histoire - politique - économie 

Cliquez sur le visuel des ouvrages pour feuilleter ou télécharger un extrait
  • Leur patient préféré ; 17 histoires extraordinaires de psychanalystes

    Envoûtant dès la première page

    Notre avis : 
    Explorer la conscience et les tréfonds de l'âme humaine et, soudain, (re)découvrir en miroir ses propres failles, un parcours étrangement familier...
    Non pas une succession de cas cliniques mais plutôt l'histoire personnelle de 17 patients mémorables qui ont collé, bouleversé, fait grandir leur thérapeuthe.
    Un ouvrage lu d'une traite !

    Stéphane

  • Les tribulations d'une cuisinière anglaise

    8.00 € En stock

    Insolence et infos sociologiques au menu

    Mon avis : 
    Comment accommoder (raccommoder plutôt) pour Madame, un hareng que l’on a jeté à la poubelle par erreur ?
    Enlevé, drôle et truffé d'informations croustillantes, cet étonnant portrait, au vitriol de la bourgeoisie anglaise des années 20, réveille l'appétit à chaque chapitre.
    A dévorer sans attendre !

    Stéphane

  • Je vous écris de Téhéran

    7.60 € En stock

    Un témoignage glaçant et plein d'espoir à la fois

    Mon avis :
    Portrait d'une jeunesse underground iranienne qui rêve, elle aussi, d'un printemps arabe...
    Juste avant l'arrivée au pouvoir d'Ahmadinejad.
    Immersion journalistique et réelle passion pour l'Iran, un témoignage éclairant et sans concession. 

    Stéphane

  • Homo deus ; une brève histoire du futur

    24.00 € En stock

    Big Data, intelligence artificielle, biotechnologies : ô frères humains avons-nous encore un futur ?

    Extraits : « Si au XXIe siècle, les structures politiques traditionnelles ne peuvent plus traiter les données assez vite pour produire des visions qui aient du sens, des structures nouvelles et plus efficaces apparaîtront pour prendre leur place. […] La seule question est de savoir qui construira et contrôlera ces structures […] Certes, depuis soixante-dix- mille ans, les expériences humaines ont été les algorithmes de traitement les plus efficaces de l’univers : il y avait bien une bonne raison de les sanctifier. Toutefois, nous pourrions bien atteindre un stade où ces algorithmes seront éclipsés, voire deviendront un fardeau. »
    Notre avis :  Après l’étonnant récit de l’histoire de l’humanité à nos jours, voici que Yuval Harari réitère, cette fois-ci en posant la question de son avenir et de la possible « mise au rencart » des humains avant disparition dans un monde où data et internet des objets seront plus rapides et plus intelligents qu’eux. Forcément critiquable, Homo deus, aussi accessible qu’Homo sapiens, a l’immense mérite de nous proposer une relecture stimulante de notre civilisation et de nos croyances, et de questionner notre futur si proche…

    marie

  • Histoire mondiale de la guerre économique

    26.00 € En stock

    La politique n’a pas le monopole de la violence, elle le partage avec l’économie !

    Extrait :« Dans un monde où les démocraties sont censées ne pas se faire la guerre, le commerce est le meilleur moyen d’imposer son leadership : faire boire du Coca-Cola plutôt que du Perrier, vendre des hamburgers plutôt que du couscous ou des kebabs, inonder le monde de films hollywoodiens plutôt que de longs-métrages des enfants de la Nouvelle Vague… Dans ce monde post-guerre froide, les multinationales et leurs filiales remplacent les troupes d’occupation. Cela coûte moins cher, et rapporte plus. »

    Notre avis : Chercheur à l’IRIS, Ali Laidi fustige l’idée d’un doux commerce à la Montesquieu et souligne que l’on ne peut comprendre le monde si l'on occulte le concept de guerre économique.
    Et de fait il détaille dans cet ouvrage foisonnant, l’enracinement des conflits économiques dans l’histoire : affrontements pour capter des ressources dès la sédentarisation des populations néolithiques ; stratégie de désinformation des Phéniciens dans l’antiquité pour protéger le secret des routes commerciales qui servent à leur approvisionnement ; blocus économiques orchestrés par les marchands allemands de la Hanse au Moyen-Âge ; croisades aux multiples retombées, espionnage industriel orchestré par la East India Company au XVIIIe siècle pour voler le secret du thé aux Chinois…
    Un ouvrage tout à fait passionnant que l’on ne lâche plus une fois commencé.

