Politique française

  • Macron par l'intelligence artificielle ; ses discours décryptés par la machine Nouv.

    Le mystère Macron est un mystère du verbe.
    Ce n'est pas la politique de Macron qui intrigue puisqu'elle est relativement convenue dans l'espace européen au début du XXIème siècle, mais ses mots et son discours. Le postulat de cet ouvrage est que la compréhension du macronisme passe par l'étude critique du corpus des prises de position d'Emmanuel Macron. 1000 discours ont été rassemblés (De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande) pour servir de comparaison avec les 100 plus grands discours de Macron. Et l'Intelligence artificielle a appris les tournures et les mots favoris, les propositions originales ou celles au contraire reprises, les emprunts sinon les plagiats, les références revendiquées ou les idéologies cachées, les tics de langage...

  • Jupiter et Mercure : le pouvoir présidentiel face à la presse Nouv.

    Au moment de son élection, Emmanuel Macron a été présenté comme l'homme d'un « nouveau monde » qui devait remplacer les pratiques anciennes. Mais, du point de vue de ses rapports avec la presse, c'est au contraire avec un très ancien monde que ce jeune président a d'emblée voulu renouer. Il apparaît en effet comme l'héritier assumé des monarques républicains qui l'ont précédé, au point que le terme « Jupiter » lui-même est emprunté au double septennat de François Mitterrand.
    Après un quinquennat Hollande marqué par des échanges incessants avec les journalistes, la « saine distance » voulue par Emmanuel Macron a dans un premier temps été bien accueillie. Mais cette attitude s'est très vite transformée en mépris et elle a conduit le Président à des erreurs, tel son comportement impérieux au moment de l'affaire Benalla. Son cas est loin de constituer une exception, puisque la logique même des institutions de la Ve République se prête à des rapports tendus entre le chef de l'État et la presse : du général de Gaulle à François Hollande, tous les prédécesseurs d'Emmanuel Macron ont ainsi été tentés, un jour ou l'autre, de mettre les journalistes au pas.
    Le risque est cependant réel, lorsque Jupiter cherche à imposer ses vues à Mercure, de saper les fondements de sa propre légitimité. Conscient sans doute de ce péril, et comme l'ont fait ses devanciers les plus habiles, le Président a consenti à de réelles inflexions après les épreuves qui ont marqué le début de son mandat. Mais, comme le montre cet essai, son attitude envers la presse n'a changé qu'en surface : même s'il a renoncé à employer ce mot, Emmanuel Macron restera sans doute jusqu'au bout un président « jupitérien ».

  • Emmanuel Macron : vérités et légendes Nouv.

    L'ovni du « nouveau monde » Macron a-t-il réussi son pari ? Est-il un réformateur authentique ? Un écologiste d'opportunité ? S'est-il mis à dos élus et syndicats ? Les « gilets jaunes » l'ont-ils changé ? Sa politique étrangère est-elle différente ? Est-il responsable de l'ampleur prise par l' « affaire Benalla » ? Brigitte Macron est-elle sa première conseillère ? Son talon d'Achille est-il sa fidélité à ses équipes ? Entretient-il une relation de confiance avec ses premiers ministres ? Méprise-t-il la presse ? Derrière la fonction, qui est l'homme : un caméléon arrogant, un volontariste empressé ? Telles sont les questions auxquelles répond ce Macron.

  • Pouvoir vivre en Ile-de-France Nouv.

    La région Ile-de-France est à la fois la plus riche de notre pays... et la plus inégalitaire. Les écarts entre les plus aisés et les plus pauvres, entre les banlieues populaires et les centres d'affaires et de tourisme, y sont colossaux. Malgré son effervescence, son patrimoine et sa créativité, chaque jour davantage de ses habitants rêvent de la quitter pour fuir la vie chère, le stress, les pollutions. Ces inégalités sociales et territoriales ne sont pas une fatalité : elles sont le résultat de choix politiques axés sur la compétitivité, l'attractivité, la concurrence. Car avec ses 5 milliards d'euros de budget et son pouvoir d'impulsion, la région Ile-de-France a les moyens d'améliorer le quotidien de sa population.

