Le moment régulateur

About

Les mots de la régulation sont aujourd'hui omniprésents au sein de l'État comme à sa périphérie. On « régule » le numérique, la concurrence, les produits financiers ou encore les prix de l'énergie. On « régule » aussi, au-delà des domaines économiques auxquels le mot a d'abord été associé, les données personnelles, le temps de parole des candidats à la présidentielle, le médicament ou l'audiovisuel.Loin de n'y voir qu'un effet de mode sémantique, les auteurs de cet ouvrage proposent de suivre l'avènement de ce moment régulateur autour d'un pôle de petites bureaucraties indépendantes (Cnil, Arcom, Autorité de la concurrence, etc.) qui n'ont cessé d'élargir leur influence depuis les années 2000. En retraçant l'histoire et la sociologie des acteurs publics et privés de la régulation, de Google jusqu'au Conseil d'État, ils montrent que ce phénomène ne se résume pas à une accumulation de compétences et de pouvoirs, mais qu'il témoigne aussi de la revendication d'une nouvelle modernité administrative et d'une plus grande efficacité politique. Devenue ainsi le laboratoire d'une contre-culture de gouvernement, la régulation bouscule aujourd'hui les frontières de l'administration et du politique, du public et du privé, du national et de l'européen, au risque de désorienter l'équilibre précaire de nos démocraties.Antoine Vauchez est directeur de recherche au CNRS au Centre européen de sociologie et de science politique (Université Paris 1 Sorbonne - EHESS). Il a notamment co-signé, avec Pierre France, Sphère publique, intérêts privés (Presses de Sciences Po, 2017).Avec les contributions de : Lola Avril, Anne Bellon, Isabelle Boucobza, Olivia Buy-Xuan, Jean-Michel Chahsiche, Pierre France, Thomas Lépinay, Jérôme Pacouret, Charles Thibaut, Jana Vargovcikova, Mélanie Vay, Caroline Vincensini.

Antoine Vauchez est directeur de recherche au CNRS au Centre européen de sociologie et de science politique (Université Paris 1-Sorbonne - EHESS). Il a notamment co-signé avec Pierre France, Sphère publique, intérêts privés (Presses de Sciences Po, 2017).Avec les contributions de : Lola Avril, Anne Bellon, Isabelle Boucobza, Olivia Buy-Xuan, Jean-Michel Chahsiche, Pierre France, Thomas Lepinay, Jérome Pacouret, Charles Thibout, Jana Vargovcikova, Mélanie Vay, Caroline Vincensini.


  • Authors

    Antoine Vauchez

  • Publisher

    Presses de Sciences Po

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Publication date

    01/03/2024

  • Collection

    ACADEMIQUE

  • EAN

    9782724642070

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Copy

    Authorized

  • Print

    Authorized

  • Poids

    1 566 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

  • niveau_access

    1.0 AA

Cette publication répond aux normes minimales d’accessibilité

Modes de lecture

Images décrites par la voix de synthèse (descriptions courtes) Le livre contient des images nécessaires à la compréhension pour lesquelles une alternative courte sera vocalisée (Alt text).

Navigation

Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.
Navigation logique La voix de synthèse lira les éléments dans un ordre logique déterminé par l'éditeur ou l'auteur.
Navigation logique entre les chapitres La structure du livre sera correctement interprétée par les dispositifs de lecture.
Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Antoine Vauchez

Antoine Vauchez est politiste, directeur de recherche au CNRS et membre du Centre européen de sociologie et science politique (Université Paris 1, EHESS). Ses travaux portent sur l'histoire du centre du pouvoir européen, du Marché unique à l'euro (Démocratiser l'Europe, Seuil, 2014), mais aussi sur les transformations néolibérales du droit et de l'État. Ils analysent ainsi les savoirs et les professionnels du brouillage public-privé et questionnent ce qu'il nous en coûte politiquement et démocratiquement. Sur ce thème, il a publié (avec Pierre France) Sphère publique, intérêts privés (Presses de Sciences Po, 2017) et il organise un séminaire à l'EHESS (avec Benjamin Lemoine) « Les affaires de l'État. Savoirs et professionnels aux frontières public-privé : droit, économie et finance ». Il co-anime avec Anne-Laure Delatte et Stéphanie Hennette le podcast « Public Pride. Pour un nouvel abécédaire du public ».

empty