    Stéphane

  • Religion et politique

    29.00 € En stock

    Un panorama inédit des religions dans le monde et de leur rôle au sein des Etats et des sociétés

    Notre avis : Sur tous les continents, les religions font leur retour et se transforment en acteurs politiques, du fait des sociétés ou de leurs gouvernants. Ce livre en dessine les cartes et les raisons religieuses, sociales ou politiques à la source de leur activisme.
    IIlustré de nombreuses cartes en couleur, de documents, de photographies, ce livre apporte de précieux chapitres sur de nombreux pays dont pour beaucoup on connaît peu ou pas le contexte religieux et les évolutions récentes, qu'il s'agisse des violences bouddhistes contre la minorité rohingya en Birmanie, d'un hindouisme militant qui peu à peu transforme l'Inde en "démocratie ethnique"  ou d'une récente et importante augmentation des "sans-religion" aux Etats-Unis, laquelle pourrait bousculer les partis politique aux Etats-Unis …
    Un livre unique et passionnant !

    Pascal

  • Les guerriers dans la rizière ; la grande épopée des samouraïs

    La grande épopée des samouraïs

    Notre avis : Le Japon a la particularité d’avoir été dominé, non pas par une bureaucratie de mandarins comme en Chine mais par un système clanique de guerriers : les légendaires samouraïs ! Redoutables combattants, à l'intransigeant sens de l’honneur et aux codes singuliers, les samouraïs étaient capables de violences extrêmes comme d’abnégation. Loins d'être de simples "brutes psychorigides" ils étaient aussi des hommes de lettres et d’habiles administrateurs : Le régime shogunal dura près de mille ans !
    Une histoire étonnante de l’ordre des samouraïs qui permet de voyager et de mieux comprendre les valeurs japonaises traditionnelles.

    Stéphane

  • Qu'auriez-vous fait à ma place ?

    22.80 € En stock

    Des journalistes racontent le reportage qui les a marqués

    Extraits : « Tous communiquent via les réseaux sociaux [...] sans que l’on puisse jamais être certain que leurs déclarations reflètent une quelconque réalité. Quand des milices ennemies publient sur les réseaux un communiqué commun, elles joignent la photo du document portant signatures et tampons de chacune, censés garantir son identité » in Les Milices Facebook en Libye. « Barack, lui, m’a écrit plus de 250 fois [...] Fidèlement, il m’a raconté son quotidien,ses négociations avec les républicains, ses difficultés sur certains dossiers comme l’assurance maladie ou le contrôle des banques [...] Il s’est réjoui avec moi de ses succès… » in Ma correspondance torride avec Barack Obama. « Couvrir cet énorme procès a constitué une expérience hors du commun. Mais en sortant du tribunal, la complainte du jeune soldat réduit au silence résonne encore dans ma tête, comme si ce jeune homme m’avait lancé une question qui me met mal à l’aise : justice a-t-elle était faite ? in Au procès de la démesure.

    Tous ces courts articles, illustrés de photos sur des situations exceptionnelles vécues par des journalistes de l’AFP forment une sorte d’anthologie des événements d’un monde qui change ou des blessures qui meurtrissent ici et là des êtres humains, qu’elles soient provoquées par les guerres, le déni de justice, la pauvreté les catastrophes naturelles etc.
    On aime : Les mails de Barack Obama à ses électeurs durant ses deux mandats ou celui sur l’usage des réseaux sociaux en Libye qui montrent à quel point la communication a changé. On a été touché par l’article et les photos sur le bateau de Rohyngas à la dérive, par les récits de procès ou de non procès comme à Guantanamo, de coups d’État ou de cyclones vécus en direct …
    Un beau cadeau et une jolie manière de saluer le courage de tous ces reporters !

    Marie

  • Culturissime ; le grand récit de la culture générale

    Un foisonnant vagabondage culturel

    Notre avis : « Ce livre est en réalité un cabinet de curiosités qui ouvre sur le monde et nous invite à le visiter en bonne compagnie (…) un ouvrage fait pour être lu et ressenti, pour rêver et nous entraîner sur les chemins tracés par des pensées différentes, d’autres façons d’être »
    C’est en ces termes que Florence Braunstein et Jean-François Pépin, professeurs d’histoire et de culture générale en classes prépa aux grandes écoles, introduisent leur génialissime « grand récit de culture générale ». Quatre mille ans de vagabondage culturel découpé en trois ères chronologiques (Antiquité, Moyen-Age, époque contemporaine) présentant chacune, par ordre alphabétique, leurs personnages (illustres ou inconnus) puis leur courants de pensée et leurs monuments.

