec de plus en plus d'insistance la né´cessité´ d'un renforcement de ce volet opé´rationnel.

    L'ambition de cet ouvrage est de prendre la mesure de l'effectivité des instruments existants dans les aspects opérationnels du droit pénal de l'Union européenne et de s'interroger sur les enjeux des réformes en cours. Les premières contributions s'interrogent sur les progrès réalisés dans la coopération opérationnelle et sur les interactions des différents acteurs qui y participent. Une deuxième série de contributions permet de réfléchir à deux aspects centraux des réflexions actuelles concernant la coopération opérationnelle : la création du Parquet européen et l'évolution rapide du cadre juridique concernant les échanges d'information.

empty