Une chinoise ordinaire

À propos

Ailing a pu quitter la foule des ouvrières surexploitées grâce à sa beauté et à l'intelligence de son instinct de survie, elle a trouvé son marché : les hommes d'affaires français venus faire fortune à Shanghai et les expatriés au portefeuille bien garni ! Elle vit dans le luxe, est fascinée par l'argent et la consommation, mais gère sa vie comme une femme d'affaires avisée et fait fortune, jusqu'au jour où, engluée dans une dépression, elle décide de quitter Shanghai et les témoins de son ascension. Elle s'installe à Pékin et reprend ses activités à un niveau social plus élevé, mais dans le même vide intellectuel et affectif. Un jour cependant, un voisin très particulier s'installe en face de sa maison.
Sous la forme d'un monologue interrompu par des conversations téléphoniques, des SMS et des mails, Ailing et ses amies nous révèlent une vision d'un cynisme rafraîchissant sur l'eldorado asiatique et sur les moeurs des hommes d'affaires et diplomates occidentaux.
Inventif, plein d'ironie, le style de Stéphane Fière rend compte avec brio des alternances du coeur de son héroïne. Son récit tout à tour drôle et féroce nous emmène dans une Chine parfaitement vraisemblable, où se jouent les métamorphoses de nos sociétés mondialisées.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791022600620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Share

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Stéphane Fière

Après Science Po et des études de chinois et de sciences
politiques à Harvard, Stéphane Fière a vécu plus de
vingt ans dans le monde chinois. Homme d'affaires
puis interprète et traducteur, il est l'auteur de quatre
romans, publiés notamment aux Éditions de l'Aube et
chez Métailié.
La Promesse de Shangaï a paru en Babel. Double Bonheur
a reçu le Prix de l'Inaperçu.

empty