    Les plus :  Mention spéciale pour la mise en page parfaite, claire, aérée et structurante. Cet ouvrage, teinté d’humour et de bonne humeur, est truffé d’anecdotes et d’illustrations qui facilitent la mémorisation immédiate des précieuses informations. 

    Stéphane

  • Le vote disruptif ; les élections présidentielles et législatives de 2017

    L'analyse d'un séisme électoral

    Notre avis : Il y a un an, Emmanuel Macron annonçait sa candidature à l'élection présidentielle. Sa campagne d’un nouveau style allait faire voler en éclats le système politique français et laisser derrière elle le monde politique ancien : les deux camps qui dominaient la scène politique depuis plus de cinquante ans étaient disqualifiés dès le premier tour et leurs caciques déchus, suivi d'une défaite sans précédent pour la droite et d'une déroute pour la gauche 
    C'est cet invraisemblable séisme et les ressorts de cette élection sans conteste la plus « disruptive » de la Ve République, qu'explore cet ouvrage.

    Pascal

  • La juge de trente ans

    5.90 € En stock

    Les coulisses du métier de magistrate : un précieux témoignage pour toutes celles et ceux qui préparent l'ENM !

    Notre avis : 
    La Juge de trente ans de Céline Roux, le témoignage d’une jeune magistrate à ses débuts qui fait découvrir l’envers du décor de ce métier.  
    Ce sont elles qui rendent justice aujourd'hui : des femmes d'une trentaine d'années, fraîchement sorties de l'École nationale de la magistrature. Dans ce livre, Céline Roux fait le portrait de quatre de ses collègues et d'elle-même, propulsées à des fonctions lourdes de responsabilité face à des justiciables le plus souvent masculins.
    Tiraillées par la peur de l'erreur - comment ne pas douter lorsque l'on peut provoquer l'irréparable ?-, elles veulent être infaillibles. Témoins de la détresse mais aussi des bassesses de l'humain, elles sont les gardiennes, pour notre société, de l'équilibre entre justice et répression.
    Dans un récit qui se veut également plein d'humour, Céline Roux nous entraîne aussi hors du tribunal : la juge peut-elle encore rester exemplaire lorsqu'elle ne porte plus la robe ?

    Extrait : 
    « “Vous n’avez pas d’enfant, vous avez trente ans, vous ne savez rien de la vie et vous pouvez détruire une famille.” Je l’ai entendu ce refrain. Je l’ai lu dans le regard des gens à l’audience. (...) Le spectre du fait divers dramatique qui pourrait nous foutre en l’air psychologiquement et professionnellement est toujours présent à nos esprits. Parfois, en contemplant les armoires de dossiers pleines à craquer qui tapissent les murs de nos cabinets, l’angoisse nous prend. Il suffirait que dans l’un deux, en une seconde, quelque chose se passe. »

     

    Clarisse

  • La machine à remonter le temps

    21.90 € En stock

    La colonisation de l’histoire


    Serge Gruzinski se fonde sur la conquête du Mexique, au XVIe siècle, pour montrer comment les Européens ont imposé leur façon de penser le temps et la mémoire.

    Cliquez ici pour découvrir la chronique complète (Le Monde)

    Le Monde 03 novembre 2017

  • Retour à Lemberg

    Un livre passionnant dont on sort grandi

    Extrait : « Léon découvrit qu’il n’avait pas la nationalité autrichienne. Un obscur traité des minorités polonaises signé en juin 1919, le même jour que le Traité de Versailles, avait fait de Léon un citoyen polonais.» p.54 « Bien que formant une famille juive traditionnelle, nichée entre les civilisations catholiques romaine et orthodoxe, les Lauterpacht pensaient vivre dans une métropole au cœur de la civilisation libérale » p.99
    Notre avis : 
    C’est en juriste mais aussi en tant que petit-fils d’un grand-père juif né à Lemberg que Philippe Sands, avocat franco-britannique, revient simultanément sur l’histoire de sa famille et sur l’élimination des juifs d’Europe, mais aussi sur la première mise en œuvre de la solution finale à partir de Lemberg, et sur le procès de Nuremberg où deux juristes, ayant fait leurs études de droit à Lemberg aussi, seront à l’origine des concepts de "crime contre l’humanité" et de "génocide".
    Phlippe Sands brosse un tableau des événements qui, de la fin de l’Empire austro-hongrois en 1918 à la fin de la deuxième guerre mondiale, ébranlent ces territoires que vont tour à tour se disputer ou occuper Polonais et Ukrainiens, Russes et Allemands et, à chaque fois au détriment des juifs, jusqu’à leur quasi disparition.