    Clémentine Autain propose d'abord de dégager un horizon assombri par les crises en créant un choc de solidarité. Puis d'engager un changement profond de modèle de développement qui devra être guidé par trois exigences : l'égalité sociale et territoriale, la bifurcation écologique, l'ambition éducative et culturelle. Grâce au partage des richesses et des ressources, à la mise en commun des savoirs et des pouvoirs, l'Ile-de-France peut changer de trajectoire pour devenir plus respirable et épanouissante.

    La députée de Seine-Saint-Denis indique un cap nouveau et ambitieux pour, dès demain, mieux vivre en Ile-de-France.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parler aujourd'hui d'écologie au singulier n'a guère de sens tant les mouvements qui s'en réclament sont multiples et opposés entre eux. De fait, l'écologie se divise désormais en sept grands courants : les "effondristes", qui tiennent la catastrophe pour inévitable ; les alarmistes révolutionnaires, héritiers de la critique marxienne du capitalisme, qui plaident pour la décroissance, comme les écoféministes, les décoloniaux et les véganes, qui considèrent la lutte pour l'environnement comme indissociable de celle pour le droit des femmes, des colonisés et des animaux ; les réformistes, qui pensent au contraire que la solution se situe dans la croissance verte et le développement durable.
    Viennent enfin les partisans de "l'écomodernisme" et de l'économie circulaire que je défends ici. Ces différentes composantes s'accordent sans doute sur le fait que la planète va mal, mais leur opposition n'en reste pas moins parfois radicale, les effondristes et les révolutionnaires tenant notamment la croissance verte et le développement durable pour des impostures. C'est à analyser les idées, les convictions et les propositions qui les animent que ce livre est consacré, mais aussi à proposer une alternative écomoderniste à l'écologie punitive, une vision du monde qui esquisse enfin un grand dessein enthousiasmant pour une humanité réconciliée avec elle-même comme avec sa planète.

  • Francois Mitterrand, de l'intime au politique Nouv.

    Cette biographie renommée de François Mitterrand éclaire son exceptionnel parcours par de nombreuses archives, tant françaises qu'étrangères, des témoignages inédits, jusqu'à ses successeurs, et plusieurs correspondances privées ignorées. Éric Roussel montre notamment comment les épreuves de la guerre et une déception sentimentale dévastatrice ont façonné le caractère du futur président de la République, le préparant ainsi à son incroyable destin. Il parvient à jeter un jour nouveau sur l'ensemble de la carrière du "sphinx", plaçant au centre l'intime avant la politique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'homme qui écrit ce livre n'est pas celui dont les Français croient tout connaître. Encore aujourd'hui, il suscite les moqueries, l'hostilité, rarement l'indifférence. Trop européen et libéral pour une gauche frondeuse ne se reconnaissant plus dans la social-démocratie ; trop laïque au goût des communautaristes ; trop social pour une République en marche qui découvre - jamais trop tard - le peuple en gilets jaunes... Mais Manuel Valls est un homme surprenant, qui dissimule, sous une raideur dont il ne s'est jamais départi, une profondeur et une culture inattendues.
    Aujourd'hui apaisé, il se livre avec sincérité. Images de jeunesse, entre son père, peintre, sa mère et sa soeur, dans le petit appartement du Marais. Combats politiques : de Michel Rocard à Emmanuel Macron, engagé à sa seule cause ; du quinquennat Hollande, qu'il observe avec lucidité, au combat sans fin contre Dieudonné et Soral ; sans oublier des pages engagées sur les Badinter, Eric Zemmour ou l'affaire Traoré.
    L'homme nous raconte aussi ses passions : la peinture, la musique et la scène, de Vianney débutant à Blanche Gardin risquant tout ; la littérature, dont il est fou, de Jules Verne à Camus , et en passant par Pagnol ; le football, bien sûr, depuis Battiston et Rocheteau.
    Manuel Valls regarde, s'interroge, découvre, et sa double nationalité lui donne sur la France un regard particulier : à la fois jacobine et girondine, laïque et chrétienne. Intenable, politique, merveilleux, ce pays tant aimé.

