Agnès Alexandre-Collier

  • Le parti conservateur peut-il gagner les élections après treize ans de gouvernement travailliste ? Loin des idées reçues, les Tories s'efforcent de s'affranchir de l'héritage thatchérien pour revenir aux sources d'un conservatisme paternaliste dont le leader, David Cameron, se présente comme l'héritier. Le défi est de taille : les clivages internes du parti pèsent lourd sur son offre politique. Elu en 2005 à la tête du parti, Cameron se fait le thérapeute inattendu d'une ' société brisée '. Ce discours nouveau s'appuie sur l'apologie du local et la redécouverte des liens communautaires après le règne de l'individualisme. Sa défense de l'environnement et sa prise en compte des femmes et des minorités ethniques ne manquent pas de surprendre aussi. Mais l'ancrage des traditions, nourri par un euroscepticisme galopant et un discours persistant de morale, d'ordre et d'autorité, brouille le message de Cameron, davantage patricien que son image dynamique ne le suggère, et remet en question la ' modernisation ' sur laquelle il fonde sa victoire.

  • Critiquée par les uns comme le bastion de l'« euroscepticisme », encensée par les autres comme le temple de la souveraineté nationale, la Grande-Bretagne a toujours entretenu avec l'Europe des relations complexes et controversées. Mais, trente ans après son adhésion à l'Union européenne, ce pays est-il encore réellement ce mauvais élève, insulaire et revêche, tant décrié par ses partenaires « continentaux » ? À l'heure où la Grande-Bretagne hésite encore à adopter l'euro, cet ouvrage montre comment la question de l'Europe, marginale au départ, a mis en péril et continue d'ébranler l'unité nationale et la stabilité politique du pays.

  • Comment expliquer la réussite des droites modérées en Europe ? Qu'est-ce qu'être de droite ? Quels sont les comportements, les valeurs, les idées de cet électorat fluctuant, à l'échelle européenne ? Les militants des partis de droite peuvent-ils se définir en quelques caractéristiques, au-delà des spécificités nationales ? Leurs dirigeants ont-ils le même programme et la même pratique du pouvoir oeC'est l'objectif de ce livre que de répondre à ces questions très actuelles, en tentant, pour la première fois, une approche comparative et synthétique de toutes les droites européennes, conservatrices, libérales et démocrates-chrétiennes.Agnès Alexandre-Collier est maître de conférences en Civilisation britannique à l'université de Franche-Comté.Xavier Jardin est enseignant en Science politique et en Histoire contemporaine à l'université catholique d'Angers et à l'IEP de Paris.Préface de Pascal Perrineau.
    La nature des droites. L'essence de la droite. Les trois droites européennes. Les configurations multiples des droites européennes. La diversité des droites en Europe. La mosaïque des positions idéologiques. Des formes organisationnelles diverses. Une réussite électorale variée. Êtres de droite. Les systèmes de valeurs des électeurs de droite. Le profil sociologique des électeurs de droite. Les droites entre crise et adaptation. Les droites face à des sociétés en profonde mutation. Les droites face à la concurrence des extrêmes droites. L'adaptation organisationnelle et idéologique. Les droites au pouvoir. Le libéralisme au pouvoir : réalités et limites. Retour à l'ordre et à l'autorité ? Les droites modérées face à L'Europe. L'empreinte historique des droites modérées sur la construction européenne. Les formes actuelles de l'engagement pro-européen. Euroscepticisme et souverainisme. Dilemmes et mutations du Parti Populaire européen.

  • Ce manuel offre aux étudiants Let M une synthèse efficace et structurée des partis politiques au Royaume-Uni. Il analyse les récents changements politiques, avec la modernisation des deux grands partis majoritaires (travaillistes et conservateurs) et l'ascension des Libéraux-Démocrates mais, aussi, la montée en puissance des petits partis (verts et populistes) et leur implication au sein des élections régionales mais également au Parlement européen.

empty