    On reste fasciné par ce récit qui, à travers le destin entremêlé de quelques individus, au courage et à la ténacité incroyables pour ceux qui luttent contre le nazisme, et au cynisme glacial concernant les nazis, décrit la fin de la Mitteleuropa et la montée de l'antisémtisme de Vienne à Nuremberg. Un livre exceptionnel qui se lit d’une traite et nous ramène au plus près des débats lors du procès de Nuremberg et au sens premier des droits de l’homme, notre bien commun.

    Marie

  • Istanbul, souvenirs d'une ville

    Hüzün ou la mélancolie turque

    Extrait : « Un des principaux plaisirs du Bosphore que j’éprouvais, même enfant, à l’époque où nous allions nous promener tous ensemble en voiture, c’était cela : voir les vestiges d’une époque si riche, et révolue, au cours de laquelle la civilisation et la culture ottomanes passaient sous influence occidentale, mais sans perdre leurs caractéristiques et leurs forces propres. (…) A partir du milieu du XIXe siècle, sous l’effet de la paupérisation, du pourrissement, du laisser-aller, de l’explosion démographique, des guerres perdues une à une et de l’occidentalisation, le vieux centre d’Istanbul, dans la péninsule historique, a été malmené et écrasé (…) »
     

    Notre avis : Avec cet ouvrage richement documenté de photographies d’époque, Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature 2006, évoque avec nostalgie son enfance heureuse à Istanbul. Mais le déchirement de sa famille, essuyant des revers financiers, fait écho à la lente décrépitude des palais du Bosphore. Une fresque sociale et urbaine, une promenade historique et littéraire au sein d’une métropole orientale en pleine transformation.

    Stéphane

  • Le jeune Staline

    Du gangster révolutionnaire au dirigeant sanguinaire...

    Notre avis : Fruit de dix années de recherche, d’archives provenant de neuf pays, cet ouvrage incontournable raconte l’ascension de Staline.
    L’auteur s’attache à comprendre comment le jeune enfant de chœur, malingre, poète et séducteur devint un politicien sans égal qui modernisa et industrialisa l’URSS mais fut surtout un dirigeant mégalomane, paranoïaque et sanguinaire, responsable de la mort de près de 25 millions de personnes.


    On aime : Cet ouvrage se lit comme un roman : il débute d’ailleurs en 1907 par l’attaque du convoi de fonds à Tiflis (Géorgie) orchestrée par Staline. Ce gangster révolutionnaire réussit l’un des casses du siècle en braquant près de 340 000 roubles, soit l’équivalent de 3,5 millions d’Euros !

    Stéphane

  • Lénine politique

    Lénine politique

    • Fayard
    • 15 Mars 2017
    • 9782213686172
    25.00 € En stock

    Le terrible portrait d'un dictateur

    Extrait : « La dictature révolutionnaire du prolétariat est un pouvoir conquis et maintenu par la violence, que le prolétariat exerce sur la bourgoisie, pouvoir qui n’est lié par aucune loi . »
    Le terrible portrait d’un dictateur
    Ce livre n'est pas une biographie. Il est entièrement consacré à l'action politique de Lénine de 1917 à sa mort en 1923. À la fois chronologique et thématique (guerre civile, institutions, épurations, famines, goulag, Ukraine, paysans, minorités etc.) il dresse un terrible portrait de Lénine et montre à partir notamment de ses innombrables écrits (Lénine est un polygraphe invétéré doublé d'un propagandiste violent et efficace) que le régime totalitaire de terreur est voulu et revendiqué par Lénine dès les premières heures de la révolution, il ne s'agit pas d'une dérive Staliniste ...


    Notre avis : Effrayant et précieux ouvrage qui permet de comprendre quels ont été la stratégie et les rouages qui ont permis de bâtir l'empire soviétique… à quel prix !

    Marie

empty