  • Carnets inédits

    Jacques Julliard

    Depuis près de quarante ans, Jacques Julliard consigne dans ses carnets réflexions, notes de lecture, portraits et récits de rencontres. Les observations d'un homme qui s'engagea très tôt dans le sillage des valeurs d'un socialisme puisant dans les racines profondes du catholicisme social. Dans ce document intellectuel et politique de premier ordre, il évoque ses échanges avec, entre autres, les présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, sur un registre ni courtisan ni opposant, animé par une liberté d'esprit et d'expression qui lui vaut le respect de tous au-delà de ses options personnelles. Au tournant du siècle, Jacques Julliard voit ses inquiétudes se vérifier quant au devenir du socialisme : le PS perd de plus en plus son âme. Il détecte tous les signes de ce déclin et les analyse avec une lucidité clinique, à la mesure de la déception éprouvée. Il rappelle alors, en puissant écho à Péguy, la nécessité de faire entendre une voix dissidente quand il s'agit de rester fidèle à la vérité et à son idéal. La perte du paramètre religieux dans la société française l'amène à s'interroger, après Benjamin Constant et Tocqueville : une société sans religion, au sens traditionnel du terme, n'est-elle pas guettée par une religion temporelle imposée, c'est-à-dire par le totalitarisme ? Toutes les dérives de la société française, qu'il recense sans indulgence, menacent d'aller dans ce sens : l'éclipse des grands hommes, des écrivains indiscutables, des esprits supérieurs, même si on ne partage pas leurs vues ; l'éclatement d'un pays qui tend à devenir une mosaïque de communautés distinctes, sans que qu'une gauche qui se dit républicaine s'en insurge ; la dépendance des gouvernants envers l'opinion publique ; la destruction de l'École, instrument capital de l'intégration sociale et ethnique, par les « malfaiteurs de la pédagogie ». La crise des gilets jaunes, les soulèvements contre la réforme des retraites, la crise du coronavirus : autant de signes qu'une société n'ayant plus pour but que la conservation individuelle de chacun de ses membres se nie en tant que telle. Jacques Julliard appelle, en homme libre, à une forme de patriotisme de base, une union des citoyens autour des valeurs essentielles de la nation, expression de la volonté commune.

  • «L'islamisme, L'islamisme, L'islamisme, L'islamisme, L'islamisme, L'islamisme, l'idéologie l'idéologie l'idéologie l'idéologie la plus puissante puissantepuissantepuissante àl'oeuvre l'oeuvre l'oeuvre dans dans le monde contemporain, contemporain, contemporain,contemporain, aprivé privé l'Islam l'Islam l'Islam de parole, parole, parole,manipulant manipulant manipulantmanipulantmanipulantla religion, religion, pour s'insinuer s'insinuer s'insinuer s'insinuer pleinement pleinement pleinement dans dans la sociétésociété société française, française,française, française, française,française,pour la combattre combattre combattre et finalement finalement s'en s'en s'en séparerséparer séparer .VoiciVoici Voicicomment comment des millions millions de musulmansmusulmans musulmans musulmans se trouvent trouvent trouvent pris en otage otageparparparles lesmilitants militants politiques politiquesislamistes islamistes islamistes islamistes .VoiciVoici Voicicomment comment une sociétésociété société se réveilleréveille réveille réveille attaquéeattaquée attaquéeattaquée attaquéepar un ennemi ennemi pervers perverspervers qui stigmatise,stigmatise, stigmatise, stigmatise,stigmatise,insulte, insulte, insulte,calomnie calomnie calomnie quiconque quiconque combat combatce serpentserpent serpent venimeuxvenimeux venimeux .VoiciVoici Voicicomment comment notre notremodèle modèle modèlerépublicain, républicain,républicain, laïc laïclaïcet socialsocial socialsocialse découvre découvre sournoisementsournoisement sournoisement sournoisement sournoisement miné, laissant laissant laissantlaissantlaissant auxaux élites élites le soinsoin de mettre mettretardivement tardivementtardivement tardivement àjour ce que le peuple peupleressent ressentressent depuis depuis un certain certaincertain certaintemps .
    «Le présent présent manifeste manifeste manifeste s'inscrit s'inscrit s'inscrit dans dans le constat constatconstatet les lessolutionssolutions esquissées esquisséesesquissées esquisséespar parle PrésidentPrésident Président Président de la RépubliqueRépublique République .Il espère éclairer éclaireréclaireréclairer le lecteur lecteur sursur la situationsituation situationsituation situationd'urgence d'urgence d'urgence d'urgence d'urgence que notre notrenotrepays pays connaît .Il n'a n'a pas d'autre d'autre d'autre ambitionambition que celle, celle, celle,celle,comme d'autres d'autres d'autres avantavantavantavant lui, lui, d'aider d'aider d'aider àcerner cernercerner notre notreennemi ennemi :l'islamisme, l'islamisme, l'islamisme, terreau terreau terreaudu terrorisme terrorisme terrorisme terrorisme .
    «Une prise prisede conscience conscience est aujourd'hui aujourd'hui nécessaire, nécessaire, nécessaire,nécessaire, nécessaire,vitale vitalevitalemême .ElleElle est de salutsalutsalut public public.PuissePuisse PuissePuissecet argumentaireargumentaire argumentaire venirvenir venirexposer exposer exposer au lecteur lecteur lecteur les lesraisons raisonsprofondes profondesprofondes qui nous ont conduit conduitau texte de loi confortant confortant le respect respect respectdes principes principesde la RépubliqueRépublique République .»

