Antònio José Forte

  • C'était l'époque où les généraux parlaient : on voyait passer des bicyclettes traînant des chevelures et juste après l'armistice, il y eut le suicide en masse des orphelins du Soldat inconnu.
    Des choses apparaissaient et disparaissaient. De temps en temps apparaissait le garçon du trapèze volant, aux heures creuses, disparaissait entre les draps une grande guerre au corps-à-corps. Ce fut
    plus ou moins à ce moment-là que la découverte par les astronomes d'une chaussure sur l'aurore boréale provoqua dans le pays des discussions tout à fait savantes, que mirent à profit les
    fabricants de chaussures pour lancer sur le marché un nouveau modèle de patriote : le Patriote pneumatique. Il fonctionnait ainsi...

empty