  • Le destin de fureur et de sang de la droite française implosée, anéantie par les scandales politico-judiciaires. De 2012 à aujourd'hui, huit ans de malheurs et de trahisons, mettant en scène deux protagonistes principaux, Nicolas Sarkozy et François Fillon.
    Gagner. Tuer. Survivre. Quand les cannibales se dévorent entre eux, à la fin, il ne reste plus personne.

    Tout est vrai, au détail près, dans ce thriller politique haletant, raconté par Gérard Davet et Fabrice Lhomme : voici l'histoire secrète de la droite française et de son implosion sur fond d'affaires judiciaires. Du dossier Bygmalion au scandale Fillon, huit ans de malheurs et de coups bas, de trahisons et de vengeances, autour de deux protagonistes principaux, Nicolas Sarkozy et François Fillon. Deux hommes aveuglés par la haine qu'ils se vouent mutuellement, au point d'entraîner leur famille politique dans la chute.

    La Haine et Apocalypse, les deux enquêtes spectaculaires des auteurs, sont ici regroupées pour former une saga exceptionnelle, celle de la France politique du début du XXIe siècle. Les témoignages sans filtre et les documents exclusifs apportent un éclairage sidérant sur les dessous de cette guerre ouverte, d'une violence rarement vue en France depuis l'avènement de la Ve République.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Une révolution culturelle Nouv.

    Une révolution culturelle

    Jack Lang

    De 1958 à aujourd'hui, Jack Lang a profondément marqué la vie culturelle française. Dans ce livre, on suit, jour après jour, étape après étape, la fondation et la mise en oeuvre de la nouvelle politique des arts qu'il a imaginée. Une véritable révolution.
    Au coeur de cet ouvrage : les multiples notes confidentielles que Jack Lang a adressées au président de la République François Mitterrand, émaillées de jugements et de recommandations, ici publiées pour la première fois. À partir de ces pièces originales, on assiste à la naissance de la Fête de la musique et du Grand Louvre, aux débats autour du prix unique du livre ou de l'Opéra-Bastille, parmi les mille et un projets des « années Lang » inspirées par une ambition dans ce domaine restée inégalée. On pénètre également dans les arcanes du pouvoir et du jeu politique.
    Cette somme de documents « bruts » et de première main permet au lecteur de comprendre et d'apprécier l'oeuvre ainsi accomplie en connaissance de cause. Le symbole d'un volontarisme politique mis au service de l'art.

  • Du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020, Édouard Philippe a été Premier ministre et Gilles Boyer son conseiller avant d'être élu député européen. Depuis vingt ans, ils ont partagé tous les combats et ont vécu ensemble ces 1 145 jours à Matignon. Il en reste des images, des moments, des lieux, des rencontres, des décisions difficiles, des crises violentes et imprévues : en définitive, des impressions qui peuvent, parfois, laisser entrevoir quelques lignes claires.

    Édouard Philippe et Gilles Boyer nous offrent un livre majeur, un témoignage exceptionnel, entre le récit et l'essai sur l'art de gouverner. C'est une leçon d'histoire et un éclairage unique sur les actes, les lieux, les hommes du pouvoir.

empty